Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Hommage à Jules Durand au Havre, un « Dreyfus ouvrier »


de : PACO
jeudi 25 novembre 2010 - 19h24 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Le 25 novembre, jour anniversaire du centenaire de l’infâme verdict qui condamna à mort le syndicaliste révolutionnaire havrais Jules Durand, un hommage était organisé dans le cimetière Sainte-Marie. Une cérémonie sans précédent.

JPEG - 233 ko

Ce n’est pas tous les jours que des drapeaux syndicaux flottent dans un cimetière. Mais le 25 novembre est un jour particulier pour les syndicalistes et les militant-e-s progressistes réuni-e-s devant le monument Jules Durand. Des militant-e-s de la CGT, de Solidaires, du syndicat de la Magistrature, du syndicat des avocats de France, des élu-e-s havrais-e-s (PCF, PS, Verts), Daniel Colliard (ancien maire communiste), des membres du Parti de gauche, du NPA, de la Ligue des droits de l’Homme, d’Amnesty international… étaient présents ce matin pour se souvenir de l’action et du martyre de l’ex-secrétaire du syndicat des charbonniers du Havre.

Jules Durand fut en effet condamné à mort le 25 novembre 1910 par la cour d’assises de la Seine-Inférieure suite à une machination patronale. L’arrêt du tribunal précisait que Durand devait être guillotiné « sur l’une des places publiques de la Ville de Rouen ». Un verdict ignoble qui rendit fou un homme intègre entièrement dévoué à la cause ouvrière. Interné à l’asile d’aliénés de Quatre-Mares, Jules Durand décéda le 20 février 1926. Son innocence avait été reconnue en juin 1918. Trop tard…

À la suite de Patrick Ben Bouali, bâtonnier des avocats du Havre, plusieurs intervenants (Marc Hédrich du Syndicat de la Magistrature, Claudine Lelièvre de la LDH, Pierre Lebas de l’Union locale CGT, Stéphane Hauguel du Théâtre de l’Ephémère) rappelèrent l’histoire des luttes des années 1910 tout en faisant le lien avec celles de 2010. Un siècle après, la colère gronde toujours contre les exploiteurs, les profiteurs, les affameurs qui nous gouvernent. En conclusion, Christiane Delpech, petite fille de Jules Durand, expliqua avec émotion les ravages que fit le verdict monstrueux dans la famille Durand. Des gerbes et des bouquets furent ensuite déposés par l’union locale CGT, le syndicat des dockers, le syndicat CGT du PAH, les avocats et magistrats du Havre, la LDH et Solidaires.

« Bien moins connue du grand public que les affaires Dreyfus, Seznec et Dominici, l’affaire Jules Durand est pourtant la plus grande erreur judiciaire que la France ait probablement connu au XXème siècle, précisa Marc Hédrich. Si le premier combat pour l’innocence de Jules Durand a été gagné par tous ceux qui se sont mobilisés avant son procès et après sa condamnation à mort, il nous reste à mener le combat contre l’oubli qui constitue à l’évidence une seconde injustice à l’égard de Jules Durand. »

Samedi prochain, à Paris, un hommage sera rendu à Jules Durand pendant le congrès annuel du Syndicat de la Magistrature. Réunis en assemblée générale, les magistrats havrais se sont par ailleurs prononcés très majoritairement pour qu’une salle d’audience du tribunal de grande instance porte le nom de Jules Durand pour « perpétuer la mémoire de ce Dreyfus ouvrier ». La hiérarchie judiciaire s’y oppose… Honorer un syndicaliste révolutionnaire doublé d’un anarchiste inspiré par Louise Michel et Émile Pouget (l’un des fondateurs de la CGT), ça défrise évidemment les hautes sphères.

De son côté, Pierre Lebas, secrétaire général de l’UL CGT, après avoir appelé à la vigilance pour que les libertés syndicales soient respectées dans les entreprises locales, a annoncé l’organisation de manifestations culturelles qui défendront les valeurs de Jules Durand. On se souvient qu’en 2007 le Théâtre de l’Éphémère avait monté avec succès la pièce d’Armand Salacrou, Boulevard Durand. Plus de deux mille personnes avaient applaudi la performance. Pour 2011, il serait notamment question que les comédiens puissent jouer des extraits du spectacle dans la salle d’audience du tribunal.

JPEG - 217.5 ko
JPEG - 191.6 ko
JPEG - 193.4 ko
JPEG - 210.6 ko
JPEG - 203.6 ko
JPEG - 204.9 ko
JPEG - 201.9 ko
JPEG - 171.4 ko

PACO sur Le Post.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Hommage à Jules Durand au Havre, un « Dreyfus ouvrier »
25 novembre 2010 - 20h05 - Posté par Gilbert RATS

Merci Paco pour la parution de cet article.

Je n’ai pas pu y aller car il y avait un rassemblement de retraités à la sous préfecture mais j’ai pensé très fort à Jules Durand, victime d’une injustice sans nom et du patronat infâme.
Allons nous bientôt retrouver le temps béni de la chasse aux syndicalistes ? Il semble que oui car la répression syndicale monte d’un cran chaque jour.

La lutte continue !!!



Hommage à Jules Durand au Havre, un « Dreyfus ouvrier »
25 novembre 2010 - 20h10 - Posté par jean 1

Merci Paco d’avoir relaté cet hommage.Vive l’anarchie "le plus haut degré de l’ordre".



Hommage à Jules Durand au Havre, un « Dreyfus ouvrier »
1er décembre 2010 - 23h42 - Posté par Charles

Lutte Ouvrière n°2209 du 3 décembre 2010

Il y a cent ans : 25 novembre 1910, condamné à mort parce que syndicaliste

Il y a cent ans, le samedi 25 novembre 1910, Jules Durand, secrétaire du syndicat des charbonniers du Havre, était condamné à mort. Le tribunal de Rouen l’avait jugé coupable de « complicité morale » dans l’assassinat d’un certain Dongé.

L’affaire remontait à deux mois. En pleine grève des charbonniers du Havre, les dockers qui chargeaient et déchargeaient le charbon dans les soutes des bateaux, Dongé, un jaune notoire, décéda des coups reçus lors d’une bagarre d’ivrognes. Le patronat local, décidant de tirer profit de cet événement, trouva et stipendia des témoins pour affirmer à la police et à la presse que la mort de Dongé avait été votée en assemblée générale des grévistes. Les autorités du gourdin et celles de la plume n’ayant rien à refuser au patronat, Durand et plusieurs de ses camarades furent arrêtés. Les charbonniers reprirent le travail sans avoir rien obtenu.

Les accusations contre Durand et les autres militants ne tenaient pas debout. Non seulement les grévistes n’avaient évidemment pas voté quoi que ce soit contre Dongé, mais Durand les avait prévenus contre toute forme de provocation. Car la colère des charbonniers risquait d’être à la mesure de leur exploitation. Ils étaient à l’époque quelques milliers à descendre dans les soutes des transatlantiques et des navires charbonniers pour pelleter le charbon. Embauchés à la journée, payés au rendement, soumis au bon vouloir des contremaîtres, risquant leur vie sous les éboulis à fond de cale, silicosés, les charbonniers étaient de plus tellement mal payés qu’une soupe populaire était installée à demeure sur les quais. Le patronat avait pris soin qu’y soient aussi installés en permanence de nombreux débits d’alcool et un poste de police.

Ce sont ces « damnés de la terre » que Jules Durand et quelques militants avaient entrepris d’organiser en formant un syndicat, affilié à la CGT. Et c’est bien parce que ce jeune syndicat, déjà fort de quelques centaines de membres, menaçait de grandir encore que le patronat du Havre tenait à le briser.

Cet épisode de la lutte de classe, comme il y en avait d’autres dans le pays à cette époque, prit une tournure nationale à cause de l’outrance de la condamnation à mort. Que la justice soit aveuglément pour le patronat, les travailleurs et le mouvement ouvrier en avaient l’habitude. Mais condamner à mort un homme pour le simple fait d’être un militant ouvrier, cela souleva l’indignation.

Le lundi suivant le verdict, des milliers de travailleurs, et pas seulement des charbonniers, débrayaient au Havre et se rassemblaient pour exiger la révision du procès. La CGT et le Parti Socialiste entamèrent une campagne en ce sens, ponctuée de meetings et de manifestations dans toutes les villes de France. Jules Durand fut finalement libéré le 16 février 1911. Mais la prison, et probablement l’injustice, avaient eu raison de lui, il dut être interné et il finit ses jours dans un asile psychiatrique. La justice ne le réhabilita pleinement qu’en 1918.

Aucun patron du Havre, aucun juge, aucun accusateur rétribué ne fut jamais inquiété.

Paul GALOIS





MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
1 commentaire
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO
17 ans de colères et d’espérances avec Jann Halexander, au Théâtre Michel
vendredi 7 - 23h55
Emission : Radio Manif – Des Gilets Jaunes sont toujours là … Et ils ont fait du chemin !
vendredi 7 - 19h53
de : Emission Polémix et La Voix Off
4 commentaires
Les schleus reprennent leurs vielles habitudes, ils commencent à la frontière belge néerlandaise.
vendredi 7 - 07h05
de : André
12 commentaires
L’intégrité du corps humain est un droit absolu - MRAP
jeudi 6 - 23h36
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’y a point d’assujettissement si parfait que celui qui garde l’apparence de la liberté. J.J. Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite