Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’affaire Cesare Battisti
de : ADEEL
jeudi 14 octobre 2004 - 14h36 - Signaler aux modérateurs

Association pour la Défense d’un Espace Européen des Libertés (ADEEL)

C/o Bourse du Travail
9-11 rue Genin, 93200 Saint Denis

e-mail adeel20042004@yahoo.fr
Site Internet : http://adeeliberte.tripod.com

Saint Denis, 1° Octobre 2004

L’affaire Cesare Battisti

L’affaire Cesare Battisti est une démonstration et de l’acharnement du gouvernement Berlusconi dans la répression et du camouflage des intérêts de la bande Berlusconi sous couvert de la guerre contre le terrorisme. À son tour l’affaire Battisti alimente la vague de mesures répressives et “de prévention” qui déferle sur l’Europe et qui frappe communistes révolutionnaires, syndicalistes combatifs, travailleurs avancés, partisans de l’autodétermination des petits nations (basques, corses, bretons, sardes par ex.), immigrés, surtout arabes et islamiques.

Cesare Battisti fait partie des quelques centaines d’italiens qui à la fin des années 70 et au commencement des années 80 se sont réfugiés en France. En 1985 les “copains” Bettino Craxi (chef du gouvernement italien) et François Mitterrand (président de la République Française) ont conclu un accord, connu en France sous le nom de “doctrine Mitterrand” : l’Ètat français aurait donné de facto un statut de réfugié à tout italien demeurant en France qui avait laissé tomber la “lutte armée” et qui n’aurait participé à aucune activité révolutionnaires en France.

Pourquoi l’accord Craxi-Mitterrand en 1985 ? Bettino Craxi était depuis 1976 le chef du Parti Socialiste Italien. Silvio Berlusconi était alors son parrain. Berlusconi et la Mafia avaient permis à Bettino Craxi d’affranchir le PSI de la dépendance économique du PCI, et donc de devenir enfin un parti autonome vis-à-vis du PCI. À son tour Bettino Craxi assurait à Berlusconi l’aide de l’Ètat italien pour bâtir son empire médiatique en Italie et à l’étranger, tisser ses maguilles financières dans les paradis fiscaux et renforcer son réseau criminel international.

À l’époque Berlusconi avait acquis La Cinq à Paris, Telecinquo à Madrid (ou le “copain” Gonzalez était le chef du gouvernement) et d’autres chaînes TV ailleurs. Craxi avait besoin d’en finir en Italie avec la lutte armé et les Organisations Communistes Combattantes (Brigate Rosse, Prima Linea et autres). Il avait besoin de donner une voie de sortie de la lutte armée à tous ceux qui voulait la laisser tomber. Mais il lui était impossible de faire approuver par le Parlement italien une loi d’amnistie.

Toute proposition de ce type faite par un parti au Parlement déclenchait des manoeuvres démagogiques des autres partis, manoeuvres nuisibles sur le plan électoral. La solution fut l’accord avec le “copain” Mitterrand. À son tour Mitterrand voulait éviter à tout prix que les besoins de la survivance dans l’illégalité ne poussent les réfugiées italiens à nouer des relations avec des organisations révolutionnaires françaises. De là l’accord Craxi-Mitterrand en 1985.

Pourquoi en 2002 le second gouvernement Berlusconi a demandé et obtenu de Jacques Chirac l’accord pour l’extradition d’au moins 15 réfugiés italiens qui vivent en France depuis plusieurs années sur la base de l’accord Craxi-Mitterrand ? Pourquoi demande-t-il l’extradition avec tant d’acharnement ?

En 2001 Berlusconi et sa bande de fascistes, racistes, spéculateurs, mafieux, cléricaux, aventuriers ont été désignés pour gouverner l’Italie par une large coalition de puissants groupes impérialistes : le Vatican, la Confindustria, les Agnelli, les Américains, les sionistes, des puissants groupes impérialistes européens. Berlusconi avait promis d’éliminer en vitesse les acquis des travailleurs italiens que les gouvernements de Centre-gauche (Prodi, D’Alema, Amato) éliminaient seulement pas à pas.

En réalité Berlusconi a renforcé son empire financier et son réseau criminel dans le monde et il a noué des relations importantes, mais il n’a pas pu tenir ses promesses avec les autres groupes impérialistes, sauf les Américains et les sionistes. Ses mesures réactionnaires et musclées ont suscité une grande mobilisation des travailleurs italiens : grèves, manifestations, etc. alors que les patrons veulent la paix dans leurs usines.

La sanglante répression de la manifestation contre le G8 et l’assassinat de Carlo Giuliani (Gêne, juillet 2001) n’ont pas arrêté les manifs : au contraire ils leur ont donné un plus grand élan. Le gouvernement Berlusconi n’a pas même réussi à soutenir les Agnelli qui voulait fermer leurs usines d’auto FIAT et vendre à Général Motors leur part du marché des voitures. Le gouvernement Berlusconi a du céder face à la mobilisation des ouvriers FIAT, et d’une grande partie de la population avec eux, justement en Sicile et dans d’autres régions ou Berlusconi avait recueilli le plus de votes.

Même la Mafia ne veut pas d’agitations ouvrières dans son fief. Le strict asservissement du gouvernement Berlusconi aux groupes impérialistes USA dans leur aventure en Iraq et contre le renforcement de l’UE a détourné les groupes impérialistes européens de Berlusconi. L’expédition d’Iraq n’a pas procuré des grands avantages à la bourgeoisie italienne : les Américains arrachent toute chose pour eux.

Le Vatican, les Agnelli, la Confindustria ne veulent plus de Berlusconi et de sa bande. La Confindustria à démissionné son président pro-Berlusconi, Antonio d’Amato, et à élu un nouveau président, Luca Cordero di Montezemolo, président aussi de FIAT, un fidèle de la famille Agnelli. Berlusconi cherche à survivre à n’import quel prix. Il a bien sûr encore l’appui des Américains et des sionistes. La liaison entre Berlusconi et les Américaines date des années 90, lorsque les Américains l’ont sauvé des juges de Manipulite qui, pourtant avec l’appui juridique et la protection des Américains, ont chassé du pouvoir et du pays son protégé Craxi. Il a donné aux Américains des garanties qu’il ne suivra jamais l’exemple de son protégé Craxi qui avait osé défier leur volonté (rappelons l’affaire Achille Lauro - Abu Abbas - Sigonella).

Il est entre les mains des Américains : ils peuvent à tout moment lui faire le coup qu’ils ont fait à son protégé Craxi. Fort de leur appui, Berlusconi cherche aussi l’appui des couches plus militaristes, réactionnaires et revanchardes de la classe dirigeante et de l’Ètat italien.

Voilà pourquoi il veut montrer que son gouvernement est capable de faire respecter la volonté de l’Ètat italien partout dans le monde. De là son acharnement pour avoir de la France, du Nicaragua, de l’Espagne l’extradition des rescapés des “années de plomb”, pour qu’ils payent “leur dette à la justice italienne”.

Il est aux démocrates français de juger pourquoi Jacques Chirac et son entourage avec les extraditions des réfugiés italiens donnent un coup de main à Berlusconi et à ses efforces pour survivre. Mais il est évident que la vague de mesures répressives et “de prévention” qui déferle sur l’UE ne frappe pas seulement communistes révolutionnaires, syndicalistes combatifs, travailleurs avancés, partisans de l’autodétermination des petits nations (basques, corses, bretons, sardes par ex.), immigrés, surtout arabes et islamiques.

Elle enfonce toute la société européenne dans une boue de magouilles, de chantages et des réseaux criminels d’Ètat. Elle ouvre la voie à un futur noir si elle n’est pas contrecarrée avec force par les couches populaires.

S’opposer à l’extradition de Cesare Battisti et des autres réfugiés italiens !

Battre la bande Berlusconi et déjouer ses tentatives de survivre à sa faillite politique !

Résister à la vague de mesures répressives et “de prévention” que déferle sur l’Europe sous couvert de “guerre contre le terrorisme” !

Signez la Protestation rédigée par Me Giuseppe Pelazza, l’avocat italien de Cesare Battisti, contre les autorités françaises qui aident les autorités italiennes dans leurs activités répressives :
http://appello-pc.tripod.com/appfr.html



Imprimer cet article





D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
1 commentaire
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite