Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

MOI, JE NE MANGE PAS N’IMPORTE QUOI
de : Condorelli - Segurini
lundi 8 août 2005 - 04h09 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
GIF - 30.5 ko

Régimes comparés : lequel fait le moins mal à la nature ? Une recherche fait passer les végétariens bio et les végétaliens mais fait redoubler les autres italiens.

de Daniela Condorelli et Paola Segurini traduit de l’italien par karl&rosa

Il y a une empreinte sur la Terre, laissée par chacun de nous. Une zone de terrain autrefois fertile qui ne le sera plus jamais. Exploité pour nous permettre de maintenir notre niveau de vie. Notre empreinte est grande : 30 fois plus que celle d’un Indien. Et elle pèse plus que jamais sur l’écosystème. Mais il y a une bonne nouvelle : nous pouvons la réduire en faveur de cet Indien et de nos enfants. L’empreinte écologique, c’est notre impact sur la nature, et tout ce que nous consommons en excès ne revient plus en arrière. Selon le Living PLanet Report du Wwf, nous exploitons aujourd’hui 20% de ressources en trop par rapport à la capacité biologique de la Terre.

Que faire ? Regarder ce que nous mettons dans nos assiettes. C’est le thème d’une étude toute italienne, pas encore publiée, sur l’impact environnemental des différents régimes. Mais aussi de congrès internationaux sur le sort de la planète. Comme la Conférence Annuelle de l’International Grains Council qui vient à peine de se terminer à Londres ( www.igc.org.uk ). "Dans les 45 ans à venir, le monde aura besoin du triple de la quantité actuelle de viande, de lait et d’œufs et notre industrie sera dominée par la demande de ressources pour donner à manger aux animaux" a déclaré Roger Gilbert, secrétaire général de l’International Feed Industry. Plus de richesse signifie, en effet, plus de viande à table : pour chaque point de pourcentage gagné dans le revenu annuel d’une famille, la dépense en protéines animales augmente de 2%. Plus de viande, autrement dit plus de besoins en céréales pour nourrir les animaux. Lors de la réunion londonienne, il a été prévu que la production de fourrage australien allait augmenter de 50% d’ici 2020. Et plus de fourrage signifie moins de nourriture et moins d’eau pour l’homme.

C’est l’habituelle World Water Week qui se préoccupera de l’eau, à Stockholm, à partir du 21 août ( www.worldwaterweek.org ). On dira et redira, entre autres, que durant les 20 ans à venir la population mondiale dépassera les 7 milliards et que les réserves d’eau par personne diminueront d’un tiers. Mais aussi que 70% de l’eau est utilisée pour abreuver les vaches et arroser les pâturages (saviez-vous qu’un bovin boit 200 litres d’eau par jour ? Donc, pour produire cinq misérables kilos de viande, il faut autant d’eau qu’en consomme une famille moyenne en un an).

Le Programme en faveur de l’environnement et d’un développement soutenable accepté par l’Ue place au premier plan "la modification du comportement individuel". Manger moins de viande est utile, certes, mais ne suffit pas. Deux chercheurs, le chimiste environnemental Massimo Tettamanti et la biologiste Rafaella Ravasso, ont comparé différents types de régimes, en tenant compte du niveau de dommages qu’ils créent à la santé humaine, à la qualité des écosystèmes et aux ressources. Catégories en lice : l’Italien moyen, omnivore et insouciant de l’équilibre alimentaire ; celui qui mange de la viande, du lait et des œufs produits en élevage intensif ; celui qui mange la même chose mais choisit le bio ; les végétariens (bio ou non) ; les végétaliens qui ne se nourrissent que de végétaux (bio ou non).

LES BONS ET LES MECHANTS

"On a mis en parallèle les différents styles alimentaires en préparant trois régimes d’une semaine comparables en contenu calorique, en complémentation et en équilibre", explique Tettamanti. "Il s’agit d’un régime omnivore respectueux de la pyramide alimentaire, d’un régime végétarien et d’un régime végétalien, avec trois repas principaux et deux collations, un contenu calorique moyen de 2 000 à 2 200 calories par jour et un rapport protéines/ matières grasses/ hydrates de carbone de l’ordre de 15/30/55". De plus, on a évalué parallèlement un régime avec la liste et la quantité d’aliments réellement et normalement consommés par un Italien (voir encadré en fin d’article) : c’est celui qui a le plus fort impact dans l’absolu.

Mais que signifie analyser un régime d’un point de vue environnemental ? "Chaque processus, si on l’entend comme produit matériel particulier (100 grammes de blé ou un laitage) provient d’un ensemble de matériaux et d’énergie. Il est, en outre, le résultat d’approvisionnement en matières premières, de production, de distribution, de retraitement des déchets et de récupération". Chacun de ces passages peut donner lieu à tout un tas d’émissions qui provoquent différents effets sur l’environnement. C’est ainsi que pour évaluer l’impact sur l’environnement de la production de 100 grammes de blé, il est nécessaire de prendre en considération tous les processus de préparation des fertilisants, d’irrigation, de récolte, de traitement et de transport du produit ainsi que les processus de retraitement des déchets. Il faudra considérer les matières premières et les ressources énergétiques employées mais aussi l’énergie dépensée, les émissions dans l’air et dans l’eau et les déchets solides. A la fin, chaque impact est synthétisé en un nombre de points, d’autant plus élevé qu’il est plus dommageable pour l’environnement.

Et voici à présent ce qui ressort de l’analyse de Tettamanti et de Ravasso qui a duré deux ans.

Le menu omnivore, avec des produits qui dérivent d’élevages ou de cultures intensifs obtient 2,34 points. Le plus fort impact sur l’environnement est causé par la consommation d’eau suivie par celle des combustibles fossiles utilisés lors des processus d’élaboration, de production et de transport et, encore, par les dommages à la respiration des composés chimiques inorganiques liés à ces mêmes processus, par la consommation du territoire et enfin par les processus d’acidification dus aux déjections animales, aux pesticides et aux fertilisants. Et les ingrédients eux-mêmes ? Quel est l’aliment le plus dommageable ? Le bœuf, suivi par la sole, le fromage, le lait, les yoghourts, les légumes, le thon et le poulet.

Mais si notre omnivore acquiert des produits bio (également pour la viande et les laitages, pas seulement pour les végétaux), le compte des points descend à 1,36. L’ordre de "culpabilité" demeure inchangé mais on évite les dommages à l’environnement, même par rapport au végétarien qui consomme des produits non bio.

Ce dernier comportement correspond en effet à un score de 1,56 ; au premier rang des aliments les plus nocifs (toujours dans le sens où les produire consomme des ressources et pollue), se trouvent maintenant les fromages. On descend à 1,03 points pour le végétarien bio, à 0,854 si le choix est végétalien mais non attentif au biologique et à 0,599 pour le végétalien bio. Il ressort de l’analyse des deux régimes végétaliens que les légumes sont l’aliment au plus fort impact environnemental quand des pesticides et des fertilisants chimiques ont été utilisés ; et que c’est le riz dans le menu végétalien à agriculture biologique.

C’est à présent le tour de l’Italien moyen, avec un menu normal de produits non bio. Son compte total de points atteint la performance de 5,75 points ! Autrement dit, un impact presque dix fois supérieur à celui d’un régime végétalien bio et plus de deux fois supérieur à celui du régime de l’omnivore qui suit un régime équilibré.

S.O.S. EAU

De quoi dépend l’impact de l’alimentation sur l’environnement ? "La consommation d’eau est l’élément le plus important : de 41 à 46% du total", répond Tettamanti. "N’oublions pas que 70% de l’eau de la planète est consommée par la zootechnique et par l’agriculture, 22% par l’industrie et seulement 8% pour l’usage domestique". Il y a ensuite 15 à 18% d’impact dû aux dommages à la respiration causé par les composants chimiques inorganiques et de 20 à 26% à la consommation de combustibles fossiles. Dans ces deux derniers cas, cela est dû aux processus d’élaboration, de production et de transport des aliments. Le gaspillage énergétique est éclatant : pour chaque calorie de viande bovine, 78 calories de combustible sont utilisées ; pour une de lait, 36 de combustible. Par contre, pour chaque calorie dérivée du soja, on ne consomme que deux calories de combustible.

Environ 5 à 13% de l’impact de notre régime sur l’écosystème est dû à la consommation du territoire. Chaque année, 17 millions d’hectares disparaissent des forêts tropicales. Toute la faute ne revient pas aux élevages intensifs mais ils se taillent la part du lion. Comme en Amazonie, où 88% des terrains déboisés a été affecté aux pâturages. Ou au Brésil, où l’Institut de recherche spatiale fait état d’une croissance de la déforestation de l’ordre de 41% : en 10 ans seulement, le pays a perdu une zone verte deux fois grande comme le Portugal. Et l’ONU estime que 70% des terrains affectés à des pâturages sont aujourd’hui en voie de désertification. Enfin, 3à 4% de l’impact est dû aux processus d’acidification (de l’eau, du sol et des forêts) et d’eutrophisation (prolifération hors normes d’algues). La faute en revient surtout aux déjections animales. Rien qu’en Italie, les animaux d’élevage produisent 19 millions de tonnes d’excréments par an qui ne peuvent pas être utilisés comme fertilisant. Nous aurions la même quantité de déjections inutilisables et polluantes si l’Italie avait 137 millions d’habitants de plus.

"Il y a donc des régimes qui aident l’environnement, comme le végétalien et le végétarien bio et il y en a d’autres qui sont acceptables, comme l’omnivore bio et le végétarien non bio".

Et il y a par contre des régimes alimentaires inacceptables d’un point de vue environnemental (et social) : celui de l’Italien moyen et de l’omnivore "équilibré" qui mettent à table des produits d’agriculture et d’élevage intensifs. Ils exploitent les ressources des pays les plus pauvres, consomment, polluent et sont cause de déforestation et de désertification.

De quel groupe voulons-nous faire partie ?

JPEG - 19.4 ko

traduction de l’article "Io mangio delicato" paru dans le supplément "D" de la Repubblica en date du 9 juillet 2005.

de fede53



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
MOI, JE VOTE AVEC MA FOURCHETTE !
9 août 2005 - 10h26 - Posté par 157874d2eda45bc5...

LES BOEUFS ONT SOIF

http://www.vegetarisme.fr/Articles/...

Ca va chauffer ! - Journal Alliance Végétarienne - Mars 2004
"La Nouvelle-Zélande a décidé d’imposer une taxe afin de contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre causées par les flatulences du bétail.....".

http://www.vegetarisme.fr/Articles/...

Vivre sur 2 terres, ou : le végétarisme, c’est bien, mais encore… - Journal Alliance Végétarienne - Eté 2003
"La production mondiale de viande (et donc la consommation) a augmenté de façon quasi-linéaire depuis le début des années 60, atteignant 230 millions de tonnes (MT) environ en ..."

http://www.vegetarisme.fr/Articles/...



> MOI, JE VOTE AVEC MA FOURCHETTE !
9 août 2005 - 15h45 - Posté par 29bd25a315c7c65d...

Espérons seulement maintenant que beaucoup de personnes (tout le monde, faut pas rêver...) auront l’intelligence de changer
ce qu’il y a dans leurs assiettes. Go veg ! Pour une terre vivante et la fin des abattoirs...


Brochure "végétalisme et écologie"
11 août 2005 - 01h06 - Posté par fed6dd5dba9ade8e...

Pour en savoir plus sur les problèmes écologiques liés à la production et la consommation de produits animaux, on peut lire la brochure "Végétalisme et écologie" sur infokiosques.net.



> MOI, JE NE MANGE PAS N’IMPORTE QUOI
13 septembre 2005 - 15h13 - Posté par 2a90df0213006111...

Merci pour la publication et traduction de cet article très intéressant. Je vais essayer de le faire suivre à un max de personnes. Go veg.

Liaambrosia






La cuisse ou l’aile ....gauche au PS !
dimanche 22 - 18h51
de : SVPat
ETATS-UNIS : Dans quelle galère s’embarque Trump ?
dimanche 22 - 16h36
de : JO
3 commentaires
LA FAUTE DU MIDI
dimanche 22 - 09h20
de : Ernest London
1 commentaire
Téléscopage d’infos - premiers votes primaire socialiste : François Hollande souhaite une "solution humaine et digne"
samedi 21 - 19h00
2 commentaires
Les manipulations grossières de Gérard Filoche
samedi 21 - 18h14
de : Michel Davesnes
15 commentaires
Je coupe, je sabre , je promotionne !
samedi 21 - 15h03
de : SVPat
7 commentaires
Lors d’une perquisition chez Cédric Herrou, un photographe travaillant pour "Libération" mis à terre par les gendarmes
samedi 21 - 11h30
2 commentaires
SYRIE : Mais où sont passés les fameux "casques blancs" tant ventés par nos médias aux ordres !
samedi 21 - 10h35
de : JO
ÊTRE RADICAL : Manuel pragmatique pour radicaux réalistes
samedi 21 - 09h15
de : Ernest London
1 commentaire
Le citoyen comme modèle et comme alternative 2/2 suite et fin
vendredi 20 - 19h23
de : Michel Piriou
Vidéo : " L’éducation prioritaire en lutte dans le Gard"
vendredi 20 - 18h22
de : Jérémie (Solidaires Gard)
O-DIEUX
vendredi 20 - 14h20
de : Ernest London
1 commentaire
Le citoyen comme modèle et comme alternative 1/2
vendredi 20 - 14h00
de : Michel Piriou
1 commentaire
Plusieurs soldats syriens tués par « l’opposition modérée » retrouvés à l’est d’Alep
vendredi 20 - 10h15
3 commentaires
Mépris de classe : Macron se lave les mains après avoir rencontré des ouvriers (video)
vendredi 20 - 08h18
9 commentaires
LAGARDÈRE-BOLLORÉ : UN PARFUM DE CONSANGUINITÉ
jeudi 19 - 23h09
de : Intersyndicale SNJ, SNJ-CGT, USJ, CFDT
G.W. Goldnadel : le MRAP dénonce la haine des quartiers populaires du Président de France-Israël
jeudi 19 - 23h01
de : MRAP
L’Israélienne Tzipi Livni aurait dû être interpellée lundi à Bruxelles
jeudi 19 - 21h58
de : Baudouin Loos
1 commentaire
VIDEO - Philippe Bouyssou : "Le centre pour migrants qui ouvre ce jeudi à Ivry coûte zéro euro à la ville"
jeudi 19 - 21h44
de : Martine Bréson
MOLDAVIE (Ex-alliée de l’URSS) quittera l’UE. et l’OTAN !
jeudi 19 - 20h07
de : JO
2 commentaires
[ EN DIRECT - PARTAGEZ ] Mélenchon en réunion publique à Florange
jeudi 19 - 20h07
de : Jean-Luc Mélenchon
Quartiers populaires et fracture : Gilles Képel, le scientifique et l’idéologue.
jeudi 19 - 14h56
de : CD
6 commentaires
Mélenchon marque ses différences avec Macron
jeudi 19 - 14h18
La coopération contre la concurrence
jeudi 19 - 10h03
de : Michel Piriou
Ma vision : qu’est-ce que la décroissance ?
jeudi 19 - 09h57
de : Michel Piriou
2 commentaires
Le jeune homme qui a giflé Valls a été condamné à trois mois de prison avec sursis
mercredi 18 - 22h06
2 commentaires
En Russie, frapper femme ou enfant ne serait plus un crime
mercredi 18 - 21h53
de : gb26100
1 commentaire
Musulmans ?
mercredi 18 - 21h16
de : red1917
6 commentaires
Mort de Rémi Fraisse : l’enquête bouclée, "risque" de non-lieu, selon le père
mercredi 18 - 18h16
1 commentaire
Quand Manuel Valls mettait une claque à un jeune socialiste... (video)
mercredi 18 - 15h22
Comment Benoît Hamon a raboté son « revenu universel » en pleine campagne
mercredi 18 - 14h39
de : Adrien Sénécat
Valls sur France Inter : « La claque, on est 66 millions à vouloir te la donner »
mercredi 18 - 14h14
4 commentaires
Pire que le 49.3 et la claque !
mercredi 18 - 14h04
de : SVPat
1 commentaire
« Il sogno di Fausto e Iaio » de Daniele BIACCHESSI et Giulio PERANZONI le vendredi 20 janvier à 18h30 à la Maison d’Italie à Paris (trailer)
mercredi 18 - 12h32
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
poème Nul n’est jamais contraint de Fabrice Selingant
mercredi 18 - 09h35
de : <font color="red"><b>le Rouge-gorge</b></font>
17 commentaires
Valls giflé en Bretagne
mercredi 18 - 07h45
de : Placide
14 commentaires
L’État profond se met en guerre contre le président élu en utilisant des revendications non vérifiées tandis que les Démocrates applaudissent
mercredi 18 - 01h29
de : Orphée
primaires sociales
mardi 17 - 22h19
de : hdm
ELECTIONS PRESIDENTIELLES : LA TENTATIVE DE VOLDEMORT par Nemo3637
mardi 17 - 21h25
Les petites aventures de la chute du taux de profit
mardi 17 - 18h56

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Albert Einstein
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
« Il sogno di Fausto e Iaio » de Daniele BIACCHESSI et Giulio PERANZONI le vendredi 20 janvier à 18h30 à la Maison d’Italie à Paris (trailer)
mercredi 18 janvier
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video) Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Je suis originaire de Milan et j’ai connu le centre Leoncavallo (à cette époque, j’habitais à 5 minutes de là) : je me souviens que deux heures après l’assassinat des camarades, informé par "Radio Popolare", je me trouvai sur place, participant à une manifestation improvisée qui a rassemblé (...)
Lire la suite
Valls giflé en Bretagne
mercredi 18 janvier
de Placide
14 commentaires
Manuel Valls, candidat à la primaire de la gauche depuis le 5 décembre 2016, connait des moments difficiles. Le dernier en date a eu lieu mardi 17 janvier, lors d’un déplacement de l’ex-Premier ministre dans la petite ville de Lamballe (Côtes-d’Armor). Lorsqu’il sort de la mairie de Lamballe au côté du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, le candidat à la primaire de la gauche s’avance et serre les mains des personnes placées à sa droite, le long (...)
Lire la suite
Le mépris de classe et l’alcoolisme dans le Nord : Emmanuel Macron n’en rate pas une...
lundi 16 janvier
de Roberto Ferrario
10 commentaires
"Il n’en rate pas une, il ne peut pas s’en empêcher. Il arrive dans le Pas-de-Calais et il leur dit : ’ah bah oui, il y a le tabagisme et l’alcoolisme’. Il ne manque plus que l’inceste et comme ça le tableau serait complet . Invité de l’émission "Le grand jury", Jean-Luc Mélenchon a ajouté : "Cet homme vit ailleurs [...] il vit tellement ailleurs qu’il parle aux gens comme à des domestiques : quand il fait son meeting à Paris, il se met à (...)
Lire la suite
Mon ami Sven Pohlhammer est parti !!! (Compagnie Bagouet, Parabellum, Le Bal des Enragés, Fatal Monstrum) (videos)
vendredi 13 janvier
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Arrivederci mio caro amico, ciao. Roberto On ne dit jamais assez aux gens à quel point ils comptent, et puis un jour c’est trop tard. Et on réalise qu’on a perdu un ami, un héros, et qu’il y aura un peu moins de gentillesse et de talent sur cette terre. Hasta luego, Sven. Vincent Véhixe En février 1983, Dominique Bagouet crée F.et Stein, un duo avec la guitare électrique de Sven Lava-Pohlhammer en Avignon, un rituel d’exorcisme, un déchainement d’un violence (...)
Lire la suite
Législatives. Le parachutage à Montreuil de Alexis Corbière du Parti de Gauche pose des problèmes de crédibilité d’indépendance du Collectif citoyen local de la France Insoumise !!!
jeudi 12 janvier
38 commentaires
Législatives. A Montreuil, le bras droit de Mélenchon prêt à défier le PC La guerre des gauches aura bien lieu à Montreuil. Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, est investi aux législatives dans la 7e circonscription de la Seine-Saint-Denis, à cheval sur la cinquième ville d’Île-de-France et Bagnolet, face à un candidat Front de gauche, Gaylord Le Chequer, maire adjoint à l’urbanisme du communiste Patrice Bessac. Si, par un vote des militants, le Parti (...)
Lire la suite
Justice de classe : Amiens le délibéré du procès des Goodyear
mercredi 11 janvier
2 commentaires
1 relaxe 1avec 3 mois avec sursis, 5 ans mise a l’épreuve et inscription au B2. Les autres, 12 mois de sursis, 5 ans de mise à l’épreuve et inscription au B2. La cour d’appel d’Amiens a condamné mercredi sept anciens salariés de Goodyear poursuivis pour la séquestration de dirigeants de l’usine en 2014 à des peines de prison avec sursis allant jusqu’à 12 mois, prononçant en outre une relaxe totale. L’avocat général avait requis à (...)
Lire la suite
TOUS ENSEMBLE ALLONS CHERCHER LA RELAXE DES GOODYEAR LE 11 JANVIER À AMIENS (video)
lundi 9 janvier
de Info’Com CGT
Retour sur quelques temps forts de la mobilisation nationale à Amiens les 19 et 20 octobre pour soutenir les 8 de Goodyear et plus largement tous les syndicalistes poursuivis. Tous ensemble allons le 11 janvier 2017 à 11h devant le tribunal d’Amiens chercher la relaxe de nos camarades. Adresse du Tribunal : 14 rue Robert de Luzarches - 80000 Amiens [LIRE, PARTAGER, TÉLÉCHARGER…] :: : Restez informés en vous inscrivant à la newsletter http://www.infocomcgt.fr/newsletter (...)
Lire la suite