Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les blocages des lycées et des raffineries s’organisent aussi sur le Net
de : Paris
vendredi 22 octobre 2010 - 11h47 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Alors que les actions contre la réforme des retraites se multiplient, les syndicats peinent à organiser des assemblées générales interprofessionnelles réussies. Pourtant, dès qu’un blocage se profile, les militants arrivent par dizaines. "On est devenus modernes", rigole un militant de la CGT-RATP croisé dans une manifestation parisienne. Plus besoin de faire des réunions interminables pour s’organiser, on a tous des portables et des e-mails, et des contacts Facebook !"

Facebook et SMS pour les lycéens. Chez les jeunes, rompus à l’utilisation du Net, la pratique est presque naturelle. "En fait, tout se passe via Facebook maintenant. C’est extrêmement rapide. Quelques meneurs créent un groupe sur le site en fixant une heure et un endroit de rendez-vous, confirme une étudiante havraise à Rue89. Directement après, ils invitent tous leurs contacts à rejoindre ce même groupe. Après, à eux de faire de même avec leurs propres amis. En l’espace de quelques heures, tout le monde est au courant."

Quelques lycéens ont ainsi créé des groupes Facebook ou des blogs appelant à bloquer leur établissement. "Lycéens, venez bloquer lundi contre la reforme des retraites !", lance Dylan sur le groupe de son lycée. Le groupe des lycéens d’Ille-et-Vilaine, qui compte plus de 2 000 membres, a capitalisé sur le mouvement contre la réforme du lycée en 2009. Et fait circuler des dizaines de photos de la mobilisation.

Les groupes servent aussi à partager les informations de la mobilisation. "J’aimerais simplement savoir quel lycée est bloqué en France pour pouvoir en parler lors de nos blocus, pour signaler que nous ne sommes pas les seuls", explique ainsi un lycéen du Mans sur le groupe du collectif jeunes.

Sur les forums, certains s’inquiètent de ces pratiques : "Ce n’est pas bien car c’est accessible à tout le monde, dont les services de police ou le proviseur du bahut en question", s’inquiète Swann, de Strasbourg.

De fait, l’organisation totalement décentralisée contourne souvent les syndicats lycéens, assez peu implantés dans les établissements. "On utilise bien évidemment les réseaux sociaux pour communiquer, mais ils sont loin d’être nos outils principaux quand il s’agit de lancer un appel à la mobilisation, reconnaît sur France24 Julianne Charton, trésorière de l’Union nationale lycéenne. Ce sont plus souvent des initiatives individuelles ou locales appelant à des blocages qui sont diffusées sur les réseaux sociaux", poursuit-elle.

Ces initiatives individuelles sont surtout le fait d’une bande d’amis, qui mettent à jour leurs statuts Facebook en permanence selon l’état de blocage de leur lycée. "C’est parti des secondes et des premières qui mettaient sur Facebook des pseudos du type ’on bloque le lycée’", raconte un élève de terminale à Avranches, sur le site de L’Etudiant.

Le suivi en continu des blocages et des actions. Plus surprenant, un phénomène similaire est à l’œuvre chez des syndicalistes plus traditionnels. Les rendez-vous de blocages de raffineries ou de dépôts sont souvent donnés par SMS ou par les réseaux sociaux. Les sites alternatifs comme Indymedia, Rebellyon ou encore la Coordination des intermittents et précaires relaient en temps réel les lieux de blocage pour réorienter les militants.

Des réseaux qui ne sont pas ceux des syndicats traditionnels mais qui relaient toutes les initiatives, contre la réforme des retraites ou en soutien aux interpellés dans les manifestations. "C’est bien plus efficace que mon propre syndicat, je suis au courant de toutes les actions quasiment en live, et je peux faire circuler l’info ensuite dans mon lycée", explique Elodie, enseignante en Seine-Saint-Denis.

Les salariés des raffineries ont également pris le pli. L’intersyndicale CGT-CFDT de Total à Grandpuits a mis en place un site sur lequel les internautes peuvent exprimer leur solidarité ou envoyer de l’argent pour les grévistes. "S’il vous reste de l’essence, direction Savenay", lance sur Indymedia des militants qui appellent à soutenir les salariés de Donges après le déblocage du site par la police.

L’Union départementale de la CGT dans les Bouches-du-Rhône, en pointe dans le mouvement, fait sur son site le suivi en direct des actions et appelle les autres secteurs à se joindre aux blocages. "Toutes ces initiatives constituent des lieux de convergences interprofessionnelles nécessaires au développement de la lutte", précise ainsi le syndicat. Les blocages de routes, d’aéroports ou de dépôts pétroliers ont ainsi été renforcés par des salariés venus d’autres secteurs professionnels, qui ont vu l’information circuler sur le Net.

Des conseils face à la police. La répression du mouvement est également suivie de près par ce biais. La vidéo d’un journaliste de Canal+ pris à partie par la police et celle d’un lycéen blessé par un tir de Flash-Ball à Montreuil ont ainsi été vues plusieurs centaines de milliers de fois sur Dailymotion et YouTube.

Lycéens et syndicalistes se font d’ailleurs passer par courriel ou par Facebook le guide du manifestant, écrit en 2005 par le Syndicat de la magistrature, qui a pour objectif de rappeler "les droits et devoirs des citoyens et de la puissance publique" lors des manifestations.

http://www.lemonde.fr/politique/art...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les blocages des lycées et des raffineries s’organisent aussi sur le Net
22 octobre 2010 - 16h13 - Posté par Roberto Ferrario

Fait mal au cul de nous nome Côme si notre site ne existe pas...

Mais bon ça signifie qq chose... ;-)

RF



Les blocages des lycées et des raffineries s’organisent aussi sur le Net
22 octobre 2010 - 21h15 - Posté par Copas

Salut Roberto,

il faut changer le nom de Bellaciao par "innommables"

"Le Monde" ne se refait pas ainsi, ou du moins bien plus difficilement que le monde

salut,

Copas





Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
2 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu vis dans l’ombre, tu n’approcheras jamais le soleil. Jacques Mesrine.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite