Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Israël, les colons à l’offensive
de : MICHELE GIORGIO
mardi 19 octobre 2004 - 04h26 - Signaler aux modérateurs

Les "settlers" descendent dans la rue dans tout le pays contre l’hypothèse de retrait de Gaza. Et ils attaquent les Palestiniens qui cueillent les olives.

de MICHELE GIORGIO

Les colons israéliens à l’offensive et pas seulement contre le plan du premier ministre Ariel Sharon d’évacuation des installations juives de Gaza. Depuis quelques jours en Cisjordanie, les agressions contre des paysans palestiniens, occupés à la récolte annuelle des olives, se multiplient. Les violences sont perpétrées par des colons qui demeurent dans les installations les plus "militantes" et l’armée israélienne ne prend aucune mesure sérieuse pour mettre fin aux attaques contre les agriculteurs palestiniens. L’arrestation, hier dans les collines au Sud d’Hébron, de deux colons qui avaient menacé et pourchassé des paysans auxquels d’ailleurs les soldats ont ordonné d’interromprel e travail et de retourner chez eux, fait exception.

Cette année, les palestiniens ont commencé avant l’heure la récolte des olives, dans le but de prévenir les gestes des colons. En outre, des dizaines de volontaires de l’Europe, des Usa et d’autres pays sont arrivés en Cisjordanie, décidés à protéger le travail dans les champs. Leur présence n’a servi que partiellement. Au début de la semaine, un paysan de 28 ans a été blessé à coups d’arme à feu par des extrémistes de Yitzhar (Nablus) qui avaient l’intention d’empêcher les Palestiniens de rentrer dans les oliveraies. En effet, les colons considèrent l’aire entourant leurs installations comme une "zone de sécurité" et, surtout, de future expansion. En empêchant les paysans d’atteindre les oliveraies et les terrains, ils pensent en outre créer un dommage économique assez important pour induire les Palestiniens à laisser leurs villages et à émigrer.

En 2001, l’agriculture représentait seulement 7% du Pib palestinien mais ce pourcentage a recommencé à augmenter suite au blocage des Territoires occupés effectué par Israël. Le niveau de chômage est tellement élevé que des milliers de Palestiniens sont redevenus agriculteurs pour au moins survivre. La production dans de nombreux cas sert précisément à empêcher la famille de mourir de faim. C’est pourquoi le blocage de la récolte des olives signifie la ruine pour les propriétaires terriens et pour les manœuvres. Selon le quotidien israélien Haaretz, l’Anp, pour pouvoir garantir un peu de tranquillité aux paysans de 30 villages de la zone de Nablus (les plus menacés), a passé un accord avec l’armée israélienne : les soldats freineront les colons mais les palestiniens de cette zone devront terminer la récolte des olives en trois jours seulement. Un laps de temps que les paysans jugent insuffisant. Tout cela alors que les Palestiniens sont sur leur terre et que, par contre, les colons et les soldats israéliens représentent des forces d’occupation, comme l’établissent les résolutions de l’Onu.

La droite israélienne est à l’attaque sur tous les fronts et ne se prive pas de décocher des torpilles dévastatrices contre le premier ministre Sharon, jadis point de référence pour les extrémistes et les colons. Les médias mettent en évidence qu’une offensive politique est en cours, destinée à empêcher l’évacuation des 21 colonies juives de Gaza. Lundi, à la Knesset, les députés du courant le plus outrancier du Likoud ont aidé l’opposition à vaincre Sharon. Jeudi soir, les colons ont organisé une centaine de manifestations dans tout le pays. L’issue a été moins satisfaisante qu’on l’attendait mais plus de 100 000 manifestants, dont de nombreux jeunes, ont également scandé des slogans contre Sharon. A cela, s’ajoute le jeu en coulisse de l’ex-rabbin chef Avraham Shapira qui, dans une interview, a exhorté les soldats et les policiers à ne pas obéir à d’éventuels ordres d’évacuation des colonies. "Les militaires religieux doivent clairement exposer à leurs commandants que de même qu’ils observent le repos du shabbat et qu’ils ne mangent pas de mets impurs, de même ils se refusent à évacuer les Juifs de leurs maisons", a déclaré Shapira. Des mots qui pèseront lourd à l’avenir si l’on tient compte que nombreux ex-étudiants du collège religieux dirigé par Shapira occupent aujourd’hui d’importantes charges dans l’armée. Il est fort probable, écrivait hier Shaaretz, que Sharon sera obligé d’annoncer un referendum sur le retrait de Gaza alors que la possibilité d’élections anticipées se fait plus concrète étant donné que les consultations politiques destinées à élargir la coalition ne donnent pas de résultats et que l’entrée au gouvernement des travaillistes est bloquée par un veto exprimé par la majorité du Likoud il y a quelques mois.

L’évacuation des colonies est douteuse tandis que Gaza reste au centre d’une offensive militaire israélienne sans précédents malgré le début, hier à l’aube, d’un retrait limité des garnisons armées de chars de Beit Lahya et de Jabaliya. Sharon répète avec insistance que les opérations militaires ont pour but d’arrêter les missiles artisanaux Qassam contre la petite ville de Sderot, voisine de Gaza mais, entre-temps, le nombre des victimes palestiniennes a déjà atteint le niveau 130, dont de nombreux civils. Avant-hier, trois Palestiniens se sont fait tuer dans une attaque d’hélicoptères à Jabaliya, deux étaient militants armés de l’Intifada. Par contre, sur l’esplanade de Al-Aqsa à Jérusalem, les prières islamiques du premier vendredi du Ramadan, auxquelles 100 000 Palestiniens ont participé, se sont déroulées dans un climat de tranquillité.

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...

Traduit de l’italien par Karl et Rosa - Bellaciao



Imprimer cet article





Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite