Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Dau et Catella redonnent vie à Sacco et Vanzetti


de : PACO
mardi 21 septembre 2010 - 19h36 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 55.1 ko

de Paco

Jacques Dau et Jean-Marc Catella surprennent leur public en endossant les lourds habits de Nicola Sacco et de Bartolomeo Vanzetti. Présenté au festival d’Avignon en 2009, le spectacle s’appuie sur l’un des drames les plus poignants de l’histoire du mouvement anarchiste. La tournée 2010-2011 passe peut-être près de chez vous.

Interprétée par Dau et Catella, humoristes bien connus notamment des auditeurs de l’émission de Stéphane Bern, Le Fou du Roi, sur France Inter, Sacco & Vanzetti, pièce en cinq actes d’Alain Guyard, revient sur un scandale politique qui a secoué le monde ouvrier dans les années 1920.

Bartolomeo Vanzetti est né en 1888 dans le Piémont (Italie) où il devint apprenti pâtissier. Arrivé en Amérique, il essaya de nombreux métiers. Employé d’une compagnie de cordages à Plymouth, il perdit son emploi en 1916 suite à une longue grève. Autodidacte, « Bart » s’est nourri des écrits de Darwin, d’Hugo, de Zola, de Proudhon, de Malatesta, de Kropotkine… Son dernier boulot fut poissonnier ambulant. Il tirait une charrette à bras dans des quartiers pauvres peuplés d’Italiens et de Portugais.

Nicola Sacco est né en 1891 à Torremaggiore dans une famille de dix-sept enfants. À quatorze ans, il quittait l’école pour travailler dans les champs. En 1908, il débarqua à Boston (Massachusetts) pour devenir ouvrier dans une fabrique de chaussures avant d’adhérer à un groupe anarchiste. Organisation de souscriptions en faveur de grévistes, distributions de tracts et de brochures l’occupaient bien. En 1916, il fut arrêté et condamné à une amende pour avoir tenu un meeting non autorisé.

L’époque était troublée. Le gouvernement US s’inquiétait de la montée du syndicalisme subversif et craignait que la révolution bolchevique de 1917 ne donne quelques idées aux ouvriers américains. Le 1er mai 1919 fut ponctué de manifestations monstres, de batailles de rue. Les anarchistes étaient dans le collimateur du gouvernement puritain et xénophobe qui voulait la peau des « rouges », des « Apaches » d’un nouveau genre. Début 1920, six mille mandats d’arrêt visaient des étrangers jugés « dangereux » en vue d’une déportation.

Après l’attaque, le 15 avril 1920, d’un caissier et d’un garde d’une usine de chaussures de South Braintree qui transportaient la paie des ouvriers, les anarchistes furent vite montrés du doigt. Sacco et Vanzetti seront arrêtés le 5 mai 1920 dans un tramway. Ils portaient des armes. Propagandistes, les deux Italiens étaient des idéalistes. Pas des poseurs de bombes, ni des bandits. Mais il fallait des coupables. Si possible anarchistes et, oubliant l’histoire des États-Unis, « étrangers ».

Malgré la folie répressive des autorités, les comités de soutien poussèrent comme des champignons dans toute l’Amérique. Et au-delà. Vanzetti fut jugé une première fois et condamné à quinze ans de travaux forcés pour attaque à main armée. Le 28 septembre 1920, Sacco et Vanzetti comparaissaient ensemble devant le tribunal. Le procès s’est déroulé dans un climat de haine mêlant vraies lâchetés et faux témoignages. Sans la moindre preuve de leur culpabilité, Sacco et Vanzetti (qui avaient aussi des alibis en béton) furent condamnés à mort le 14 juillet 1921. À travers eux, tout le mouvement anarchiste était visé.

D’énormes manifestations se déroulèrent dans le monde entier pour exiger la révision du procès et la libération des deux innocents. Le vrai auteur du hold-up, Celestino Madeiros, déjà condamné à mort dans une autre affaire, avoua son crime et innocenta Sacco et Vanzetti. Satisfait de ses premières conclusions, le juge Thayer refusa de reconsidérer le dossier. Sacco et Vanzetti furent assassinés sur la chaise électrique le 23 août 1927. En France, Le Libertaire, hebdomadaire de l’Union anarchiste-communiste sortit un numéro exceptionnel tiré à 50 000 exemplaires pour dénoncer ce crime et appeler à un rassemblement devant l’ambassade américaine. Une répression féroce attendait les manifestants. Des femmes et des enfants furent piétinés par les chevaux de la police. En 1977, la mémoire de Sacco et de Vanzetti a été réhabilitée par le gouverneur du Massachusetts…

Le film de Giuliano Montaldo sorti en 1971 avec Gian-Maria Volonte dans le rôle de Bartolomeo Vanzetti et Riccardo Cucciolla dans celui de Nicola Sacco (Prix d’interprétation masculine à Cannes) a énormément contribué à faire connaître ce drame dans le grand public. Porté par la musique d’Ennio Morricone et par la chanson Here’s to you interprétée par Joan Baez, le film colle de près à la réalité.

La pièce d’Alain Guyard, fidèle sur le fond, prend plus de libertés avec le déroulement des faits. On retrouve Nicola Sacco dans la prison de Cherry Hill quelques heures avant son exécution. L’auteur imagine un dialogue entre Nicola et Bart (alors que les deux hommes étaient isolés l’un de l’autre). Ils revivent leurs souvenirs familiaux, leurs joies, leurs espérances, mais aussi les pressions sur les « témoins », les minutes truquées d’un procès absurde (où on leur collera un autre hold-up sur le dos), les manœuvres politiques qui transforment les immigrés en suspects et les anarchistes en terroristes. Toute ressemblance avec des faits similaires plus récents est tout à fait volontaire…

« Cette agonie est notre triomphe », avait dit Vanzetti au juge Thayer. « Puisse notre bataille être la répétition générale de la grande guerre sociale du peuple contre ses exploiteurs », lui fait dire Alain Guyard. La pièce ne se limite pas à un tête à tête imaginaire. Les deux acteurs se glissent parfois dans d’autres costumes. « Sacco » devient ainsi facteur, gouverneur, témoin, policier, Madeiros… « Vanzetti » sera chef de la police, le juge Thayer, coiffeur… Ce qui donne des situations troublantes et tragi-comiques. Ainsi cet échange entre Vanzetti et « Sacco » devenu Gouverneur :

Vanzetti – Tous les attentats que vous imputez aux anarchistes sont des coups montés par les agitateurs du FBI ! Comment voulez-vous que des hommes qui se disent défenseurs de la cause du peuple puissent faire éclater leurs machines infernales dans la foule des innocents ? Vos terroristes, ce sont des agitateurs à la solde du gouvernement !

Sacco/Le Gouverneur – Mais je le sais bien, c’est moi qui les forme ! En attendant, parce que nous faisons planer la menace terroriste venue de l’étranger, nous pouvons faire passer peu à peu notre idéologie sécuritaire.

Vanzetti – À quoi bon faire vivre ainsi les gens dans la peur ?

Sacco/Le Gouverneur – Parce qu’ainsi il sont prêts, petit à petit, à renoncer à leur liberté au nom de la sécurité.

Une vieille recette qui a toujours ses adeptes. Suivez mon regard…

Sacco & Vanzetti avec Jacques Dau et Jean-Marc Catella. La mise en scène est signée François Bourcier assisté de Nathalie Moreau.

Quelques dates : 2 et 3 octobre à l’espace Michel-Simon de Noisy-le-Grand (à 20h30). 16 octobre au Théâtre de l’Hôtel de Ville du Havre (à 20h30). 25 novembre au Sel de Sèvres (à 21h). 26 novembre à la Ferme des Jeux de Vaux-le-Pénil. 27 novembre au théâtre Montansier de Versailles (à 20h30). 7 et 8 décembre au théâtre André-Malraux de Rueil-Malmaison (à 20h45). 10 et 11 décembre au théâtre Toursky de Marseille. 21 janvier au centre culturel Juliobona de Lillebonne (à 20h30). 18 janvier au théâtre de la Colonne de Miramas (à 20h30). 3 février au théâtre du Beausobre de Morges (à 20h30). 18 mars au ciné-théâtre de Tournon-sur-Rhône (à 20h30). 8 avril dans la salle de cinéma de Saint-Georges-de-Didonne (à 21h)…

Le texte de la pièce, signé Alain Guyard, a été publié aux éditions Libertaires, collection Théâtre, 56 pages comprenant six photos N&B. 8€.

À lire également :

 L’Affaire Sacco et Vanzetti par Ronald Creagh, diffusion Atelier de création libertaire.

 Sacco & Vanzetti par Franck Thiriot et Ronald Creagh, éditions du Monde libertaire, collection Graine d’ananar.



Imprimer cet article





Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
1 commentaire
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite