Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
de : La Louve
vendredi 30 avril 2010 - 15h29 - Signaler aux modérateurs
38 commentaires
JPEG - 83.8 ko

de La Louve

Juste en passant, comme ça....

Ça me sidère, pour ne pas dire, ça me troue le cul, de n’entendre pas un mot de "lagoche", a fortiori d’une partie de "lagoche" (beh oui "lagochedegoche" quôa), sur la responsabilité de l’Union Européenne en tant qu’institution politique et financière dans le désastre qui frappe la Grèce et son peuple...et touchera peut être bientôt d’autres pays de cette zone.

"On" a trouvé le coupable idéal, qui permet de gueuler sa haine de petit-bourgeois républicain-caincain contre "la finance" et "la spéculation" à bon compte sans toucher au dogme de l’Union Européenne et de sa zone Mark étendue qu’on a appelée " zone EURO" (pour pas trop que ça se voie).

Faut dire que quand on a soutenu, pour certains nouveaux membres éminents de cette "gochedegoche", le Traité de Maastricht en son temps, on est sans doute un peu mal à l’aise pour mettre les points sur les "i" à ce jour...

Pourtant, n’y a t il pas un "léger" rapport entre la Grèce, sa situation et l’Union Européenne ?

Est-ce qu’on ne nous avait pas vendu en son temps l’Union européenne comme "émancipatrice", "protectrice" et tout le toutim ? Est ce que ce n’est pas justement à ce titre que certains tribuns en mal de tribunes nous l’ont vendue et revendue à leur heure de gloire gouvernementale, il y a quelques 25 ans ? Ah, qu’il était beau le monde de rêve que les socialos nous faisaient miroiter avec la CEE ! On serait tellement bien, unis, solidaires, européens !

Qu’importait alors, si le plus élémentaire bon sens ( sans parler de l’analyse marxiste) , commandait de se méfier un tantinet d’une Europe construite par les capitalistes sur le capitalisme pour le capitalisme...

On n’avait jamais vu sortir de la farine d’un sac de charbon, mais au cas où peut être qu’un miracle aurait été possible... ?

Aujourd’hui, la BCE, elle prévoit quoi pour aider la Grèce ? Et L’UE ? Et la Commission ? Et le Parlement croupion ? Et les autres pays de l’UE, ils n’ont pas voix au chapitre, il n’y a que l’Allemagne qui parle ?

Alors on met "tout ça" sur les gouvernements actuels allemand et français, qui certes ont une responsabilité, mais après tout, peut-on, sans rire, reprocher aux capitalistes de se servir des armes qu’ils ont forgées avec la complicité honteuse de la social-"démocratie" pendant 50 ans ? C’est aussi con que de reprocher à un scorpion de piquer....

Pire, certains députés européens pégistes continuent à faire semblant de ne pas comprendre comment on a pu en arriver là, et parlent de "journée catastrophique pour l’Europe politique"....

A ré-inventer l’eau chaude, après plus de trente ans en politique, c’est bien, et "l’Europe, c’est l’Allemagne" ... Sans blague ?! Etait-il prévu qu’il en soit autrement ?

Pourquoi pensez-vous que la plupart des communistes dignes de ce nom se sont toujours et de tout temps opposés à cette création ?

En lisant le blog du député européen pégiste, on a eu une demie seconde d’intérêt en décryptant cette phrase : "Alors est tombé sur nous le sentiment d’une responsabilité particulière ".

Allions-nous ENFIN assister à la mise à plat de trente de carrière au PS en zélateur de l’ Union européenne et à un semblant d’explication sur le comment peut-on avoir soutenu pendant des décennies un projet qui n’avait comme UNIQUE objet que de voler aux peuples ce qu’on prétend désormais aujourd’hui leur faire ré-attribuer, à savoir, leurs souverainetés ?

Meuuhh non. C’était juste pour dire "Allez, on va manifester devant les banques".

Oulalalalalala, pinaiiiisseeeee.

Plus facile de dire "c’est la faute à ceux qui conduisent" que de remettre en question le véhicule lui-même,surtout quand on a été actionnaire de la firme qui a construit le véhicule...

Pourtant, l’Union Européenne, c’est bien le même problème que les voitures qui affichent un 220 km/h compteur....Il est hypocrite et moralisateur de compter sur la "responsabilité " de tel ou tel conducteur (surtout quand les dits conducteurs sont des capitalistes et a fortiori des libéraux). Il suffirait d’interdire de fabriquer des voitures permettant de telles embardées, la limitation de vitesse en Europe étant au plus à 130 !

Ça me rappelle un peu la question de la vente du tabac (et du monopole de cette vente) par l’Etat ! Ça tue, ça donne le cancer (c’est même accompagné d’images maintenant !) et ça file des tas d’autres saloperies, mais c’est toujours en vente libre, la désintoxication elle n’est pas financée ni prise en charge à 100 % par le dealer, et ça rapporte toujours autant de pognon aux États ! Incroyable non ?!

On dit que ce sont "les banques" qui saignent la Grèce, son peuple, c’est tellement plus simple, on est tellement mieux assis sur son cul comme ça ! "C’est pas nous (les pro-UE) qui sommes nuls, ce sont eux les salauds".

On est ooooouuuuuuutrés quôa ! Merde, les banques sont pas des œuvres caritatives ? Goldmann Sachs, c’est pas un repaire de philanthropes ? Comment ça, l’Union européenne est finalement une saloperie pour les peuples ? Il en aura fallu du sang et des larmes et des ruines (et c’est pas fini) pour permettre à certains de commencer à entrevoir l’étendue de leurs responsabilités, en effet, dans ce désastre annoncé.

Bref, moi, les vierges effarouchées de la dernière heure qui s’offusquent devant ce qu’elles persistent à définir comme des "emballements", des "mauvaises conduites", d’une structure politico-financière construite comme ça et pour ça dès son origine, j’avoue que ça a plutôt tendance à me faire rigoler qu’autre chose...

Surtout quand ça se pose ensuite en sauveur de "lagochedegoche" sur la foi de sondages financés par le grand capital... "MDR" comme disent les accros du Net.

Et d’appeler, par dessus le marché, à "la fraternité européenne" avec les Grecs.

Rien que ça.

Pour être fraternels, et réellement solidaires des Grecs, encore un petit effort, commençons par remettre en question l’Union Européenne elle-même, donc, par se remettre d’abord en question soi-même, certains seront juste un peu plus crédibles dans leurs appels à la "fraternitude"...

Certains ont une sacrée aubaine avec la crise qui leur permet de museler facilement les critiques politiques de fond qu’on pourrait faire à leurs projets et à leur passé (car il n’y a pas que les "staliniens" qui aient des comptes à rendre sur leur "passé", chers "amis" socialos...) Facile de ressortir ces vers galvaudés d’Aragon "quand les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat" !

Et bien justement, si, soyons "fous", soyons " délicats", parce qu’on en a MARRE des infinies résurgences de "la grêle" en question.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 16h22 - Posté par Mengneau Michel

J’ai cru deviner de quel député pégiste dont tu parles, il me semble d’ailleurs que je sois aussi inquiété de sa façon de faire à la commission des affaires étrangères. Bon, tu es dans le même axe de pensée, n’empêche que je me suis fais engueuler par des camarades qui m’ont dit que j’exagérai, à te lire, ça me rassure de ne pas être le seul à douter !



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 22h59 - Posté par

Salut Michel j’ai lu ton papier et je partage une grande partie de ce que tu y avais écrit. Faut pas te laisser engueuler :) LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 16h23 - Posté par valentin

il faut lire l’huma !



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 22h58 - Posté par

Je te remercie oui, je lis l’Huma, presque tous les jours, en dépit de ce qu’elle m’inspire de plus en plus comme réflexe de répulsion.

Et donc ? Où veux tu en venir ? C’est un peu court ton "Il faut lire l’Huma" pour démarrer une discussion !


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 16h28 - Posté par momo11

C’est qui la gauche ????Ou c’est quoi la gauche ????En tous les cas pas parmi s les élus ;la gauuuuucccchhhheee.......



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 16h33

Toujours aussi mal lunée la Louve, mais si elle n’a pas tord sur tout, elle n’a pas raison sur le reste. Oui, l’Europe, l’Europe, l’Europe, "comme un cabri", mais à l’époque d’avant, la Grèce, des Caramanlis, des Papandréou (déjà....), des colonels, était-elle si bien gérée. Qui, déjà, payait les impôts, les prolos, et qui, déjà, s’en exonérait, la bourgeoisie (Niarchos, Onassis....). L’Europe est une construction bourgeoise, pour la bourgeoisie, c’est entendu, mais comme l’était déjà la France, L’Italie, L’Espagne, l’Allemagne, et le reste. Bien sûr, ceux qui ont voté Maastricht, et je n’en suis pas, pourraient, utilement, s’autocritiquer de n’avoir pas vu qu’en interdisant à la BCE de prêter aux états, ils transformaient les banques en dinosaures incontrôlables, et incontournables, qui gagnent dans toutes les situations.

Et puis, penser que l’UE, est responsable de cette méga crise du capitalisme, donc que sans l’UE, on ne serait pas concerné me parait quelque peu osé. En fait le capitalisme est en crise partout où il n’apporte plus rien, en gros en Occident et l’UE est en plein dedans.

Pour en sortir, la bourgeoisie doit refaire ses taux de profit, et sur ce chantier, la Grèce n’est pas la seule concernée, les cylindrées plus confortables, France, GB, Allemagne, aussi vont bientôt devoir passer devant le bassinet.

A moins que les peuples s’en mêlent !



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 22h57 - Posté par

Encore plus mal lunée que d’habitude tu veux dire !

Furax, fumasse, exaspérée devant la lâcheté de cette gôôôôche qui prétend nous représenter.

Oui, l’Europe, l’Europe, l’Europe, "comme un cabri", mais à l’époque d’avant, la Grèce, des Caramanlis, des Papandréou (déjà....), des colonels, était-elle si bien gérée.

C’est quoi cet argument à deux balles ? J’ai écrit quelque part à l’encre sympathique je roulais pour le régime des Colonels et tu es le seul à l’avoir lu ??????? NON ! A t on exclusivement le choix entre la peste et le choléra ? Je pense que NON, sinon, je ne serais pas communiste.

Qui, déjà, payait les impôts, les prolos, et qui, déjà, s’en exonérait, la bourgeoisie (Niarchos, Onassis....).

Tout à fait, et donc ? Qui justifie quoi, là ???

L’Europe est une construction bourgeoise, pour la bourgeoisie, c’est entendu, mais comme l’était déjà la France, L’Italie, L’Espagne, l’Allemagne, et le reste.

Parfaitement ! Ne l’ai je jamais dit, que la "Nation" était un pur produit politique de la bourgeoisie ? Ne l’ai je pas reconnu comme tant d’autres bien plus éminents que moi avant moi ?!!??

Bien sûr, ceux qui ont voté Maastricht, et je n’en suis pas, pourraient, utilement, s’autocritiquer de n’avoir pas vu qu’en interdisant à la BCE de prêter aux états, ils transformaient les banques en dinosaures incontrôlables, et incontournables, qui gagnent dans toutes les situations.

En effet oui, ça me semble la moindre des choses quand on se prétend le meilleur candidat pour la "gôche de gôche" en 2012 et qu’on crache à la gueule des cocos sans vergogne ni honte à la moindre occasion...

Ai je dit encore ce que tu prétends avoir lu, que l’UE était la seule responsable de tous nos maux ?? NON plus. Donc quand tu auras décidé de ne pas déformer mes propos peut être pourra t on parler tranquillement.

LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 16h51 - Posté par claude de Toulouse .

""Faut dire que quand on a soutenu, pour certains nouveaux membres éminents de cette "gochedegoche", le Traité de Maastricht en son temps, on est sans doute un peu mal à l’aise pour mettre les points sur les "i" à ce jour...""

La Louve ,

c’est bien toi qui , un jour qu’on s’engueulait , m’avait dit : "" tu ne vas pas me reprocher d’avoir adhéré au PS pendant dix ans ""

Bon d’accord tu n’es pas députée ni ancienne ministre , mais la contrition et la redemption ça existe pour tout le monde , non ?

amicalement votre (tien serait peut etre un peu osé LOL )



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 19h12 - Posté par

Mais qui l’invite à prendre la parole et commenter ?. Le figaro peut être ou la chaine de Bouigues.
Il paraitrait même que Sarko est allé chercher les gens de gauche ( pas les Socialos) pour leur laisser toutes les chaines 24 heure/24 pendant une semaine. Alain 04


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 22h52 - Posté par

Et pas seulement !!!

BFM, Europe 1, Voici et j’en passe !!!!!!!!


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
30 avril 2010 - 22h51 - Posté par

Salt Claude

ET BIEN JUSTEMENT ! C’est bien pour ça que je parle, moi, et que je ne ferme pas ma gueule devant cet histrion, alors que la plupart d’entre vous, chers camarades, me semblent bien tragiquement contents de l’avoir "trouvé", et quasi décidés à lui laisser les clefs de la maison !!! Que ne m’a t-on sommée de m’expliquer, de me justifier, moi, petite militante de base, ne me les a-t-on incessamment reprochées (après les avoir bien utilisées !) ces quelques années au PS (5 ans au juste ! et dans un parcours de "débutante" ou presque !!) Et encore, je n’ai pas soutenu Maastricht, moi ; à l’époque j’avoue, j’avais 17 ans, je pensais plus à mon avenir professionnel, j’avais une culture politique qui se réduisait à celle de mon milieu, petit-bourgeois ET petit paysan. Moi, Claude, je peux dire au moins, et on ne peut pas m’en faire grief, que je n’ai JAMAIS essayé de me faire passer pour ce que je ne suis pas, je n’ai rien renié, rien mis sous le tapis, et j’ai toujours TOUT assumé de mes choix ! Je me suis expliquée, et non pas justifiée car j’estime n’avoir pas à le faire, et plus d’une fois, sur mon début de parcours, sur mon engagement au PS, ma naissance au communisme, et l’incompatibilité que celui mettait de plus en plus fortement entre le PS et moi.
Alors ok j’ai des tonnes de défauts, sans aucun doute, et ne prétends nullement détenir LA vérité, mais je crois que je peux dire que l’auto critique politique, contrairement à bcp ici et là, je CONNAIS.
Et en effet, comme tu le dis, je ne pense pas qu’on puisse mettre sur le même plan mon parcours et celui de ce député européen ; quand je choisissais, après mûre réflexion,, à 30 ans, le chemin du communisme, de façon claire, sans ambiguïté, et depuis, sans dévier, lui, à 30 ans, après avoir débuté à l’OCI, optait pour la social "démocratie". Je n’ai jamais été sénatrice, ni députée ni membre du gouvernement ! Je n’ai pas, en effet, eu besoin de passer 30 ans au PS, pour me réveiller un matin en me disant que j’étais "de gôôôche", quelques années m’ont suffit pour comprendre de quoi il s’agissait exactement rue de Solférino. Ce n’est pas moi qui conchie les médias mais y passe un jour sur deux, ce n’est pas moi qui conchie la presse "pipole" et m’y roule à la première occasion ! Alors, réfléchis à tout ça, et ne cède pas à la facilité d’un ou deux bons mots sur mon échine. Trop simple, trop facile. Où est la critique politique là dedans ? Et que penses tu de cette personne (je ne parle pas de moi) politiquement parlant, au fond ? Tu t’en tiens quitte de son absence d’explication, de son silence assourdissant sur son passé, pou engager l’avenir ?? Moi pas. Et justement, donc, pour toutes ces raisons.

LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 09h02 - Posté par claude de Toulouse .

Oulala !!!!

C’est plus une louve c’est une tigresse !!!

Si je ne peux plus faire un bon mot facile sur ton dos , la vie va etre difficile !

Alors je ne reproche rien à ton parcours , je prefere le sens de ton evolution politique au sens commun qui est generalement à l’inverse .

Pour en revenir au senateur qui a abandonné son poste pour etre député européen et qui reve d’etre candidat aux presidentielles :

C’est un politicien classique comme on en trouve des tas au PS , il faut lui reconnaitre que si tout le PS etait sur sa ligne , on ne s’en plaindrait pas !

Il faut lui reconnaitre qu’il a été du bon coté lors du referendum sur le TCE et que son talent d’orateur a bien servi alors !

Ceci etant dit , passons sur son caractere (chacun a celui qu’il peut ), il a vu un creneau à la gauche du PS et s’y engouffre revant d’un die Linke dont il serait le Lafontaine , il a retenu de Mitterand qu’il fallait utiliser les forces du PCF pour lui faire la peau , antiliberal sans doute , mais sans doute pas anticapitaliste .

Là n’est pas l’important , il s’agit de savoir qui utilise qui dans cette affaire , pour l’eurodéputé on vient de le voir le Pc doit lui servir d’escabeau , mais pour le PCF ?

Utilisons nous Melanchon parceque nous n’avons plus personne pour porter le peu d’idée qui nous reste ?
Les camarades de ma section , y compris les federaux et les elus , sont tres critiques sur Melanchon , ils pensent l’utiliser , car il est seul et n’a aucun appareil , qui du bernard l’hermite ou de la coquille vide gagnera le match , that is the question ?

Un poutou de Toulouse et bon premier mai ma belle !


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 11h32 - Posté par Roberto Ferrario

Si je ne peux plus faire un bon mot facile sur ton dos , la vie va etre difficile !

Et bien c’est ne pas la même chose de parlé d’une camarade qui a milité 5 ans et pas 10 ans comme tu l’affirme et juste comme militante de base et en plus la compare a un "mammouth" qui a milité plus des 30 ans comme dirigent national et comme élu du PS.... pffffff

je prefere le sens de ton evolution politique au sens commun qui est generalement à l’inverse

Tu est entrant de décrire ton parcours politique ???

il faut lui reconnaitre que si tout le PS etait sur sa ligne , on ne s’en plaindrait pas !

A bon tu pense donc que "éventuellement" ca serve a rient de "garde" un parti communiste en France si "le PS était sur sa ligne"...... !!!!????

Utilisons nous Melanchon parceque nous n’avons plus personne pour porter le peu d’idée qui nous reste

Mais de quel idée tu parle ????

A se demande que tu fait encore dans le PCF...

RF


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 13h27 - Posté par claude de Toulouse .

A RF ,

en qualité de tenancier du site , vous avez tout à fait le droit d’intervenir dans mon echange avec LL , mais pourquoi etre si agressif ?

Votre premier argument ne tient pas la route une seconde , opposer le militant de base au ""mammouth"’", supposerait que la capacité de reflexions et d’analyse du militant de base serait par definnition inferieure à celle du responsable pour analyser le sens de son engagement , un peu comme si vous souteniez que le tenancier de Bellaciao a par definnition une vue politique plus claire que celle du simple intervenant !!

Votre questionnement sur mon parcours politique se veut sans doute acéré quand il n’est que stupide , puisque vous ne me connaissez pas , je vais cependant y repondre :

Portant un nom à particule , né dans une famille aisé , je ne dois qu’a moi meme d’avoir fait le choix d’une societé communiste à construire , adherent du PCF à dix huit ans , je le suis toujours quarante six ans plus tard , non par suivisme , mais par l’idée que seule la societé communiste pourra resoudre les problemes essentiels du monde .
Je crois que vous avez de votre coté fait montre de la meme fidelité au PCI .

Si le PS portait les idées de Melanchon , cela ne supprimerait en rien la necessité du parti communiste , mais cela permettrait sans doute d’avancer ensemble sur pas mal de points , ce qui n’est pas le cas aujourd’hui .

Pour le reste , le fait que vous ne compreniez pas ce que je dis , ne vous autorise pas à vous demander ce que je fais encore au PCF , je connais la technique qui consiste à mettre hors jeu le contradicteur , je ne pense pas que cela soit tres approprié sur un site communiste de débats .

Avec mes salutations en ce jour de fete des travailleurs .


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 18h24 - Posté par Roberto Ferrario

Cher Claude

 De quel idée tu parle ?

 Et ca veux dire quoi "nous n’avons plus personne pour porter le peu d’idée qui nous reste" ?

 et sont quoi le peu d’idée qui nous reste ?

 qui sont les "nous" ?

 c’est quoi "très approprié sur un site communiste de débats" si on ne réponde pas a des question simple et politique ?

RF


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 20h34 - Posté par claude de Toulouse .

Cher Roberto ,

Quand je parle d’un site communiste , c’est bien entendu pris dans le sens idéologique et non dans l’esprit de parti , et dans ce sens là , il me semble normal que les contributions ne s’attirent pas de reponses agressives , mais ce n’est que mon point de vue !!

Quand je dis nous , je parle de mes camarades membres du PCf , mais c’est un "nous" affectif , je ne pretend pas etre le porte parole du PCF .

quand je dis que nous n’avons que peu d’idées , je veux dire que mon parti , ne parle plus du socialisme et encore moins du communisme de notre temps , nous sommes en retard au niveau de la production d’idées marxistes adaptées à notre temps .

Voilà , ce que je veux dire , en toute modestie , je ne suis qu’un simple militant avec cependant quelques neurones .

j’espere que le 1er mai à Paris a été un succés , ici à Toulouse , un temps de chien ce matin , et 5 à 6000 manifestants .


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 21h18 - Posté par

quand je dis que nous n’avons que peu d’idées , je veux dire que mon parti , ne parle plus du socialisme et encore moins du communisme de notre temps , nous sommes en retard au niveau de la production d’idées marxistes adaptées à notre temps .

tout à fait d’accord avec toi Claude... Mais quel rapport avec Mélenchon, qui n’en a guère plus,d’idées, et en tout cas, ne retirons pas ça au Parti, n’en a guère de meilleures (et pour cause puisque ses "nouvelles" idées il les a toutes intégralement piquées au PCF depuis 5 ans !!)

LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 21h16 - Posté par

slt Claude

Dis moi donc alors à quoi pourrait "nous" (communistes et prolos) servir mélenchon et à quel jeu nous pensons pouvoir jouer avec lui ? C’est sans doute bcp trop subtil pour moi et je ne comprends pas. Bon premier mai également
La Louve (qui a un peu mal aux pattes d’avoir piétiné tte la journée :< )


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 22h08 - Posté par claude de Toulouse .

Bonsoir LL ,

le dialogue n’est pas evident avec vous deux , quand je te cause , c’est Roberto qui me repond et quand je repond à Roberto tu reprend la parole , je sais bien que cela tient au moment ou les interventions arrivent , mais ce n’est pas facile de vouloir parler à deux interlocuteurs à la fois .

Pour en revenir à Melanchon , son cas ne m’interesse que dans la mesure ou il occulte le parti en ce moment , je crois que la tactique du front pronée par la direction du PCF découle du fait que le parti s’est tellement affaibli qu’il n’ose plus aller au combat sous ses propres couleurs , je crois que ce choix est desastreux pour le parti et pour les idées communistes , Melanchon qui en terme de forces militantes , ne represente rien profite de cette situation , mais ce n’est pas à lui qu’il faut en faire le reproche !

Le front de gauche ne sera audible que lorsque le NPA et (révons )meme LO , l’auront rejoint , pour mener et le combat social ET le combat politique , et alors Melanchon ne sera plus que ce qu’il est , un homme politique comme il y en a beaucoup .

Encore faudrait il que tous ceux qui se disent anticapitalistes , aient vraiment envie de changer la societé .

bonne soirée .


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 22h44 - Posté par

Soit Claude, soit, mais je ne comprends toujours pas comment tout ceci peut t’amener à soutenir Mélenchon ?
J’ai du rater un épisode, je vais tout relire depuis le début....

 :<

LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 09h45 - Posté par claude de Toulouse .

LL

Oui , j’ai tout relu , et je ne vois pas dans ce que j’ai ecrit , en quoi je soutiens Melanchon , je dis qu’il ne faut pas lui faire grief de nos (du parti ) faiblesses ou de nos erreurs , lui il fait son job d’homme politique issu du PS et qui a vu un creneau , c’est tout , on peut etre d’accord là dessus , non ??

Bon dimanche , (le stade est en finale !!!)

claude


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 08h40 - Posté par tigre bleu

TIGRE BLEU ? Une espèce en voie de disparition.

Pour la GRECE, les décisions qui sont "concoctées" entre DSK/FMI, MERCKEL,SARKOZY,OBAMA ont trois aspects :

1) la dette grecque relève d’une économie dépendante. Le commerce extèrieur, à partir du moment où les échanges mondiaux se sont effondrés depuis maintenant deux ans, la flotte de bateaux de commerce grec est parmi les deux trois flotte les plus importantes au monde.Compte tenu de la crise, les recettes du tourisme se sont également effondrées.Pour tenir les activités économiques et sociales à leur niveau, l’Etat grec emprunte à tout va : Déficit du commerce extérieur, Dette publique de plus en plus importante, mais pas catastrophique, contrairement à ce qui est dit.

2) intervention du FMI, de la BCE : un nouveau colonialisme à l’intérieur des frontières européennes, la GRECE doit se faire HARAKIRI pour rembourser des prêts accordés par des banques et des institutions financières...françaises et allemandes !!! Si la GRECE ne peut plus rembourser...se sont ces mêmes institutions qui s’écroulent.

3) il faut que la GRECE paie, "coûte que coûte" pour que cela ne fasse pas tache d’huile (d’olive),pensez à l’ESPAGNE, à l’IRLANDE etc.L’outil se ce nouveau colonialisme, le TRAITE DE LISBONNE, une traité pour une europe contre les peuples !

NOUS DEVONS AFFIRMER NOTRE SOLIDARITE MASSIVEMENT AVEC LE PEUPLE GREC EN LUTTE POUR AFFIRMER SA SOUVERAINETE !



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 10h51

Et bien moi j’adhère ici comme bien souvent à vos propos.
Vous n’êtes pas la seule personne à avoir fait ce parcours idéologique.
Moi même j’ai défendu un temps la cause du PS, jusqu’à ce que je réalise l’arnaque.
Peut-être est-ce parce que je suis de la même génération que vous, j’ai l’impression de partager votre sensibilité.

Ca fait bien deux ans que je vous lis ici ou sur votre blog, et j’ai bien l’intention de continuer.

Un lecteur qui vous soutient.



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 11h38 - Posté par karim

excellent la Louve bon billet , il ne faut plus penser LAGOCHE OU LA DROUATE , ceux sont les mêmes , je ne fais confiance a aucun politique , mais aux peuples dans toutes leurs diversités , j’ai un rêve un peu fou c’est de voir les peuples échanger toutes leurs richesses sans intermédiaires sans passer par les POULITIQUES .les Grecs nous montrent le chemin a nous de voir , je ne suis pas anarchiste , mais je le deviens de jour en jour , je ne vois pas l’anarchie comme un désordre mais la LIBERTÉ de chacun de chaque peuple a échanger sans passer par un système qui n’est ni démocrate et ou il n’y a aucune liberté .les politiques ne trouvent pas de solution ils créent des problèmes et cela est valable dans tous les pays de notre planète .pourquoi laisser notre destin dans les mains de personnes qui ne veulent pas notre bien ?

merci pour ton billet .



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 13h31 - Posté par claude de Toulouse .

"".les politiques ne trouvent pas de solution ils créent des problèmes et cela est valable dans tous les pays de notre planète .""

Ce discours pue l’extreme droite , en france comme ailleurs , on croirait relire l’Action Française des années 30 .

tous pourris , votez le Pen !!!!!!!


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
3 mai 2010 - 20h54 - Posté par karim

tu te trompes , bien au contraire , ce système est sain , les politiques sont le bras armée des banquiers , dans mon système les banques , le profit l’usure n’a plus de sens , sans l’usure plus de bénéfice plus de capitalisme , plus d’impérialisme , si mes idées sont d’extrême droite je pense que tu veux inverser le réel , je pense que c’est toi le fachiste tu est pour que tout reste comme avant , les pauvres de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riche.

hasta siempre la victoria


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 22h39 - Posté par

Moi mon rêve c’est que notre classe toute entière, dans toutes ses "couleurs" et au delà de toutes nos "douleurs", commence par se réapproprier la politique, la vraie, avec un grand P, pas celle que nous concoctent quelques professionnels encastés jusqu’au trognon, et puis, avec notre classe, le peuple, les peuples. Que nous redonnions son sens véritable à la politique. Ni de drouate ni de gôôôche, en effet, pour ma part, socialiste et révolutionnaire "en quête de" communisme, donc, résumons par "communiste", par contre, oui ! Salut militant , LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
3 mai 2010 - 20h56 - Posté par karim

merci 82.***.180.** notre classe social a besoin de nous tous pour nous défendre contre les carnassiers qui vont faire des dégâts pour que l’autre classe puisse avoir plus de bénéfice .


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 20h53 - Posté par JM Berniolles

Ce serait une erreur de réduire le problème à la seule Grèce. D’ailleurs les avis alarmistes sur l’extension du problème à d’autres pays et finalement la mise en cause de ce que l’on appelle l’Europe et même de manière totalement inappropriée l’Union européenne, et qui n’est qu’un système non solidaire : le néo libéralisme intégriste + un marché (dont profite l’Allemagne actuellement), montre bien que le problème est global.

La système capitaliste rebondit toujours sur ses crises, à moins qu’existent des dirigeants révolutionnaires efficaces, sur ce point on est loin du compte. Donc, le néo libéralisme appliqué aux pays européens est une catastrophe, mais justement cela va servir à ce système, pour aller plus loin : la liquidation des avantages sociaux, la précarité complète pour les travailleurs ..

La Grèce est le ban d’essai. Mais la forte régression de notre système de retraite et social qui se profile est de la même veine. La Grèce présente l’intérêt d’être très affaiblie et d’être dirigée par un socialiste. Normalement une issue logique, même pas révolutionnaire, pour ce pays serait de sortir de l’euro, de rétablir une monnaie interne contrôlée par l’État et d’exiger une négociation de sa dette.

Quand on relit tout ce qui a été dit sur l’euro au moment de sa création, c’est presque risible : plein emploi, stabilité des prix conduisant au maintien du pouvoir d’achat, relance économique donc ... En fait, alors que justement la relance de l’économie dans le cadre de l’ancien système capitaliste en vigueur, nécessitait une augmentation du pouvoir d’achat, l’euro a immédiatement entrainé une forte baisse du pouvoir d’achat. Cela a été compensé un moment par le crédit (une formidable machine d’exploitation finalement), mais on touche les limites de ce système...

Les pauvres ne peuvent plus sauver les riches ...

JM Berniolles



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
1er mai 2010 - 22h35 - Posté par

C’est tout à fait exact.

LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 00h01 - Posté par Copas

La Grèce est le ban d’essai. Mais la forte régression de notre système de retraite et social qui se profile est de la même veine. La Grèce présente l’intérêt d’être très affaiblie et d’être dirigée par un socialiste. Normalement une issue logique, même pas révolutionnaire, pour ce pays serait de sortir de l’euro, de rétablir une monnaie interne contrôlée par l’État et d’exiger une négociation de sa dette.

Sauf que c’est raisonner là en propriétaires.

C’est penser que l’état grec puisse être autre chose qu’un appareil au service de la bourgeoisie.

Il n’y a pas d’issue "nationale", raisonnable ou pas. Avoir une monnaie nationale n’est pas non plus une solution, les seules solutions, un tant soit peu opérationnelles, sont celles qui renforcent l’organisation de la classe populaire, comme organisation distincte et potentiellement rivale à l’appareil d’état national, imbriqué là dans l’appareil d’état européen en construction.

Donc ne parlons pas en propriétaires de ce que les travailleurs, ni le peuple, ne possèdent, c’est à dire l’état.

L’appareil d’état grec n’est pas un objet disputé entre prolétariat grec et bourgeoisie, dans ces fonctionnements intimes il est de classe.

nous ne sommes pas propriétaires...

et nous ne sommes pas en cette situation, nationale ou euro-capitaliste , c’est bien la bourgeoisie qui commande.

Elle s’est dotée d’un embryon d’état sur une partie de l’Europe, avec des dispositions hors normes, laissant toutes dispositions aux dispositifs les plus répressifs des anciens états-nations.

Ce qui est à nous inquiéter, c’est l’absence de réponse à hauteur de la part du mouvement ouvrier, qui se laisse enfermer dans des coins nationaux, alors que la bourgeoisie, notamment ses couches les plus hautes, articule ses agressions au détail à échelle européenne.

Les agressions sont des décalques dans tous les pays de l’UE.

Partir d’un point de vue nationaliste est bien se battre avec les deux mains liées dans le dos.

Les travailleurs et le peuple grec sont au charbon face à une attaque à un niveau "argentin" de la part de la machine d’état grec, coordonnant son agression avec l’appareil d’état européen en construction et la BCE.

Dans l’UE ou hors de l’UE, la bourgeoisie attaque sur tous les fronts, à une très grande échelle.

Là notre responsabilité est evidemment le soutien à la résistance du peuple grec, mais pas seulement.

Pas seulement de l’internationalisme, c’est aussi d’une réponse à échelle européenne dont nous avons besoin, c’est à dire d’une bataille qui ne reconnaisse pas les frontières telles qu’elles sont.

Ou autrement dit, c’est bien un combat commun qu’il faut mener. pour qui s’intéresse à ce qu’il y a au delà des frontières que la bourgeoisie nous a imposé longuement, il est bien net et clair que les agressions sont des décalques pays après pays.

La question des 67 ans par exemple qui ressort aussi en ce moment en Grèce est pile poil celle de l’Allemagne qui est pile poil celle retenue par Zapatero.

Ce n’est ni 68 ni 66, même dans les travers ils marchent au pas cadencé.

On ne gagnera pas pays par pays (on a vu d’ailleurs sur la question du TCE), même si on articulera des ripostes sur la base de points durs.

Quelle est la responsabilité des partis, syndicats et associations qui se réclament du mouvement social là dedans ?

La solidarité

Mais pas seulement,

il s’agit bien de pouvoir faire partout des réunions publiques les plus populaires possibles expliquant ce qui se passe, la crise capitaliste, la politique des capitalistes, déconstruisant les manipulations de télé-sarko .

Il s’agit de préparer des mouvement de solidarité suivant ce qu’auront besoin les grandes organisations du mouvement grec, mais également de préparer des ripostes coordonnées.


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 12h04 - Posté par JM Berniolles

Pour vous répondre je suis désolé de devoir vous dire que vous ne comprenez pas bien la situation réelle en Europe et notamment l’évolution actuelle du capitalisme et son action.

Ce n’est pas étonnant. Les médias officiels, comme des pompiers éteignant un départ de feu, déforment les faits et les interprètent de manière à ce que la réalité ne soit pas accessible. A ce titre l’affaire Kerviel, que le journal du dimanche véritable organe officiel de l’UMP s’efforce de désamorcer, est révélatrice. Comme celle qui a mis en cause un jeune trader anglais dans le sud est asiatique, il y a quelques années. On veut nous faire croire que des individus isolés, soi-disant non contrôlés, peuvent engager des milliards d’euros au nom d’une banque sans que celle-ci soit au courant (pour Kerviel c’est de l’ordre de 50 milliards d’euros). Mais le total des transactions journalières sur les places financières, d’essence majoritairement spéculative, est de l’ordre de 2000 milliards d’euros. Tout cela génère une masse de monnaie fictive (l’affaire a vraiment pris son essor dans les années 70 avec les pétro dollars). Une manière de donner une réalité à ces capitaux est d’acheter des entreprises par exemple, mais cela peut être aussi réalisé par le biais des prêts. Qui matérialisent également une création de monnaie, forcément fictive, par des banques privées.

En fait, on est ici au cœur du capitalisme moderne de nature néo libérale, - La finance spéculative, sur tout : les matières premières, l’immobilier, l’énergie, les entreprises, mais aussi les prêts et leurs produits dérivés.. -. Le deuxième volet est l’exploitation des services qui demandent peu d’investissements, -surtout quand ceux-ci ont été réalisés par l’État, comme pour les télécommunications, les autoroutes..-. Bien sûr, c’est bien mieux avec la mise au pas des salariés, d’où Bolkenstein..

Votre conception de l’État bourgeois est plutôt celle du "capitalisme monopoliste d’état" qui a cédé la place, en Europe, au néo libéralisme sous Tatcher, puis Mitterrand (politiquement il faut remarquer que c’est une filiation naturelle). En France, sans la garantie de l’État, notre système d’assurance chômage, notre système social ... seraient en faillite immédiate.

Vous sous estimez le rôle de la monnaie dans tous les mécanismes d’exploitation actuels. Vous pouvez imaginer ce que signifie pour la Grèce le remboursement d’un prêt de l’ordre de 120 milliards d’euros en quelques années ? C’est la liquidation de tout son système social, c’est la fin de toute politique d’investissements nationaux, de financement de l’éducation, ne parlons pas de la Recherche. Donc c’est une quasi dissolution de l’Etat, une mise sous tutelle du pays et c’est aussi le livrer à tous les intérêts privés.

La solution de sortie de crise, c’est au contraire un État démocratique, maîtrisant sa monnaie, gérant un secteur public renforcé (eau, énergie, santé, éducation , transports, recherche ..)...

JM Berniolles


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 21h34 - Posté par

Slt Copas

Pas d’accord avec toi parce que je pense que c’est biaisé de présenter seulement deux voies (si je t’ai bien compris) à savoir soit UE soit nationalismes.

On peut (on doit ?) remettre en cause l’appartenance à l’UE et à sa zone mark étendue sans pour autant tomber dans l’excès inverse du nationalisme bon teint.

D’autant qu’il faudrait déjà être certain que ce n’est pas l’UE elle même qui est en fait le "meilleur allié " du renouveau des nationalismes justement ? moi j’aurais tendance à penser que si, justement.

L’internationale ouvrière devrait nous tenir lieu d’Union des peuples d’Europe Mais ce n’est pas (encore) le cas. Il y a des tas de variantes à examiner et à promouvoir entre Union européenne capitaliste strictement irréformable pour le profit de la classe ouvrière et du prolétariat, et "nationalisme"....

Est ce pour autant qu’il faut faire le choix de rester ainsi dans l’UE et surtout dans la zone Euro, en attendant de se faire tondre jusqu’à l’os dans des jeux et rivalités des blocs au pouvoir en continuant de se bercer (trop près du mur) de l’illusion mortifère que nous transformerons un pur instrument capitaliste en instrument socialiste ? Non. Cela étant dit que nous nous employions toujours, à subvertir ces productions capitalistes, pour y faire naître le maximum de contradictions possibles, oui et oui.

Je vais sans doute enfoncer pour bcp une porte ouverte, "ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant", mais àl, face à tout ce merdier, il devient urgent de réhabiliter le primat du politique sur l’économique et de proposer, comme je m’efforce de le dire depuis quelques années maintenant, quoi que ce ne soit pas forcément toujours très clair, un PROJET POLITIQUE et non plus seulement un "programme électoral politicien".

La question qu’on me pose alors souvent "qu’est ce que la politique alors pour toi" ?

Pour cela il faut avoir l’audace de proposer après avoir pris soin d’essayer d’analyser correctement les situations réelles du moment, en reconnaissant que face à ces immenses inconnues, on ne peut bien sur jurer de rien.

Mais quand même. Il me semble qu’il y a des choses de bases à dire, à écrire, à proposer et à faire. Elles ne sont pas faites. La classe ouvrière et avec elle, le prolétariat, vont de défaites politiques en défaites politiques, la collaboration de classe elle même est en train de s"épuiser et les capitalistes sont à deux doigts de nous achever. Nous nous dirigeons à grands pas vers un processus de fascisation d’une partie de l’Union européenne. ATTENTION.

Parfois, on ne lutte correctement qu’avec des possibles, avec des espoirs. Réhabiliter le primat du politique sur l’économique et le financier, vite, vite.

Pour moi, le REFUS affirmé et clair de M2lenchon(encore ce soir sur BFM TV) de présenter ses solutions éventuelles, de ne serait ce que porter ce genre de possibilités, en dit très long sur son idéologie , ce qu’il défend EN REALITE comme "projet de société" et ce qu’il appelle tant "socialisme" que "révolution". Ce n’est pas ce que nous nous appelons socialisme et révolution. Lui en réalité il est ENCORE et toujours dans le "capitalisme à visage humain", dans la démocratie à la papa. Quand il parle de peuple souverain en France c’est à se pisser dessus de rire !!! Où ? quand ? Comment ? La démocratie représentative sauce capitalo, c’est ça, le peuple souverain ? Les gens de son acabit sont des maîtres en matière de transformation et de subversion du sens réel des mots. A nous communistes de ne pas nous laisser piller une troisième fois (Staline, puis Mitterrand étaient les deux premiers pilleurs de la gauche communiste en France, mais sans comparer aucunement l’un et l’autre et pour des raisons bien différentes naturellement).

Le combat idéologique à mener contre cette aile de "la gôche" que quelques apprentis démiurges essaient de faire naître jusque dans le PC, parfois de bonne foi, en croyant que c’est "la " solution, est urgentissime ; il va être difficile car elle est portée évidemment par la social démocratie du PS, l’aile "démocrate centriste" du PC, et une partie de la petite bourgeoisie logée dans l’UMP en train de se faire enculer à sec par le grand capital. Il va falloir être sans pitié mais cette guerre-là il va falloir la mener.

Car ne nous y trompons pas une seconde, Mélenchon est le candidat par excellence de la petite-bourgeoisie dans ce qu’elle peut avoir paradoxalement de plus droitier.

Frater, LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 09h04 - Posté par Sébastien

Dommage que les messages de La Louve soient trop longs. Il y a trop d’idées, j’arrive pas à suivre. Apparemment pas le seul car on y répond le plus souvent que par des interjections ou des onomatopées. La Louve, si tu peux faire l’effort d’écrire plus court, merci.



UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 19h13 - Posté par

D’où vient la guerre sans merci menée au jeune état soviétique dès sa naissance en 1917 ? La renonciation à la participation imposée par le Tsar de Russie ,à la guerre impérialiste de 14-18 ? Certes peut-être en partie, mais surtout parce que Lénine et le PCUS ont refusé de reconnaître les dettes de l’état impérial, se retirant ainsi du "jeu" de la spéculation financière internationale. La rage et la haine des impérialistes fut si forte que la France envoya ses troupes après l’armistice avec l’Allemagne contre l’URSS...
Pour retrouver sa souveraineté, le Peuple grec n’a pas beaucoup de choix comme nous que de changer de régime d’autant plus que les "dettes" portent en trop grande partie sur la spéculation financière, c’est à dire sur rien de concret que des transactions qui parasitent les échanges internationaux, mais qui étranglent les exploités. Que représentent par exemple les fantastiques profits des banques, des opérateurs fictifs de la téléphonie, de l’énergie etc. qui ne créent aucune richesse concrètes, qui sucent chaque jour nos énergies et notre sang ?
Rien, dans l’amélioration de la vie humaine, mais beaucoup pour les Bolloré, Beigtbeder, héritiers des Maîtres des forges reconvertis dans la finance, assureurs... en tout genre qui aujourd’hui se placent dans l’agro-alimentaire en achetant des centaine de milliers d’hectares de champ de blés ou de plantations d’huile de palme dans des pays désormais sûrs pour le marché capitaliste dominé par le FMI du socialiste DSK. Ce système n’est pas amendable, et c’est vrai que l’interrogation de LL montre que nos organisations officielles de "Gôche" sont en dessous de leurs responsabilités. La pétition de soutien au Peuple grec, du "journal de la Gauche" est la seule initiative que je connaisse.Hier au premier Mai, le PCF ne pensait qu’aux retraites faisant doublon avec la CGT. Nous étions loin des "renationalisations" sans indemnités, de la démocratisation nécessaires de l’énergie, des banques, de tout les services publics, du respect de la décision du Peuple français opposé au traité Constitutionnel de l’UE... JdesP


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 21h09 - Posté par

Non je peux pas et t’as gagné un point GODWIN.

Ciao


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
2 mai 2010 - 23h28 - Posté par

apparemment pas le seul car on y répond le plus souvent que par des interjections ou des onomatopées.

Interjections ou onomatopées ?!!?? On doit pas avoir la même définition des mots car moi je vois surtout un débat.

LL


UNE GRANDE ABSENTE DES HOQUETS D’INDIGNATION DE "LAGOCHE" SUR LA GRECE : L’UNION EUROPEENNE
3 mai 2010 - 11h19 - Posté par Sébastien

Mille excuses. Mon intention n’était pas mauvaise. Décidément, ce 1er Mai était plutôt morose.





Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
2 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1
Contre la pudibonderie d’Etat
samedi 2 - 16h21
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Les 7 théories du complot.
vendredi 1er - 23h05
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Guerre de classe : la « gauche » joue désormais perdant ! Pourquoi ?
vendredi 1er - 22h50
de : Lepotier
5 commentaires
DIMANCHE 20 OCTOBRE 2019, JOUR DE VOTE A LA PAZ
vendredi 1er - 17h31
de : Allain Graux

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion détrompe l'homme, afin qu'il pense, qu'il agisse, qu'il forge sa réalité en homme détrompé et revenu à la raison, afin qu'il gravite autour de lui-même, c'est-à-dire autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire, qui gravite autour de l'homme tant que l'homme ne gravite pas autour de lui-même. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite