Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les Robins des bois : que la lumière revienne
de : Marie-Claude Aristégu
dimanche 15 janvier 2006 - 01h41 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 12.6 ko
Les Robins des bois posent un autocollant sur les compteurs

de Marie-Claude Aristégui

Saint-Louis de Montferrand. La Garonne rafraîchit une atmosphère qui n’en a pas besoin. Dans cet appartement, la salle de séjour est chauffée au gaz. Ailleurs, à l’électricité. Et dans les chambres, on grelotte car le compteur ne tourne plus.

EDF a réduit le jus, au minimum. Les locataires peuvent juste utiliser leur cuisinière. Les trois petits garçons de 4 ans, 2 ans et demi et 10 mois ont été rapatriés au rez-de-chaussée. Le bébé sanglote, tousse, hoquette. Une vilaine bronchiolite l’épuise depuis dix jours.

Dans le couloir, juché sur une échelle, un homme est en train de changer le fusible du compteur d’EDF pour que l’appartement soit de nouveau alimenté correctement. A priori, cela fait bidouillage. Pourtant le geste est très pro et avec son casque, sa tenue bleue, sa sacoche, cet homme ressemble vraiment à un agent de l’EDF.

Discrets. Normal, c’est un agent de l’EDF. Mais il fait partie des Robins des bois, ce groupe de salariés de l’entreprise qui, depuis 2004, rétablissent le courant chez les usagers. Quand, faute d’avoir payé leurs factures, ceux-ci en ont été privés par... la direction des Robins des bois. A savoir EDF. Parfois, c’est le même homme qui, en service commandé, débranche et revient un peu plus tard pour remettre en service le compteur.

Au début, la direction d’EDF a demandé la liste des familles concernées. Les Robins ont refusé. Depuis, disent-ils, « on ne nous en parle plus ». Mais ils restent tout de même discrets et ne déclinent pas leur identité. Sans pour autant agir masqués. Persuadés de la générosité et de la légitimité de leur action, ils oeuvrent sereinement, sur leur temps de repos en général et, parfois, quand il y a urgence, entre deux missions officielles.

Pour signer leur passage, ils posent sur les compteurs un autocollant bleu et vert siglé « Robin des bois EDF-GDF-Gaz de BDX ». Cela prouve aussi que l’usager n’a pas lui même effectué un branchement sauvage. Il arrive même que les Robins remettent aux normes un compteur trafiqué.

Faut-il le dire, les Robins des bois sont forcément bien accueillis. « Quand on rencontre des gens comme eux, qui vous aident, on se dit que finalement on n’est pas rien », s’exclame Florence, à Lormont. « Je suis une battante, j’aime bien plaisanter, rire mais au fond de moi tout est cassé, je pleure toutes les nuits. Je me dis : "Tu travailles mais tu n’es rien, tu ne sers à rien". » Grâce aux Robins des bois, Florence, 38 ans, mère de quatre enfants (« mais sans pension alimentaire ! ») peut faire tourner sa machine à laver et éclairer son appartement (lire plus bas).

Reste qu’elle devra un jour payer les factures d’EDF. Les Robins n’encouragent pas au non-paiement. Au contraire, chaque fois, ils expliquent qu’un rebranchement fera tourner le compteur. Et encouragent les débiteurs à envoyer des petits mandats. Pour nombre d’usagers, c’est la seule façon d’épurer la dette.

2 000 foyers en Gironde. En un an et demi, les Robins ont rebranché quelque 2 000 foyers en Gironde. Des assistantes sociales, des élus, des familles même prennent contact avec eux. Plus exactement avec l’association Droit à l’énergie (1), constituée pour servir d’interface entre les Robins et les usagers. En effet, au fil des mois, le groupe s’est structuré et le mouvement parti de Bordeaux a essaimé dans d’autres villes, notamment dans le Sud-Ouest.

Actuellement, en Gironde, quelque soixante agents CGT (d’EDF, de GDF et de Gaz de Bordeaux) forment le noyau dur. D’autres interviennent de temps en temps, à la demande des « camarades ». A EDF, il semble qu’aucun militant de la CGT ne soit farouchement hostile à cette action mais certains jugent toutefois qu’elle n’est pas prioritaire. A leur avis, le syndicat doit avant tout se mobiliser pour les salariés et pour la défense de l’entreprise.

De leur côté les Robins plaident pour une nouvelle stratégie syndicale plus ouverte vers l’extérieur. Rallier ces usagers à leur cause, est aussi, de leur point de vue, la meilleure façon de défendre l’entreprise et le service public. Joëlle Roné, trésorière de l’association Droit à l’énergie, admet que sur le plan législatif, « des avancées existent » en faveur des plus démunis, mais elle déplore que le moratoire sur les coupures ne concerne « que les gens ayant bénéficié d’une aide de précarité sollicitée auprès du Fond social logement (FSL, lire ci-contre). »

(1) Elle regroupe des militants CGT d’EDF et de Gaz de Bordeaux mais aussi de La Poste, de Connex, de mairies, de l’UDAF, des associations de chômeurs, Attac, la Ligue des droits de l’homme (liste non-exhaustive). Des élus apportent leur soutien à l’association et des travailleurs sociaux _ dont la présidente Marie-Colombe Musset _ qui ne sont pas forcément cégétistes en sont aussi membres. Contact : 06.73.88.25.63 et 06.73.88.25.35.

http://www.sudouest.com/030106/vil_...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Les Robins des bois : que la lumière revienne
15 janvier 2006 - 08h36

les années passent et EDF maintenant privatisée reste toujours prête à anéantir les défavorisés, il y a 25 ans j’ai vécu les mêmes problèmes 2 enfants 10 et 7 ans père démissionaire, suspendue en électricité, à l’époque la facture semestrielle était du montant de mon maigre salaire, nous avions une cheminée et des lampes à pétrole, ils sont intervenus pour couper le compteur un 23 janvier cela reste inoubliable dans nos esprits....

cela pour dire que rien ne change, que le blabla d’ edf qui se veut social pour les pauvres reste le même ! et désormais avec la privatisation je plains tous ceux qui ne paieront pas à temps leurs factures, mais cela n’interesse pas grand monde à l’heure actuelle, l’égoïsme règne en maître et peu leur chaut à tous ces nantis, bravo qd même pour l’équipe des Robins des Bois, nous n’avions pas cela nous en 1980...

justice 13



> Les Robins des bois : que la lumière revienne
15 janvier 2006 - 23h30 - Posté par

Oui, ce sont d’excellentes initiatives. C’est rendre au service public sa véritable vocation : une espèce de "mutuellisation", une solidarité (j’emploie ce mot à dessein quand je lis que la Bernie et ses pièces jaunes ose le mot de solidarité...) partagée : l’EDF C’EST A NOUS.
Que des cégétistes se détournent de ce type d’action est profondément regrettable, pire dommageable pour l’avenir, d’autant qu’un certain nombre d’entre eux ont acquis les actions scélérates, cette corde qui va les étrangler, en croyant, les naïfs, faire partie de la jet-society.
A l’instar des actions contre la pub, contre les essais en plein champ de cultures d’OGM,
de Greenpeace qui ridiculise le gouvernement français, les AC, le DAL, les Robin des Bois, la désobéissance civile doit être la règle.


> Les Robins des bois : que la lumière revienne
18 janvier 2006 - 09h56

bjr a tous...
j vien de lir vos messages et je suis contant "l opinon public" commence a comprendre que edf gdf appartiennent aux usagers c a dir aux francais, en effet le gouvernement vous REvent cette entreprise en la privatisant et edf par l’action "robin des bois" qui est une action "militante" essai de faire comprendre que l’electricite est un droit pour tous, pas une valeur marchande...
le capitalisme, sarko, l’europe, enfin vous croyez koi, qu il allait garder un modele de service public kom edf gdf... NON, mais les agents eux on la fibre du service public, rapellez vous de la tempete de 1999, meme les retraites de l edf on remis les bleus de travail pr retablir les usagers (usager, kon appel client mainteant)....
et oui aujourd hui c tu paye ou jte coupe, et si t pas contant tinkiet pas dans 1 an tu pourra aller voir la concurrence mais tinkiet pas elle sera encor moin dans le social....
je fai parti de c gens en bleu qui aide a faire passer ce message, qui lutte pour ce droit a l electricite mais surtout pour faire comprendre qu on doit se serrer les coudes et agir ensemble.... oui l’electricte est un bien pour tous, mais surtout la nation est a nous, et pourkoi privatiser edf, l’europe ne nous l impose pas et edf fait des millions de benef, alors pourkoi ?
la seule reponses c : argent, actionaire, enfin capitalisme, ...
les gens qui ne paye pas, pas interressant, tu coute tro chere, alors adios ...

Aider les robins des bois mais aider vous surtou, c a vous edf, c a vous de decider....
bon edf est deja privatiser, ok, alors demandons la renationalisation et le droit a l energie pour tous.

1 robin des bois de paris ...
et bravo bordeau, sa bouge che vous, sa fai plaisir koumeme...



Les Robins des bois : que la lumière revienne
5 septembre 2008 - 13h24 - Posté par carolnie

comment contacter robin des bois à nimes ?






Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice
dimanche 24 - 11h51
de : JO
1 commentaire
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Puisqu'on ne peut être universel en sachant tout ce qui se peut savoir sur tout, il faut savoir peu de tout. Blaise Pascal
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite