Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ADOMA (13) : Un jugement surréaliste, pour ne pas dire scandaleux !


de : Rouge Midi
jeudi 15 avril 2010 - 12h02 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 17.6 ko

de Charles HOAREAU

Résumé des chapitres précédents.

Suite à une passation de marché, le 12 novembre 2007, 39 salariés du service nettoyage (en CDI avec une ancienneté moyenne de 16 ans) se sont retrouvés, au sens propre du terme, à la porte du jour au lendemain. ADOMA, par amour du social, a décidé de les remplacer par des rmistes contraints de travailler à leur place pour ne pas perdre leur allocation….

Les Bouches du Rhône sont en effet un des 16 départements (et même le premier !) qui se sont portés volontaires pour expérimenter le RSA : résultat garanti…

Depuis, les salariés se battent pour retrouver un emploi qu’ils n’auraient jamais du perdre en vertu de la fameuse annexe7 de la convention collective du nettoyage qui oblige une entreprise à reprendre les salariés du marché qu’elle obtient.

Le 17 décembre dernier l’affaire ADOMA venait en appel à Aix.

La cour vient de rendre son verdict.

Incompétence ? Désinvolture ? Jugement de complaisance vis-à-vis de forces occultes ou du pouvoir ? Comment la cour d’appel de la chambre sociale (hic !) a-t-elle pu rendre un pareil arrêt ?

Selon les 3 personnes qui ont rendu le « jugement » qui se résume en quelques lignes :

 ADOMA est mis hors de cause sans aucune explication ni réponse aux arguments soulevés par les salarié-e-s

 Les régies aussi au motif que le nettoyage ne serait qu’un moyen de l’insertion dont elles font généreusement profiter des salarié-e-s à 500€ par mois.

 Les salarié-e-s seraient restés à disposition des entreprises bien que celles-ci aient perdu le marché

 Comme les salarié-e-s n’ont pas travaillé (et pour cause puisqu’on les en a empêchés !) et que le salaire est la contrepartie du travail….ils n’ont droit à rien !!!

Autrement dit : tout ce qui est rare est cher. Les chevaux bon marché sont rares. Les chevaux bon marché sont cher…

Dans la pratique selon comme on interprète ce jugement (en plus très mal écrit) qui doit confondre droit du travail et code de l’esclavage, les salarié-e-s doivent être licencié-e-s par les entreprises – en fait par les liquidateurs de celles-ci – qui en l’état de cet arrêt vont estimer que rien n’est dû…

3 ans de combat pour en arriver là : une remise en cause totale et inédite du droit au travail…

Si quelqu’un va dire à l’un des ex-salarié-e-s d’ADOMA qu’il y a une justice en France je vous laisse imaginer quelle sera sa réponse…

Comment un être humain - ne parlons même pas de juge – a pu écrire cela ? A l’assemblée des salarié-e-s qui a suivi le verdict les mots « magouilles, vendus, justice de classe » ont fusé : faut-il s’en étonner ?

Bien sûr les salarié-e-s vont aller en cassation et suivre avec intérêt la procédure au pénal bien que tout cela coûte fort cher (au moins 6000€ pour l’ensemble des procédures !!!) et que leur confiance déjà pas bien grande en la justice soit encore plus entamée…Mais ont-ils d’autres choix ?

Ont-ils d’autre choix que de poursuivre le ballet des rencontres avec mandataires, fonds de garantie des salaires, avocats, tribunaux ?...

Ont-ils d’autre choix que de faire appel à nouveau à la solidarité financière pour poursuivre leur combat devant les tribunaux ?

Ils ne peuvent pas lâcher non seulement pour eux mais aussi pour l’ensemble des salarié-e-s de France qui, si l’on s’en tient à cet arrêt révoltant pouvant faire jurisprudence, pourraient à l’avenir être virés au mépris du droit du travail sans avoir aucun recours ni dommages reconnus….

Ils continuent donc…

Pendant ce temps la direction d’ADOMA, entreprise que l’Etat veut liquider au privé, peut continuer à se laver les mains d’une situation qu’elle a délibérément créée.

Pendant ce temps les directeurs des 2 régies de quartier peuvent, au nom de l’insertion, continuer à percevoir de très confortables salaires sur le dos de précaires tenus, sous peine de radiation, de se lever à 5h du matin pour pouvoir toucher une aumône de 500 à 700€ par mois..

Pendant ce temps les entreprises en faillite laissent sur le carreau d’autres salarié-e-s qui n’ont même pas compris ce qui leur arrivait.

Pendant ce temps Michel continue à appeler le syndicat en demandant "mais quand c’est que je vais retrouver mon travail !", Abdou se débat pour ne pas être expulsé d’un logement devenu trop cher pour lui, Rachida ne sait plus quoi dire à l’huissier qui lui réclame la totalité d’un crédit que les frais de « justice » ont considérablement grossi, Manu ou Abderrazak bricolent comme ils peuvent, Yves en veut au monde entier…

Pendant ce temps, préfet, direction du travail, Conseil Général de « gôche », qui en 3 ans n’ont pas levé le petit doigt pour les salarié-e-s mais ont continué, via des dispositifs censés faire reculer la pauvreté, à financer grassement l’opération, peuvent dormir tranquilles et espérer une promotion dans leurs instances respectives de la France d’aujourd’hui à l’identité sociale peu glorieuse...

A la dernière assemblée des salarié-e-s, sur 22 présents, seuls 2 avaient voté…il ne leur reste que leurs poings…

Post Scriptum :

Vous pouvez soutenir la lutte des salarié-e-s et leur procédure juridique en adressant vos dons à UL CGT des quartiers Nord 20 rue de Lyon 13015 Marseille.

Charles HOAREAU

http://www.rougemidi.org/spip.php?a...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
ADOMA (13) : Un jugement surréaliste, pour ne pas dire scandaleux !
15 avril 2010 - 16h59 - Posté par momo11

Pendant ce temps, préfet, direction du travail, Conseil Général de « gôche .
Qu’attendre de ces "gens",ils se partagent le gateau sur le dos des plus démunis.A+Charles.momo11



ADOMA (13) : Un jugement surréaliste, pour ne pas dire scandaleux !
16 avril 2010 - 08h35

écoeurée

courage à tous !






Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO
Ce n’est pas avec des médailles qu’on résoudra les problèmes de l’hôpital
vendredi 15 - 11h23
de : JO
Création du CNNR : Conseil National de la Nouvelle Résistance
jeudi 14 - 22h12
Le capitalisme ne va pas s’effondrer tout seul, il faut s’en préoccuper !
jeudi 14 - 15h22
de : Eve76
2 commentaires
32 HEURES : ET SI C’ÉTAIT LE MOMENT ?
mercredi 13 - 20h56
de : Ch Delarue
Crise sanitaire sous contrôle ouvrier à la coopérative Scop-Ti
mercredi 13 - 10h11
1 commentaire
AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
mercredi 13 - 07h47
de : Ernest London
1 commentaire
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
mardi 12 - 23h36
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Ligue des Droits de l’Homme Toulouse : Communiqué.
lundi 11 - 16h36
de : joclaude
Je télétravaille, tu télétravailles, le patron profite !
lundi 11 - 08h14
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 - 20h38
de : La CGT
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite