Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?


de : PACO
lundi 6 décembre 2010 - 21h30 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires

Les propos d’Eric Cantona sur « le pouvoir des banques » font mouche. Cette situation insupportable n’avait pas échappé aux militant-e-s révolutionnaires depuis des lustres, mais l’échec du mouvement pour la défense des retraites et la voracité des marchés financiers qui saignent la planète donnent une nouvelle vigueur à la colère. Ceci dit, attention aux faux amis. L’extrême droite avance masquée pour manipuler la révolte qui couve contre les marchés financiers.

JPEG - 62.2 ko

Au risque de passer pour un Martien, j’avoue ne rien savoir de Cantona. Anti-foot primaire, je n’ai jamais eu l’occasion de voir ce monsieur en train de courir en short derrière un ballon. Je sais juste qu’il a tourné un film avec Ken Loach, ce qui me le rendrait plutôt sympathique. De vilaines langues m’ont dit que le bonhomme a aussi fait de la pub pour L’Oréal, groupe dirigé par Liliane Bettancourt, une femme qu’on ne croise pas chez les bénéficiaires des Restos du Cœur.

Avec sans doute un compte en banque plus que bien fourni, Eric Cantona se croit autorisé à parler pour les pauvres et à souffler des idées aux syndicats qui, c’est tristement vrai, ont torpillé le récent mouvement social en refusant de généraliser les grèves et les blocages économiques. Les anarchistes et, plus largement, pas mal de militant-e-s de la mouvance de la gauche anticapitaliste ne sont pas prêts d’oublier la trahison, une de plus, des syndicats réformistes. Pour autant, faut-il faire n’importe quoi avec n’importe qui ? C’est super de faire flipper les banquiers et les politiciens véreux, mais qu’est-ce qu’on fait ensuite ? Je ne pense pas que l’An 01 commencera le 8 décembre 2010… Et c’est bien dommage !

Je ne dis pas que Cantona est un facho, mais notons que sa référence à Spaggiari, gangster nationaliste, est pour le moins « maladroite ». Là où l’on est en droit de se poser plus de questions, c’est quand on voit certains pans de l’extrême droite donner de l’audience à cet appel populiste du 7 décembre. Qui tire les ficelles de cette « révolution » ? Qui espère retirer les marrons du feu ? Sans doute involontairement, Eric Cantona a donné du grain à moudre à des gens peu recommandables jamais à cours d’idées pour alimenter un confusionnisme malsain. Disons clairement tout de suite qu’il n’y aura jamais aucune action commune possible avec ces sbires sur quoi que ce soit. Pour ne pas leur faire de publicité, inutile de citer ici les noms des marionnettistes et des sites malodorants qui agissent à peine masqués. Méfions-nous des faux amis… Ces gens espèrent surfer sur les rancœurs causées par l’échec du mouvement social contre la réforme des retraites et sur le profond dégoût qu’inspirent les marchés financiers.

Faut-il revenir sur le palmarès néfaste des prédateurs de la haute finance ? Oui, ça fout la rage et, pour faire un clin d’œil à un vieux slogan anticlérical, nous savons que la planète se portera mieux quand le dernier patron de banque sera pendu avec les tripes du dernier actionnaire. Qui est le plus criminel ? Celui qui dévalise une banque ou celui qui en ouvre une ? La question était déjà posée par Bertolt Brecht (1898-1956) dans son Opéra de quat’sous.

Pour ne pas déplaire aux supporters de foot (toutes les voix sont bonnes à prendre), certains militants de l’extrême gauche électoraliste osent trouver la « révolution » du 7 décembre « séduisante ». Manifestement la gauche anticapitaliste et les mouvements révolutionnaires, anarchistes compris, sont bien mal armés pour traverser la période périlleuse que nous vivons. Il va falloir vite inventer de nouvelles façons de vivre et de militer. Des alternatives sont déjà modestement en marche dans le domaine de la consommation, du logement, du travail, de la culture, de l’éducation, de la solidarité… Le chemin va se tracer en marchant et ce sera bien sûr plus complexe que d’aller faire la queue devant le guichet des banques pour retirer son argent (et le planquer dans des chaussettes ?).

L’inconnu ne nous fait pas peur. Nous appelons même à de grands bouleversements pour instaurer la justice, la solidarité, l’égalité et la paix dans le monde. Sans justice sociale, pas de paix. Ce n’est pas une utopie. L’utopie, c’est de croire qu’on pourrait connaître la paix sur une planète minée par l’injustice sociale et le désordre économique.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
7 décembre 2010 - 10h52 - Posté par gb26100

Bonjour,

Cette initiative pointe la responsabilité des banques dans le développement de la crise et dénonce les profits réalisés grâce aux interventions publiques. C’est beau la vie !

J’ai des doutes sur l’efficacité anticapitaliste des retraits en espèces de gens modestes. Par contre manifester son mécontentement au sujet des pratiques bancaires est une bonne initiative.

GB



Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
12 décembre 2010 - 14h58 - Posté par leeloo

C’est sûr, et d’ailleurs quand on est modeste, on a pas grand chose à retirer à la banque... C’est déjà vide !


Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
7 décembre 2010 - 12h46 - Posté par Gilbert RATS retraité EssoMobil, militant CGT

Nous avons eu le droit, il y a quelques années, aux raffarinades.

Aujourd’hui, nous avons le droit aux cantonades...

Quelques pipeuleries supplémentaires...

Ce n’est pas ainsi que la société changera, ce n’est que par l’application d’une politique sociale, démocratique pour tous que ce sera possible.

Bref, c’est un "buzz" et rien d’autre, sans portée future à mon avis.

Salutations.



Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
7 décembre 2010 - 14h17

Bonjour,

Effectivement l’acte de révolution proposé par Eric Cantonna (mieux que les manifs et les grèves) est fort intéressant.
Il sera cependant plus difficile à Eric Cantonna de retirer rapidement son argent des banques françaises et étrangères que pour un détenteur du RMI. IL vient d’ailleurs de retirer 750 000 euros soit 48 ans de SMIC pour changer de banque.
Ce sportif fort sympathique a fort bien profité de la financiarisation du sport-spectacle et travaille aujourd’hui, entre autre pour L’oréal après Nike et BIC. Il dirige aujourd’hui, entre autre, la fédération de "beach soccer" et certainement pas de manière bénévole.
Sa contribution au système, qu’il semble dénoncer, tant au plan financier qu’au plan du divertissement, est trop forte pour que l’on puisse aujourd’hui le présenter comme un "rebelle" au système et qu’il puisse nous conseiller de retirer notre argent des banques plutôt que de manifester.
Il est peut-être sincère dans ses déclarations mais il ne semble pas comprendre que quand on vit avec des dizaines de milliers d’euros pas mois (ou plus) alors que la moitié des français ont moins de 1500 euros et qu’il y a entre 5 et 8 millions de pauvre en France (revenu inférieur à 700 euros), un simple calcul basée sur la richesse du pays montre que c’est PARCE QUE certains ont beaucoup et que d’autres ont beaucoup moins, le principe des vases communicants ne s’applique pas qu’en physique.
Le jour ou Eric Cantonna (ou Liliam Thuram, autre milliardaire de gauche) annoncera qu’il donne toute sa fortune à la fondation Abbé Pierre et qu’il accepte de vivre avec, disons 3000 euros par mois net dans une maisonnette et avec une twingo, je reconsidèrerai ma position.
On peut penser qu’il est bien que de tels icônes médiatiques "s’engagent" notamment parce qu’ils sont reconnus des classes populaires et des jeunes des "quartiers". Personnellement, je n’ai jamais été condescendant avec les pauvres.
On a les révolutions qu’on peut et n’en déplaise aux amateurs de foot et j’en suis, l’argent de Cantonna provient directement du vol des classes pauvres, l’extorsion de la plus-value comme disait un barbu , il y a 2 siècles sans parler du blanchiment de l’argent du sport.

Bonne journée



Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
7 décembre 2010 - 15h23 - Posté par coco

Bravo Canto ; retirer 1500 euros en espèce d’une petite banque pour renflouer de 750000 euros le Crédit Agricole alors-là chapeau ! Tu nous diras où tu as pêché cette idée géniale de prêter ton argent aux plus mafieux de tous les banquiers français !!



Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
7 décembre 2010 - 20h08 - Posté par Alain Chancogne

Je ne t’en veux pas d’être "antifooteux primaire", cher PACO.

 :))
je partage assez ce que tu écris.
Puis je en rajouter une cuillerée(bien que cette affaire soit un peu.."louche"..

Cantona ?

C’est le leurre et l’argent..du leurre !

Ce garçon , par ailleurs un des rares joueurs de Foot dont la tête ne sert pas qu’à marquer des buts ou donner des coups’ d boule zidanesques, , acteur que j’aime bien (Cf le" Papillon noir"), dont la femme, parait il fait une pub. ;pour une Banque(! !) , nous avait expliqué que la grêve n’était plus une arme de luttes.. !!

Donc, "à l’insu de son plein gré" ou pas, le voilà au centre d’une campagne médiatique qui serait ridicule..si elle ne démontrait pas la fébrilité du capitalisme, obligé de se servir de Kerviel, de Cantona , de ...Sarkosy ("indigné" des comportements des spéculateurs)..et de TOUS CEUX qui ont décidé que nous étions victimes d’une crise "financière".

Alors que nous sommes dans une guerre des classes pour cause de crise globale et SYSTEMIQUE du Capitalisme !

Cantona et son retrait de 1500 euros, c’est presque marrant..

Comme c’est quand même concon et que ce jour de révolution cantonesque..le CAC 40 a pas eu un frisson..serait ce"autre chose" ??

Et si cela était fait pour rendre crédibles les propos" sérieux" (? !!) des"régulateurs" ..officiels de tous bords et de tous médias..
.
Ceux de droite
.
Ceux de gauche.

Ceux de gôche de gôche comme Mélanchon ou le PC qui rabâchent "grand pôle public des financements"..en oubliant (en dehors des meetings !!) que l’appropriation sociale des moyens de production et des outils financiers est THE question !!


Parenthèse qui ne me fera pas que des amis.

Je dis bien "appropriation sociale" "déprivatisation", et non pas"nationalisation" ..

C’est un autre débat..mais ici et ailleurs personne ou presque n’est interessé par mon "idée fixe". !

C’est vrai que c’est chiant de" fouiller" les questions du Communisme en processus ..autrement qu’avec du slogan ..qui renvoiet soi au Capitalisme d’Etat de la défunte URSS..soit aux fausses solutions de 1945 ou 1981..

Donc ici ou là, "on" nationalise...

Evidemment. ;on ajoute le contrôle des masses...

Les 32 milliards de capitalisation BNP paribas. ?.,

Nous emmerde pas AC..

On fait comme Nasser avec le canal de Suez ?

Moi je veux bien..

.mais alors il faut dérouler le fil : quid des 53 pour cent de capital détenu par les fonds de pension US, quid du besoin immédiat de sortie des traités sur l’Europe..(et pas que Maasstricht et l’euro..que Fabius et Mélanchon, nonnistes de 2005 ont fait approuver en 1992 !)

Cet affrontement de classe de violence extrême, est ce "possible" ?

A portée de nos Luttes.. ?

Au plan de la France seule ?
Mondialement ?

Donc..etc etc......

Cette violence que je n’exclus nullement, elle est déjà dans les actuels rapports "sociaux, non ?

Je regrette que l’on évite d’en parler.., d’en débattre...
-------------------------------

Pardon,je m’égare.... je suis hors sujet..(......)

Revenons à celui qui restera le footballeur français qui a conquis le coeur des faubourgs ouvriers de Manchester..

Qui a dénoncé avec intelligence le système mafieux du Sport-Fric (même s’il n’a pas filé le pognon gagné au Secours Populaire)

Qui est d’une autre classe (en terme de talent) que les reconvertis "consultants "de Canal ou TF1..ou grévistes le temps d’une pitrerie de solidarité dans la connerie..

Pour se différencier de ces bouffons de la baballe...Cantona devrait se cantonner... .à peindre( il a du talent), à faire des pubs , à jouer au cinéma !

A part qu’il se mette à chanter.. ?

Des chansons de BREL..

"Cantona..que l’amour" etc..

(j’ai pas pu m’empêcher..sorry)

AC

 Putain .....avec ce genre de"Robin des Bois"..les Shérifs modernes de Nottingham , de Wall stret, du Medef et du FMI , n’ont pas à fuir, emmenés par DSK..pour se se cacher dans la forêt de.. Sherwood, !



Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
8 décembre 2010 - 07h48 - Posté par pilhaouer

Salut !

L’appropriation sociale des moyens de production et des outils financiers est THE question !!
... ...
Je dis bien "appropriation sociale" "déprivatisation", et non pas"nationalisation" ..
... ... ... mon "idée fixe". !

As-tu développé quelque part ton "idée fixe", principe et concrétisation ?
Je pense que ça peut justement intéresser.

Tirons les ficelles de la révolution sans préciser la date ; on n’est quand même pas obligés de prévenir tout le monde :-) !


Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
8 décembre 2010 - 19h21 - Posté par AC

Il faudra qu’on essaie de revenir, en effet sur ces questions..

je partage tant avec mon pote PEYRET, le Marx de la Gironde qu’avec mon ex compagnon de déroute..Anicet le PORS , le souci de se démarquer de la "nationalisation" en travaillant le concept d’ « appropriation sociale "

ALP écrivait sur son blog :

http://anicetlepors.blog.lemonde.fr...


Vous parlez d’appropriation sociale, pourquoi pas de nationalisations ?

Anicet Le Pors. En 1982 les nationalisations ont été relativement vastes et la plupart à 100°%. Nous étions seulement quatre ministres communistes dans le gouvernement et l’arbitrage en notre faveur de François Mitterrand nous a surpris. Pourtant cela n’a pas marché. La loi sur la démocratisation du service public, les lois Auroux sur les droits des salariés sont arrivées plusieurs mois après, si bien que les conditions n’ont jamais été réunies pour que les travailleurs fassent une relation entre la propriété publique et leurs droits. Cela n’aurait probablement pas encore été suffisant mais c’est la voie dans laquelle il faut réfléchir. Si ce que j’appelle « °appropriation sociale° » a pour cœur le transfert juridique de propriété, il doit être étroitement associé à d’autres droits réels concernant : l’intervention des travailleurs, la recherche, l’aménagement du territoire, la coopération internationale, l’environnement, etc. pour la satisfaction de besoins reconnus par le peuple comme étant ses besoins. C’est infiniment plus difficile que de déterminer le “seuil minimum de nationalisations” du Programme commun des années 1970. Mais c’est sur quoi il faudrait maintenant travailler.

Antoine Fatiga. Aujourd’hui c’est la notion de pôle public qui est mise en avant….

Anicet Le Pors. J’aimerais comprendre ce que cette notion recouvre. On le sait seulement pour le pôle public financier qui comprendrait Oséo, la Caisse des dépôts, la Banque postale, etc. Or tous sont déjà des organismes publics….. Aucune nouvelle appropriation publique n’est donc proposée. L’affirmation : là où est la la propriété, là est le pouvoir”, me semble toujours valable. Et se placer sur ce terrain nous met en liaison avec l’universel. Réclamer la nationalisation de l’eau, c’est revendiquer un service public mondial et une appropriation sociale à ce niveau qui deviendront de plus en plus légitimes. Avec l’énergie, les denrées alimentaires, des productions industrielles et des services, ce que Patrick Chamoiseau et Edouard Glissant appellent « °les produits de haute nécessité° ».
Voilà le genre de concept, avec celui d’appropriation sociale, qu’il faudrait approfondir et mettre en avant.

Comme ALP je ne comprends rien du tout à ce que le jargon du PC de la CGT baptise "Grand Pôle public " etc etc..

Nous avons eu ici quelques échanges auxquels a participé mon ami Meewad

htp ://bellaciao.org/fr/spip.php ?article110765

depuis des lustres, chacun y va de slogan "NATIONALISATIONS et le manie au grè des campagnes électorales ou des moments de pic de"mini-krach "boursier.

Exemple ?

..
IVORRA, un des camaros-économistes que je connais et que je considère comme intelligent , dans" l’ETAT et Marché ", en2008, écrit texto cet hymne à la « mixité » , qui rappelle les "ambitions " du PCF...(!)

 : Des questions aussi essentielles que les conditions de l’utilisation des fonds dans la production, des critères de financement des activités, du rôle du crédit par opposition aux marchés financiers, et, en parallèle, celui des salariés, dans leur diversité, ont été au mieux sous-estimées, en fait laissées en l’état, c’est-à-dire sous la domination culturelle du capital.
Cela dit, cette présence du public constitue un atout considérable qui est à la fois à élargir et surtout à bonifier. Le but n’est pas de tout nationaliser, encore moins d’étatiser. L’une des vertus de la propriété publique rénovée est qu’elle peut épauler un changement du privé.

C’est selon moi, faire complètement fi d’une réalité : pratiquement plus aucun établissent bancaire n’est dans la sphère publique..

Ce mariage carpe lapin, c’est le renard coopérant avec les poules dans le poulailler de la "régulation"..

Mais , arrive les Européennes. ;il faut marquer le NPA à la culotte.

.
c’est parti !

.
Soudain, Mélanchon , MG BUFFET , l’Humanité gauchisent le discours. !


« Nationalisation IMMEDIATE de TOUTES les Banques
 »(sic et resic)

Ecoutons Marie JO..quand elle se prend pour Jacques Duclos.. au Zénith

METING lancement campagne FDG Européennes

Le monde est face à une crise profonde et durable. Chaque jour qui passe voit 3000 chômeurs de plus en France ; 5500 en Espagne. Personne ne peut dire aujourd’hui les dégâts humains, économiques démocratiques qu’elle peut produire. Aussi face aux Sarkozy, Barroso et Merkel osons l’avenir ! Osons rompre avec ce qui ne marche pas ! Osons leur reprendre des mains les entreprises et les banques qu’ils sont tout bonnement incapables de gérer

.La seule issue à la crise c’est l’appropriation sociale des marchés et la prise de pouvoir des salariés dans les entreprises !

De quoi te faire chuter le CAC 40 de vingt points, la Marie Jo des "grands soirs"..de métinges !

Dire que des communistes se sont levés les larmes aux yeux..en ayant oublié que le duo
JOSPIN-GAYSSOT –avec MGB au « Sport »..avait saigné la sphère publique plus que la totalité des années de droite Chirac et Balladur !

Pour avoir mitraillé cette calamiteuse façon de maximaliser la phrase pour recouvrir le"vide" A-MARXISTE, j’ai fait imploser mon p’tit bistro.. !

Horrifiée, la garde pécéienne et pro frontiste a hurlé et a fui..

J’osais railler les girouettes..et mettre en débat la question des"nationalisations".. !!

http://sanseprendrelechou.forumacti...

Quelques copains que j’ai encore tant au NPA que dans certains milieux dits"gauchistes" me font la tronche quand je "ricane" sur les"nationalisations"..

Ils n’ont pas le temps, certainement ;comme moi, de se pencher sur ce qui devient un "modèle" du Capital

Ils n’ont pas lu Paul Donovan, économiste chez UBS, .qui déclarait, en pleine tempête finacière :

“le système financier est en train d’arrêter de fonctionner ; il nous faut une intervention gouvernementale. Si on ne l’obtient pas, c’est fini le capitalisme”.

Voir des militants d’extrème gauche s’émerveiller des articles d’une Michèle Brand me chagrine

.Que nous dit cette icône , dans son fameux article de 2008 ?

http://mouvements.info/Que-faire-fa...

Les problèmes que connaissent les banques sont doubles, de l’ordre de la confiance interbancaire et de la sous-capitalisation. En présence d’entités naturellement concurrentes, la confiance ne peut être rétablie dans un contexte de pertes extrêmes et continues. De fait, la principale cause de la pourriture des actifs n’est que le manque de confiance entre banques : la plupart des prêts immobiliers, malgré les circonstances extrêmes, sont toujours solides, et, on peut l’espérer, le resteront un certain temps encore. Résoudre le problème de la confiance doit donc se faire en supprimant la nécessité de se faire confiance, par l’arrêt de la rivalité et de la concurrence. La timidité qu’engendre ce manque de confiance a aujourd’hui un coût qu’on ne peut plus se permettre de payer. Il est donc indispensable de nationaliser les banques en bloc

Quand le Capitalisme et des idéologues "petit bourges" reprennent les mots d’ordre des Orgas révolutionnaires, il faut il faut avancer des pistes nouvelles..

Laissons passer les Fêtes, Cantona et autres conneries, et on pourrait ouvrir un débat sans tomber dans l’"économisme" ni dans le copier coller des textes de Lénine..

Cordialement

AC

NB je lis que certains ont décider de "muscler" le "cantonisme" !

Voilà que les Banques du secteur dit "mutualiste" seraient le refuge des économies de la classe !

 :)))

T’as qu’à croire !

C’est pas moi qui calomnie, c’est un économiste distingué stigmatisant le système coopératif dans la crise des"subprimes" , qui précisait :

Banques coopératives : qu’allaient-elles faire dans cette galère ?

http://www.alternatives-economiques...

Voilà qui me rajeunit..

Un ex salarié de Banque bordelaise qui se reconnaitra ..se souvient encore que j’avais cru intelligent de l’aider dans la rédaction d’un de ses premiers articles dans la revue périodique de la CGT..(fin des années 60 ?) ..On a évité le procès de peu..

Il avait repris une" chancognade" qui visait ses patrons : la Banque Populaire du Sud ouest(BPSO) en la signant de son nom..

"Populaire, vous avez dit "populaire" ?..(ou un truc de ce goût-là) et de démontrer que tous ces établissements étaient gérés comme tout les autres , au profit des mêmes ..

Aujourd’hui plus encore qu’il il y a 40 ans , ils sont complices de la "financiarisation de l’économie" et coopèrent...à la saignée que la loi du profit opère sur nos Vies(pour reprendre l’image juste de la campagne Besancenot)

Passer de la BNP au Credit Mutuel, à la la Banque "populaire", c’est dire qu’on ne boit plus vingt verres de vin .par jour,....parce qu’on sirote directement au goulot de la bouteille...

sans compter...

 :))


Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
10 décembre 2010 - 10h37 - Posté par pilhaouer

Salut et merci de ta réponse !
Sans vouloir anticiper, j’ai trouvé une petite opportunité sur l’article :

Les altermondialistes doivent-ils soutenir la NEF ?

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...
et posté ceci :

nationalisations de banques ... ... à la réalisation d’un pole public bancaire autour de la CDC ... ... nécessaires réformes du système bancaire ... ...

Un débat devrait être lancé bientôt sur ce thème :

Voir commentaire d’Alain Chancogne http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ? 8 décembre 2010 - 19h21 - AC

En effet le slogan ( facile) : "Nationalisons les banques" revient à mettre les banques sous le contrôle étatique de l’oligarchie (qui les privatisera à nouveau le moment venu comme d’habitude )

Il ne s’agit donc pas de mettre les banques sous contrôle étatique (capitalisme d’état) ni même sous contrôle social plus ou moins faisandé mais d’arriver à l’appropriation sociale de l’outil bancaire.

Voici une partie d’une citation d’Anicet le Pors par AC :

Si ce que j’appelle « °appropriation sociale° » a pour cœur le transfert juridique de propriété, il doit être étroitement associé à d’autres droits réels concernant : l’intervention des travailleurs, la recherche, l’aménagement du territoire, la coopération internationale, l’environnement, etc. pour la satisfaction de besoins reconnus par le peuple comme étant ses besoins. C’est infiniment plus difficile que de déterminer le “seuil minimum de nationalisations” du Programme commun des années 1970. Mais c’est sur quoi il faudrait maintenant travailler.


Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
10 décembre 2010 - 12h01 - Posté par AC

oui..on peut mieux continuer ce type d’échanges sur l’article cité :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

( je l’avais pas vu)

Laissons Cantona qui n’a de" rouge"... que le maillot de Manchester. _ :))

Cordialement

AC


Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
8 décembre 2010 - 09h28 - Posté par pilhaouer

Bon, alors :

Côté moins :

 Cantona est footballeur, qu’il le reste ! Puisque c’est Baroin et Lagarde qui le disent !
 Cantona a fait de la pub pour Loréal ! Ouais ! Mais vu ce qui s’est passé ensuite avec Mamie Zinzin, il était p’têt’ dans le complot.
 Sa femme fait de la pub’ pour le Crédit Lyonnais ! Peut-être, mais si ma femme fait des conneries, je n’en suis pas responsable et inversement !
 Cantona est riche ! Oui, mais, pour les footeux (je n’en suis pas) il leur a donné du plaisir et mon patron ne m’a jamais donné de plaisir ! L’argent qu’il a reçu, c’est aussi forcément celui du travail des autres mais ce n’est pas lui qui l’a extorqué. Il y a des receleurs autrement plus bêtes et méchants !
 Cantona est fils de pauvre ou de pas très riche (probablement). C’est pour ça que selon Lagarde, Baroin et maintenant Bachelot, il ferait mieux de la boucler.
 Cantona a dit des conneries, sur la grève, les manifs ! Oui, mais bon, il n’est pas Secrétaire Général d’un syndicat et il a bien senti que la grève avait du mal à décoller et que les secrétaires de syndicats n’y croyaient pas. Il n’est peut-être pas le seul à avoir constaté que les manifs étaient bien espacées pour attendre l’épuisement.

etc ... etc ...

Précisons que Cantona a lancé une petite idée, et que les ficelles ont été tirées ensuite par d’autres (bankrun2010) (pas tous nets ?, à voir).
Une véritable tentative de provoquer un bankrun aurait sans doute été préparée autrement.
Il eût fallu aussi prévoir la suite.
Comme le bankrun a failli se produire en 2008, et que rien de sérieux n’a été entrepris pour maîtriser la finance, ne sommes-nous pas à la merci d’un bankrun "naturel" demain ? ("nous", même si on n’a pas un rond !)

Côté plus :

La Canaille l’écrit mieux que je ne pourrais l’écrire :

Cantona, coup franc indirect et Buuuuttt !

http://canaille-le-rouge.over-blog....

et aussi le Yeti :

La fébrilité des milieux bancaires face à l’appel de Cantona

http://www.rue89.com/yeti-voyageur/...



Qui tire les ficelles de la « révolution » du 7 décembre ?
11 décembre 2010 - 11h35 - Posté par

Cantona et Abbé-Pierre, duo gagnant ?

Avoir un sportif dans son équipe, surtout un cador, ça aide à gagner des matches… mais aussi à attirer l’attention des médias et la sympathie du public. Les associations caritatives l’ont bien compris et s’attachent de plus en plus souvent les services de vedettes ou ex-vedettes du sport.

Dernière en date, la Fondation Abbé Pierre a lancé il y a quelques jours une nouvelle campagne de communication, disons plutôt de sensibilisation puisque le but n’est pas lucratif, avec l’ancien trublion du foot, Eric Cantona. Grande gueule et homme engagé, l’ancienne idole de Manchester United, qui redit son amour pour les rasoirs Bic dans une pub, s’est mué pour l’occasion en agent immobilier peu scrupuleux.

Avec cette campagne “Carton rouge au mal-logement” (voir le joli site dédié), l’association profite évidemment de l’impact médiatique de la star et de sa popularité pour promouvoir ses demandes : quota minimum de 30 % de “logements à loyers accessibles”, sur tout le territoire et dans tout programme immobilier, encadrement des loyers, augmentation des aides personnelles au logement, lutte contre la précarité énergétique, politique de prévention des expulsions, etc.

Cantona n’est pas le premier sportif à donner son image - bénévolement, précisions-le - pour une cause associative. Zidane a fait découvrir au grand public ELA et la lutte contre les les leucodystrophies (voir le making of vidéo de la campagne de publicité de 2009, particulièrement touchant).

Mais Cantona va plus loin. Il conseille à tous les Français d’arrêter de manifester (”inutile”, dit-il) et d’aller retirer leur argent placé dans les banques pour faire s’écrouler le système financier. On passe là sur le terrain politique

Devant ce genre d’intervention, poltitique ou acte associatif, on entend parfois dire “ils se font de la pub”, ou “ils se donnent bonne conscience”. Facilement, on pourrait aussi réclamer que ces bonnes âmes donnent généreusement leurs millions sous forme de dons. Alors, sincères ou pas, ces actions en faveur d’associations ?

Après tout, qu’importe. L’intérêt n’est pas là. Grand public et médias réunis, nous avons besoin de nous sentir impliqués. Qui de mieux placé que certaines figures médiatiques ? Si cela peut participer à des oeuvres sociales et aider à la sensibilisation de certaines causes, prenons-les, désintéressées ou pas.

http://corner.blog.lemonde.fr





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite