Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Avenir du MRAP : Réponse à Maurice WINNYKAMEN 2
de : Christian DELARUE
dimanche 21 octobre 2007 - 13h51 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Avenir du MRAP : Réponse à Maurice WINNYKAMEN 2

Maurice WINNYKAMEN vient de publier aux Editions Tribord « GRANDEUR ET MISERE DE L’ANTIRACISME : Le MRAP est-il dépassé ? »

La seconde partie du livre suscite plus la polémique que la première, celle que j’ai évoqué dans le texte 1 publié samedi 20 sur le site Bellaciao..

D’emblée je note une accusation grave dans son livre qui m’a fait sursauter . Du coup je reviens sur des passages antérieurs qui ne m’avais pas fait sursauter mais simplement mis mal à l’aise. Je reviens en troisième point sur le cadre du propos initial.

1 - Maurice WINNYKAMEN VA TROP LOIN

Il écrit (page 203) « dans la haine à l’égard d’Israël, des israéliens et des Juifs en général, que distille sous couvert d’antisionisme et d’anti-impérialisme qui ne sont que des prétextes, les co-organisateurs des « défilés pour la paix ». L’auteur accuse le MRAP (et les autres organisations) de diffuser de l’antisémitisme. Et pour que les choses soient claires il ne s’agit pas de la seule haine d’Israël, de son Etat, de la logique spécifique, de son (ou de ses) gouvernement(s) et d’une partie de son peuple, celle qui appuie cette politique destructrice car cela ne serait pas de l’antisémitisme. Et l’accusation ne porterait pas. Monsieur WINNYKAMEN le sait. Il va donc plus loin et en écrit plus : le MRAP distille de la haine des Juifs en général . Ici, la ligne de démarcation est franchie. Voilà ou en arrive Monsieur WINNYKAMEN !

2 – RETOUR EN ARRIERE

On peut lire page 142 : « Dans la nuit du 29 au 30 avril 2004, 127 tombes juives sont couvertes d’inscriptions à la gloire du nazisme dans le cimetière de Herrlisheim-près-Colmar, Haut-Rhin. La protestation s’étend à l’ensemble du monde politique, syndical et associatif français. Avec la même sincérité ? De cela je ne suis pas certain. Mais, 127 tombes, c’est tout de même un peu beaucoup pour que l’on fasse semblant de n’avoir rien vu. Même « Alternative libertaire », mouvement anarchiste dont la doctrine est « Libertaire, Egalitaire, Solidaire, la révolution reste à faire », s’insurge et condamne… Pourquoi peser les sincérités ? Que vient faire ici ce passage sur Alternative libertaire. Une phrase ambiguë qui ne prouve rien.

Plus loin (page 146) à propos de la manifestation contre l’antisémitisme proposée par SOS Racisme et dont le MRAP et la LDH a demandé l’élargissement du mot d’ordre à tous les racismes, l’auteur stigmatise le suivisme du PCF et donne dans l’amalgame à propos de la LCR : « La LCR, elle, est trop pro-palestinienne à priori et ne changera pas de sitôt. Trop pour accepter de se compromettre dans un tel défilé. Ces militants, parmi lesquels se trouvent certains de ceux qui crient « Mort aux Juifs » dans d’autres défilés, n’y comprendraient plus rien ». Que ce soit à Paris ou à Rennes, je n’ai jamais vu, pendant ces vingt dernières années, la LCR ou le MRAP ou Alternative libertaire autoriser de tels slogans antisémites dans leurs cortèges. En quoi de telles accusations infondées font-elles avancer la cause antiraciste ?

Responsable national du MRAP je partage comme d’autres camarades du MRAP l’idée mise en avant par l’auteur que « l’éducation doit prendre le pas sur l’excuse » . Je pourrais donc faire mienne la déclaration de Dominique SOPO que Maurice WINNYKAMEN cite (page 144) : « L’antisémitisme de certains milieux de l’immigration, on peut l’expliquer à cause des discriminations qu’ils subissent. Mais en aucun cas, on ne peut l’excuser. Notre pédagogie consiste à leur expliquer que désigner un bouc émissaire n’a jamais favoriser l’émancipation de qui que ce soit » . Faut-il s’en tenir là ?

3 – UNE PEDAGOGIE QUI IGNORE LES CAUSES ?

Je reviens sur la haine raciste des juifs « de certains milieux de l’immigration » qui a permis d’introduire ce texte . Je reviens sur la page 203. Maurice WINNYKAMEN s’interroge sur les causes : On ne peut pas faire de la pédagogie sans évoquer les causes, ces causes ne devant pas être perçu comme une « excuse ». Il rapporte pour les contester les propos de Mouloud AOUNIT (que pour ma part je trouve pertinent).

« Pourtant, si ce n’était plus l’Intifada ? Qu’est ce que cela pourrait être ? Mouloud Aounit nous offre la réponse : « …certaines personnes présentent les auteurs des actes antisémites comme étant des arabo-musulmans. Sans nier que certains actes antisémites ont été le fait de voyous issus de l’immigration faire de l’antisémitisme un virus arabo-musulmans est du racisme pure et simple. Sans atténuer la gravité de leurs actes, les jeunes voyous qui se livrent aux violences antisémites ne le font pas parce que c’est inscrit dans leurs gènes ou dans les gènes de leur « quartiers » mais, il faut bien le reconnaître parce que les conditions socio-économiques ont contribué à leurs dérives. Le juif est pour eux un bouc émissaire, une sorte d’exutoire à l’instar du policier, du pompier, du médecin, de l’enseignant, ce qui valide, si besoin était l’impérieuse nécessité d’assécher les marécages sociaux dans lesquels se débattent trop de jeunes à l’abandon »

Dire que l’antisémitisme « moderne » provient globalement des arabo-musulmans (et non d’une minorité d’entre eux) c’est bien du racisme qui trouve sanction devant les tribunaux. Mouloud AOUNIT a donc eu raison de le rappeler. La suite de son propos vise à préciser que cette minorité de « voyous » ne possède pas cette tare par attribution à une race pris en son sens classique biologique mais aussi au sens moderne de l’individu ethnicisé (cf au quartier). C’est bien le discours de racisation ethnique qu’il fallait repousser . Il repousse donc à raison la fausse explication de l’ethnicisation des faits sociaux pour réintégrer les déterminations sociales (au sens large du terme). Et le tout sans jamais « atténuer la gravité de leurs actes ».

Ou est alors le problème ?

Maurice WINNYKAMEN poursuit (mais sans avoir un micro devant lui, ce qui est plus facile) : « Inscrit dans leur gènes, qui le dit ? Inscrit dans leur mémoire, dans leur culture ou dans celle de leur quartier serait déjà du racisme. Mais si ce n’est pas cela, qu’est-ce ? S’agissant des « voyous », comme les nomme Aounit qui croit atténuer le terme par l’adjonction du mot « jeunes » comme si la jeunesse était en soi une circonstance atténuante, ne faut-il pas chercher les raisons dans leur comportement imbécile
 dans le poids que certains imams de banlieue exercent sur eux
 dans la pression des grands frères qui ont mal tournés,
 dans l’esprit de famille qui fait d’eux dès le plus jeune âge des petits chefs auxquels leurs mères et leurs sœurs devront obéïssance ;
 dans la misère ambiante du système capitaliste
 dans le refus de s’en sortir comme bien d’autres immigrés l’ont fait avant eux par l’école de la République, un refus organisé et orchestré par les militants islamistes ;
 dans la mansuétude dont ils bénéficie de la part du MRAP.
 dans la haine à l’égard… voir ici mon premier paragraphe (les tirets de présentation sont de moi)

Que des imams puissent peser dans le sens de l’antisémitisme c’est effectivement un facteur omis par Mouloud AOUNIT . C’est un facteur réel mais non généralisable. Autrement dit rien ne prouve ce qu’avance Maurice WINNYKAMEN . L’imam radical n’est pas nécessairement derrière chaque dérapage de haine contre les juifs.

Reste qu’il s’agit d’un facteur social et politique qui peut s’ajouter le cas échéant aux facteurs socio-économiques. Reste qu’au sein du MRAP l’islamisme radical n’est intégré dans l’analyse que depuis peu de temps. Cela a été fait dans l’affaire REDEKER. La chose n’est pas si aisée que l’on croit si l’on veut être sérieux. Mais je fais l’hypothèse que la notion d’islamophobie fonctionne ici comme obstacle épistémologique. Elle empêche de voir les dégâts de l’islam intégriste. De même que la nouvelle judéophobie empêche de voir les dégâts du sionisme (mais c’est son rôle). Pourtant être islamistophobe ce n’est pas être islamophobe. L’islam tout comme le judaïsme est varié, non monolithique, poussé dans des sens divers tantôt conservateur et réactionnaire, tantôt libéral, progressiste, laïc et féministe.

Christian DELARUE Secrétaire national du MRAP Rennes le 21 octobre 2007



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Avenir du MRAP : Réponse à Maurice WINNYKAMEN 2
22 octobre 2007 - 09h36

je vous présente excuses pour le commentaire à l’article précedent sur "judéophobie", je suis sans doute un ami dont on a besoin de se protéger...



Avenir du MRAP : Réponse à Maurice WINNYKAMEN 2
3 novembre 2007 - 16h11 - Posté par

Il arrive au MRAP d’être "à côté de la plaque" :

Certes le MRAP n’est pas une organisation féministe ou anti-sexiste. Son objet et donc ses communiqués portent contre le racisme. Cependant quand il y a sexisme manifeste et que le MRAP s’en tient à la question antiraciste cela pose problème. Pour le moins ! D’autant qu’il pourrait tout à la fois critiquer l’intolérance et la violence par trop virile des jeunes tout en faisant la promotion de l’égalité des droits.

Lak

Evènement courant du sexisme dans les quartiers :

 Version radiodiffusée (Source RTL infos 7:30 )

A l’occasion d’un échange scolaire dans le 9-3, des écolières allemandes habillées un peu trop "sexy" au yeux de certain(e)s jeunes du quartier ont été caillassées hier en Seine St Denis.

Les caillasseurs et caillasseuses leurs reprochaient de s’habiller de façon choquante et surtout de porter des jupes.

Interviewées par le journaliste, des beurettes ont parlées de provocation, "ici c’est notre quartier, c’est le 9-3"

"On ne veut pas qu’elles viennent dans notre quartier habillées comme des putes." »

Le Monde donne une version plus politiquement correcte des événements le 3 avril :
http://www.lemonde.fr/web/article/0...)

 Version du MRAP :

Haine xénophobe : non à la banalisation

A deux reprises des élèves allemands venus dans des collèges français dans le cadre d’échanges pédagogiques ont été agressés ou insultés par des élèves français. Les 21 et 22 mars, ces élèves allemands ont été victimes d’insultes (« sales boches ») et de jets de pierres par des élèves du collège Jorissen à Drancy (Seine Saint-Denis). Le 30 mars, au collège Jean-Jacques-Rousseau du Pré-Saint-Gervais (Seine Saint-Denis), deux collégiens ont effectué un salut nazi au moment de l’arrivée des correspondants allemands et les ont insultés.

Dans une période où la parole raciste est libérée, le MRAP ne saurait accepter que se banalisent ces actes insoutenables. Il est à ses yeux intolérable que l’on puisse faire porter sur des enfants la responsabilité des crimes nazis.

Le MRAP demande que toute la lumière soit faite sur ces actes graves et que tout soit mis en œuvre pour identifier et arrêter les auteurs de ces provocations. Il demande également que des mesures soient prises, notamment pédagogiques, pour éviter que se banalisent dans les établissements scolaires cette haine raciste.

communiqué : http://www.mrap.asso.fr/communiques...





LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO
MAUVAISES MINES - Combattre l’industrie minière en France et dans le monde
samedi 14 - 19h14
de : Ernest London
L’équipe de France de football : des fantassins en uniforme bleu blanc rouge frappé du coq.
samedi 14 - 16h37
de : René HAMM
Ce matin, nouvelle action sur le Tour de France d’Info’Com-CGT (reportage photo + video)
samedi 14 - 15h58
de : Collectif Bellaciao
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
vendredi 13 - 14h57
de : Info’Com-CGT
Maurice Lévy, le premier des premiers de cordée, préfère investir au Luxembourg !
vendredi 13 - 11h10
de : Hervé Nathan
Les constructions en bois, prisonnières de l’industrie chimique ?
vendredi 13 - 11h00
de : Pierre Fournier
Stand Info’Com-CGT – Sipc-CGT à la Fête de l’Huma !
jeudi 12 - 22h06
de : Info’Com-CGT
La Féline, mort imminente du bar le plus rock’n’roll de Paris
jeudi 12 - 21h36
de : Laurent Jézéquel
TRÈS BRÈVE RELATION DE LA DESTRUCTION DES INDES
jeudi 12 - 20h29
de : Ernest London
Sommet de l’OTAN : Mais qui a peur de quelques pacifistes ?
jeudi 12 - 16h06
de : jean 1
RASSEMBLEMENT SOUTIEN À GAËL, MOUNIR ET XAVIER CONVOQUES AU COMICO
mercredi 11 - 15h55
NICARAGUA : S’informer autrement !
mercredi 11 - 11h03
de : JO
Au château de Versailles, le discours creux du roitelet Macron
mardi 10 - 18h25
de : JO
Concert : 14 Juillet des luttes et des résistances
mardi 10 - 14h22
1er Festival des Passeurs d’Humanité du 12 au 15 juillet dans la vallée de la Roya !
mardi 10 - 10h55
de : Les Ami.e.s de la Roya
Penser l’oligarchie, la classe dominante et le peuple-classe
mardi 10 - 00h42
de : Christian DELARUE
5 commentaires
BRESIL : LULA RESTE EN PRISON ! (à suivre)
lundi 9 - 11h11
de : JO
J.LUC MELENCHON : MACRON, C’EST LA MONARCHIE PRÉSIDENTIELLE ABSOLUE
dimanche 8 - 20h34
de : JO
BRESIL : LULA libéré après d’immenses MANIFS. populaires !
dimanche 8 - 20h09
de : JO
Livreurs à vélo : pas de pizzas pour la fin du Mondial
dimanche 8 - 12h30
SUR-TRAVAIL en Autriche et extrême-droite : 12H/j et 72 H/sem !
dimanche 8 - 12h27
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA BOMBE - De l’inutilité des bombardements aériens
samedi 7 - 10h08
de : Ernest London
Uranium Gate sur Léman
samedi 7 - 07h14
de : iwou
Migrants : le Conseil constitutionnel censure le "délit de solidarité", aider un clandestin ne doit pas être puni
vendredi 6 - 13h03
3 commentaires
Pinkwashing : la Marche des fiertés objet de toutes les récupérations
jeudi 5 - 08h48
2 commentaires
Destruction du village palestinien de Khan el-Ahmar par Israël (video)
jeudi 5 - 08h09
1 commentaire
TAZ - ZONE AUTONOME TEMPORAIRE
jeudi 5 - 07h44
de : Ernest London
2 commentaires
Repas de soutien aux Postiers du 92
mercredi 4 - 20h43
Postiers 92 : Toujours là !
mercredi 4 - 20h38
80 Kms./h. : Et si ?
mardi 3 - 20h07
de : JO
10 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein, 1921.
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite