Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Une manif et un hommage au syndicaliste Jules Durand au Havre


de : PACO
vendredi 19 novembre 2010 - 18h43 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

de Paco

La semaine prochaine s’annonce encore animée au Havre. Deux jours après la manif du 23 novembre, l’intersyndicale CGT-CFDT-FSU-Solidaires épaulée par le Syndicat de la magistrature et le Syndicat des avocats de France rendront hommage à Jules Durand dans le cadre du centenaire du verdict immonde qui avait condamné à mort le syndicaliste révolutionnaire en 1910.

JPEG - 212.3 ko

Le Havre de Grève n°19 daté du jeudi 18 novembre marque une nouvelle fois la différence qui se creuse entre l’intersyndicale de l’agglomération havraise et l’intersyndicale nationale. Manifester ou pas le 23 novembre ? La question peut légitimement être posée. Le risque d’afficher un essoufflement est grand. Mais ne rien faire serait aussi une preuve de faiblesse, pour ne pas dire de capitulation. Après un débat franc, la majorité des membres de l’assemblée générale relève finalement le défi d’une manif avec des appels à la grève. Un passage obligé pour maintenir les liens qui unissent à présent des militant-e-s syndiqué-e-s CGT-CFDT-FSU-Solidaires ou non-syndiqué-e-s.

On l’a compris, cette décision ne s’aligne pas du tout sur le discours totalement inaudible des directions confédérales. Têtu-e-s, après avoir été déclaré-e-s indésirables à la dernière réunion de l’intersyndicale nationale, les Havrais-es lancent une pétition pour préparer une grande manifestation à Paris. Un appel qui devrait être entendu dans toutes les régions où les mots défaite et résignation n’ont pas cours.

En plus de pas mal de manifs et de blocages (entrées du Havre, Auchan, zone industrielle), les Havrais-es ont à leur actif quelques coups originaux comme le murage du MEDEF, comme ce 11 novembre actif (pour ne pas oublier que ce sont toujours les mêmes qui servent de chair à canon et de chair à patrons), comme cette retraite aux flambeaux qui alimentait la flamme de la mobilisation… Et ce n’est pas terminé. Hasard du calendrier, le 25 novembre qui vient correspond au centenaire du verdict ignoble qui condamna Jules Durand (1880-1926), anarchiste et secrétaire du syndicat des charbonniers du Havre, à la peine capitale après un procès truqué.

Autres temps, mêmes combats… En 1910, les ouvriers charbonniers faisaient grève contre des salaires de misère et pour défendre leurs droits. En 2010, nous devons toujours nous battre contre l’injustice sociale et contre la répression qui menace celles et ceux qui refusent d’être enterré-e-s vivant-e-s. « On espère nous baillonner, étouffer nos cris de colère. C’en est assez ! Contre cet odieux régime, qui ne tend rien moins qu’à nous livrer pieds et poings liés à nos exploiteurs, nous devons réagir », écrivait le comité confédéral de la CGT le 14 décembre 1910 pour exiger la révision du procès Durand.

La vie était dure en 1910. Elle ne l’est pas moins en 2010. Les mêmes vampires sont aux commandes. Les mêmes vautours se nourrissent des richesses que nous leur livrons sur un plateau.

Rendez-vous havrais sur l’air de « On ne lâchera rien ! » :

 Mardi 23 novembre, à 10h30, départ d’une manifestation devant Franklin.

 Mardi 23 novembre, à 12h, rassemblement devant la Chambre de commerce et d’industrie (amenez vos rouleaux de PQ).

 Mardi 23 novembre, à 17h, assemblée générale à Franklin.

 Jeudi 25 novembre, à 9h30, cérémonie devant le monument Jules Durand dans le cimetière Sainte-Marie du Havre. En présence de Christiane Delpech, petite fille de Jules Durand, l’Union locale CGT, le Syndicat des avocats de France (SAF) et le Syndicat de la magistrature prendront la parole ainsi que le bâtonnier de l’ordre des avocats du Havre. La Ligue des droits de l’Homme, le collectif Jules-Durand et le Théâtre de l’Ephémère s’associent à l’initiative.

Plus d’infos sur le site du Havre de Grève.

Pour écrire à l’assemblée générale du Havre : havredegreve@gmail.com

JPEG - 299.1 ko

Le monument Jules Durand dans le cimetière Sainte-Marie, au Havre (photos PACO).

PACO sur Le Post.fr.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Une manif et un hommage au syndicaliste Jules Durand au Havre
19 novembre 2010 - 18h57

A noter, la parution de l’affaire Quinot aux éditions CNT qui aborde par le biais de la fiction cette histoire :

http://www.cnt-f.org/nautreecole/spip.php?article426

L’Affaire Quinot. Un forfait judiciaire, Émile Danoën

Pour écrire ce grand roman populaire qu’est l’Affaire Quinot, Émile Danoën s’est inspiré de la vie de Jules Durand, anarchiste et secrétaire du syndicat des charbonniers au Havre en juillet 1910. Danoën retrace dans ce roman les principales étapes d’une odieuse machination qui s’inscrit dans le contexte d’une farouche répression du mouvement syndical. Une simple rixe entre ivrognes se soldant par la mort d’un chef de bor- dée « jaune » se transforme en un « crime syndical » avec préméditation... L’auteur nous délivre le meilleur roman historique jamais écrit sur l’affaire Durand. Mais ce qui fait la grandeur de ce livre, outre la véracité des faits relatés, c’est le style de l’écrivain tout empreint de cette sève ouvrière aux accents des travailleurs portuaires. Il y a dans ce récit émouvant et authentique la faconde des dockers, la pugnacité des militants contre l’injustice mais aussi de la désillusion et de la révolte.

Émile Danoën (1920-1999), bien que né en Bretagne, est un enfant du Havre, et plus exactement un enfant du port, un « enfant des bassins » comme il intitulera l’un de ses derniers romans, encore inédit. Il a joué avec ses copains aux alentours des ateliers de la Compagnie générale transatlantique où son père – après un grave accident de bateau qui le rendit infirme durant la guerre de 14-18 – avait trouvé un emploi de gardien. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se réfugia à Marseille et devint l’un des collaborateurs des Cahiers du Sud. L’éditeur Jean Vignaud publia ses premiers récits (Cerfs-volants en 1942, Rue des enfants abandonnés en 1945 puis L’Aventure de Noël en 1946). Après l’Occupation, il s’installa à Paris où il devint critique littéraire à Ce soir tout en continuant à écrire et à publier chez Julliard, Flammarion puis Gallimard. Loin de sa ville (presque) natale, il ne l’oubliait pas. Il obtint en 1951 le Prix du roman populiste pour Une maison soufflée aux vents qu’il fit suivre en 1952 de Idylle dans un quartier muré, deux ouvrages qui mettent en scène le quartier Saint-François de sa jeunesse, à l’heure des bombes. Avec L’Affaire Quinot, il a remonté le temps au-delà de ses souvenirs, pour raconter l’histoire d’un autre enfant du peuple havrais.

Nombre de pages : 304 Format : 16 x 24 Prix : 20 euros Frais de port : 4,05 euros Genre : roman noir ISBN 978-2-915731-25-X Parution : septembre 2010

Éditions CNT, 33, rue des Vignoles, 75020 Paris Courriel : edcnt@no-log.org



Une manif et un hommage au syndicaliste Jules Durand au Havre
19 novembre 2010 - 22h21 - Posté par

Le lien vers Le Post conduit aussi à cet article : L’Affaire Jules Durand, un forfait judiciaire au Havre où il est question du livre L’Affaire Quinot.


Une manif et un hommage au syndicaliste Jules Durand au Havre
22 novembre 2010 - 21h46

Tous mes sentiments respectueux à cet homme et ses descendants.



Une manif et un hommage au syndicaliste Jules Durand au Havre
23 novembre 2010 - 16h11 - Posté par Charles

Il y a un excellent bouquin d’Alain Scoff consacré à l’affaire Durand et un roman récent intitulé "Les quais de la colère" de Philippe Huet .....

Plus évidemment la pièce de Salacrou, "Boulevard Durand"...

Hommage et respect pour le camarade Durand et pour tous les travailleurs qui construisaient, malgré une répression féroce, une CGT révolutionnaire (au début du XXeme...............).

On a appelé l’"affaire Durand" , l’"affaire Dreyfus des pauvres" et les manuels d’histoire ont eu vite fait d’"oublier" Durand et ses camarades, condamnés, emprisonnés ou massacré par la bourgeoisie qui craignait pour ses profits et sa dictature du fric ...

C’est le devoir du mouvement ouvrier que de perpétuer la mémoire de tous ces travailleurs qui se sont battus durement pour construire une CGT qui devait être un instrument intransigeant de la lutte de classe et de la révolution sociale.......

Ca nous servira pour demain.....





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite