Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

EPÎTRE À OBAMA : Plaidoyer pour un désarmement total


de : Professeur Chems Eddine Chitour
lundi 12 avril 2010 - 22h27 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

« La région entière s’illumina sous une lumière éblouissante bien des fois supérieures en intensité à celle du soleil en plein midi. C’était une lumière dorée, pourpre, violette, grise, bleue. Le déplacement d’air frappa violemment les gens et puis, presque immédiatement, un coup de tonnerre assourdissant, terrifiant, interminable suivit, qui nous révéla que nous étions de petits êtres blasphémateurs qui avaient osé toucher aux forces jusqu’alors réservées au Tout-Puissant. »

(Général Farrel)

Ces mots du général Farrel, qui participa à la première explosion nucléaire au plutonium quelques jours avant celle d’Hiroshima (Little boy) et Hiroshima (Fat man), firent plus de deux cent mille morts, en quelques secondes 70.000 bâtiments furent soufflés à Hiroshima. Il y a quelques jours Obama et Medvedev signaient le nouveau Start à Prague. Ce traité qui limite le nombre de bombes à 1500 est une bonne nouvelle car ces deux puissances ne peuvent plus détruire la Terre respectivement que « 1500 fois chacun au lieu des 10.000 fois » lors du premier accord Start....Nous sommes donc tranquilles.

« Comme l’écrivent Tommaso Di Franscesco, Manlio Dinucci, selon le Bulletin of the Atomics Scientists, les Etats-Unis possèdent 5200 têtes nucléaires opérationnelles, soit toujours utilisables ; la Russie, 4 850. En plus de celles-ci, les deux puissances possèdent au total 12.350 têtes non opérationnelles (mais non encore démantelées). Le nouveau Start ne limite pas le nombre de têtes nucléaires opérationnelles contenues dans les arsenaux. (..) Le nouveau Start permet à chacune des deux parties de conserver 1550 têtes nucléaires déployées, soit un nombre à peine inférieur (10% environ) à l’actuel, et un nombre de vecteurs substantiellement inchangé : 800 chacun, dont 700 prêts au lancement à tout instant. Un potentiel destructif capable de balayer l’espèce humaine et quasiment toute autre forme de vie sur la Terre. En même temps, le nouveau Start ne met aucune limite au nouveau projet de « bouclier » antimissile que les USA veulent étendre à l’Europe, sur la frontière du territoire russe. (...) A Moscou, on le prend au contraire pour une tentative de prendre un avantage stratégique décisif sur la Russie. Le général Nikolaï Makarov a donc averti que, si les USA continuent à développer le « bouclier », cela « amènera inévitablement à une nouvelles phase de la course aux armements, en minant l’essence même du traité sur la réduction des armes nucléaires » (Rossiyskaya Gazeta, 23 mars). En attendant, Moscou ne reste pas les bras croisés : en mai sera lancé le nouveau sous-marin multifonctions Yasen à propulsion nucléaire, armé de 24 missiles de croisière à longue portée, à tête nucléaire.(1)

Quel rôle pour les Nations unies ?

Auparavant, Obama a présenté la nouvelle doctrine nucléaire américaine Nuclear Posture Review qui limite les cas de recours à l’arme atomique, présente une nette rupture par rapport au passé mais reste toutefois trop timide sur certains plans pour les partisans du désarmement. « L’arsenal nucléaire massif que nous avons hérité de l’ère de la Guerre froide est peu adapté aux défis posés par des kamikazes et des régimes hostiles cherchant à se procurer l’arme atomique », proclame le document sur la stratégie nucléaire américaine dévoilé mardi dernier. Les Etats-Unis s’engagent à recourir aux frappes nucléaires seulement « dans des circonstances extrêmes » et promettent de ne jamais utiliser l’arme atomique contre un adversaire qui ne la détient pas et qui respecte les règles du traité de non-prolifération nucléaire (TNP). Les directives de Washington, sont également critiquées par certains conservateurs américains, qui dénoncent un affaiblissement de la puissance de frappe des Etats-Unis. Prix entre deux eaux, M.Obama a choisi de maintenir un certain flou sur la question de la modernisation de l’arsenal nucléaire américain.(2)

On sait que chaque année, l’Assemblée générale des Nations unies se prononce sur diverses résolutions visant à limiter, à contrôler, à interdire les essais ou à éliminer les armes nucléaires qui peuvent donc être classées ensemble dans la rubrique « désarmement nucléaire ». L’ONG étatsunienne Committee On Disarmament Peace And Security (comité pour le désarmement, la paix et la sécurité) a procédé à une analyse des votes émis par les puissances nucléaires sur ces diverses résolutions. En 2007, ce ne sont pas moins de 20 résolutions qui ont été présentées à l’Assemblée générale. Quinze d’entre elles ont été soumises au vote. En effet, les 9 puissances nucléaires, outre le fait qu’elles ont des arsenaux nucléaires qui vont du très petit (Corée du Nord) au gigantesque (Etats-Unis suivis de près par la Russie), ont des positions très diverses qui vont de l’opposition à toute action allant dans le sens du désarmement nucléaire à une approbation de principes généraux de désarmement tout en refusant d’abandonner unilatéralement l’arme nucléaire si les autres ne le font pas, cas de la Chine et du Pakistan. Les Etats-Unis ont voté contre toutes les résolutions. Ils refusent, en cette matière comme en toute autre, tout droit international. La France, Israël et le Royaume-Uni. L’Inde et la Russie occupent une position intermédiaire et la Corée du Nord occupe une position proche de celle de la Chine et du Pakistan. Ce classement opère donc une nette séparation entre ceux qui ne veulent pas entendre parler de désarmement nucléaire et qui n’excluent pas l’usage préventif de l’arme nucléaire soit les Etats-Unis et leurs plus fidèles alliés en tête desquels la France et ceux, les trois puissances asiatiques qui, à l’autre extrémité du spectre, considèrent l’arme nucléaire comme une arme de dissuasion.(3)

Mieux encore, la Conférence de désarmement qui a pris sa dénomination actuelle en 1984, fonctionne sur la base du consensus et regroupe, depuis 1999, soixante-six États, dont les puissances nucléaires. Les travaux de la Conférence sur le désarmement insistent principalement sur : 1) des arrangements internationaux efficaces qui pourraient garantir les États non dotés d’armes nucléaires contre l’emploi ou la menace de ces armes par les États nucléarisés ; 2) la prévention d’une course aux armements dans l’espace ; 3) les négociations relatives à un traité interdisant la production de matières fissiles pour la fabrication d’armes et autres dispositifs nucléaires ; et 4) la transparence dans le domaine des armements. Pourtant, la politique des grandes puissances viole complètement l’esprit du Traité de non-prolifération, qui date de 1970 et qui a été signé par la France en 1992 dont l’article VI stipule que chacune des Parties au Traité s’engage à poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures efficaces relatives à la cessation de la course aux armements nucléaires à une date rapprochée et au désarmement nucléaire, et sur un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace. Nous donnons un Extrait de la déclaration finale de l’Assemblée générale annuelle du Réseau Abolition 2000, 2000 organisations non-gouvernementales dans plus de 90 pays réunis à New York, le 13 avril 2002 : Nous déplorons les faits suivants, malheureusement vrais, alors que le Traité de non-prolifération (TNP) est entré en vigueur depuis plus de 32 ans (1 juillet 1968) : les programmes de modernisation des arsenaux nucléaires se poursuivent et les installations où ils sont conçus et fabriqués continuent leurs activités. La taille et la nature de ces programmes montrent que les Etats possesseurs d’armes nucléaires ont l’intention évidente de conserver leurs arsenaux nucléaires pendant de nombreuses décennies. De plus, ces Etats continuent de perfectionner leurs armes nucléaires et leurs vecteurs. (...) (4)

Curieusement, ce sont les Etats-Unis qui s’emparent du dossier nucléaire mondial en réunissant 47 Etats, aux lieu et place des Nations unies dont c’est la mission naturelle. Le président américain Barack Obama, écrit Stephen Collinson, sera l’hôte la semaine prochaine d’un sommet visant à écarter la menace du terrorisme nucléaire, un rôle qui devrait marquer sa tentative la plus audacieuse à ce jour pour exercer un véritable rôle d’entraînement mondial. Le sommet, qui réunira les représentants de 47 pays à Washington, sera le plus grand rassemblement international depuis des décennies dans la capitale américaine. Il a pour objectif d’obtenir de la part des principales puissances l’assurance qu’elles lutteront pour empêcher le vol, le commerce et la contrebande de matériaux nucléaires pouvant servir à fabriquer des bombes « sales ». Cette rencontre, qui fait suite à l’annonce par M.Obama de la redéfinition de la politique nucléaire des États-Unis, intervient au moment où, auréolé de récents succès, il cherche à obtenir un consensus sur de nouvelles sanctions visant le programme nucléaire iranien. (...) Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a renoncé à participer au sommet sur la sécurité nucléaire organisé à Washington par Barack Obama. L’Etat hébreu redoute d’avoir à rendre des comptes sur son propre arsenal. Pas question pour Israël de lever le secret qui entoure son arsenal nucléaire. Les analystes étrangers estiment que l’Etat hébreu dispose, depuis une quarantaine d’années, de l’arme atomique et serait à la tête d’un arsenal conséquent. S’appuyant sur les capacités de production de plutonium de son réacteur de Dimona, dans le désert du Néguev, les experts pensent que le pays détient 100 à 200 têtes nucléaires sophistiquées.(5)

On se souvient de l’acharnement occidental contre le prétendu programme irakien. Dans cette crosiade,nous rapportons le sacerdoce de Pierre Lellouche qui n’a eu de cesse d’appeler à la curée contre le peuple irakien. Ainsi en décembre 2000, il notait dans un rapport : « L’étendue du programme nucléaire irakien est apparue au grand jour avec la mise en oeuvre de la résolution n° 687 du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptée en avril 1991 après la défaite de l’Irak dans la guerre du Golfe, qui établissait les procédures sans précédent de destruction des armes non conventionnelles possédées par l’Irak ainsi qu’un programme de surveillance destiné à en empêcher la reconduction. [...]Les inspections conduites en Irak par l’Aiea ont établi que l’Irak avait massivement violé le TNP en poursuivant en toute clandestinité un programme nucléaire militaire de plusieurs milliards de dollars, connu sous le code secret "Pétrochimique 3", mené par des milliers de techniciens dans de multiples infrastructures. [...] »(6)

Le 30 septembre 2004, le rapport de l’Irak Survey Group, dit rapport Duelfer, confirme l’absence de stocks d’armes bactériologiques, chimiques ou nucléaires au moment de l’entrée en guerre. Affirmant que l’Irak avait renoncé à ce type d’armes dès 1991, le rapport précise qu’il n’avait pas de projets en vue d’en produire. Même scénario avec l’Iran : le même député - qui étrangement est muet sur le nucléaire israélien et pour cause- n’épargne pas sa peine quand il s’agit de traquer les musulmans- écrit en décembre 2000 : « L’Iran possède la technologie de base pour construire une bombe mais n’a pas les moyens de disposer rapidement d’uranium ou de plutonium militaire, à moins de s’en procurer auprès d’un autre pays. Les inquiétudes iraniennes sur l’éventualité de frappes préventives par Israël ou par les Etats-Unis le conduisent à adopter un profil bas et une politique très prudente de développement de son programme nucléaire ; par conséquent, selon certains experts, l’Iran pourrait disposer d’un engin nucléaire d’ici cinq à sept ans en utilisant ses propres matières fissiles enrichies et il lui faudrait six à neuf ans pour acquérir la capacité de mettre au point une arme nucléaire adaptable à un missile de longue portée. »(7)

Quel est le coût en définitive, d’un programme nucléaire ? On sait que l’ensemble du coût de l’arsenal nucléaire français de 1945 à 2010 est estimé à 228,67 milliards d’euros. (8) Le coût de l’arme nucléaire en France est estimé à 1,52 million d’euros par heure. Plus cyniquement une étude de la Défense nationale en France nous apprend que si la bombe atomique coûte plus cher, une analyse du coût -dégât est en sa faveur par rapport aux bombes classiques. « Il y a là une légende qu’il faut détruire car les armes atomiques constituent bien au contraire le type même de l’arme à bon marché. Il serait d’ailleurs extraordinaire qu’il en fût autrement étant donné que l’énergie destructrice nucléaire est des millions de fois plus concentrée, donc plus commode à manier, que l’énergie destructrice des explosifs chimiques même les plus puissants. Il est vrai qu’unité pour unité, une bombe atomique est beaucoup plus coûteuse qu’une bombe classique même très grosse. Si une bombe d’aviation normale d’une tonne chargée en Trinitrotoluène revient environ à 400.000 francs, le prix d’une bombe atomique, une fois lancée la production en série, doit, atteindre l’ordre de grandeur de quelques centaines de millions, c’est-à-dire mille fois davantage. Mais, comme les effets produits sont plusieurs milliers de fois plus grands, le prix de revient d’un effet donné obtenu par l’explosif nucléaire doit à son tour être nettement inférieur à celui du même effet obtenu par l’explosif classique// »(9)

La course à la mort

On reste rêveur sur la propension de l’homme à détruire son prochain pour garder la suprématie. Alors que les vrais combats sont ceux de l’ignorance, de l’éducation et de la faim. Les Etats se lancent dans une course à la mort sans fin. Il ne faut pas plus de 50 millairds de dollars pour garder en survie les damnés de la Terre, le marché des armes n’a jamais été aussi florissant avec plus de 1200 milliards de dollars. Le programme nucléaire généralement secret se compte en centaines de milliers de dollars. Le président Obama peut-il prendre une initiative plus ambitieuse que sa « Nuclear Posture Review » en proposant une dénucléarisation totale de la planète ? Cela concernera tout le monde y compris Israël qui joue sur l’ambigüité qui ne fait plus illusion, et pour une fois, le TNP aura une signification. Nul doute qu’après sa victoire concernant l’assurance maladie, il peut marquer durablement l’histoire comme celui qui a osé la paix. Nous serons alors définitivement convaincus que l’anticipation du Comité Nobel était tout à fait indiquée.

1.T.Di Franscesco, M.Dinucci : Nouveau traité Start et vieille politique. Il Manifesto avril 2010

2.Daphné Benoit La doctrine nucléaire d’Obama, Le point avec AFP 07/04/2010

3.Les 9 puissances nucléaires et le désarmement http://www.legrandsoir.info/Les-9-p... mars 2008

4.http://fr.midoriwiki.net/index.php/...

5.Stephen Collinson : Obama convoque un sommet nucléaire. AFP 09 avril 2010

6.Pierre Lellouche, et al. : Rapport d’information sur la prolifération des armes de destruction massive et de leurs vecteurs. Assemblée nationale, n°2788, 2000.

7.Pierre Lellouche et al. : Rapport d’information. Assemblée nationale, 2000 n°2788

8.Bruno Barillot « Audit atomique » Centre de documentation sur la paix et les conflits.

9.L’arme atomique : arme à bon marché www.defnat.com/acc_ frames/resultat.asp ?cid...

Pr Chems Eddine CHITOUR

Ecole Polytechnique enp-edu.dz



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
EPÎTRE À OBAMA : Plaidoyer pour un désarmement total
13 avril 2010 - 06h08

comme disait montesquieu tout etre qui a du pouvoir a tendance à en abuser à croire que l’univers est destiné à une eternelle destruction reconstruction aide en cela par la main de l’homme qui plaide pour le néant qu’il n’aura meme pas le plaisir de contempler car nombreux sont les fossoyeurs de notre planète.






LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite