Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"Les Français acceptent la retraite à 62 ans" titre le Figaro. Comment l’IFOP manipule l’opinion publique.


de : ramiro
mercredi 23 juin 2010 - 14h41 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

IFOP = MEDEF = Droite

L’IFOP, Institut Français de l’Opinion Publique, est historiquement le premier institut de sondage français. Il a été fondé le 1er décembre 1938 par Jean Stoezel.

Ce dernier est un sociologue ayant importé la méthodologie sondagière des Etats-Unis. C’est au retour d’un voyage d’étude outre-Atlantique au cours duquel il rencontre Georges Gallup, l’inventeur des sondages, qu’il fonde l’institut pour mettre en pratique ces techniques en France. L’IFOP centre dans un premier temps ces activités sur « l’étude de l’Opinion publique », en menant des enquêtes sur des grands sujets de sociétés (première étude en 1938 sur la prolongation de la durée de la scolarité), puis en réalisant les premiers sondages de popularité politique en France. A partir de 1949, l’entreprise se diversifie et investit le secteur des études de marchés et des enquêtes commerciales quantitatives. Comme tous les autres instituts de sondages, la plus grande partie de son chiffre d’affaire est aujourd’hui issue de ce secteur d’activité.

Sans être économiquement parlant la plus rentable des entreprises sondagières, l’IFOP est aujourd’hui l’institut publiant le plus grand nombre de sondages. Le groupe est présent sur 4 continents (Europe, Asie, Amérique du nord et Amérique du sud), où il possède divers entreprises, mais reste centré sur le métier des enquêtes quantitatives (Opinion publique, marketing, études de marché et de consommation…). Son chiffre d’affaire était en 1999 de 130 millions de francs. La devise du groupe est « Global strength in intelligence marketing », en français « La solution globale en intelligence marketing ». Au-delà du non sens absolu de cette devise, on appréciera la sémantique. On retrouve bien ici, en creux, les thématiques d’auto-légitimation des sondeurs, qui donnent à voir leur produit comme un improbable remède miracle à un mal fantasmé, celui de l’impossible communication entre gouvernants et gouvernés, entre producteur et consommateur, etc. En même temps, cette devise nous rappelle que le sondeur se préoccupe de business, et non de démocratie. Toute la prose que l’IFOP nous propose sur elle-même tourne d’ailleurs autour de sa relation avec le client, sans jamais évoquer les interférences avec le débat public ou les conséquences de son activité sur le jeu politique : « Le client est au cœur de notre idéologie » (présentation du groupe sur son site internet).

Mais la principale particularité de l’IFOP est celle d’être dirigée par Laurence Parisot, qui est aussi présidente du Medef depuis juillet 2005. Laurence Parisot a construit sa fortune dans la construction de meubles. Elle est actionnaire majoritaire de l’IFOP (52% du capital). Elle en était aussi PDG de puis 1990. Elle a laissé cette fonction au début de l’année 2008, tout en restant membre du directoire du groupe. Elle a donc cumulé les rôles de propriétaire et de directrice opérationnelle de l’institut pendant près de 20 ans. La double casquette IFOP-Medef de Laurence Parisot est doublement symbolique. Le remplacement d’Ernest-Antoine Seillière, baron de l’industrie traditionnelle (le groupe qu’il dirige est à l’origine une entreprise d’aciérie lorraine) par Laurence Parisot à la tête du Medef en dit long sur l’aspect hautement stratégique, à la fois politiquement et économiquement, des entreprises de sondages. Elle symbolise les mutations en cours du capitalisme moderne, dans lequel la production d’information a pris le pas sur la production industrielle. Mais cette double appartenance montre aussi les implications idéologiques, sous couvert de neutralité, de l’activité sondagière. On comprend mal comment une même personne peut à la fois diriger une entreprise ayant une activité aussi importante dans le débat démocratique et dans l’information moderne et occuper une place aussi marquée politiquement que la présidence du Medef. Difficile en effet dans ces conditions de croire que les sondages, et en particuliers ceux de l’IFOP, se contentent de « rapporter », de manière neutre et objective, « l’opinion publique ».

L’IFOP a d’ailleurs souvent été accusé de partialité politique. De nombreux sondages publiés par cet institut lors de la dernière campagne présidentielle ont été accusés de surestimer les estimations de vote pour N. Sarkozy, ou encore de construire une représentation de l’espace politique susceptible de le favoriser (par exemple en simulant des seconds tours Bayrou-Sarkozy, alors même que Bayrou n’était pas en position d’accéder au second tour, ces simulations montrant que Bayrou battrait Sarkozy et détournant ainsi certains votes de la candidature Royal). L’IFOP était déjà, par ailleurs, l’institut de sondage attitré de l’Elysée à la fin du deuxième mandat de Jacques Chirac…

trouvé sur le site du collectif "sondons les sondeurs" http://www.sondonslessondages.org/i...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"Les Français acceptent la retraite à 62 ans" titre le Figaro. Comment l’IFOP manipule l’opinion publique.
23 juin 2010 - 15h14 - Posté par Marie

Le 24 juin et les médias
Déclaration de Bernard Thibault, Secrétaire général de la Cgt
mercredi 23 juin 2010

Anticipant une journée de mobilisation unitaire pour la défense des retraites qui s’annonce puissante, les avocats du projet de loi gouvernemental multiplient les tentatives pour réduire l’ampleur des protestations à l’expression d’une minorité agissante.

Ainsi, Le Figaro fait sa Une ce matin sur le résultat d’un sondage IFOP pour tenter d’accréditer l’idée que « 58 % des français approuvent la retraite à 62 ans ». Il y aurait un revirement de l’opinion des français puisque toutes les enquêtes ont montré jusqu’à présent une forte majorité en profond désaccord avec la volonté de saborder le droit au départ à la retraite à 60 ans.

A y regarder de plus près, je constate que :

• l’on interroge les français sur le caractère « acceptable » du recul de deux ans de l’âge légal de départ à la retraite et qu’on leur fait dire qu’ils « approuvent les 62 ans »,

• 70 % des retraités jugent « acceptable » une mesure qui ne les affecte pas, tout comme 67 % des professions libérales et 61 % des artisans et commerçants,

• Le Figaro aurait pu faire son titre sur les 67 % qui jugent la réforme « plutôt injuste ».

Cette tentative de manipulation de l’opinion conduit l’éditorialiste du Figaro à affirmer de manière péremptoire « les français comprennent la nécessité de porter l’âge légal de la retraite à 62 ans, ils approuvent le gouvernement d’avoir pris cette décision ». C’est une version du « comment prendre ses désirs pour des réalités ».

Parallèlement, une autre enquête IFOP également publiée ce matin mettrait en évidence que 57 % des français ne font pas confiance aux syndicats. Là aussi, il s’agirait d’une rupture avec toutes les enquêtes précédentes sur le sujet qui ont toutes mis en évidence un taux de confiance oscillant entre 53 et 57 % à l’avantage des syndicats.

L’explication réside sans doute dans l’avertissement discret commentant le résultat « les comparaisons sont difficiles. La méthode du sondage n’est pas la même que les années précédentes ». Les sondés ont été sollicités via Internet, ce qui représente un « biais », selon les spécialistes des sciences sociales.

En effet, faut-il être abonné à Internet pour que son opinion soit prise en compte ? Peu importe ce détail pour les commanditaires, l’essentiel est d’alimenter le discrédit sur la parole syndicale.

Les mauvaises langues ont relevé que ces deux enquêtes d’opinion, relayées aujourd’hui dans les médias, émanent de l’IFOP dont la Vice-présidente n’est autre que Madame Parisot, par ailleurs Présidente du Medef !

Je ne peux m’empêcher de rapporter ces faits à d’autres tout aussi préoccupants. Ainsi, à deux reprises cette semaine, une radio et une chaîne de télévision, toutes deux publiques, ont décommandé l’invitation qui m’était faite de venir exprimer nos positions avant la journée de mobilisation du jeudi 24 juin. Une autre invitation, celle-ci prévue pour demain soir, est mise en suspend. A chaque fois, c’est l’actualité footballistique qui justifierait ces changements de programme.

Le débat de société sur l’avenir des retraites qui engage le sort de millions de salariés pour plusieurs décennies devrait s’effacer derrière les péripéties de notre équipe de football !

Aussi, j’interpelle par avance publiquement les rédactions des principaux médias qui seraient tentées jeudi de reléguer la journée de grèves et de manifestations au rang des faits divers. L’élimination de l’équipe de France de football de la coupe du monde 2010 est malheureusement une affaire entendue ; la mobilisation contre le projet de réforme des retraites, elle, ne fait que commencer.

Montreuil, le 23 juin 2010



"Les Français acceptent la retraite à 62 ans" titre le Figaro. Comment l’IFOP manipule l’opinion publique.
23 juin 2010 - 16h34

C’est bien mon avis que les péripéties du monde du football servent à cacher d’autres péripéties de la société française et du monde en général. Mais il est difficile pour la plupart des salariés de s’élever à ce niveau d’analyse, faute d’une organisation politique propre et de ses capacités d’éveil idéologique servant leur intérêt de classe, qui est l’intérêt général.
C’est pourquoi le débat politique en France est d’un niveau aussi déplorable.






Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
1 commentaire
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite