Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Impunité au Chili : un danger latent


de : Fuerza Chile
mercredi 29 septembre 2010 - 22h45 - Signaler aux modérateurs

Voici un article de l’édition chilienne du Monde Diplomatique (août 2010)

Impunité : un danger latent

Par Libio Pérez, Éditeur général de l’édition chilienne du Monde Diplomatique

La décision du Président Sebastián Piñera de refuser l’envoi au Parlement d’une loi de grâce générale pour les militaires auteurs de crimes durant la dictature, a entrainé une forte déception parmi ces derniers et parmi les militaires en retraite. Cette loi avait été suggérée par la hiérarchie de l’Église Catholique. Le chef de l’État a dit qu’il réfléchirait à des grâces au cas par cas mais pas pour les ex-oppresseurs qui purgent des peines pour des délits de crime contre l’humanité (1).

Piñera, alors en pleine campagne présidentielle, s’était engagé le 10 novembre 2009 lors d’une rencontre au Círculo Español de Santiago devant quelques 500 militaires retraités, à contribuer à ce que les jugements pour violations des droits de l’Homme ne s’ « éternisent » pas et à faire en sorte que s’applique le principe de prescription des délits (2). Pour les militaires en retraite, l’engagement du candidat à la présidence de la République était le premier pas, en cas de victoire de Piñera, pour qu’au moins un groupe de condamnés puissent recevoir des bénéfices de peine (3).

Peu après l’arrivée au pouvoir de Piñera, les militaires en retraite ont commencé à faire pression pour que le nouveau gouvernement tienne ses promesses. Seulement une semaine après avoir été nommée Directrice du Programme de Droits Humains du Ministère de l’Intérieur, l’avocate Rossy Lama Díaz s’est réunie avec les anciens membres de l’armée. L’ex conseillère rattachée à la Cour de Santiago Centre-Nord, Ouest et Est, a du admettre, devant une séance de la Commission des Droits de l’Homme de la Chambre des Députés, qu’elle avait eu une rencontre avec les militaires en retraite afin d’ »examiner », la manière avec laquelle le gouvernement agirait avec les cas des oppresseurs qui ont été amenés devant la justice pour leurs crimes commis pendant la dictature du général Pinochet.

Les agissements de Rossy Lama, tout comme ceux de Piñera ont été minutieusement observés par les organisations humanitaires, qui soupçonnaient le gouvernement de préparer le terrain à l’application de mesures visant à favoriser les 782 ex oppresseurs qui sont passés par les tribunaux de justice. Parmi ceux-ci, seuls 210 ont reçu des peines ratifiés par la Cour Suprême et à peine 64 purgent des peines effectives d’emprisonnement dans des prisons spéciales comme celles de Punta Peuco ou Cordillera à Peñalolén. Durant leurs jugements et au moment des verdicts, quelques 145 ex agents ont reçu des remises de peine. Dans de nombreux cas, leurs condamnations à la prison ont été remises.

Les 64 détenus dans leurs prisons spéciales (cités plus haut) sont condamnés pour des délits d’exécutions sommaires, c’est-à-dire des disparitions forcées de personnes et des tortures ; ce sont des délits de crime contre l’humanité qui, selon les traités internationaux que le Chili a signés, sont imprescriptibles et non sujets à amnistie.

Voici le problème face auquel s’est retrouvé Piñera, lorsque le 21 juillet dernier, la Conférence Épiscopale chilienne emmenée par l’évêque Alejandro Goic, a présenté sa proposition « Le Chili, une table pour tous pour le Bicentenaire » (4). Dans celle-ci, était ouverte la possibilité pour le gouvernement de présenter un projet d’amnistie qui favoriserait certains oppresseurs impliqués dans des faits de sang. Une proposition similaire avait déjà été esquissée au milieu de l’année 2009. Les évêques voulaient la présenter à la Présidente d’alors Michelle Bachelet, mais l’initiative fut écartée puisse qu’elle coïncidait avec la période de campagne électorale présidentielle déjà entamée.

Cette fois, cependant, les militants de la droite la plus compromise avec la dictature militaire à travers des ex-militaires en retraite, ont bien vu que c’était le bon moment pour faire pression afin d’obtenir des bénéfices pour les anciens oppresseurs. Des dirigeants comme Hernán Larraín et José Antonio Kast de la UDI *, ainsi que Carlos Larraín et Cristián Monckeberg de RN **, ont tout de suite appuyé l’idée « de ne pas distinguer les civiles des militaires », pendant qu’à l’intérieur de la droite, comme la Sénatrice Lily Pérez, des voix contraires se faisaient entendre.

De leur côté, les organisations de défense des Droits de l’Homme et les partis d’opposition se sont élevés contre une éventuelle grâce pour les anciens militaires impliqués. En plein milieu du débat, la Cour Suprême a émis son arrêt définitif concernant les assassins du Général Prats et son épouse Sofía Cuthbert à Buenos Aires. Le verdict judiciaire n’a pas seulement délivré les peines pour les plus importants chefs de la DINA***. Elle a en plus, fait inédit, signalé que cette organisation répressive était une association illicite formée au sein de l’Armée pour commettre des crimes.

La touche finale a été donnée par l’Armée elle-même qui a « répudié » les militaires impliqués dans le crime de l’ex-chef militaire. Ceux –ci ont commis cet assassinat « lâche » qui porte l’empreinte digitale de Pinochet à travers la création par décret signé de lui-même de cette association illégale.

Ainsi, en seulement deux jours, et avant de connaître la proposition de l’Église Catholique et postérieurement celle des évangélistes, il a paru très clair que ces événements n’ont laissé aucun espace politique pour une grâce générale pour les ex-agents de la dictature.

« Je suis arrivé a la conviction qu’il n’est ni prudent, ni opportun dans les circonstances actuelles de promouvoir une nouvelle loi de grâce générale » a déclaré Piñera dans son discours du 25 juillet. Dans cette inetrvention, il a également précisé qu’il se réserverait la faculté personnelle d’accorder des grâces particulières « mais sous forme très prudente et réduite » comme le lui permet la Constitution.

Lorena Pizarro, Présidente du Rassemblement des Familles des Détenus Disparus (AFDD en espagnol) a soupçonné le gouvernement de Piñera de ne pas avoir enterré totalement sa volonté d’attribuer des bénéfices aux anciens oppresseurs. Pour les familles des victimes, l’impunité est un danger latent et un champ de lutte dans lequel tout n’a pas encore été dit.

1. Discours du Président Sebastián Piñera , 25 juillet 2010, www.presidencia.cl

2. El Mercurio, 11 novembre 2009

3. La Tercera, 11 novembre 2009

4. Voir le texte : www.iglesia.cl

5. Discours du 25 juillet consultable sur : www.presidencia.cl

*Unión Demócrata Independiente, parti de droite-extrême droite, liée au Pinochetisme, et à l’Opus dei

** Renovación Nacional, parti de droite de Piñera

*** Dirección de Inteligencia National : police secrète du régime militaire de Pinochet crée pour réprimer, briser et éliminer tout élément subversif au régime (membres de l’opposition au chili ou en exil)

Traduction : LB



Imprimer cet article





Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)
Le Pr Raoult accuse des responsables sanitaires de conflits d’intérêts
vendredi 26 - 11h00
de : Ch Delarue (com demo)
2 commentaires
QUAND LA RAISON TONNE EN SON CRATERE
vendredi 26 - 10h55
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite