Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
de : Philippe Corcuff
vendredi 3 décembre 2004 - 06h38 - Signaler aux modérateurs
57 commentaires

de Philippe Corcuff

Je suis chroniqueur de Charlie Hebdo depuis avril 2001 : d’abord avec une chronique bimensuelle, qui est devenue plus irrégulière à partir de novembre 2003 (parfois encore bimensuelle, le plus souvent mensuelle ; le dernier texte publié datant du 15 septembre 2004). Philippe Val m’avait demandé de participer à la rédaction pour deux raisons principales :

1e) en tant qu’universitaire, pour mettre en perspective des “questions d’actualité” (au sens large, et pas seulement dans l’horizon du temps court promu le plus souvent par les médias) à partir de ressources sociologiques et philosophiques ;

2e) en tant que partie prenante de la galaxie altermondialiste et militant de la gauche radicale, afin d’interroger de manière critique les stéréotypes, les “langues de bois” et les mythologies “gauchistes” de ma “famille” politique.

Depuis environ un an, ma place s’est trouvée progressivement marginalisée au sein de l’hebdomadaire. J’en tire aujourd’hui les conséquences en partant. Je suis en quelque sorte un démissionnaire poussé doucement vers la porte de sortie. Je n’ai que des hypothèses sur ce processus de marginalisation, car je n’ai pas pu avoir d’explications claires au sein du journal. Cette marginalisation se nourrit à mon avis de deux logiques différentes, qui n’ont rien à voir avec un quelconque “ complot ” :

1e) le développement de divergences politiques et intellectuelles avec Philippe Val depuis au moins dix-huit mois, et

2e) une évolution très récente de la maquette du journal laissant de moins en moins de place à un rapport distancié à “l’actualité”, nourri de ressources intellectuelles.

1e) Des divergences politiques et intellectuelles croissantes avec Philippe Val semblent avoir fragilisé le statut de ma chronique dans le journal.

Ces divergences ont plusieurs dimensions et se sont approfondies au cours du temps :

* Ces divergences ont débuté alors que, contrairement à la majorité de la rédaction, j’ai critiqué dans une chronique (“Philosophie du complot”, 26 mars 2003) le livre de Pierre Péan et Philippe Cohen, La face cachée du Monde (Mille et une nuits, février 2003). Il m’est apparu à l’époque que la forme très marquée par le schéma du “complot” de cet essai ressemblait fortement à celle que je critiquais avec Philippe Val chez Noam Chomsky, dans un genre sérieux, ou dans PLPL (Pour Lire Pas Lu), du côté de l’antijournalisme de poubelle.

* Mais, plus récemment, ne se contentant pas de faire l’éloge d’un livre structuré par le schéma de “la conspiration”, Charlie Hebdo s’est directement mis à la fabrication de “complots”, avec les articles de Fiammetta Venner sur l’islam. Recourant à des amalgames répétés entre l’islam comme religion, les différents courants de l’islam politique, l’intégrisme et le terrorisme, Charlie Hebdo - hormis quelques courageux résistants de la nuance et de la complication - s’est alors inscrit dans une croisade de la Civilisation (“européenne”) contre la Barbarie (“musulmane”). Dans cette perspective, on a été jusqu’à publiciser une fausse rumeur à propos du Forum Social Européen de Londres ou on a fait de ceux qui ne participaient pas à la nouvelle croisade (comme la Ligue des droits de l’homme) des “alliés objectifs” des intégristes islamistes, en remettant ainsi à l’honneur une formule d’origine stalinienne. Je pense comme Philippe Val qu’il faut combattre les menaces intégristes, mais ne peut-on pas le faire avec le sens des nuances et le goût de la complication de ceux qui récusent les manichéismes et l’essentialisme, c’est-à-dire avec des moyens distincts des méthodes intégristes elles-mêmes ?

* Ce sont aussi l’altermondialisme, du côté des mouvements sociaux, et l’extrême-gauche, du côté partisan, qui ont peu à peu été stigmatisés de manière systématique. D’aiguillon critique et autocritique au sein de la gauche de la gauche, les éditoriaux de Philippe Val ont déporté le journal du côté des adversaires de “la gauche critique”. Je perçois avec Philippe Val des lacunes dans les démarches hésitantes de la gauche radicale comme du mouvement altermondialiste. Mais cela n’implique pas de les doter d’une “essence” principalement négative. Combattre un supposé manichéisme par un manichéisme ne fait guère avancer l’intelligence des situations. Pourtant Charlie Hebdo a eu un temps l’ambition d’accompagner de manière critique, en pointant ses faiblesses, la réémergence d’une perspective d’émancipation à travers la galaxie altermondialiste. Cette impulsion initiale semble aujourd’hui abandonnée.

* Je suis également d’accord avec Philippe Val sur le fait que la revendication d’un “antisionisme” peut receler (mais pas nécessairement) une judéophobie larvée et que la diabolisation de l’État d’Israël ne sert pas l’horizon d’une paix juste au Proche-Orient. C’est pourquoi tous les deux nous avons appuyé, pragmatiquement, le projet d’accord de Genève. Reste qu’on ne doit pas oublier, à l’inverse de ce qu’il fait fréquemment dans Charlie Hebdo, que les Palestiniens sont, dans la situation présente, les plus opprimés et qu’on ne peut pas alors se contenter de les stigmatiser unilatéralement. L’intelligence équilibriste de l’initiative de Genève en serait sacrément déséquilibrée.

* Je converge aussi avec Philippe Val pour faire de la remontée de l’antisémitisme (auquel participe une nouvelle judéophobie s’appropriant de manière fantasmatique le conflit israélo-palestinien) un phénomène préoccupant dans la France de ce début de XXIe siècle. Mais on doit aussi considérer la vigueur du racisme anti-arabe dans notre société, redoublée par une islamophobie depuis le 11-septembre. C’est pourquoi je me bats pour une réunification du mouvement antiraciste autour d’une double lutte contre deux figures renouvelées de la xénophobie : la judéophobie et l’islamophobie. En s’opposant publiquement aux manifestations du 7 novembre dernier contre tous les racismes, en tendant à faire de ceux qui combattent conjointement la judéophobie et l’islamophobie des “alliés objectifs” de l’intégrisme islamiste, Philippe Val alimente plutôt, quant à lui, les divisions de l’antiracisme.

* Comme Philippe Val, on peut considérer que l’Europe est susceptible d’incarner une étape significative dans une perspective universaliste (suivant les voies du cosmopolitisme des Lumières et de “L’internationale sera le genre humain” de la gauche socialiste du XIXe siècle). Mais, contrairement à lui, on peut être plus dubitatif sur la capacité du Traité constitutionnel, qui fait du social-libéralisme un destin, à nous engager sur cette voie. Poser une cerise sociale déconfite sur un riche gâteau libéral risque de ne guère suffire à inventer un modèle social de civilisation nettement distinct d’un néolibéralisme encore hégémonique.

Ces divergences sont parfaitement légitimes et auraient pu s’exprimer dans un débat pluraliste et argumenté dans les colonnes de Charlie Hebdo. Toutefois il apparaît qu’il y a de moins en moins de place disponible dans le journal pour ce type de débats contradictoires. Le pluralisme s’effrite lentement à Charlie Hebdo, souvent en prenant appui sur des justifications “techniques” : “manque de place” ou “pas assez dans l’actu” (entendez : pas assez collé à la définition médiatique de “l’actualité”). Par exemple, le premier texte mis en annexe de ce communiqué - et qui sera mis en ligne sur le site http://bellaciao.org/fr/ sous le titre “Complot : la pensée tu niques” - est un billet de cinéma qui a traîné plusieurs semaines dans la rédaction et qui a fini par être qualifié “hors actu”, et donc non publiable. Il se trouve que parmi les “théories du complot” recensées dans ce billet, il y a “le complot islamique/islamiste”, mis en avant “de Georges Bush à Fiammetta Venner dans Charlie Hebdo”...

Par contre, associées à ces divergences légitimes, il y a des postures plus contestables qui expriment une incohérence intellectuelle et éthique. Critiquer l’essentialisme d’“adversaires” en recourant à l’essentialisme, le manichéisme en recourant au manichéisme, la simplification en recourant à la simplification, les amalgames en recourant aux amalgames, la théorie du complot en recourant à la théorie du complot, etc. affaiblit la crédibilité de la ligne éditoriale de Charlie Hebdo.

2e) Une tendance anti-intellectualiste participe à la récente réorientation éditoriale de Charlie Hebdo, qui s’est cristallisée dans une nouvelle maquette depuis le 27 octobre dernier.

Début octobre, je m’étais mis d’accord avec Philippe Val sur la mise en place d’une nouvelle série de chroniques mensuelles, continuant à puiser dans des ressources philosophiques et sociologiques, avec la garantie d’un certain volume de signes permettant de développer des arguments. J’ai écrit, dans cette perspective, une chronique intitulée “La quête des origines”, mais qui ne devrait finalement pas être publiée dans Charlie Hebdo (elle est portée en annexe de ce communiqué et sera mise en ligne sur le site http://bellaciao.org/fr/ ). “Techniquement”, ce type de chroniques trop “longues” et trop “intemporelles” ne semble plus pouvoir trouver de place dans la nouvelle maquette du journal, le double priorité à “l’actu” et aux “textes courts” étant proclamée. La forme pourrait alors emporter le fond, les standards télévisés s’imposant, par un biais qualifié de “technique”, à ceux qui, par ailleurs, les dénoncent. J’aurai alors pu durer un peu plus longtemps dans le journal si j’avais accepté de transformer mes chroniques en “billets” beaucoup plus courts. Donner une légère teinte intellectuelle à des textes-clips : oui ! Amorcer l’exploration intellectuelle d’un problème : cela ne semble plus possible.

La double évolution que je pointe n’est pas inéluctable, puisque la majorité de la rédaction n’y adhère pas nettement et que Philippe Val lui-même apparaît parfois hésitant.

L’expérience que j’ai tentée à Charlie Hebdo fut pourtant, au-delà de ses défauts, intéressante dans un contexte de relations difficiles entre journalistes et universitaires. Les premiers tendent souvent à rabattre le travail intellectuel sur leurs propres standards, en privilégiant les “pensées B.-H. L.”. Les seconds peuvent être portés à cultiver un certain enfermement académique dans le ressentiment vis-à-vis du lustre d’antan dont les médias les auraient pour partie spoliés dans l’espace public. Ma chronique a participé à l’ouverture, dans le tâtonnement et l’imperfection, d’un espace “hybride” entre ressources intellectuelles et appropriabilité par des non-universitaires. J’espère que des initiatives analogues pourront être expérimentées par d’autres, dans d’autres supports, selon d’autres modalités.

Mon passage à Charlie Hebdo a suscité une série d’attentions amicales au sein de la rédaction. Je tiens en particulier à saluer Stéphane Bou, Charb, Marianne Dautrey, Luce Lapin et Tignous. Mon départ ne change rien à ma solidarité avec la rédaction en général et avec Philippe Val en particulier face aux insultes répétées et aux informations erronées diffusées par PLPL. Avec ce type de pratiques qualifiées trop aimablement de “critique des médias”, on assiste, sous des apparences trompeusement “libertaires”, à un retour d’une rhétorique du procès d’inspiration stalinienne.

Philippe Corcuff, maître de conférences de science politique à l’Institut d’Études Politiques de Lyon, par ailleurs membre du conseil scientifique d’ATTAC et de la LCR


Annexes

* Annexe 1 :

http://bellaciao.org/fr/article.php...

Complot : la pensée tu niques

À propos d’Un crime dans la tête de Jonathan Demme

Par Philippe Corcuff
(démissionnaire de Charlie Hebdo-poussé vers la porte de sortie)

- billet écrit pour Charlie Hebdo et non publié dans Charlie Hebdo -

Il y a toujours des réseaux de personnes qui se concertent dans l’ombre et qui fabriquent le monde dans notre dos. Le film de Jonathan Demme, The Manchurian Candidate (Un crime dans la tête, en français) le prouve une fois de plus. Courrez humer le parfum sulfureux de “la conspiration” !

Le film de Demme est le remake d’un thriller de John Frankenheimer de 1962. Denzel Washington a remplacé Frank Sinatra. Et l’anticapitalisme l’anticommunisme. Hier, des communistes chinois soumettaient des soldats américains à un lavage de cerveau lors de la Guerre de Corée. De nos jours, la multinationale Manchurian Global installe des implants électroniques dans la boîte crânienne de militaires US pendant la première guerre du Golfe.

Oui, les complots sont partout ! Du très réactionnaire SAS aux polars néo-gauchistes : la Grande Littérature l’a montré. Des shootés de l’homo œconomicus et des pages saumon du Figaro aux aficionados de l’altermondialisme et du Monde diplomatique : on est tous branchés complots ! Et puis tous ces complots à travers les siècles : “le complot des Barbares contre la Civilisation” (le plus ancien), “le complot juif” (du Protocole des sages de Sion à Bruno Gollnisch et aux islamistes : un des meilleurs au box-office), “le complot communiste” (pour les nostalgiques d’avant la chute du mur de Berlin), “le complot américain” (Noam Chomsky), “le complot américano-sioniste” (Ben Laden), “le complot néolibéral” (Serge Halimi), “le complot islamique/islamiste” (de Georges Bush à Fiammetta Venner dans Charlie Hebdo), “le complot médiatique” (PLPL)...et puis surtout LE complot contre moi (je sens bien d’obscures accointances entre le voisin du dessus, le boucher et ma belle-mère).

Ne vous laissez pas embobiner par les pseudo-complexités des intellos rabat-joie : ce loufe de La Boétie avec sa “servitude volontaire”, ce lourdingue de Marx et ses “structures sociales”, ce timbré de Max Weber tout à ses “conséquences non intentionnelles de l’action” (il essaye de nous faire croire que la rencontre des multiples complots ça donnerait un résultat que personne n’a voulu : mon œil !), ce frappé de Freud et son “inconscient” (comme si tout ça n’était pas fait exprès !)...
Pour vos soirées-complots, affublez donc plutôt votre bonne d’un voile islamique. Si elle poursuit avec suffisamment de conviction vos invités avec un grand couteau : votre réception sera vraiment tendance. Une Manchurian party que Jack Lang vous enviera !


* Annexe 2 :

http://bellaciao.org/fr/article.php...

La quête des origines

Par Philippe Corcuff
(démissionnaire de Charlie Hebdo-poussé vers la porte de sortie)

- chronique écrite pour Charlie Hebdo et non publiée dans Charlie Hebdo -

“Dans le vocabulaire courant, les origines sont un commencement qui explique. Pis encore : qui suffit à expliquer.”
Marc Bloch, Apologie pour l’histoire ou Métier d’historien, 1940-43.

Marc Bloch (1886-1944) est le co-fondateur, avec Lucien Febvre, de la grande école historique française dite des “Annales”. Résistant et juif, il fut fusillé le 16 juin 1944. Dans son dernier livre, il appelait à une auto-analyse critique des historiens, trop dominés selon lui par “la hantise des origines”. “L’explication du plus proche par le plus lointain a parfois dominé nos études jusqu’à l’hypnose”, ajoutait-il. Or, ce point originel supposé tout expliquer lui apparaissait trop “fuyant”. Car pourquoi ne pas remonter toujours plus loin dans la vaine quête d’une explication qui se voudrait définitive et totale ? C’était pour lui une des formes que prenait “la superstition de la cause unique”, cette prétention de tenir dans sa main ce qui clarifierait l’ensemble de nos obscurités. L’intervention d’une vérité divine exclusive dans le domaine plus partiel, pluraliste et provisoire de la raison humaine.

On trouve des mises en garde similaires en philosophie. Ainsi, quand Ludwig Wittgenstein (1889-1951) s’interrogeait sur l’explication des rêves fournie par Freud (1856-1939), il empruntait des chemins analogues. Le philosophe viennois reconnaissait certes que le théoricien de la psychanalyse pouvait éclairer de manière neuve certains aspects de la réalité. Mais c’était son ambition totalisatrice, autour de l’association rêves/sexualité, qui coinçait. “Il voulait trouver une explication unitaire qui montrerait ce que c’est que rêver. Il voulait trouver l’essence du rêve. Et il aurait écarté toute idée qui aurait tendu à suggérer qu’il pouvait avoir raison partiellement, sans avoir raison absolument”, indiquait Wittgenstein (dans Conversations sur Freud, 1942-1946).

Dans la philosophie, dans les sciences ou dans la vie ordinaire, nous restons encore souvent fascinés par l’explication unique. Et cette explication unique renvoie fréquemment à la recherche de “l’origine”. Ce n’est pas étonnant, tant la culture contemporaine est nourrie d’usages approximatifs et sauvages de la démarche historique et du vocabulaire psychanalytique. Nous sommes donc invités à regarder sans arrêt dans le rétroviseur, pour tout comprendre (enfin !), au risque de ne plus voir la route qui s’ouvre devant nous. Nous avons la nostalgie de la simplicité : une fois la fameuse “origine” identifiée, tout se déroulerait de manière limpide. Les enfants nés sous x qui veulent absolument connaître leurs “parents biologiques” s’inscrivent dans ce fantasme de “l’origine”. Comme Catherine Allégret, qui croit avoir porté au jour “l’événement fondateur” qui rendrait tout transparent. Les angoisses, les doutes, les ambivalences, les hésitations, la pluralité des fils qui se nouent en nous comme la diversité des circonstances que nous traversons : tout cela serait aplani par le bulldozer de “l’origine”.

Cette attente d’un apaisement simplificateur fait fi des acquis des sciences sociales : les humains seraient, au contraire, des êtres pluriels constamment travaillés par l’histoire. Chaque humain se présenterait comme un processus continu. Ce serait une erreur, intellectuel et pratique, de se focaliser sur des points initiaux de nos parcours. Ce serait une impasse de vouloir nier les composantes d’incertitude et d’ambiguïté de nos itinéraires, et donc de refuser de vivre avec nos fragilités.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
3 décembre 2004 - 08h43

Encore un "concours de bites"...
C’est moi qui ai la plus grosse (analyse, intuition, vue d’ensemble socio-politicienne...).
Idée : et si Corcuff poussait la chansonnette avec Val ?
Epanouissement garanti. Et quelques rouleaux de "philippiques" en moins !!!
:D

Amicalement

Sirieix



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
6 février 2007 - 23h55 - Posté par

Heureux entre tous l’homme qui possède une si grosse bite ! Voilà une référence d’intelligence extraordinaire. Mais, mon pauvre ami, la cervelle n’est pas à cet endroit et tu n’es rien à côté d’un âne. As-tu déjà observé celle d’un âne ? Il en a une énorme et ça ne l’empêche pas de se prendre des ruades dans le plastron par la femelle. La question est de savoir si une grosse bite donne un sperme correct, susceptible de mettre au monde des enfants de bonne qualité. D’autre part, si tu l’as fort molle comme celle du pharmacien, bonjour les rapports navrants. Moi, je prends tout, les petites et les grosses, il y a de la place pour toutes les dimensions dans mon tunnel à plaisir mais pas pour les éjaculateurs précoces et les brutes. Alors mon choux, fais-moi voir ta trompe la mort !! Pas de faiblesse, je suis exigente. Signé : Irma.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
3 décembre 2004 - 09h45

Quel courage, quelle lucidité ! Sauf que ça fait un moment que nombre de lecteurs de Charlie ont vu les dérives avant vous ,et que du coup ils ne sont plus lecteurs et que du coup Charlie va mal ! Quant à PLPL, pourquoi le citer autant, faites-vous de la pub déguisée ? Trop tard , on est déjà abonné et pour dire que leurs infos sont erronnées, là vraiment c’est très mesquin. D’ailleurs,ce n’est pas après avoir lu leur dernier numéro où ils parlent de Val que vous avez décidé de "partir doucement" ?



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
3 décembre 2004 - 12h40

Merci Bellacio ! Merci Philippe corcuff ! Où écrirez-vous désormais ?
Qui a dit quelque-chose dans ce goût là : "le refus du complexe est l’essence du faschisme" ?
B.



Philippe Val
3 décembre 2004 - 13h44

Charlie Hebdo, c’est aussi Philippe Val, que j’ai entendu sur ARTE prétendre que quand on est contre l’impérialisme américain, c’est qu’on est antisémite, que quand on est anticapitaliste, c’est qu’on est antisémite, et que quand on pense que c’est Bush et la CIA qui ont manigancé le 11 sept c’est qu’on est antisémite.

Vous pouvez lire ceci :

http://perso.cs3i.fr/do/journal/N86...

au sujet d’une émission d’ARTE où Philippe Val a tenu les impardonnables propos dont je parle ci-dessus.

De tels propos sont impardonnables en soi et sont même dangereux. Car dire que si l’on est anticapitaliste, c’est parce qu’on est antisémite, comme l’a fait Philippe Val, c’est assimiler le capitalisme aux Juifs. C’est donc pousser à l’antisémitisme. Je ne pense pas que Philippe Val ait fait cela en toute conscience. Je pense seulement que ce n’est plus la même personne qu’il y a trente ans et qu’il ne se rend même pas compte des conséquences de ce qu’il ose dire !

J’ai TOTALEMENT cessé d’aimer Philippe Val.

A+

do

http://mai68.org



Philippe Val
7 mars 2007 - 11h52 - Posté par

A force de dire tout et son contraire pour ne pas être accusé de ceci ou cela il arrive qu’on soit complètement perdu, c’est ce qui m’arrive, je ne sais plus du tout le bout qui va devant, désolée si je suis une béotienne


Philippe Val
11 juin 2009 - 14h02 - Posté par JIMI HOFFA

JE PARTAGE TOUT A FAIT VOTRE POINT DE VUE SUR UNE DERIVE FRANCHEMENT DROITIERE DE PHILIPPE VAL ET COMME VOUS ET MALGRE L’ENORME SYMPATHIE QUE J’AVAIS POUR L’EQUIPE DE REDACTION DE CHARLIE HEBDO (CHARB, SINE ETC) J’AI DEFINITIVEMENT CESSE D’ACHETER ET MIEUX QUE CA DE LIRE CH !!!
JE PREFERE EN GARDER UN BON SOUVENIR......


Les "gros cons"
3 décembre 2004 - 13h57

C’est Charlie hebdo (le vrai, celui des années 1970) qui a popularisé l’insulte "gros con" pour dénoncer une catégorie précise de la population. Il est dommage que sur Bellaciao, l’on n’ait pas le droit de tenir des propos injurieux, car l’insulte préférée de l’ancien Charlie Hebdo s’appliquerait parfaitement à Philippe Val, chef actuel du Charlie Hebdo d’aujourd’hui (le faux Charlie hebdo).

A+

do

http://mai68.org



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
3 décembre 2004 - 18h15

Charlie "bobo" ?



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
4 décembre 2004 - 00h18

Le crash de RER (D) dans la redaction de Charlie Hebdo a fait des blesses !!!



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
4 décembre 2004 - 04h53

Quand Val jouait le va-t’en guerre avec la peau des autres, ça le dérangeait pas, le diarrhéïque du stylo ?



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
4 décembre 2004 - 20h10

Ce n’est pas nouveau que Philippe Val soit désormais dans les médias l’alibi de gauche de la critique des gauchistes, c’est devenu son fond de commerce : cf. l’émission d’Arte sur les théories du complot et autres multiples apparitions télévisées. Qu’alliez-vous faire dans cette galère ?
En revanche, avant de ranger Chomsky parmi ceux qui défendent lesdites théories du complot, il faudrait peut-être le lire. Chomsky a déclaré à de multiples reprises que les théories du complot étaient stupides et inutiles (cf. ce qu’il dit dans le film Manufacturing Consent : autant demander comment le gouvernement US oblige General Motors à vouloir réaliser du profit). Et les gens qui lisent Chomsky l’ont rappelé à de multiples reprises, aussi. Ce qui n’empêche pas nos intellectuels à la science infuse, d’office dispensés de l’élémentaire devoir de s’informer, de répéter les mêmes idioties. Un mensonge mille fois répété devient une vérité, grande loi médiatique !
Massoud Kostik



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
5 décembre 2004 - 21h28 - Posté par

Au fait Phillippe Corcuff a-t-il un seul jour dans sa vie lu un ouvrage de Chomsky ??


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
9 décembre 2004 - 15h48 - Posté par

Se battre à coups de bouquins et de citations, ça doit faire mal !!!


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
5 décembre 2004 - 21h51

Mouais, les "analyses" de Corcuff ne valent guère mieux que celles de Val. Accuser PLPL de parler d’un complot médiatique, c’est assez aberrant, il faut vraiment pas avoir lu ce journal (vraiment satirique lui, pas comme Charlie).
lex.a



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
9 décembre 2004 - 11h42

Eh ben ! Si Philippe Val et Philippe Corcuff se crêpent le chignon, on ne pourra plus dire "les chauves sourient" !

Mais loin de moi l’idée de me moquer de leur calvitie. Après tout, c’est uniquement grâce à elle qu’on peut trouver une raison de les qualifier de "brillants".

(Je préfère ne pas commenter des corcufferies aussi confondantes de bêtise que cette chronique d’ "Un Crime dans la tête". Il m’a bien fait rire, le conspirationnisme anticapitaliste d’Hollywood...)

Chris



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
9 décembre 2004 - 12h40

monsieur corcuff, j’ai ete moi-meme longtemps lectrice reguliere de charlie hebdo et je ne peux que confirmer absolument votre analyse de la derive de celui-ci ! j’ai d’aiileurs arrete pour cette raison de l’acheter, pour ne pas etre complice, alors que les articles de certains auteurs non-contamines (sine, charb, oncle bernard) me manquent. je vous felicite pour votre courage et integrite politique. j’espere qu’au sein de la redaction de charlie hebdo les tendances sionistes et islamophobes caricaturales seront reperees et combattues, mais cela ne semble pas la tendance(le nombre de caricatures de "fanatiques musulmans" est depuis longtemps insupportable et rappelle par le style absolument els campagnes anti-juives des annees trente).salutations cordiales, cristina gay, bruxelles



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
8 mars 2006 - 17h34 - Posté par

Vous devenez tous fous, des désaccords il en faut, sur le fond, sur la forme, personne ne détient la vérité, tant mieux, il faut
lire charlie, encore et toujours, pour la paix, la démocratie, la fraternité, la liberté, même si des articles nous ennuis, vous devenez fous a bientôt


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
6 mars 2007 - 18h50 - Posté par

j’crois que c’est toi qui est vraimant devenu fou, de quelle démocratie, de quelle libété déxpression tu nous parle, la démocratie est imposer dans les pays du sud par les dictateurs qui pour certins sont imposer par l’occident, par contre ici la démocratie la libértée d’éxpression elle est imposer par charlie hébdo et ses copins les médias d’ont le proprio est sarko, et c’est la sienne qu’il faud prendre si non c’est l’inquisition assurer , une vrais libérté déxpréssion ne parrais jamais dans les journaux.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
3 juin 2007 - 15h59 - Posté par

Et l’orthographe alors ??!!!!!!!


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
2 avril 2007 - 21h51 - Posté par

Bravo Corcuff.
charlie de toutes façons depuis Val qui défendait l’europe en sous entendant que si on pensait pas comme lui on était des fachos, c’est pas grave si on le lit plus. Dans cqfd y’a plus de recul.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
18 juillet 2008 - 12h04 - Posté par ragnard

Après Corcuff poussé vers la sortie c’est au tour de Siné...Charb et Cavanna n’ont qu’à bien se tenir aux branches vermoulues de ce bon vieux Charlie Hebdo qui craque de partout.Val veut probablement confier une rubrique au prince Jean le fils de l’autre et ouvrir son canard déplumé aux publicités "si tu trouves moins cher on te rembourse la différence" !!!!!


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
23 novembre 2008 - 20h47 - Posté par Martine

"Vous devenez fous..."
Totalement d’accord avec ce message. Je viens de lire "reviens Voltaire ils sont devenus fous". J’ai lu deux fois fois "traité de savoir-survivre..." de P. Val...Oui à Charlie 1 million de fois. Oui ils deviennent fous. Merci, je me sentais un peu isolée.


Charlie hebdo n est plus un hebdo libertaire
11 avril 2007 - 20h36 - Posté par

apres avoir lu charlie pendant 15 ans, j’ai décidé d’arreter de le lire :

les édito de P. VAL sont devenus des tissus xénophobes et manipulateurs !

VAL met en avant une préférence religieuse pour une certaine religion dont je pense qu’il est issu.

Avez vous lu 1 fois un édito de VAL pour dénoncer les exactions israeliennes en palestine depuis tant de décénies ?

par contre, chaque semaine, VAL se gargarise d’association entre islam et fanatisme, voir terrorisme !!

philipe VAL a muselé toute pensée non conforme a la sienne et insulte meme parfois les éditos de SINé, Cavanna ou Charb, si ils ne sont pas conformes a ses vues manipulatrices

au plaisir ...


Charlie hebdo n est plus un hebdo libertaire
19 novembre 2007 - 20h59 - Posté par

je suis tout a fait daccord avec ce que tu écris !!!au moins je suis soulage de n etre le seul ;


> Val, le nouveau séducteur...
1er juillet 2005 - 17h07

Dire que Val a « pété les plombs » est un doux euphémisme… Je m’étonne que Philippe Corcuff ai tenu aussi longtemps, car le contenu éditorial est de plus en plus fragmenté. Entre les dissidents, Siné en tête et les aficionados de Philipe Val, une fracture s’est opérée, elle ne cesse de croître et seul, ceux qui lisent Charlie Hebdo depuis peu, ne s’en sont pas rendu compte. La plupart des éditoriaux de Val sont truffés de calomnies, de médisances, d’analogies manichéennes pour ne pas dire réactionnaires, d’invectives incohérentes et plus grave d’analyses régressives douteuses.

Concernant Chomsky, je ne n’affirmerais qu’une chose, l’intelligentsia française manipulée par une sphère d’intellectuel ultra médiatisée, a fait peser de tout son poids l’affaire "Faurisson". Inutile de pointer la théorie du complot et de professer que c’est le fond de commerce de Chomsky. Il s’applique dans tous ses ouvrages ou ses films à démontrer le contraire, à justement confirmer qu’un système d’intérêts convergents n’a aucunement besoin d’accords tacites, qu’il fonctionne implicitement, et que ses divergences font partie des stratégies globales au sein des multinationales. Allez voir « les illusions dangereuses et nécessaires » de Chomsky, et pitié Philipe, si tu souhaites rester crédibles, relis Chomsky ou démontre et argumente. Je suis prêt à assurer une « répartie étayée » à ce sujet. A ma connaissance, personne n’a souhaité rencontrer Chomsky en France, et soutenir une critique raisonnable de ses analyses.

Quant à PLPL, je veux bien reconnaître que la dialectique employée et le ton « ravageur », ne plaide pas pour la probité intellectuelle, cependant, quelques contenus sont à examiner avant de jeter l’opprobre.

Concernant Val, il pratique désormais une écriture spécieuse et « provo » archi usitée, celle qu’il fustigeait avec talents, il y a encore quelques années. Ses positions intellectuelles prêtent vraiment à sourire… Vu chez Ardisson, pitoyable ! Chroniqueur invité chez Franz-Olivier Gisbert, médiocre !

Que l’on change d’avis et que l’on se prête à une mascarade médiatique aussi médiocre qu’inutile, pourquoi pas ! Essayer de « dire » quelque chose à la télévision peut être un simple exercice masochiste, mais alors, il faut « dire », quitte à défrayer, quitte à ne pas séduire. Il me semble que chez Val, cette disposition à la séduction et à son exposition est devenue plus prégnante.

Fabrice



> Val, le nouveau séducteur...
18 janvier 2009 - 21h27 - Posté par Noé

Sur Chomsky, je partage tout ce qui a été dit ici ; l’avez-vous vraiment lu P. Corcuff ?
Il ne parle jamais de théorie du complot, bien au contraire, et la qualité de ces analyses aient il me semble bien au-dessus de ce qu’on a l’habitude lire dans la presse française, en particulier celle sur le conflit israëlo-palestinien. Il argumente toujours avec quantité de faits que l’on a bien du mal à entendre dans les médias français, lesquels usent souvent de principes du style "juste milieu" etc. au lieu de s’appuyer sur des faits, par ailleurs publiés dans les journaux israëliens !
Quant à l’affaire Faurisson, je donne mille fois raison à Chomsky : beaucoup d’intellectuels en France semble avoir du mal avec la liberté d’expression. le prétexte généralement avancé : tout n’est pas bon à dire publiquement laisse entendre que des propos aberrants qui tombent dans des oreilles non averties pourraient causer des dégâts... Cette attitude parie sur la connerie des gens et finalement se fie peu au débat d’idées, alors que Chomsky a l’attitude inverse. Et on l’en remercie ; il vaut mieux que tous ces Glucksman, BHL et les derniers éditos de P. Val qui manquent cruellement de faits et d’analyse critique (atterant, il passe sous silence les conditions de vie des palestiniens ou les relègue au second plan).


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
30 novembre 2005 - 22h50

D’accord avec cette approche du problème de l’origine, tentative d’abolir les perspectives complexes de la réalité telle qu’elle nous apparaît et s’impose. Les penseurs de l’origine comme explication en quelque sorte totalisante sont comme les penseurs des fins programmées, téléogiquement posées, des totalitaires. Les philosophes de "l’Ecole de Franckfort " ont bien saisi ce problème. Ce qui me paraît moins aisé, à moi, militant de province engagé dans ce que nous convenons d’appeler la gauche radicale, est de trouver le biais de rassembler par des constats et des analyses qui ne soient pas simplificatrices au point de risquer la démagogie populiste ceux qui n’ont que difficilement accès à ces perspectives compliquées. La colère, même la mienne qui suis assidu de Critique Co et de Contretemps, aime se reposer sur un drapeau... Le grand chantier est aussi pédagogique, de mon point de vue. Je n’en ai malheureusement toujours pas les clefs.
Amitiés révolutionnaires.



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
11 décembre 2005 - 19h59

Que pensez d’un Philippe Val qui matraque de fascistes, nazis, racistes, poujadistes, crétins, tous ceux qui ont refusé le traité de constitution européenne ? Michele



> Philippe Corcuff VS Philippe Val
8 février 2006 - 11h52

Pour ma part, j’ai rencontré Val à plusieurs reprises lors de spectacles du duo FONT & VAL.
Déjà, à cette "époque que les moins de vingt ans...", le comportement de VAL hors scène était différent du personnage qu’il jouait.
Ce fût une première alerte.

La seconde, la plus terrible parce qu’elle démontre que Val cultive le culte de SA vérité, se déroula lorsque son condisciple Patrick FONT fut soupçonné de détournement de mineur. Val le défendit avec argne, criant au fameux complot, nous y voilà. Il utilisa les colonnes de CHARLIE au nom de son amitié et non pas de la vérité journalistique. FONT avoua et fût condamné. VAL, si ma mémoire est bonne, ne procéda pas à son auto-critique.

Dommage, parce que CHARLIE n’est pas un journal. Il s’agit de satire, d’avis personnels, d’un espace d’expression et de débats. Un espace dans lequel les êtres humaines peuvent avoir raison, avoir tort et le reconnaître. La vérité journalistique n’existe pas. Les avis sont confrontés à la réalité quotidienne, à d’autres avis et c’est ce joyeux merdier qui permet à tout à chacun, avec un peu de libre arbitre, de tirer sa vérité, celle qui n’est jamais acquise mais dont la confrontation permet d’avancer.

Et je pense sincèrement, à la lecture de cet article, qu’aucun des protagonistes ne prend suffisamment de recul pour se poser les bonnes questions : ai je besoin d’appartenir (à la LCR, à CHARLIE...) pour avoir le droit (ou du moins la possibilité) de donner mon avis ?

Teo Fobbe



> Philippe Corcuff VS Philippe Val + allusion à Patrick Font
20 septembre 2007 - 10h12 - Posté par

Eh que si ! Je ne sais plus dans quel numéro -je ne les collectionne pas- Philippe Val fait une longue autocritique de son soutien à Patrick Font. Sur une demi-page, de dimensions comparables à ses éditoriaux actuels.
Pour le reste, je trouve certes que sa critique de l’antisémitisme et de l’islamisme est de fort loin plus accentuée que son soutien au droit des Palestiniens de disposer de leur propre espace de vie.
Pour le moment, je continue de lire C.Hebdo, avec circonspection.
P.S. Pas "argne" mais "hargne".


ouf un peu de pondération.
8 avril 2006 - 02h04

Je suis récemment tombé sur les nombreuses critiques virulentes présentes sur internet et formulées à l’encontre de Charlie hebdo ou de philippe Val et je trouve cet article particulièrement bienvenu et surprenant de bonne foi.
je crois en effet que le concept de complot en général est un outil de simplification terriblement éfficace et qui permet de classer les gens, leurs actions, leurs idées dans un système universel simple. C’est satisfaisant et tranquille les "complots" ça nous aide à dormir, à croire qu’on a tout compris. S’apercevoir que ceux qui sont en principe conscient du piège puissent user de pratiques similaires est un peu désolant. Et comme le dit justement Corcuff, combattre l’arbitraire par l’arbitraire est vraiment stéril et déplorable. C’est sans doute un peu naïf de ma part mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi les intellectuels de gauche peuvent manquer à ce point de discernement. C’est à mon sens, en plus d’être complètement inepte, véritablement dangereux car cela provoque des divisions là où ils ne pourraient y avoir que des divergences.



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
29 novembre 2006 - 14h14

Ah tiens, Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo.
Ou alors, c’est Charlie Hebdo qui se sépare de Philippe Corcuff.

Je me rappelle du moment où Charlie Hebdo a commencé à devenir n’importe quoi. En gros, ça correspondait à l’arrivée de Philippe Corcuff, ça y participait d’ailleurs.

Le Corcuff qui ne peut s’empêcher d’en rajouter 2 louches sur PLPL - si quelqu’un a compris en quoi cela s’insérait dans le raisonnement, qu’il daigne m’en prévenir.

Je me réjouis donc de cette nouvelle.

Patience, bientôt Val partira et je retrouverai un intérêt à l’abonnement.

MR H.



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
30 novembre 2006 - 19h17

Pour lui souhaiter bonne continuation lisons Plan B
je propose les exemplaires 2, 3 et 4 à 2 euros chaque
alex.tierra@laposte.net



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
8 décembre 2006 - 10h23

Philippe Val est un petit bourgeois anti-communiste. En militant pour le OUI au TCE il a montré son vrai visage..un bobo social-libéral. Moi il y a longtemps que je n’achète plus Charlie Hebdo



> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
13 décembre 2006 - 12h23 - Posté par

Charlie Hebdo est un excellent journal et Philippe Val un excellent journaliste.

Excellente journée à vous.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
31 janvier 2007 - 18h15 - Posté par

Mais son journal va plutôt mal. Pourvu, qu"il y ait de nouvelles campagnes de caricatures islamophobes lançées par des antisémites refoulé(e)s. Il pourra gagner encore un peu de roro. C’est pas lui qui voulait dissoudre le FN ? Aujourd’hui, le FN est au deuxième tour des présidentielles. Ca promet pour l’islamisme. Je croyais aux idées véhiculées par ces journaleux. Aujourd"hui le réveil est amer. Voir son père, sa mère, ses cous’ du bled ou d’ici s"en prendre plein la tronche avec leurs caricatures ciblées cela contribue à alimenter la grande parano. Après c’est parano contre parano.
A chacun son idée de complot. Voici la mienne. Un antisémite refoulé(e) : C’est le nostalgique de l’allemagne nazi qui se met à faire une caricature insultant les musulmans (mais ressembler étrangement aux caricatures des années 30). Pui il balance ça dans un journal. Et voilà la polémique qui monte. On joue sur l’impulsivité des pauvres. Attention ils sont énervé ces musulmans. La connerie n’ayant pas de frontière, voilà que les dirigeants(des riches) d’un pays musulmenteurs (qui n’ont aucun respect pour le prophète de l’islam) lancent un concours de caricatures sur le dos des innocents exterminés parce qu’ils étaient juifs. Voilà ils ont réussi leur antisémitisme indirecte. Un effet papillon réussit. En conclusion j’espère quand grand journaliste P. Val ira faire un petit tour en Irak. Peut-être pour y recréer un journal satirique. Mais bien sûr, il faudra attendre que ses amis américains y installent la Démocratie.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
21 février 2007 - 16h06 - Posté par

Je ne pense pas que les publications de ces "défenseurs" de la liberté fassent avancer le débat mais plutôt les débiles. Il n’y a pas de débat en jeu juste de l’huile sur le feu de la haine. Quand on manque de respect aux gens on s’excuse un point c’est tout. Si tout est permis au nom de la liberté d’expression pourquoi Dieudonné ne peut plus parler ? Cette question est sensée. Tout le monde peut se la poser. Je comprends les gens de la communauté juive qui se défendentcontre lui puisqu’il s’amuse à les provoquait. Pourquoi lui ne plus faire l’insolant irrespectueux ? Pourquoi REDEKER, DANTEC, VAL, HOELBECQ et bien d’autres seraient-ils différents ?
La réponse est peut-être que ces gros débiles antisémites refoulés ont un réseau puissant. Je ne sais pas. Ou alors on cherche à nous faire adhérrer à la théorie du complot. "Attention, les juifs sont trop puissants" mais en attendant ce criminel de Maurice Papon est mort dans un lit d’hopital après avoir eu une retraite plutôt tranquille.
On peut dire c’est parce qu’il y a eu la shoah. Donc s’il n’y avait pas eu la shoah il serait encore permis de faire ce que fait Dieudonné : des insinuations dégueulasses envers les juifs.
On ne dira rien si REDEKER, DANTEC, VAL, HOELBECQ et bien d’autres s’attaquent aux musulmans en disant l’islam ou même aux noirs et qu’ils se laissent aller à leurs pulsions textuelles.
Les fossoyeurs médiatiques toujours avides d’explosions idéologiques spectaculaires ne sont jamais loins près pour l’audimat.
Je crois les musulmans d’europe ont tous en tête les images atroces de la tentative d’extermination du peuple juif d’europe par les nazis, mais aussi que les plus avisés d’entr’eux frissonnent à l’idée de vivre une époque où eux seraient les victimes et c’est pour ça que je vous dit qu’il n’y a pas de débat possible au regard des attitudes des gens nommés précédemment. L’antisémitisme, le racisme, l’esclavage tels qu’ils sont apparus dans l’histoire de l’europe ont été le fruit d’attitudes et de façon de penser identiques de la part d’hommes qui se disaient défenseurs de la liberté contre l’obscurantisme. Il peuvent être rétabli à n’importe quel moment et on ne parlera pas d’anachronisme. Quand les européens sont fiers de leurs croisades, de Napoléon, de leur technologie militaire, leur pouvoir d’achat, de leur traditions, de leur fêtes de la bière, de leur presse à scandale ils oublient plus à leur philosophie humaniste. Et ça c’est le vrai obscurantisme. Essayez de me convaincre du contraire ?


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
7 février 2007 - 00h12 - Posté par

voilà qui fait vraiment avancer le débat !


Sur Charlie Hebdo
7 février 2007 - 17h28 - Posté par
Sur Charlie Hebdo
21 février 2007 - 16h20 - Posté par

De qui parlez-vous quand vous dîtes l’homme communautariste qui se dit victimes de persécussions ? Des juifs, des musulmans, des homos, des noirs américains,ou des chrétiens du darfour ? Parce qu’il y a en effet eu des persécuteurs et il y a encore des persécuteurs à l’affût. Des gens un peu comme qui définissez les autres. Coller une étiquette, histoire les enfermer dans cette définition. En même temps ils ne seront plus des hommes et ce sera plus facile de les considérer comme des animaux le jour J. Le jour du grand retour de la mission civilisatrice. PARANO contre PARANO


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
6 mars 2007 - 19h00 - Posté par

bonne journée a toi aussi, et va te faire endoctriner la tete puisque t’aime ça.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
7 mars 2007 - 11h54 - Posté par

A force de se faire des noeuds au cerveau on ne sait même plus si on a le droit de penser


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
12 mars 2007 - 00h05 - Posté par

Eh oui en tous cas lepen était au deuxième tour. Réfléchis un peu sur l’idée même de mettre un bulletin pour lui dans l’urne. Les gens sont devenus racistes du jour au lendemain ? Je crois que certains personnes sont capables d’en transformer d’autres en véritables loups. Mais ne t"inquiète pas je regarde la tv de temps en temps comme tout le monde. Donc j’ai de temps en temps l’impression de me libérer de l’endoctrinement de je ne sais quoi. Je crois que les gens comme toi ne suportent pas les pacifistes parce qu’on réfléchit. Effectivement la paix est une doctrine à laquelle j’adère. Et j’aime ça. Et je te retourne donc le conseil en espérant que tu ailles mieux pour ne plus haïr l’autre. C’est à dire celui qu’on te désigne à haïr.


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
22 mars 2007 - 21h47 - Posté par

Philippe c’est une petite voie de ton passé qui t’ecrit.Je suis Geneviève Henry j’ai partagé beaucoup de choses avec toi. jesuis toujours trés engagée et je voudrai te revoir répond moi salut.Geneviève


> Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
3 octobre 2008 - 15h21 - Posté par Denis Reynaud

Merci de l’avoir dit, cela fait du bien à lire !


Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
29 mars 2007 - 09h55

Philippe félicitation pour ta Laisse D’or -



Marine pense que...
5 avril 2007 - 18h07

Cher Philippe.
Ce sont les conclusions que l’on tire. les conséquences, elles, sont plus farouches...
A bon entendeur...



Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
20 avril 2007 - 12h50

Je suis tombé par hasard sur cet article ainsi que les commentaires qui suivent,et je tenais à apporter ma contribution aux débats. Afin de donner les moyens aux lecteurs d’apprécier ce commentaire correctement, je tiens à signaler que je suis adhérent de la LCR. Ceci étant précisé, par rapport à Ph.VAL, je suis d’accord,dans l’ensemble avec Ph.CORCUFF. Cela fait bien longtemps que je me suis aperçu de la dérive de l’éditorialiste de CHARLIE-HEBDO.Lecteur régulier du journal, j’adore son ton pertinent,son irrévérence et ses dessinateurs qui apporte la petite touche qui aére le texte et déclenche chez moi un rire,certes quelquefois infantile mais au combien salvateur.Ceci mis à part, je ne pense pas que l’hebdo est viré islamophobe.Il dénonce l’obscurantisme des religions,pas toujours avec finesse,je vous l’accorde,mais cette attitude s’applique aussi avec les catholiques et plus rarement à l’égard des juifs.Faut-il y voir une auto-censure inconsciente au regard de l’Histoire(les persécutions subies par cette minorité sont incontestables),je ne sais pas ou tout du moins je n’ai pas d’arguments concrets à apporter.Par contre,je repproche à Charlie son choix de la facilité afin de coller à l’actu. et son manichéisme lorsqu’il met dans le même sac ceux qui critiquent la politique de l’état hébreux,notamment vis à vis des palestiniens, et les antisémites.

Le deuxième repproche est son attitude par rapport au mouvement altermondialiste et à la Gauche Radicale.J’aurai tendance à comparer cette ligne journalistique avec celle de l’hebdo MARIANNE. Cette ardeur à simplifier,ridiculiser et puis en tirer des conclusions qui simposent-forcément-me semble plus relever de “l’analyse de comptoir” , que de celle qu’on attend de la part de journalistes cultivés dont l’intelligence ne fait pas défaut.Enfin,en tant que militant de la LCR,même si j’accepte la critique qui peut être faite vis à vis des positions de mon Organisation,à juste titre certaines fois,elle laisse quand même transparaitre un anti-communisme assez primaire. J’ai la conviction que le fait adhérer à la pensée communiste au sens philosophique du terme,n’entraine pas forcement une adhésion au stalinisme et aux horreurs induites.De même,les contradictions,les paradoxes abrités au sein des mouvements de la Gauche Radicale ne traduisent pas à mon sens une faiblesse mais une richesse et un attachement la démocratie incontestable.Nous avons des défauts comme tout un chacun mais pas celui de la dictature du Parti.

En conclusion, je pense que Ph.CORCUFF a eu raison de se libérer de ses obligations,peut-être tardivement,mais ne cotoyant pas la redaction de Charlie,on peut sans grand risque,penser que cette dérive aurait pu se corriger,il semblerait que non et que mon camarade en ait tirer les conséquences qui s’imposaient.



Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
23 juin 2007 - 18h28

Voici un petit courrier que j’ai envoyé à Charlie demeuré sans réponse après avoir lu le numéro du 20 juin 2007

J’ai lu, du moins tenté de lire, votre dernier numéro. Je confirme, Charlie Hebdo est devenu un excellent somnifère, avec comme effets secondaires amertume et déception.

Lire Philippe Val, Philippe Lançon et Riss devient un vrai calvaire si on veut lutter contre le sommeil. Seuls l’ancienne garde (Cavanna, Polac, Siné) et Pelloux résistent et empêchent de sombrer totalement dans le coma.

Rendre passionnant un sujet aussi peu intéressant que le "Salon de la Télé" aurait été une performance, malheureusement ratée. 2 pages pour un évènement aussi mineur, je ne vois l’intérêt du texte de Stéphane Bou qui reprend les dessins de Luz. Une demi page avec les dessins suffisait largement. Du remplissage.

4 pages sur la vie politique française actuelle, sans compter Charb, ça fait beaucoup, d’autant que Biard avait déjà tout dit dans sa colonne. J’ai l’impression de lire des communiqués de l’AFP, tel un journal gratuit, réécrits pour faire plus engagé ("Vu du zinc", devinettes, Anne-Sophie Mercier). Je n’apprends rien de plus que ce que disent les radios.

Je trouve excellent le dessin de Luz sur les Le Pen, il fut un temps que vous auriez mis ce genre de dessin en première page (comme après le 11 septembre 2001, un golden boy crie "Vendez !" quand il voit avion qui va s’écraser sur l’une des tours). Au lieu de cela, vous avez mis un dessin qui laisse totalement froid, comme Juppé et son destin. Les temps ont bien changé.

6 pages sans intérêt sur 16, je ne suis pas près de me réabonner ou de me déplacer dans les tabac-presse qui menacent de voter FN si leurs revendications ne sont pas assouvies pour acheter votre journal.

Où sont passés Sfar et Gorcuff ? L’un est parti à cause des querelles stériles et incessantes au sein du journal, l’autre a été poussé vers la sortie car il ne correspondait plus à la ligne éditoriale bobo molle de salon proche du PS de Philippe Val. Au moins avec ces 2 personnes, le cerveau cogitait après les avoir lus, on se sentait plus intelligent. Maintenant, on s’endort. Allez-vous être considéré comme un thérapie efficace contre les troubles du sommeil et être inscrit sur la liste des médicaments remboursés par la Sécurité sociale ?

Adieu, un ex-lecteur.



Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
14 octobre 2007 - 11h49 - Posté par

bonjour à tous ! abonnée à Charlie depuis l’histoire des caricatures ,effectivement, ça marche ! Surprise par tous ces commentaires,pour moi ce journal a été une bouffée d’air et mm si parfois je suis gênée par des attaques faciles(le couple presid entre autres),j’aime bien cette façon de mettre les pieds dans le plat,sentiment primaire ?l’actualité me donne un sentiment pénible d’impuissance, d’inutilité, la couche de merde est tellement énorme ,j’ai envie de m’exiler loin de ce monde affreux,ms comment ?les medias sont constamment ds une surenchere émotionnelle,jouant avec les sentiments ou les emotions des gens et ça me choque.peut etre avez vous raison,mais ce journal m’a semblé etre une tentative originale d’agir sur le monde.Charlie islamophobe ?je ne sais pas.Moi,ça me choque de voir une femme voilée en France ou carrément avec la burka (vu à paris),c’est un symbole de la Femme emprisonnée parce qu’elle est femme ,et ça ,ça me choque plus que les caricatures de barbus paranos qu’ils sont d’ailleurs.J’aimerais que ce soit interdit dans les pays où les femmes sont" libres",je me sens blessée.Comment supporter ça ?
Bon,ça n’a rien à voir avec PCorcuff,je ne connais pas le sujet.Lill.


Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
22 novembre 2007 - 13h11 - Posté par

Moi aussi j’ai été bien déçu quand j’ai retrouvé Charlie Hebdo à mon retour en France après un long séjour à l’étranger...
Heureusement que Charb et Siné sont encore là, mais ils ne suffisent pas à me faire acheter le journal.
Mes dernières tentatives se sont soldées par un échec : un grand sentiment d’énervement après la lecture de l’édito de Val, chaque fois consacré au nucléaire iranien et incitant à la guerre, sans aucune mise en perspective : l’encerclement américain qui pousse l’Iran à s’armer, le précédent irakien qui peut inciter à se méfier de la propagande américaine (je dis ça sans entrer dans les détails, simplement pour dire qu’on peut complexifier un peu les choses et pas se limiter à Iraniens = barbus = fous dangereux = bombardons-les avant qu’ils ne le fassent).
Je suis par ailleurs entièrement d’accord avec ce qui se dit ici sur soutien de Val au OUI et à la politique israélienne.
En revanche, un point sur lequel je soutiens Val est la publication des caricatures danoises. Puisque les caricatures antichrétiennes ne posent aucun problème dans Charlie je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas faire de caricatures antimusulmanes (et non pas antiarabes car il y a une différence). Quant à l’argument selon lequel le journal danois aurait refusé des caricatures antichrétiennes quelques temps auparavant, il ne tient d’après moi pas debout : il relève de la liberté éditoriale d’un journal, sur laquelle celui-ci n’a pas à se justifier.
Dernier point : contrairement à Corcuff je pense que combattre conjointement la judéophobie et l’islamophobie consiste bel et bien à se faire "idiot utile" et "allié objectif" des extrémistes de tout poil. En premier lieu, le parallèle entre les deux notions présentées comme des racismes est malhonnête : islam et judaïsme sont des religions, pas des races. Ne confondons pas, de grâce, le juif (religion) et le Juif (nationalité). Par voie de conséquence, si l’antisémitisme et le racisme antiarabe sont à proscrire, je ne vois pas pourquoi on devrait interdire l’islamophobie pour peu que celle-ci soit basée sur des faits objectifs et pas fantasmatiques du genre sacrifice d’enfants etc. Ou alors si la critique de l’islam en tant que religion est interdite, interdisons toute critique du christianisme.


Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
25 juin 2007 - 22h40

Je trouve vaines toutes ces querelles sur la théorie du complot. Charlie jouait un role modérateur et pacificateur grace a la satyre et a l’humour.

L’humour est efficace quand il parvient a dédramatiser et a décomplexer un sujet, il aide a obtenir un regard objectif et complet d’une situation sans s’embarquer dans des théories invraisemblables. Tout bon satyre parvient a porter non pas un jugement, mais une critique. La nuance est de taille, car le jugement conclut, délibère, condamne ; tandis que la critique dénonce, instruit et accuse.

La satyre désacralise l’individu, humanise le politique et désamorce une vision trop restreinte du monde.

Le problème de charlie est de se prendre au sérieux. Corcuff n’a d’autre ambition que de s’auto-flatter les bijoux de famille en prostituant la ligne éditoriale de charlie. De certifier que les barbus sont terroristes, de mépriser l’altermondialiste, de se confondre avec ses accusés. Et l’erreur commise par Corcuff, est de désirer du pouvoir, de la gloire pour s’extraire de sa carcasse de complexé.

L’erreur commise est la même pour tout les partisants et théoriciens de dangereuses théories du complot qui clament la vérité là ou tous la cherche, d’avoir l’orgueil de délibérer au-lieu de porter l’accusation. Les vraies critiques sont celles qui instruisent.

Amitiés altermondialistes.



Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
21 mars 2008 - 09h47 - Posté par castelin michel

Tout à fait convaincant !
Pourquoi ?
Dans la critique de la mondialisation furieuse il ne s’agit pas de s’arrêter à l’anticapitalisme. Trop simple. Il s’agit d’être à la fois anticapitaliste et anti-internationaliste. Responsabilité de la France ?

Les observateurs avertis tiennent de savants discours sur les maux gravissimes de la globalisation. Mais leurs expertises sont toujours totalement incomplètes car elles n’abordent que les aspects économiques des crises qui démoralisent l’opinion.
Or il faut toujours rappeler concomitamment que les internationalistes ont également opté pour ce système qui nous ronge :libre circulation des capitaux, des personnes et des biens. Avec, naturellement, un autre objectif : l’utopie de la gouvernance mondiale. Les fonctions de MM. Lamy, Barroso et DSK en sont une preuve tangible. Façon trotskiste assurément mais…chut.

Dans ce foutoir idéologique il faut constamment démasquer et dénoncer ces deux adversaires : internationalistes (altermondialistes, universalistes…c’est pareil) et capitalistes (libéraux, ultra-libéraux…c’est pareil).
Ils-sont-de-con-ni-vence factuelle et sournoise pour mépriser les Peuples, neutraliser les Etats, détruire les Nations. Ils sont conjointement coupables de la chienlit qui accable crescendo les populations depuis trente quatre ans :
Pauvreté, anarchie et guerres civiles seront- sont déjà pour les premières- au rendez-vous.

La France peut-elle encore porter le message du bon sens et de la justice ?
C’est à dire l’élaboration de règles équitables pour :
 la coopération des Peuples souverains et le parrainage in situ des plus faibles,
 l’organisation de l’Europe des Nations indépendantes (de l’Atlantique à l’Oural, au lieu de laisser dériver la Russie et de marivauder avec le guêpier turque),
 le dialogue et l’échange des civilisations.
Un Président de la République, confondant les niveaux ‘conception-conduite-exécution’, plombe dangereusement les réformes nationales quasi indispensables après 27 ans de machiavélisme, de cohabitation et d’attentisme. Il s’agite dans le piège d’une Union européenne supranationale totalitaire. Par la confiscation insolente du référendum il étouffe l’expression de la souveraineté de la France.

Bergson* comparait l’action d’un homme providentiel ou d’un peuple à la trajectoire d’une flèche :‘‘elle se décoche avec d’autant plus de force en avant que sa représentation était plus tendue vers l’arrière’’. Alors ? Renouveau, ‘portugalisation’, disparition ? Triple alternative pour la France selon que les Français (de souche et d’adoption pour taire l’imbécile soupçon pathologique) voudront bien ou non se rappeler (d’instinct et sans stricte analogie) leur petite Histoire : de Brennus à De Gaulle, en passant par Charles Martel, Jeanne D’arc et Valmy.
Castelin Michel- 07 mars08/ *Bergson- la conscience et la vie- PUF



Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
14 novembre 2008 - 18h07 - Posté par Kat onoma

Qu’est-ce que c’est que cette prise de position pseudo-intellectuelle, se donnant le droit de citer Bergson (pour la parure), et amalgamant sans vergogne les concepts d’internationalisme et de capitalisme ?
Où avais-je la tête au point d’oublier qu’il existait aussi ce courant de pensée anti-capitaliste dans les rangs des opinions ancrées dans l’extrême-droite ? Avais-je oublié la circularité des extrêmes ?
Très cher Monsieur, on peut s’interroger très vivement sur le bien fondé du capitalisme financier, sa légitimité, et sa capacité à servir les existences singulières de l’homme. Et on peut aussi, ne rien en avoir à foutre des nations !

Le problème est là, dans cette admirable machine à créer de l’opinion démocratique, que sont les blogs, et autres espaces d’autosatisfaction narcissiques : on y bavarde, en y disant n’importe quoi, et on fait les "intelligents" et les doctes au creux de nos ignorances et de nos incompétences. Je crois difficile de faire procès à Ph. Corcuff d’incompétence intellectuelle ; il n’a plus à prouver son implication dans la rigueur conceptuelle ! Ce qui n’est évidemment pas le cas de nombres d’intervenants sur ce blog, qui se précipitent sur la référence faite à Chomsky par Corcuff, sans mesurer la part méthodologique du propos (c’est une analogie qui est proposée par l’auteur, pas à proprement parler un argument), ni même que Corcuff n’affirme pas explicitement son accord avec l’analogie en question (cad qu’il n’en fait pas un argument positif d’une démonstration) !!!

A bon lecteur...


Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
21 avril 2008 - 00h41 - Posté par zoubi

charlot-hebdo, ...bha, ça doit se lire au modem.



Philippe Corcuff quitte Charlie Hebdo
10 décembre 2010 - 16h03

Bonjour

Dans le cadre de l’université populaire, j’ai assisté hier à une conférence de Philippe Corcuff.
Ne connaissant pas l’homme ni l’écrivain, j’ai voulu en savoir plus et je me retrouve sur ce Blog.
Je suis particulièrement surpris par le ton haineux de beaucoup de message à l’encontre de Corcuff et de Val.
En plus, je vois que les messages à caractère diffamatoire, injurieux, xénophobe sont effacés !!!
On apprend toujours à écouter et à lire les gens qui ne pensent pas tout à fait comme vous, et qui souvent voient ou présentent les choses sous un angle inatendu.
Je voulais par ce court message, témoigné ma sympathie à Philippe Corcuff et Philippe Val.
J’ai appris beaucoup par les éditos de Val.
J’ai apprécié hier les propos de Corcuff.
Il n’y a pas d’incompatibilité.

Un habitant de l’Isle d’Abeau






"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
4 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gouvernement : La guerre contre le SMIC fulmine-t-elle sous roche ?
jeudi 7 - 20h28
de : JO
2 commentaires
Cinquantième jour de grève à Holiday Inn : « Nous pensons fêter Noël en famille »
jeudi 7 - 18h02
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 - 17h57
de : Info’Com-CGT
2 commentaires
Jérusalem : heurts à Bethléem (videos live)
jeudi 7 - 15h25
1 commentaire
CEUX QUI EXECUTENT LES ORDRES
jeudi 7 - 14h03
de : frances13
Crépuscule / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 7 - 13h04
de : Hdm
1 commentaire
HONDURAS : Vers un second tour de la Présidentielle ?
jeudi 7 - 10h07
de : JO
1 commentaire
Manipulation de masse je ne suis pas johnny
jeudi 7 - 07h54
de : irae
1 commentaire
Pour Aurore Bergé la mort de Johnny est comparable à ce que la France avait connu avec Victor Hugo... pffffffff
mercredi 6 - 18h17
4 commentaires
HONDURAS : Le coup d’Etat permanent ! Voir : Mémoire des luttes)
mercredi 6 - 17h51
de : JO
6 et 10 décembre 1986... Malik à Paris, Abdel en banlieue, Plus jamais ça ! (video)
mercredi 6 - 16h14
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Karl Polanyi en conférence à Genève contre l’OMC ce 9 décembre 2017
mercredi 6 - 11h21
de : Károly Pollacsek
Histoire d’une tambouille en Corse (vidéo)
mercredi 6 - 11h13
de : Nathalie Bourras
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Chacun est l'ombre de tous. Paul Eluard
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite