Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
de : Copas
dimanche 12 décembre 2010 - 19h50 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

nouveau cours en Europe et dans le monde au tour de la jeunesse des Pays bas

(ceci n’est pas un article sur la jeunesse)

JPEG - 255.4 ko

la veille du week end, Amsterdam, Nimègue, Wageningen et Utrecht ont défilé

http://www.youtube.com/watch?v=HOke...

des milliers d’étudiants hollandais ont commencé de se réunir contre les attaques du gouvernement, les cortèges se multiplient et le même type de crise se passe dans la jeunesse populaire face au régime qu’en Grande-Bretagne, enIrlande, en France, en Italie, en Grèce, au Portugal, en Autriche, en Espagne, en Serbie, en Turquie, en Bulgarie, en Ukraine, en Roumanie, etc

JPEG - 57 ko

cette jeunesse européenne, et mondiale car de mêmes phénomènes travaillent les USA et une série de pays" en voie de développement", l’Iran par exemple, n’est nullement coupée de l’immense majorité de la population, particulièrement des travailleurs en butte également partout en Europe et dans le monde a des attaques incessantes des gouvernements au service des banquiers

dans de nombreux pays cités ici, le mouvement social des travailleurs se mélange sur des revendications et résistances communes au mouvement de la jeunesse. Tout se passe comme si le mouvement de résistance de la classe populaire avait la jeunesse comme partie de lui-même

la dernière fois qu’une telle situation se présenta cela fut à la fin des années 1960 dans une jeunesse estudiantine relativement bourgeoise et coupée pratiquement partout de la classe populaire qui la regardait avec méfiance.

dans les années 60 et 68, Paris, Berlin, Rome, Belgrade, Mexico,, Prague, Berkeley, Londres, pour ne citer que quelques métropoles, furent secouées par un soulèvement de la vie qui allait servir d’étincelle dans la classe ouvrière dans 2 pays, l’Italie et la France, avec de substantielles conquêtes sociales

les origines de ces mouvements dans la jeunesse venaient de plusieurs sources, les guerres coloniales et impérialistes, les désirs de libertés dans des mondes particulierement caporalisés, enfin un désir d’une révolution profonde des relations humaines, dont le renversement du capitalisme pesait d’un grand poids

enfin une des raisons importantes de fond était la massivité de la scolarisation dans le secondaire et les universités qui progressait

cette scolarisation a prit un tour décisif dans énormément de pays depuis, pendant que le prolétariat moderne croissait en taille au détriment des "classes moyennes", la paysannerie, le petit commerce et l’artisanat, etc.

à cette époque l’Europe était coupée géographiquement en deux (ce qui n’empêcha pas des mouvements des deux côtés), et divisée de multiples façons.

l’Europe est toujours divisée , pas fondamentalement par des frontières géographiques, mais par une frontière entre la classe des riches qui finance de façon coordonnée des gouvernements à son service, dans l’UE ou hors de l’UE, et la classe populaire, dont la jeunesse est un des flancs les plus actifs et qui progresse à grands pas

il y a eu des scènes de mélanges entre la jeunesse en lutte et des mouvements de travailleurs particulierement symboliques ces derniers mois

Nous avons vu cela sur les blocages en France où des lycéens se mélangeaient sans problèmes avec des piquets de blocages d’ouvriers d’usine (scènes invraisemblables il y a 20 ans)

Nous avons vu cela dans les mouvements de jeunesse américains faisant un détour pour soutenir les travailleurs de la restauration rapide Sodexo

Nous avons vu cela de la façon la plus évidente en Italie à de multiples reprises ces dernières semaines, par exemple à Cagliari (au milieu de multiples exemples)

en Italie, une série de questions du mouvement social ont fortement progressé. D’abord les mouvements de la jeunesse ne trainent plus les divisions existantes il y a 20 ans, entre des ouvriers et des jeunes. Cette tendance vient d’un double mouvement naturel, la jeunesse se reconnaît un destin dans le monde du travail et réagit extremement fortement en ce sens.

les managers, cravates au vent, ne sont plus un destin plausible dans la jeunesse.

JPEG - 10.4 ko

d’un autre côté, le mouvement des travailleurs, des précaires, des chômeurs, des immigrés, n’ont plus aucune appréhension vis à vis de mouvements dans la jeunesse.

des occupations durant en longueur créent des situations rappelant tout à fait, à certains endroits , le climat qui régnait en 68, avec des AG de débat quasi-permanentes, des personnalités venues invitées pour débattre, des théâtres occupés, etc

cela c’est vu et se voit en Italie, et il y a 3 jours, 30 universités anglaises étaient occupées.

des mouvements se durcissent rapidement, comme en Grande Bretagne Et ce n’est pas sur des cibles de pillage apolitique mais bien sur des objectifs politiques et bourgeois identifiés clairement ,comme le ré-aménagement du siège du parti conservateur par une manifestation de masse, que la radicalisation se fait. Les scènes de charge à cheval contre la jeunesse sont une propagande édifiante pour démontrer que le gouvernement est une machine à remonter le temps

JPEG - 77.3 ko

En Irlande, les charges à cheval et les brutalités policières ont créé un traumatisme important, une leçon de choses sur la réalité du pouvoir.

cette situation globalisée est inédite, elle se recoupe avec un réveil puissant des classes populaires, inconnu depuis 40 ans, également mondial, ces 2 à 3 dernières années, sans que, pour l’instant l’addition des deux, sans les divisions d’antan, ne déflagre à une hauteur supérieure.

mais la situation évolue à grands pas et les réactions d’état à état rebondissent d’un endroit à l’autre, de mouvements sociaux qui tentent de prendre d’assaut le parlement roumain avec des bagarres dans les travées, au mouvement français le plus puissant et en même temps le plus corseté, des grecs qui se castagnent devant les lieux de pouvoir du régime, des jeunes anglais qui crient tous ensemble en français, puis attaquent les lieux de pouvoir, des jeunes italiens tentant d’attaquer le sénat

JPEG - 255.4 ko

quand on fait le compte des évènements qui se déroulent et se sont déroulés socialement ces derniers mois on est saisi par leur massivité et la généralisation de ceux-ci

certaines batailles rebondissent sans que la bourgeoisie puisse dire qu’elle a eu le dernier mot (le mouvement contre la loi Gelmini en Italie qui a deux ans de bouteille, c’était presque arrêté et est reparti avec une puissance exceptionnelle.

des grèves très massives ont eu lieu dans beaucoup de pays (on peut parler des grèves générales très suivies en Espagne et au Portugal)

mais il y a bien un nouveau cours en Europe et dans le monde, du côté de la classe populaire, notamment dans sa jeunesse, inédit depuis 40 ans

la conjonction de la mise en mouvement de la jeunesse et de la classe

c’est un cadre de politisation évident mais qui souligne également l’absence d’expressions politiques pour l’instant

, et elle se conjugue avec une poussée des résistances populaires à échelle mondiales où des prolétariats récents se mettent en mouvement pour la première fois dans l’histoire (Cambodge) pendant que des prolétariats en montée connaissant des batailles très âpres, plus nombreuses et de plus en plus importantes (Inde, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Indonésie, Kenya, Philippines, Iran, Egypte, Algérie, Maroc, Corée du Sud, etc) , pendant que des prolétariats modernes continuent d’avoir une forte activité (Argentine, Brésil, etc)

elle est un défi et nécessite de se préparer aux phases suivantes pour faire reculer le capitalisme et changer le monde

cette situation est nouvelle et inconnue jusqu’alors

mais il faut d’abord en reconnaitre l’importance


Pour Cagliari

http://www.youtube.com/watch?v=0oiO...

http://www.youtube.com/watch?v=F2Ai...

http://www.youtube.com/watch?v=3fhy...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 20h02

"nouveau cours", ça veut dire quoi svp ??



nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 20h22 - Posté par Copas

 Cheminement.
 Mouvement d’écoulement : cours d’eau.
 Mouvement réel ou apparent des astres.
 Succession du temps.
 Développement, enchaînement.
 Avenue, promenade.
 Long cours : se dit des longs voyages sur mer

donc "nouveau cours", c’est un nouveau cheminement de la société


nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 20h41 - Posté par

ok, dans le sens : "prendre un nouveau cours"

 :)


nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 21h14 - Posté par Copas

exact

j’en profite pour indiquer que la fin finit en charabia suite à un dérapage d’une phrase :

c’est un cadre de politisation évident mais qui souligne également l’absence d’expressions politiques pour l’instant

, et elle se conjugue avec une poussée des résistances populaires à échelle mondiales où des prolétariats récents se mettent en mouvement pour la première fois dans l’histoire (Cambodge) pendant que des prolétariats en montée connaissant des batailles très âpres, plus nombreuses et de plus en plus importantes (Inde, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Indonésie, Kenya, Philippines, Iran, Egypte, Algérie, Maroc, Corée du Sud, etc) , pendant que des prolétariats modernes continuent d’avoir une forte activité (Argentine, Brésil, etc)

elle est un défi et nécessite de se préparer aux phases suivantes pour faire reculer le capitalisme et changer le monde

cette situation est nouvelle et inconnue jusqu’alors

mais il faut d’abord en reconnaitre l’importance

c’est plutot un truc comme ça :

c’est un cadre de politisation évident mais qui souligne également l’absence d’expressions politiques pour l’instant

Cette situation est nouvelle et inconnue jusqu’alors

Cette situation se conjugue avec une poussée des résistances populaires à échelle mondiales où des prolétariats récents se mettent en mouvement pour la première fois dans l’histoire (Cambodge) pendant que des prolétariats en montée connaissant des batailles très âpres, plus nombreuses et de plus en plus importantes (Inde, Pakistan, Bangladesh, Vietnam, Indonésie, Kenya, Philippines, Iran, Egypte, Algérie, Maroc, Corée du Sud, etc) , pendant que des prolétariats modernes continuent d’avoir une forte activité (Argentine, Brésil, etc)

elle est un défi et nécessite de se préparer aux phases suivantes pour faire reculer le capitalisme et changer le monde

..... Mais il faut d’abord en reconnaitre l’importance


nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
12 décembre 2010 - 22h10 - Posté par pilhaouer
nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
13 décembre 2010 - 09h30

Alors qu’une nouvelle vague de froid suivi d’un episode neigeux est prevue sur la France en fin de semaine : le mot d’ordre de “transports collectifs gratuits” devient imperatif ?

Dimanche 12 décembre 2010

Transports gratuits contre l’austérité à Athènes - 10 décembre

Transportation interventions continue across Athens _ 
On the morning of Friday 10/12/10, widespread interventions in public transport took place in many neighbourhoods throughout Athens such as Agios Dimitrios, Petralona, Victoria, Exarchia, Piraeus, Ano Ilisia, and Zografou. These actions were coordinated by various local assemblies as a response to the new proposed changes to the public transport service, just one aspect of the intensified attack on people’s lives by the state and capital in the wake of the new economic measures. _ 
Inside the stations, buses and metro comrades handed out texts, pasted posters, put up stickers and graffiti, spoke to the passengers and workers, sabotaged the ticket machines, and stencilled the sides of the buses with slogans such as “FREE TRANSPORT FOR EVERYBODY”, “SOLIDARITY WITH THE PUBLIC TRANSPORT WORKERS”, and “SNITCHES-TICKET INSPECTORS”. _ 
The reaction of the passengers and workers was overwhelmingly positive. _ 
Below is a text handed out by one of the groups from the centre of Athens, the Patision 61 and Skaramagka squat. _ 
THE PUBLIC TRANSPORT SYSTEM IS IN A STATE OF DISGRACE

While the tickets are expensive, the passengers suffer from an overcrowded and slow means of transportation. Even though the public transport vehicles are overcrowded, people don’t meet with each other. Friendly gestures are scarce, while hostile and racist attitudes are commonplace. As if things were not bad enough a further increase in ticket prices (30-50%) as well as a decrease (20-40%) in the salaries of the workers of the public transport system (PTS) has already been decided. Furthermore, any PTS lines that don’t earn enough money will be discontinued regardless of how many people they serve. On top of that, a new corps of ticket inspectors (most likely employees of a private security company) will patrol bus stations and PTS vehicles, charging fines to those without tickets or those who may offer their used ticket to a fellow passenger.
WE WILL NOT PAY FOR TICKETS

— Because we owe them nothing while they owe us everything.

— Because moving to and from our daily jobs means time already stolen and poorly spent.

— Because they try to make us pay for everything we do and now they demand even more.

— Because the moment of negation is creative ; it opens new spaces and gives us time to talk, support each other and to communicate.
AGAINST THE DEVALUATION OF OUR LIVES, WE DEMAND EVERYTHING

SOLIDARITY BETWEEN THE OPPRESSED

— Because what we lack is solidarity and not a state of blissful consumption.

— Because the current change in the status of the PTS afflicts both the workers and the passengers.

— Because the PTS will lose any social orientation, operating only in terms of economic gain.

— Because in this city where alienation reigns in our social intercourse, a friendly gesture or a conversation seems scarce and precious.

WE SHOW OUR SOLIDARITY AND FRIENDSHIP : BY DEFENDING OUR FELLOW PASSENGERS AGAINST THE TICKET INSPECTORS, AND KINDLY OFFERING OUR USED TICKETS TO OTHER PASSENGERS.

While we stand in solidarity with PTS workers, we cannot ignore a very important point : the ticket inspectors. For it is them who break any social bond striving for personal gain (the bonus which they gain from each penalty given) against any communal benefit. This is something that demands answers from the workers themselves, but also for the part of the passengers who have to resist and delegitimise the paid scum of the PTS.
`
WIDESPREAD REFUSAL OF PAYMENT (tolls, hospital tickets, bills, credit cards, bank loans etc.) AS A MINIMUM REPARATION OF OUR LIVES
Patision 61 & Skaramagka Squat _ 
From the Greek Streets, 11 décembre 2010. _ 
Grèce : grève dans les transports publics pour protester contre les mesures d’austérité _ 
Un mouvement de grève contre les mesures d’austérité destinées à remédier à la crise entraînait mercredi de fortes perturbations dans les transports publics en Grèce. _ 
Bus, rames de métro, tramways et trolleybus étaient à l’arrêt à Athènes, tout comme les services ferroviaires nationaux, dans le cadre d’un débrayage visant à protester contre le projet du gouvernement socialiste de restructurer les entreprises de transport publiques et de réduire le montant de subventions. _ 
Les liaisons par ferry vers les îles grecques et le trafic aérien n’étaient pas affectés par ce mouvement social. _ 
Les syndicats ont appelé à une grève générale pour le 15 décembre, exigeant que le gouvernement allège sa cure d’austérité instaurée en contrepartie d’un sauvetage international de 110 milliards d’euros jusqu’en 2013. Athènes renégocie actuellement le calendrier de remboursement des prêts avec l’Union européenne et le Fonds monétaire international. _ 
Leur presse (AP), 8 décembre.

http://juralibertaire.over-blog.com...



nouveau cours en Europe, au tour de la jeunesse des Pays bas
14 décembre 2010 - 15h48

Copas , tu as raison ...La jeunesse veut en découdre car le système capitaliste en crise permanente ne lui propose rien comme avenir à part le chômage ou les "vendanges". Nous sommes à la veille sûrement de mouvement révolutionnaire grandissant grâce à la jeunesse comme à chaque fois sur le plan historique.

Le système capitaliste va au chaos et il ne contrôle plus rien même ses forces de répression comme nous le voyons en Irak et en Afghanistan , face à la Corée du Nord il aboie en tournant en rond ce qui prouve sa faiblesse.

L’alternative politique se construira dans le mouvement et nous révolutionnaires devons y apporter notre pierre sans donneur de leçons. Les organisations dans lesquelles nous militons peuvent se renforcer de tous ses jeunes qui leur apporteront de la fraîcheur, du dynamisme dans l’élaboration de la société nouvelle qui nous l’espérons sera anticapitaliste. La société communiste nouvelle aura du mal à se construire car tout le monde n’est pas coopératif , humaniste et sans recherche d’avantages divers et variés . Mais la destruction du capitalisme sera sans nulle doute la base essentielle pour aller enfin dans ce sens et résoudre la pauvreté et la misère matérielle et culturelle.

Nous avons la chance de vivre ce moment historique et il nous faut le vivre intensément . C’est une jubilation de voir la bourgeoisie trembler sur son piedestal comme les féodaux en 1989. Venger les communards et tous les révolutionnaires morts au champ d’honneur de la classe ouvrière c’est enfin possible . Nos grands penseurs Marx , Engels ,Lénine , gramsci , trotsky , luxembourg , babeuf et tous les socialistes utopiques nous ont donné les armes théoriques ,que certains de nos anciens ont mal utilisés par carriérisme ou incompétence, pour triompher des exploiteurs. Nous vivons je l’espère leurs dernières heures par la volonté de cette jeunesse mondiale instruite et capable de s’organiser pour réussir sa vie au profit de tous .

Bernard SARTON , section d’Aubagne






Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
9 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Rendez les choses aussi simples que possible, mais pas plus simples. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite