Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie
de : effet domino
mercredi 8 décembre 2010 - 11h55 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie

Certaines chancelleries se montrent moins coopératives avec les Etats-Unis depuis les révélations de WikiLeaks, a-t-on reconnu mardi à Washington. Les fuites de câbles diplomatiques pourraient avoir un effet durable sur la diplomatie américaine.

La secrétaire d’Etat Hillary Clinton a assuré à plusieurs reprises que la divulgation de 250’000 notes de son ministère n’affecterait pas les relations extérieures des Etats-Unis, malgré leur caractère parfois embarrassant. Au Pentagone comme au département d’Etat, cet avis ne semble toutefois plus d’actualité.

"Nous avons des indications qui montrent au moins des changements dans la manière dont les individus et les gouvernements coopèrent avec nous et partagent leurs informations", a reconnu le colonel Dave Lapan, porte-parole du département de la Défense.

"Difficile de quantifier, mais, une fois de plus, nous avons le sentiment d’une certaine réticence du fait de ces révélations", a-t-il poursuivi.

Philip Crowley, porte-parole du département d’Etat, a quant à lui démenti tout projet de remaniement d’envergure du corps diplomatique pour remplacer le personnel affecté par les révélations de WikiLeaks, mais a reconnu lui aussi une espèce de scepticisme de la part des gouvernements étrangers, dans certains cas.

"Nous l’admettons, il pourrait y a voir certaines conséquences dans les rapports bilatéraux", a-t-il regretté lors d’un point de presse.

"Nous avons des indications selon lesquelles des réunions qui se déroulent d’ordinaire en présence de plusieurs diplomates en réunissent moins maintenant. Nous savons que, pour une réunion au moins, il a été demandé de laisser les carnets à l’extérieur de la salle".

ats / 08 décembre 2010 02:46

http://www.romandie.com/infos/ats/d...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie
8 décembre 2010 - 14h07 - Posté par Nicole

Beaucoup d’Américains considèrent Wikileaks comme une guerre contre l’Amérique par le biais du renseignement :

Le hoax Wiki

Et pointent très justement que Wikileaks révèle plus par ce qu’il tait que par ce qu’il dit

Wikileaks et le bruit du silence

Ce n’est pas sans raison ni sans pertinence que Ron Paul a dit que ce dont les US auraient besoin c’est de plus de Wikileaks sur la FED...

Ron Paul : "What We Need Is More WikiLeaks On The Federal Reserve"



Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie
8 décembre 2010 - 15h34 - Posté par Copas

le beaucoup d’américains.... hum hum...

De la même façon prétendre que les médias soutiennent Wikileaks ressort du délire total.

Enfin, le site Wikileaks n’a jamais prétendu à l’exhaustivité ni que ce qui était sorti représentait une vérité quelconque, mais une partie de ce qui se disait dans l’appareil d’état américain, ce qui n’est pas la même chose.

Après les paranoïaques sur le sionisme qui pensent que quand un flic verbalise un renne qui traverse la route en Sibérie par - 40° ça fait forcement partie du complot du sionisme contre le monde, sont assez pénibles.

L’interpénétration des interets des sionistes avec une partie de l’appareil d’état US est apparemment un fait. Savoir si cela explique tout relève de la camisole de force.

Enfin, guetter tous les cables publiés en braillant que puisqu’ils ne parlent pas assez sur Israel c’est forcement que le site qui les publie releve d’un complot sioniste relève pour l’instant du délire pur.

Par ailleurs je ne vois pas l’utilité pour le camp impérialiste, par ailleurs très souteneur de la place de gendarme du moyen orient dévolu à Israel, a à gagner de divulgations qui accroissent les tensions en son sein.

Ce sont bien les appareils d’état capitalistes, les principaux médias (le Monde et quelques uns ne représentent pas le gros de la puissance de feu des appareils médiatiques de la bourgeoisie), les gouvernements, les appareils judiciaires aux bottes, les polices, etc, qui sont mobilisés pour lancer des menaces d’un très haut niveau de violence contre le site en question.

C’est révélateur.

Au delà même des contenus qui sont publiés.

Enfin, fin du fin, il ne doit plus y avoir de diplomatie secrète.


Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie
8 décembre 2010 - 17h32 - Posté par Nicole

Ca fait le deuxième message que je lis de vous, et le moins qu’on puisse dire est que votre ton agressif est aussi frappant que l’absence de fondement de vos propos. Tout procède par affirmation. Mais pourquoi devrait-on vous croire ?

Vous postez sous un message où je poste par exemple la vidéo de Ron Paul qui est une démonstration magistrale du bidonnage de Wikileaks : qu’est-ce qui est plus important que la gestion de la monnaie dans un pays ? Il se trouve qu’aux Etats-Unis, comme dans d’autres pays les banques centrales sont aux mains des Rothschilds et de leurs confrères, et que Ron Paul se bat en vain depuis des années pour faire auditionner la FED.

Ron Paul et HR 1207 : audition de la FED juin 2009

Pourquoi n’y a-t-il pas de fuites sur les réunions qui ont eu lieu ces dix dernières années à la FED, dont bien peu de gens savent que c’est une escroquerie monumentale.

A ce sujet (la FED), le documentaire d’Aaron Russo :

"Amérique de la liberté au fascisme"

est fondamental :

Quant à la collusion de la presse et de WikiLeaks, l’évacuer sans argument ne me semble pas avoir grand sens. Les textes postés fondent leur propos en analysant très précisément la façon dont Julian Assange est un pur produit marketing, qui a évolué d’une façon qui aurait du être questionnée par la presse parce qu’elle était révélatrice de bien des choses. Il suffit de lire, et si l’on n’est pas d’accord, de dire en quoi.


Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie
9 décembre 2010 - 00h29 - Posté par Cop

Vous procédez de façon exagérée comme votre site le montre.

Encore une fois, ce que vous cherchez est la confirmation de ce que vous croyez sur la société (et je crois des choses proches sauf la surestimation du sionisme) et non la comprehension de ce qu’est Wikuileaks et ses limitations.

Le gros délire comme quoi les médias défendent Wikileaks dépasse l’entendement et ce n’est pas une affirmation, les réactions des grands médias et des appareils d’état ont été d’une très grande agressivité.

Les uns et les autres sont montés immédiatement au créneau comme si on leur piquait le cul.

Ce qui ne va pas du tout avec votre démonstration. Du moins dans l’état actuel des infos que l’on a.

Vous ne prouvez rien du tout.

La vidéo de Ron Pail ne prouve rien du tout sur le site qu’encore une fois vous désirez chargé d’une mission biblique d’un côté ou d’un autre.

ca montre encore une fois un côté un peu spécial et une méconnaissance profonde de ce qui est en jeu. peut-être y aura-t-il quelque chose qui apparaitra sur la FED, peut-être pas , mais en quoi ça prouve quoique ce soit sur un site qui publie des infos sur des flux d’échanges diplomatiques et de l’appareil d’état américain ?

Si demain nous avions des masses de documents nous arrivant sur tout ce qui a tourné et tourne autour de Karachi et des manœuvres françaises, ça ne signifierait pas une manipulation par le seul fait qu’on ne parle pas de Parisot, Trichet et DSK.

Non il ne va peut-être pas passer également des infos sur les schistes bitumeux qui sont une question stratégique avec d’énormes réserves pour les USA.

Et alors ?

La personne qui le tient, objet de quasi-appels au meurtre par de hautes personnalités de grands états (et cette affirmations il vous suffit de rechercher les déclarations de ces braves gens pour s’en rendre compte) n’a pas indiqué à ma connaissance (c’est possible, mais je ne le sais pas) qu’elle publiait tout sur l’impérialisme américain.

Personne ne dit que les documents publiés sont exhaustifs, ni couvrent l’ensemble des sujets dans le monde , ni qu’ils révèlent une quelconque vérité si ce n’est d’émaner de fuites de l’appareil d’état américain (et il faut bien quelqu’un, une organisation, du dedans ou du dehors, qui ait fuité tout cela, ou piraté des fichiers et ça ne signifie pas forcement un état dans l’état actuel de nos connaissances), mais prendre appui sur une petite partie rendue publique (que vous avez probablement visionné hein ?) pour construire des scénarios me parait pour l’instant prématuré.

Surtout que ça peut tuer.

Pour l’instant il n’y a rien de prouvé dans ce que vous prêtez au site et à la personne qui le tient.

Sauf si vous avez des infos particulières que nous n’avons pas.


Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatien’a de
9 décembre 2010 - 01h20 - Posté par Roberto Ferrario

Copas Wikileaks c’est un site a la solde de la CIA comme est possible que tu n’a pas encore compris par exemple rient est dit a propos de qui a organise et financier les attentats en Italie dans les "Ans de plombe".... ;-)))))) Pffff

"Nicole" se acharne a essaie de dénigrer l’authenticité de la "corrispodense" des diplomates américain que Wikileaks est entraine de publier ça peux démontrer la réel volonté de cet personne...


Washington reconnaît l’effet de WikiLeaks sur sa diplomatie
8 décembre 2010 - 15h53

Washington responsable de Cablegate, dit le ministre australien des AE

08/12/2010 - Washington responsable de Cablegate, dit le ministre australien des AE

C’est une déclaration surprenante qu’a faite le ministre australien des affaires étrangères Rudd (selon Novosti ce 8 décembre 2010)

http://fr.rian.ru/world/20101208/18...

, en attribuant la responsabilité de Cablegate à Washington, et pas à Assange et à Wikileaks.

Jusqu’ici, l’Australie s’est montrée coopérative avec les USA dans cette affaire, contre Assange et Wikileaks. (Assange a dénoncé cette attitude, notamment le refus des autorités consulaires australiennes au Royaume-Uni qui lui ont refusé leur assistance dans ses problèmes juridiques et l’annonce de l’Australie qu’il était “indésirable” dans son pays.) Cette fois, le ministre australien met en cause les autorités américanistes, notamment pour n’avoir pas assuré la sécurité de leurs matériels de correspondance diplomatique. Il va même jusqu’à dénier qu’Assange ait une “responsabilité directe” dans la publication “non autorisée” des câbles diplomatiques, ce qui est une affirmation qui peut avoir son poids dans toute démarche juridique contre Assange sur le fait même de Cablegate.

Cette déclaration illustre à la fois la confusion et l’ambivalence des réactions des pays étrangers touchés par ces fuites. On y trouve à la fois la volonté de coopération avec Washington pour prévenir de telles fuites, donc un accord pour lutter contre des actvités de type Wikileaks, mais aussi une sérieuse vindicte contre les autorités US pour n’avoir pas su empêcher de telles fuites.

« La responsabilité de la diffusion de documents diplomatiques américains n’incombe pas au fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange, mais aux autorités des Etats-Unis, estime le ministre australien des Affaires étrangères, Kevin Rudd. “M. Assange n’est pas personnellement responsable de la publication non autorisée de 250.000 câbles diplomatiques des Etats-Unis. La responsabilité en incombe aux Américains”, a-t-il déclaré mercredi.

 »Selon le ministre, la diffusion de ces dépêches remet en cause “l’adéquation” du système de sécurisation de la correspondance diplomatique utilisé par les Etats-Unis. »

dedefensa.org

http://www.dedefensa.org/article-wa...






SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite