Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Whikileaks... Ségolène... Strauss-Kahn etc...
de : bernard Sarton
vendredi 3 décembre 2010 - 16h30 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

La déferlante médiatique sur ces sujets prouve l’insanité de l’information actuelle . Nos médias cherchent à inonder les consciences de sujets subalternes pour éviter de parler "sérieusement" de la crise du capitalisme.

Whikileaks : ce site donne à la sphère médiatique de quoi s’alimenter pendant plusieurs semaines sur des niches diplomatiques US qui dévaluent la puissance arrogante et militariste de la planète. Oublier l’affaire Bettencourt et l’affaire Karachi...Oublier les colères populaires en Irlande-Portugal-Italie... Oublier le chômage de masse etc...

Ségolène : Retour sur les égos socialistes pour amuser le populo et se gausser des élites caviardisées. Primaires ou pas cela évite de parler du fond, de l’alternative à cette crise dramatique. La Présidentielle comme seul horizon de course de l’arc de triomphe avec un quinté dans l’ordre ou le désordre , sondages à l’appui. Ségolène la pouliche placée en outsider à 5 contre 1. Quelle tristesse de voir la politique transformée en champ de courses...

Strauss-Kahn : le favori cajolé par les riches banquiers qui assurent sa promotion par des sondages manipulés pour enfoncer le clou dans la tête de l’électeur-spectateur audiovisuel pour le rendre docile à ce seul choix face au favori dévalué Sarkozy. Ce chantre du capital FMI se fait désirer comme une pucelle de Madame de Fontenay alors qu’il traîne des gamelles de violeur et de traître à la classe ouvrière.Ce type ,riche comme Crésus, se veut le recours de la gauche bourgeoise pour poursuivre la même politique que Sarko le dévalué qui souhaite se reposer de ses déboires dans une Dolce Vita à l’italienne. Mais je ne crois pas qu’il puisse battre Silvio Berlusconi dans ses débauches , même avec Carla. Strauss-Kahn peut être l’alter-égo de Silvio, cela lui fera perdre du poids.

Cela étant dit , nous les révolutionnaires sommes devant un dilemme face à cet afflux médiatique qui se déverse comme un torrent en furie à l’image du froid de ces derniers jours. Comment empêcher cette valetaille journalistique de corrompre le peuple qui cherche une sortie à cette crise du capitalisme. ? La lutte sociale reste notre seule issue en la développant et des coups à la Cantona peut troubler la valetaille journalistique dans ses annonces médiatiques. La guérilla sociale et civique dans tous les domaines pour déstabiliser le système reste notre seule arme de combat efficace. Détruire ce système médiatique est aussi un objectif , internet et Bellaciao y contribuent. Mais nous ne sommes pas au bout de nos peines pour imposer des médias conformes aux aspirations d’un peuple comme acteur de son histoire.

La crise économique plombe les budgets populaires, la crise morale et la corruption des esprits se développent comme conséquence d’une société en perdition... Il nous faut donc tout faire pour accélérer le changement de société avant qu’il ne soit trop tard.

Bernard SARTON , section d’Aubagne



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
3 décembre 2010 - 16h39

Les banques,comme les Etats,connaissent parfaitement les chiffres des esclaves du credit,qui ne peuvent pas se liberer des banques....

Elles veulent juste deconsiderer la demarche de refuser a l’avenir des credits qu’elles n’accordent plus qu’au compte goutte...

Leur espoir est que l’on oublie alors le refus irlandais en marche, de sauver les banques :

Vincent Benard - Europe : le 7 décembre sera chaud

Le 7 décembre devrait être une journée plutôt chaude. Non, je ne me lance pas dans le pronostic météorologique contrariant. Je veux bien sûr évoquer l’avenir du système bancaire européen.

Le 7 décembre et les quelques jours qui suivront seront particulièrement tendus pour les banques européennes. Non pas à cause d’une niaiserie d’un ex-footballeur fort en gueule et aux nerfs fragiles, reconverti en Don Quichotte anti-banques, qui suggère un mouvement mondial de retraits de fonds des banques à cette date (vidéo). Pas le temps de m’attarder sur cette proposition que je me vois contraint de qualifier de stupidité, quoique l’idée de claquer les grandes banques qui se font soutenir par mon argent me soit fort sympathique, et bien que la grande presse anglo-saxonne y ait consacré quelques grandes pages.

Mais en admettant, par je ne sais quelle dissonance cognitive, qu’un tel mouvement de retrait puisse avoir la moindre chance de se concrétiser, qui peut croire que les banques qui en seraient les victimes seraient les grandes institutions qui ont su s’attirer les bonnes grâces des gouvernements, et que les petites banques qui ont fait leur métier honnêtement et sérieusement en sortiraient grandies ?

Dans le moins mauvais des cas, un succès -O combien inattendu- de l’opération "vide ta banque" renforcerait les gros établissements acoquinés avec les états mais laisserait exsangue des milliers de professionnels plus intègres.

Laissons Monsieur Eric Cantona a ses errements, et intéressons nous au véritable événement chaud du mardi 7 décembre : la présentation du budget devant les députés irlandais, le vote étant prévu début janvier.

La finance européenne tournée vers Dublin.......

http://www.objectifeco.com/economie...



Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
3 décembre 2010 - 18h59

"""la crise morale et la corruption des esprits se développent comme conséquence d’une société en perdition.....

ha h ah ah aha parle pas de morale toi qui est encore dans un parti qui a fait une politique antiouvriere pendant 5 ans ,qui a fait que des travailleurs sont restés dans la misére et que des vieux ont fait les poubelles pour manger .

arrete tu commences à m’enerver grave quand tu mets le mot "morale " dans ta bouche !

la morale ? mais tu sais de quoi tu parles oh !
tu sais ce que c’est ?

tu sais que payer des cotises pour entretenir des permanents privatiseurs ,c’est au dela de la connerie pure,c’est etre complice des licencieurs et des suicideurs de FT par exemple,Ft privatisé par un gouvernement ou siegeait TON parti !

alors la ferme avec la morale,moi j’ai des collegues qui se sont suicidés à cause de la logique managériale issue tout droit de TA privatisation ;

je m’enerve,ne me censurer pas ,pensez au suiicdés de FT,mescollegues trahis !!



Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
3 décembre 2010 - 19h12 - Posté par

Le Pb, c’est que les suicidés de FT sont quasiment toujours des camarades qui ont cru, au moment de la privatisation, au père noël...c’est l’aterrissage qui est cata !

Un ancien de FT


Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
5 décembre 2010 - 19h25 - Posté par

ils y ont d’autant cru que la cgt n’a pas condamner la prise d’action,et même dans les services faisaient de lapub pour prendre des actions !!
Seules la CNT et SUD s’y opposérerent !!
là aussi ce fut une questiond de morale !!
entre un principe ouvrier et une prise de pognon la cgt a choisit le pognon et les prolos à 80% aussi
la classe ouvriere parfois me désole .


Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
4 décembre 2010 - 15h24 - Posté par

Je comprends ta colère sur la collaboration de classes. Le PCF ne doit pas être un outil de collaboration de classes et il doit retrouver très vite avec des militants conscients l’esprit "léniniste" de ses origines . Mais notre combat au sein de ce parti pour qu’il retrouve sa "faucille et son Marteau" demande un renouvellement de ses cadres par un rajeunissement qui rompt avec le Thorézisme d’Union de la gauche à tout prix . La privatisation de france-télécom,des autoroutes,de GDF, de la poste et bientôt de la SNCF et d’EDF démontre la faiblesse du mouvement populaire trompé par les dirigeants de gauche sous la Mitterrandie . Avec le recul beaucoup de militants s’aperçoivent de l’erreur de 81 qui a mis au pouvoir un agent patenté de la bourgeoisie avec l’aide de l’équipe Marchais, digne héritier de Thorez et des ordres du Moscou Stalinien-Brejnévien.

Opposant de toujours de la ligne Marchais puis de Hue je milite avec d’autres pour une alliance révolutionnaire "populaire" ayant comme base les organisations se réclamant du communisme (PCF-NPA-LO-POI-Anar et autres révolutionnaires non encartés). Face à cette crise du capitalisme cette nécessité historique prend forme sous diverses appellations (front de gauche-front populaire-front révolutionnaire)et rend l’actualité du communisme plus présente dans les masses.Nous sommes à la veille d’un mouvement social-révolutionnaire de grande ampleur qui peut démarrer à tous moments. Les apparatchiks en place dans les syndicats ou les partis sus-nommés s’interrogent , le mouvement sur les retraites a démontré leur manque d’efficacité et leur manque de hardiesse. Ce qui a permis à la bourgeoisie d’imposer son choix sur le sujet des retraites avec la complicité du PS bourgeois. Malgré cette défaite sur le papier des lois signé par un autocrate le mouvement de colère populaire ne baisse pas les bras et cherche à rebondir et à amplifier sa mobilisation sur une base plus anticapitaliste et anti-institutionnelle. Les politiques de rigueur qui se mettent en place en Europe capitaliste vont faire déferler les masses populaires contre les élites bourgeoises et leurs alliés. Des luttes rudes et dramatiques sont à prévoir. Mais l’histoire révolutionnaire ne s’est jamais écrite pacifiquement par la victoire électorale car l’adversaire de classe, maintenant mondialisé, utilise toujours la violence physique pour se maintenir au pouvoir. Nous sommes prévenus par divers signes répressifs mis en place par Sarko et sa bande de maffieux.

Le mouvement populaire peut devenir irrésistible si nous savons stratégiquement lutter d’une manière intelligente et efficace à l’exemple des camarades latino-américains ,les cubains en premier lieu. Les échecs des révolutions ouvrières à la française (1830-1848-1871) nous servent de leçons. Les grandes grèves (1936-1968-1995) ont démontré leurs limites. Allons-nous enfin réussir notre révolution en renversant le capitalisme ? C’est possible, encore faut-il en avoir le courage et sortir de nos habitudes petites-bourgeoises par les avantages acquis arrachés au patronat tout au long du combat quotidien de la classe ouvrière.

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
4 décembre 2010 - 18h04 - Posté par

Bernard tu es EXACTEMENT pareil qu’un militant encore au PS et qui dirait j’y suis pour faire la sociale malgré et contre mes dirigeants.

et tu finances et cautionnent ceux qui saignent le peuple .

C’est ça être communiste ?

je me répète : parle pas de morale,tu sais pas ce que c’est .
y a des miliers de mecs au guépéou qyi parlaent comme toi .


Whikileaks...Ségolène...Strauss-Kahn etc...
3 décembre 2010 - 23h00

S E C R E T PARIS 007527

SIPDIS

E.O. 12958 : DECL : 11/03/2015
TAGS : PGOV PTER FR
SUBJECT : VIOLENCE IN SUBURBS : COMMENTS OF TERRORISM
INVESTIGATING JUDGE

REF : A. PARIS 7525

¶B. OCTOBER 25 PARIS POINTS

Classified By : POLITICAL MINISTER COUNSELOR JOSIAH ROSENBLATT, FOR REAS
ONS 1.4 B/D

¶1. (S) During a conversation November 3 with terrorism
investigating judge Jean-Francois Ricard, Poloff asked for
his analysis of recent violence in the suburbs (ref A).
Ricard began by saying that no one in the French government
should be surprised by what has happened. Successive
governments have tried and failed to integrate suburbs with
high immigrant populations. For "the last twenty years,"
said Ricard, the GOF has known that the suburbs have become
areas where respect for the state has dried up. As a result
of this inattention, the suburbs with high immigrant
populations have lost their French identity and have built up
an identity based on the "cites," (similar to the
"projects"). French symbols of authority, like the fireman
and policeman, are considered to be "assassins" and worthy of
being targeted. In addition, gangs and radical Islamic
groups have an interest in keeping the cites free of GOF
influence to maintain their freedom of operation. French
intelligence can only do so much, said Ricard. The areas
need a substantial GOF presence, i.e., police and gendarmerie.

¶2. (S) Ricard criticized many current French analyses as
"tired leftist critiques" uttered by those who have no
understanding of the world of the cites. He said they
focused only on socio-economic problems, viewing the cites
inhabitants as victims of precarious living situations —
young people who are unemployed and uneducated, with poor
prospects for the future. When he had been an ordinary
investigating judge in the northern suburb of Bobigny, Ricard
said people were relatively well-off. They had cars and
televisions and other material possessions. Other areas of
France, such as the north near Belgium, were much poorer,
said Ricard. The real problem was the GOF’s failure to be
present in these areas. Inhabitants developed a sense of
being apart from French society, and over time, became proud
of this. The combination of setting oneself apart, real
and/or imagined grievances against the GOF, state
inattention, and the interest of gangs and other groups,
including Islamists, to accentuate this divide, has led to
the current unrest, said Ricard.

¶3. (S) If the unrest dies out "very quickly," this would be
bad news, said Ricard. It would mean that gangs and other
groups in the cites exert a powerful control over those
currently burning cars and assaulting police. These gangs
have no interest in triggering a massive GOF response,
because it would mean the long-term "occupation" of the
cites. If the unrest goes on for much more than a week,
Ricard said it would signify that the cites have become
completely anarchic. He speculated that one reason for the
riots might have been Sarkozy’s announcement in late October
of an increased GOF security presence in the cites, including
17 companies of CRS (specialized crowd control police) and 7
platoons of specialized gendarmes (ref B). (Note : In a
strangely prescient interview with Le Monde on October 25
about his plan to increase security in the cites, Sarkozy
said that, since the beginning of 2005, "9000 police
vehicles" in France have had stones and other projectiles
thrown at them. Every night, Sarkozy continued, "between 20
and 40 " vehicles (presumably not only police vehicles) are
burned or otherwise set on fire. End note.)
Please visit Paris’ Classified Website at :
http://www.state.sgov.gov/p/eur/par... fm
Stapleton



Whikileaks... Ségolène... Strauss-Kahn etc...
6 décembre 2010 - 11h20 - Posté par Roberto Ferrario

Oublier l’affaire Bettencourt et l’affaire Karachi...Oublier les colères populaires en Irlande-Portugal-Italie... Oublier le chômage de masse etc...

Bernard me semble plus que exagéré se que tu affirme, si on veux parle de l’intox dans les médias du pouvoir je te suggéré deux exemple bien plus percutent pour "distraire" les gens :

"Miss France" et le "Telecons", mais juste deux exemples si tu veux on peux ne faire une liste...

Sur les 250.000 documents promis a la publication par WikiLeaks seulement un peux plus de 1.100 on été publiée a cet jour, on peux dire que on a rient a foutre si tu veux mais personnellement je saure plus discret et je attend avant de me prononce sur l’importance ou pas du contenu des ces documents...

Je en aucun moment considéré que dans la lutte de classe on a de "priorité" tous est bon pour démolir cet système et la diffusion de ces documents ne nous peux pas "dévié" des autres luttes mais au contraire peux que nous aide pour confirmee ce que on a tous le temps affirmee... peux import si c’est une "manœuvre" des service secret... a nous de trie les infos et de le utilise... Faut bien les renvoie aux mitent non ?






À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite