Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
de : Patrick BRAOUEZEC - Le Monde
jeudi 25 mars 2010 - 14h42 - Signaler aux modérateurs
27 commentaires

Patrick Braouezec, député de la Seine-Saint-Denis et un des piliers du courant rénovateur, a décidé de quitter le Parti communiste français après trente-huit ans de militance. A ses yeux, le PCF n’est pas capable d’impulser un vrai rassemblement de la gauche critique et de porter un projet novateur. Après son éviction par Marie-George Buffet de la tête de liste régionale en Ile-de-France, l’atmosphère interne est devenue irrespirable pour lui.

D’autres figures de ce courant ont décidé de suivre ce mouvement. Il s’agit de Pierre Mansat, adjoint au maire de Paris, Jacqueline Fraysse, députée des Hauts-de-Seine, Patrick Jarry, maire de Nanterre, Roger Martelli, historien, Pierre Zarka, ancien directeur de L’Humanité et Lucien Sève, philosophe.

Pourquoi quittez-vous le Parti communiste français ?

Voilà des mois que je m’interroge avec d’autres camarades pour savoir où nous pouvons encore être utiles à construire une alternative de transformation sociale et écologique. Ce qui est sûr, c’est que moi, je pars. D’autres l’ont aussi annoncé. Nous nous réunissons, vendredi 26 mars, pour décider de la manière et du moment d’une sortie collective en mai. Les départs du PCF, toujours à pas de loup, ont été nombreux ces dernières années. Les conditions sont réunies pour qu’il y ait un départ massif de communistes, élus comme militants.

Nous sommes au terme d’un long processus. Avec mes amis refondateurs, on a travaillé longtemps un pied dedans, un pied dehors, pensant qu’on pouvait encore transformer ce parti de l’intérieur. Depuis l’expérience avortée d’une candidature unique à la présidentielle de 2007 et les différentes tentatives de rassemblement qui ont avorté à cause des appareils, il faut se donner d’autres perspectives. Entre une mort annoncée et une vie potentielle dynamique, je choisis la vie.

Pour vous, le PCF est mort ?

Pour moi, la forme "parti" est dépassée. On voit qu’une des qualités d’Europe Ecologie, c’est d’avoir transcendé cette forme politique traditionnelle. Quand vous avez plus de 50% d’une population qui ne va pas voter, et cela d’une manière structurelle ; quand ces pourcentages d’abstention passent à 75 % pour les 18-30 ans ; quand on y ajoute entre 4% et 5% qui votent blanc… il y a, à l’évidence, une crise des formes d’organisation qui n’ont plus rien à voir avec le monde contemporain. Appartenant au PCF, je considère que la forme de mon parti est dépassée et morte. Mais c’est une question qui est posée à l’ensemble des partis.

C’est la fin d’une histoire, celle des rénovateurs dont vous avez été une des figures…

On finit une histoire, celle d’un courant en interne qui n’a pas réussi à transformer le Parti communiste. Mais pour moi, c’est aussi le début d’une autre histoire. Celle de communistes qui, avec d’autres partenaires, souhaitent élaborer un projet politique et une forme d’organisation innovante adaptée à la société d’aujourd’hui. On est dans une période de métamorphose, où l’on voit bien ce qui se défait et l’on sait que ce qui est à construire, à tisser est plus complexe. Créer n’est jamais simple mais c’est enthousiasmant.

Vous allez construire une nouvelle organisation. Une de plus ?

Nous sommes déjà, pour partie, membres de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE). C’est une forme d’association politique qu’il faut faire évoluer. Nous allons nous y investir pour mieux la structurer, la rendre efficace et lisible afin d’être plus présents dans les moments électoraux comme dans les luttes sociales. On veut être un lieu charnière entre tous ceux qui veulent que les choses changent, indépendamment des jeux d’appareils.

Vous restez au sein de la gauche radicale ou vous vous tournez, comme l’ont fait certains de vos amis, vers Europe Ecologie ?

Nous partirons avec l’ambition de nous adresser non seulement à l’ensemble des communistes, au Front de gauche parce qu’il constitue, de manière encore trop étriquée, une base militante, aux militants du NPA mais tout autant à la gauche d’Europe Ecologie. Je pense qu’au sein de cette organisation beaucoup ne se reconnaissent pas dans l’orientation donnée par Daniel Cohn-Bendit et sa "coopérative".

Nous allons tisser des liens aussi avec des socialistes qui craignent que leur parti ne s’engage dans une alternance de plus sans vrai changement. Il faut de la part de la gauche des engagements réels en lien avec le mouvement social et les quartiers populaires qui désespèrent de tout. Nous souhaitons que des militants syndicalistes, des associatifs, des militants des quartiers mais aussi des intellectuels construisent avec nous cette alternative politique. Ce sera le sens du message que nous leur enverrons.

Propos recueillis par Sylvia Zappi

http://www.lemonde.fr/politique/art...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 14h59

Ehhh Patrick ! Use pas ta salive et dis le tout simplement que tu files chez ton copain Cohn Bendit avec "Europe Ecologie"...
Mansat ? ça fait belle lurette qu’il n’est plus communiste celui là tiens ?!



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h00

N’importe quoi le Patou - en quoi les scores D’Europe Ecologie signent ils sont "succès" ? L’abstention il l’a pas subie comme tout le monde ? Et ce relatif succès il s’appuie sur une propagande anxyogène mondiale ? Et en quoi EE a t il "dépassé la forme-parti" ??



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h05 - Posté par jaja

certains, devant le risque de perdre leur emploi de politicard, savent faire évoluer leur plan de carrière !

vous avez dit communiste ?



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h15

Nous partirons avec l’ambition de nous adresser non seulement à l’ensemble des communistes, au Front de gauche parce qu’il constitue, de manière encore trop étriquée, une base militante,

Parce qu’il croie encore qu’on va mouiller la chemise pour lui........



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h17

HOURRRRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Oui BARREZ VOUS !!!!



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 17h47 - Posté par

Tu pourrais en garder un peu quand même ! ( du champ,pas les autres ).

L R


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h19

Comme c’est beau cette déclaration "main sur le coeur ". Je pleure déjà d’émotion car avec la Fase je vais faire voter pour moi les abstentionnistes , les votes blancs , les syndicalistes , les militants du front de gauche , les écologistes de gauche . La Fase est dans une phase ascendante qui va changer le monde ????

Ainsi à Aubagne nous allons avoir une Fase structurée avec le Maire comme porte-drapeau pour essayer d’écarter la section communiste de l’espace électoral bourgeois. Un Parti c’est nul et non avenu comme structure militante pour ces camarades embourgeoisés .

Nous sommes prévenus , camarades , nous devons lutter maintenant contre des "camarades" Fase en plus de lutter contre la bourgeoisie . Et bien nous avons du boulot ...

Après Hue ,Gayssot , voilà Braouezec , Zarka après Gatignon etc ...Nous les avons fait vivre et ils n’ont même plus la reconnaissance du ventre ...

Qu’ils aillent se faire déphaser dans les poubelles de l’histoire communiste où croupissent bien des déserteurs du combat révolutionnaire . pourquoi n’adhèrent-ils pas directement au PS ou à Europe-écologie ??? Stratégie électorale pour remplacer les trotskistes qui rejoignent le FRONT DE GAUCHE ???

Comment va réagir la direction nationale ? MGB , qui les a couvés , doit être dans ses petits papiers . Pour nous , militants de la base , c’est plus clair et ça nous fait ni chaud , ni froid .

Bernard SARTON , section d’Aubagne



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h23 - Posté par

pourquoi n’adhèrent-ils pas directement au PS ou à Europe-écologie ???

T’inquiète Bernard ça va pas tarder si on lit bien entre les lignes :)


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 21h36 - Posté par

Te fais pas de soucis Bernard , le vent souffle mais celui de la révolte aussi ,et ces politars de salon vont aller rejoindre la cohorte des bourgeois qui se prennent ^pour des révolutionnaire , ceux là si çà barde il seront du coté du baton

bon courage Bernard je te lis souvent vous ètes un paquet à tenir la route l’ Allier va certainement faire le ménage et c’est tant mieux

Vive la révolution !!!!

Jean Claude Depoil


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
26 mars 2010 - 08h30 - Posté par Quentin

Tu rêves, Bernard, ou tu t’égares. Rejoindre le Front de gauche à 6 % face au PS à 30 et EE à 14 ! Tirer à "gauche" cet attelage-là, même un éléphant qui attraperait une hernie !

Tu ne veux pas comprendre que la 3e mouture d’union de la gauche qui se met en place sera pire que les deux premières. Crise oblige.

La première : fin de l’échelle mobile et installation de la désinflation compétitive de Bérégovoy, préparant l’Acte unique.

La deuxième : plus de privatisations que tous les gouvernements précédents ; maintien des mesures Balladur sur les retraites ; éclatement de la durée hebdomadaire du temps de travail ; privatisation du service public des télécoms et d’Air France. Le tout sans départ de Buffet du GT et avec arrivée de Mélenchon après l’épisode France Télécom...

Le bilan : le socialisme comme perspective politique aux luttes sociales et sociétales purement occulté de la scène nationale (idem en Europe et ailleurs).

Que crois-tu donc que comporte l’agenda 2012, sinon par exemple la privatisation achevée de la SNCF chère au cœur des "Lisbonnards" ?

En seras-tu, moi sûrement pas, mais dans la rue "vraiment" contre la politique de la "gauche solidaire".

Les régionales sont un galop d’essai probant. Où sont les fameuses "conditions" programmatiques à une participation aux exécutifs ? Comment battre le libéralisme entrepreneurial revendiqué du président Vauzelles en Paca ?

Le Pen au 2e tour en 2002. On a rien vu, hélas.

Quant à Braouzec, c’est un aimable social-libéral d’une autre faction que celle des dirigeants du PCF. Un fervent partisan des partenariats public/privé.

Rien de plus ni de moins.


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h37

" Nous souhaitons que des militants syndicalistes...........construisent avec nous cette alternative politique. "

J’AI DES NOOOOOOOMS !!!

LE REBOURSIER



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 15h54

tout ça me fatigue...mais ça me fatigue a un point ..

encore un qui croit que son nom ( parce que c ’est lui , parce qu’il le vaut bien ...) va entrainer un mouvement de foule , que dis-je un ras de marée , un tsunami politique ,alors qu’en fait il n ’y aura que les quelques vaguelettes du fond de la cuvette des chiottes dans laquelle je vais de ce pas vomir ....

Gidéhem



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 16h34 - Posté par Goudale

C’est ça va t’engager au MODEM sale Capitaliste

Nous on ne veut pas rénover la société on veut la révolutionner

Le Communisme est l’idée la plus nouvelle en politique(et la meilleure pour l’instant à mon goût)
Après la Monarchie le Totalitarisme le Capitalisme qui sont des idées très similaires.

Ne venez pas nous gâcher nos systèmes progressistes.
Annihilons la classe politique car ce n’est pas un métier ni un jeu.

Je souhaite plus de clareté au PCF c’est alors que tout les progressistes pourons nous rejoindre.

Le ménage n’est pas terminé
Récupérons notre outil notre parti foutons les socio-démocrate dehors
si on peut encore même les taxer de socialiste ou de démocrates car ils ne sont plus rien, ils n’ont plus d’idéal que l’argent.



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 17h14 - Posté par sam 82

après avoir été un des principaux initiateurs de la liquidation du PCF il se barre avec sa bande de pourries . malheureusement il reste des vers pour achever le sale boulot . c’est a cause de toute cette clique que pour ma part , comme pas mal d’autres camarades , nous avons quitté le parti . il y a une quinzaine d’années de cela . dire que ces ordures ont pu faire illusion au sein du PCF . sam 82 .



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
27 mars 2010 - 13h15 - Posté par AL

ILS se barrent tant mieux, mon seul regret c’ est que c’est eux qui finalement ont décidés de partir, pour ma part j’ avais dis lors d’ une réunion locale pour la présidentielle qu’il fallait virer tous ces gens, qui n’ avaient rien a faire là, sinon à nuire, et en plus ils se sont servis du parti pour se faire élirent aux législative,ils travaillaient plus pour leur intérêt personnel que pour la communoté. AL de TOULOUSE


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 17h47 - Posté par SOUTEIRAT Guy

Le PCF que j’ai quitteé en 2000 pour cause de social-démocratisation, a abandonné depuis déjà pas mal de temps, la lutte des classes, pour laisser place à la lutte des places, et aujourd’hui on assiste à la lutte des clans. Georges réveilles-toi !...



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 18h56 - Posté par

Georges réveilles-toi !...

AAAHH NON HEIN !!! tout le monde semble oublier que c’est bien "Jojo" qui a favorisé ce type de "vipères lubriques" comme disait un autre à commencer par Robert-Willy Balton-HUUUUUEEEEE

N’ayez pas la mémoire courte !

Non non comme disait un camarade autre fois "Braouezec- Gérin même misère"

Ni Hue ni Marchais (ni Buffet :))

Vive l’avenir qu’on ne connaît pas


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 17h50 - Posté par le pet de nonne

Eh bah oui. Bande de vipères lubriques ! Ectoplasmes ! Bachi-bouzouks ! Suppôts des USA et autres valets de l’impérialisme et du patronat ! Porteurs de valises du MEDEF et de Bruxelles !



Nouvelle phase de l’émancipation humaine, c’est maintenant
25 mars 2010 - 19h33 - Posté par Babeuf

12 ans hors du parti, ça repose, surtout quand on a la certitude de ne plus servir à rien. J’y ai pourtant croisé du beau monde et beaucoup appris, le meilleur et le pire, mais cela remonte à loin, du temps ou on y pensait, on n’y apprenait, et ou on agissait, l’un ne va pas sans l’autre.
J’avais lu le texte du dernier congrès lors de sa tenue, fort ennuyeux, et n’y avais trouvé qu’une phrase utile qui résume toute l’orientation de la direction du PCF : "Il faut une majorité de gauche avec un président de gauche". Bigre ! Belle perspective, avec DSK ou Royal au manche et Bayrou 1er ministre ? J’avais donc voté Chavez malgré les recommandations de la chef du PCF.
Ce parti est converti à la 5ème république... depuis longtemps, aux privatisations, avec aval de la même, etc, de quoi faire se retourner dans leur tombe pas mal de communistes.
Lucien Sève s’en va, Buffet et Dartigoles restent, j’avais 12 ans d’avance...
Ce n’est pas la fin de l’Histoire mais le début pas facile d’une phase nouvelle de l’émancipation nouvelle : Marx, la Commune, la Révolution bolchévique, le Conseil national de la Résistance, 1968, 2010... Je vais pouvoir sortir de ma retraite, moi qui appartient au 1er parti de France, le plus nombreux : celui des ex ! Et d’autres découvrir la politique, enfin.


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 18h05 - Posté par max

Pour résumer les "commentaires précédents" je trouve qu’on devrait leur faire un procès publique ou ils avoueraient que tous les communistes unitaires sont des renégats titistes , vendus à la CIA , au sionisme et au MEDEF......

et en direct à la télé pour passer sur la chaine CANAL-STAL !

J’ai bien compris , camarades ?



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 18h28 - Posté par sam 82

il ne faudrait quand même pas renverser les rôles . c’est nous qui avons subi les procès , pas en public , mais au sein du parti , pour cause de désaccords envers la (fameuse ) mutation social démocrate . d’ailleurs avec les mêmes termes que tu emploie , alors sache une chose , les STAL t’emmerde . sam 82 .


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 18h57 - Posté par

Sur ce coup là je me revendique stalinienne et je précise même "les stal emmerdent les néo stals" (puisque nous en sommes là :))

ouarf

Je sens que ce fil va devenir un bon gros défouloir bien rigolo rapidement :)


Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
25 mars 2010 - 22h14 - Posté par guevars81

Faut-il rappeler que P. Braouezec et plusieurs de ses amis autoproclamés "personnalités", en fait des bouffis d’orgueil et de prétention qui n’ont jamais rien prouvé sinon qu’ils étaient capables d’être à la gamelle en permanence depuis des décennies et de précipiter ce grand parti qu’était le PCF vers un déclin tragique (pour les militants, mais surtout pour notre peuple), sans jamais rien proposer d’autre qu’une fuite en avant vers les thèses social-démocrates et la course derrière les bobos petits-bourgeois et gauchistes.

Quelle est le niveau d’abstention dans ta ville, P. Braouezec ? Dans la Seine-Saint-Denis, où vous avez abandonné le combat de classe et la solidarité avec ceux qui souffrent le plus, et au final, en livrant le département aux socialistes ...

Leur position aujourd’hui par rapport à la nécessité d’un parti révolutionnaire - qu’ils nient - indique bien ce qu’ils sont : des arrivistes, carriéristes, qui cherchent une position plus confortable pour continuer leur bonhomme de chemin, sans les embûches, la répression, les difficultés quotidienne - ce que vivent des milliers de militants de base, syndicalistes, militants communistes aussi, qui ne flanchent pas, malgré la faillite de ces grands dirigeants - de Robert Hue, à Buffet en passant par Zarka ou Braouezec.

Oui, plus que jamais, notre peuple a besoin des communistes, d’un parti communiste, d’un parti de classe et de masse : et après tout, de ce point de vue, ce n’est pas plus mal que Braouezec et ses acolytes aillent faire un tour dans le sas de la Fase, avant d’aller rejoindre leurs copains Gatignon ou Perreux à Europe Ecologie ou leurs (autres) copains Hue et Gayssot, dans la niche à côté du Parti socialiste : Ils n’ont plus grand chose de communiste !
On pourrait d’ailleurs suggérer à Brouezec de convaincre encore quelques autres "grands dirigeants" de l’époque de la mutation ou de la "métamorphose", de l’accompagner !

Ce n’est pas avec des anticommunistes et des réformistes, qui fuient devant la lutte contre le capitalisme qu’on construit le parti révolutionnaire du XXIe siècle.

Nos camarades grecs, eux, ont la chance d’avoir un Parti communiste (le KKE) à l’offensive, qui sait mobiliser et rassembler son peuple dans le combat contre le capital : sans partis révolutionnaires, les peuples sont condamnés au déclin, aux régressions sans fin, à subir les populistes et démagogues réactionnaires ou sociaux-libéraux de tous poils.



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
26 mars 2010 - 07h35 - Posté par ancien du PC

Je vois que beaucoup de militants du PCF n’ont que des insultes et des calomnies à donner à ceux qui parte de chez eux. à cela je dit que vous donnez raison à Patrick, vous montrez que rien ne peut évoluer chez vous et ce qui n’est pas du PC est pour vous forçément mauvais. Où vous êtes de ceux qui suivent le PS ou vous êtes de ceux qui ce veulent seul et unique à gauche. Si il n’y reste que vous, le PC n’a pas d’avenir.



"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
26 mars 2010 - 09h14 - Posté par

Ça doit être un ex qui est parti parce qu’il ne trouvait pas Roibert Hue assez "réformateur"....


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
26 mars 2010 - 09h19 - Posté par

Parmi les réactions i l y a aussi bcp d’ex du PCF qui sont partis précisément à cause de gens comme eux.....alors tu vois... pas si simple


"Pourquoi j’ai décidé de quitter le Parti communiste"
26 mars 2010 - 09h52 - Posté par robespierre

On n’a jamais fait bouger les foules avec un nom (PB)
La sondagicratie a essayé de créer un parti politique (MODEM).
Cela a marché dans une élection où la personnalité compte.
Mais dès que l’on revient sur des élections plus proches du terrain ....

Le Front de Gauche prendra de la force encore mais ce sera une bataille de terrain.

Il est malheureux que des camarades utilisent leur nom qui est connu grâce à leur activité militante. De plus je considère qu’ils ne sont pas démocratique dans la mesur où ils usent de leurs anciens titres d’élus dans la presse bourgeaoise ou petite bougeoise ils considèrent qu’ils ne sont pas des militants de base comme nous.

Etre maire communiste est une chose. Mais le maire militant n’a pas plus de poids dans l’organisation que le militant de base. Qui respecte la démocratie ?






Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
5 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le théâtre doit être ce que le théâtre n'est pas. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite