Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
de : Chien Guevara
dimanche 12 décembre 2010 - 23h29 - Signaler aux modérateurs
39 commentaires
JPEG - 11.6 ko

Wiki : site web modifiable par ses visiteurs

Leaks : fuites

Wikileaks, c’est quoi, c’est qui ?

Depuis sa création, le site wikileaks publie des documents sensibles, voire classés « secret défense ».

Si l’identité des contributeurs et leur rémunération éventuelle restent un secret, l’équipe dirigeante n’hésite pas à s’afficher et à donner des conférences. A l’origine du projet, on trouve The Sunshine Press, un organisme à but non lucratif financé exclusivement par les dons « de défenseurs des droits de l’homme, de journalistes d’investigation, de technophiles et du grand public ». Porte-parole du site, Julian Assange, un Australien qui se présente comme un hacker militant, rêve de faire d’internet un moyen pour les citoyens d’apprendre ce que leurs dirigeants leur cachent. Ce personnage énigmatique assure ne pas gagner d’argent avec ce site et affirme travailler avec une centaine de personnes environ.

Les premières fuites

Début avril 2010, wikileaks diffuse la vidéo d’une bavure de l’armée américaine en Irak. On y voit les soldats tuer douze civils dont deux journalistes de Reuters. Suite à ce buzz, pour la première fois de l’histoire, le pentagone déclare un site « menace pour l’armée américaine ».

D’autres diffusions dénonçant la censure en Australie, l’extrème droite britannique, ou les agissements douteux d’une importante banque Islandaise, dérangent les dirigeants un peu partout dans le monde … capitaliste.

Les grandes nations de la planète tremblent.

La tentative de déstabilisation

En août, Julian Assange est accusé de viol et agression sur deux femmes en Suède. Le fondateurn de wikileaks annoncera que le pentagone pourrait être derrière ces accusations visant, selon lui, à « détruire » le site internet qui embarasse l’armée américaine.

« Je ne sais pas ce qui se cache derrière (ces accusations), mais on nous avait averti que , par exemple, le pentagone, nous jouerait de vilains tours pour nous détruire » affirmait Julian Assange dans un entretien publié par le tabloïd suédois Aftonbladet. « En plus, on m’avait mis en garde contre des pièges sexuels », ajoutait-il.

Quelques semaines plus tard, les chefs d’inculpation s’avèreront non fondés.

Le largage massif

JPEG - 51.9 ko

Fin novembre, wikileaks publie plus de 250000 documents émanant du département d’état américain. Cinq grands journeaux de la presse internationale ont accés en exclusivité à ces télégrammes diplomatiques échangés entre le département d’état américain et ses ambassades. Ces cinq journeaux sont : Le Monde (Paris) , The New York Times (The New York) , The Guardian (Londres) , Der Spiegel (Hambourg) et El Pais (Madrid).

… premiers doutes du Chienchien … Pourquoi donner la primeur à des journeaux occidentaux ? …

Première utilisation des fuites : les écrans de fumée

Outre les « journeaux de guerre » relatant les comportements de l’armée US en Irak et en Afghanistan, l’essentiel de cette deuxième salve de scoops se résume à des rumeurs entre gens hauts placés. Ainsi, on apprendra très vite que selon Jean-David Lévitte, conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy, Hugo Chavez est « fou » et il est en train de transformer son pays en un « autre Zimbabwé ». On découvrira également, de source ambassade des états unis à Rome, que Silvio Berlusconi est « incapable » et « vaniteux » , « inefficace » et « physiquement fragile ».

JPEG - 108.1 ko

Et une dernière pour la route : selon le prince Andrew, représentant spécial du Royaume-Uni pour le commerce extérieur, « les français sont corrompus, les journalistes bruyants, et les enquêteurs de l’état idiots ».

Voilà donc les fameuses et fumeuses révélations de wikileaks ? Oui ! Enfin, celles que l’on met en avant, qu’on affiche, qu’on divulgue et diffuse. Mais en grattant un peu, on peut aussi lire bien plus interessant ….

Deuxième utilisation des fuites : l’amorce du détonateur

* Source : Al-Quds Al-Arabi (quotidien panarabe de Londres)

Dans les premières révélations, on peut lire que le roi d’Arabie Saoudite a demandé aux Etats Unis de « bombarder l’Iran » …

« Tous les rapports sur le nucléaire iranien ont établi que l’Iran, à ce jour, ne produisait que de l’uranium faiblement enrichi. Alors pourquoi un état arabe comme l’Arabie Saoudite, qui jouit dans le monde musulman d’une position éminente, s’est-il emprêtré dans une telle démarche ? » s’étonne Al-Quds Al-Arabi à propos des révélations de wikileaks faisant étatt d’une demande officielle par le roi Abdallah d’Arabie Saoudite aux Eétats-Unis d’attaquer militairement les sites nucléaires iraniens. « A supposer que le nucléaire iranien représente réellement une menace, pourquoi ne pas y répondre avec un projet nucléaire similaire ? Le roi saoudien n’ae-t-il pas pensé aux conséquences dramatiques d’une frappe militaire ? Ces révélations ne paliront certainement pas à l’Iran. Reste à savoir quelle sera la réaction de Téhéran . Une forte tension est à prévoir dans les relations entre l’Iran et ses voisins, l’Arabie Saoudite au premier chef.

* Source : Yediot Aharonot (quotidien Tel Aviv – 400000 exemplaires)

Si WikiLeaks n’existait pas, Israël devrait l’inventer. Une vérité qui ne laisse place à aucune ambiguïté a éclaté au grand jour. Le monde entier, et pas seulement Israël, est terrifié par la menace nucléaire iranienne. La nucléarisation de l’Iran ne relève pas de la paranoïa israélienne, comme certains le prétendent. De Riyad à Moscou, les dirigeants du monde en perdent le sommeil. La question iranienne est le fil conducteur des centaines de milliers de documents rendus publics par WikiLeaks. Il en ressort que le monde attend d’Israël et des Etats-Unis, dans cet ordre, qu’ils fassent quelque chose pour barrer la route au “Hitler de Téhéran”.

Les fuites ne portent pas atteinte à la politique étrangère de Washington ; elles viennent étayer la principale thèse avancée par deux gouvernements américains, qui s’avère incroyablement similaire au message central du discours officiel israélien : l’Iran représente la plus grande menace, claire et immédiate, pour la stabilité du monde, lequel doit agir pour supprimer cette tumeur maligne. Tout le reste est secondaire.

Certains médias ont tenté d’exagérer l’importance d’un ordre qu’aurait donné la secrétaire d’Etat Hillary Clinton au personnel diplomatique américain, consistant à espionner des hauts fonctionnaires des Nations unies. Mais, si l’on étudie d’un peu plus près les documents, on s’aper­cevra que l’étroite coopération entre certains ­fonctionnaires de l’ONU et le Hamas ou le Hezbollah, était effectivement une source de préoccupation. Là encore, c’est une question qu’Israël avait fréquemment soulevée.

Le fait est que, jusqu’ici, rien dans la masse des révélations n’a jeté une lumière défavorable sur Israël. Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou s’en sort (relativement) indemne, tout comme son prédécesseur Ehoud Olmert. Même la déclaration du chef sortant du Mossad, Meir Dagan [Tamir Pardo lui succédera au 1er janvier 2011], sur la nécessité pour les Etats-Unis d’encourager la révolte des intellectuels et des étudiants en Iran s’inscrit dans une vision du monde démocratique – et dans une longue expérience en matière de renversement des dictatures. Les politiques étrangère et de défense ­d’Israël n’ont sans doute jamais été autant confortées ces dernières années que le dimanche 28 novembre dernier. Au moins sur le front iranien, et apparemment pour bien d’autres questions également, les dirigeants du monde, y compris du monde arabe, pensent comme nous, même s’ils ont honte de le reconnaître. Une honte que WikiLeaks a montrée au grand jour.

* Source : Kayhan (Téhéran)

Les documents diffusés par WikiLeaks n’ont rien d’exceptionnel. Il ne faut surtout pas croire que ce sont des “révélations” qui ont été faites contre le bon vouloir de Washington. Il est évident que les dirigeants de Washington et de la CIA ont programmé cette diffusion. Ce que l’on nous présente comme des “documents” n’est qu’une nouvelle manière de proférer des accusations infondées contre les opposants à la politique de Washington, comme Téhéran. Le but est de présenter l’Iran comme une menace aux yeux des opinions publiques occidentales. Franchement, si les Etats-Unis avaient une preuve quelconque que l’Iran ait acheté des missiles à la Corée du Nord, ils auraient communiqué ces informations au Conseil de sécurité de l’ONU pour convaincre les quinze pays de voter unanimement les sanctions contre le programme nucléaire iranien. Mais ils n’avaient pas de preuves et ils ont mis plusieurs mois pour réunir une majorité [le 9 juin 2010], et ce avec beaucoup de difficultés. Les manœuvres du site WikiLeaks peuvent être considérées comme de la “propagande douce”. Ce site a commencé en envoyant une petite flèche dans le dos de Washington afin de s’attirer la sympathie mondiale, puis s’est attaqué avec l’artillerie lourde aux opposants des Etats-Unis. Il est important de noter que, sans la complicité des médias occidentaux, jamais WikiLeaks n’aurait pu attirer l’attention des opinions publiques du monde entier et encore moins être pris au sérieux. Pourquoi ces informations ont-elles aussi été imprimées dans The New York Times, Le Monde, The Guardian, El País et Der Spiegel si le but n’était pas de convaincre les opinions publiques du “danger” iranien ?

La manipulation de l’opinion planétaire a t-elle bien fonctionnée ?

Alors, on commence par « lacher » des fuites de la CIA . et bing, l’impérialisme américain semble attaqué…

Bien sur, Washington se rebelle : alors, tentative de déstabilisation envers Julian Assange, en vue de le décridibiliser…

Echec du pentagone : les affaires de viol et violence n’étaient en fait qu’une histoire de préservatif troué envers des consententes … (je ne sais pas vous, mais perso, ça sent déjà le ridicule…)

On continue ; plus de 250000 scoops largués massivement en pature à la presse internationale ; bravo wikileaks …

Récupération médiatique des médias occidentaux dominants (et pour cause, ils avaient la primeur !) : des rumeurs, des cancans, des ragots, des querelles de clochers entre dirigeants médisants. La montagne aurait accouché d’une souris ? …

Et bien, les USA semblent bien vouloir que non : on continue à harceler Assange et wikileaks, sans toutefois (et c’est là que mes doutes se confirment) pouvoir l’empêcher de diffuser, d’agir, sans pouvoir « flinguer » son site … la CIA serait-elle si nulle que ça ? Même pas les capacités du hacker moyen ? …

En fait, c’est ma conclusion, mais je pense que vous serez nombreux à la cautionner : le paragraphe précédent « l’amorce du détonateur », qui ne sera jamais médiatisé au grand public, est assez révélateur : les fuites de wikileaks diabolisent l’Iran, annoncent ouvertement que l’Arabie Saoudite veut détruire ce pays (ha bon ? et pourquoi ?) ; étrangement, il n’y a aucune « fuite » sur l’état d’Israël (rien de rien, pas l’ombre d’une rumeur …nation irréprochable ? ou … ?)

« L’Iran a l’arme nucléaire, l’Iran est l’ennemi public numéro un de la planète, son voisin saoudien veut sa peau, l’état d’Israël est irréprochable,… » Et toutes ces révélations qui vont foutre un bordel planétaire monstre ne sont pas la cause des USA, vu qu’ils ont été eux-mêmes les premiers attaqués ! C’est wikileaks qui est responsable !

Je finirais cet article en confirmant ceci : bien sur que c’est wikileaks qui est et sera responsable de la future destruction de la planète ; mais wikileaks n’est pas le canard enchainé ou le médiapart de la mondialisation, ce n’est qu’une création de la CIA !

Article d’origine : Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 00h03 - Posté par Copas

ça continue....

Maintenant c’est ouikiki qui déclenche la 3e guerre mondiale....

ça va les mecs ?

Par ailleurs les "révélations" de ouiouikoui ont particulièrement intéressé les Espagnols au point que des milliers se sont rassemblés devant l’ambassade de Grande Bretagne pour réclamer la libération de Assange.

http://www.youtube.com/watch?v=V-w1...

Car ce qu’ils ont appris (en complément de ce qu’ils savaient déjà) les a mis en rogne un peu plus contre les états US et GB

Probablement tous des agents de la CIA puisqu’ils s’en prennent à la CIA et ses alliés britanniques, cqfd, le bout du bout des paranoiaques conspirationistes...

Par ailleurs je note que tu reprends les rumeurs de viol d’une façon honteuse ne concluant que

Quelques semaines plus tard, les chefs d’inculpation s’avèreront non fondés.

tu portes mal le nom de Guevarra en oubliant qu’une des deux accusatrices serait liée à des milieux anti-cubains, que l’accusation repose sur une relation sexuelle non protégée (de ce que j’ai compris) ce qui est assez loin des mots employés...

Quand aux chefs d’inculpation levés : Assange est-t-il libéré ?

Salir, salir, salir, il en restera toujours quelque chose

Je n’ai perso aucune idée de ce qui se passe dans la tête des fondateurs de ce site, si leurs engagements sont sincères ou pas.

Ce que je note c’est la mise à cru et la tension montante entre pays capitalistes à ce propos et la colère des masses qui s’exprime de découvrir ce que pensent des membres de l’appareil d’état US + leurs correspondants impérialistes.

Quand à la justification de l’attaque contre l’Iran ça ressort de la dingologie pure.

En effet savoir que les dirigeants d’Arabie Saoudite sont des paranos qui veulent "couper la tête au serpent" ne ressort pas d’une justification de ceux-ci.

eh oui, Israel et les USA ont des alliés, y compris dans les pays arabes. Une news ? Faut pas le dire sur les mains dans le dos entre dirigeants arabes, américains et sionistes ?

Septembre noir c’était un bombardement israélien ?



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 14h22 - Posté par

OUI sans aucun doute.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 16h51 - Posté par Copas

Septembre noir c’était un bombardement israélien ?

la réponse ...

13 décembre 2010 - 14h22 - Posté par 90.*.253.***
OUI sans aucun doute.

ma réponse :

et bien septembre noir est l’attaque massive et les tueries faites par le gouvernement jordanien contre les Palestiniens réfugiés dans des camps et il y eut plus de morts qu’à Sabra et Chatila

ah c’est vrai que wikipédia ça rime aussi avec CIA....comme Assange ...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 17h03 - Posté par LL

Je ne suis pas sûre et certaine que le "oui sans aucun doute" était une réponse à cette question précise sur septembre noir car cela pourrait aussi bien être une approbation massive de ton commentaire précédent...

....mais bon....

LL


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 20h29 - Posté par

Je ne suis pas sûre et certaine que le "oui sans aucun doute" était une réponse à cette question précise sur septembre noir

Effectivement. Prêter au seul petit roi hachémite Hussein la reponsabilité du massacre de "septembre noir", c’est comme attribuer celui de Sabra et Chatila aux phalangistes libanais...
Les foutaises sont inconcevables.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 08h14 - Posté par Copas

Effectivement. Prêter au seul petit roi hachémite Hussein la reponsabilité du massacre de "septembre noir", c’est comme attribuer celui de Sabra et Chatila aux phalangistes libanais... Les foutaises sont inconcevables.

ca c’est une foutaise, le petit roi l’a fait tout seul, comme un grand, pour garder le pouvoir face à une majorité palestinienne de la Jordanie.

la pression sioniste existait mais n’avait pas du tout le sens de celui qui amena les massacres de Sabra et Chatila

Ce qui démontre que l’interprétation que je faisais de la remarque était juste : la sous-estimation permanente des forces réactionnaires autres que celles des sionistes, de leurs actes, de leurs logiques, est à son maxi caricatural, bien trempé dans un fond d’amnésie


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 09h12 - Posté par Roberto Ferrario

Le "petit roi hachémite Hussein" a fait "seulement" 10 000 morts et plus de 110 000 blessés chez les palestiniens.

Bien sur tous ca dans une facon "ironique" comme le précise CG...

Le 17 septembre 1970, l’armée jordanienne intervient massivement contre les fedayins, et l’artillerie commence à bombarder les camps de réfugiés et les bâtiments qui abritent les organisations palestiniennes. Au bout de dix jours de pilonnages, les camps sont rasés et les organisations palestiniennes doivent trouver refuge au Liban et même en Israël, certains des fedayins de Yasser Arafat préfèrent traverser la frontière Israélienne pour ne pas se faire massacrer par les soldats Jordaniens...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 08h27

Le resultat de ce genre d’articles, c’est que personne n’a manifesté en France ce week-end, et que le soldat Meaning,le veritable heros de cette epopée, est plus seul que jamais ?



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 09h05 - Posté par

Et bien, les USA semblent bien vouloir que non : on continue à harceler Assange et wikileaks, sans toutefois (et c’est là que mes doutes se confirment) pouvoir l’empêcher de diffuser, d’agir, sans pouvoir « flinguer » son site … la CIA serait-elle si nulle que ça ? Même pas les capacités du hacker moyen ? …je cite
possible autre exemple :les "superheros israeliens " n’ont pas su éteindre un feu de brousailles sans hurler à l’aide au monde entier !!! colosses aux pied d’argile !on se fait beaucoup d’illusions sur la super puissance et leur intelligence

l’Arabie souadite :ça a surpris qui cette histoire !! pas un arabe ou un iranien n’ignore la position de l’AS , mais c’est ça la diplomatie justement :


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 12h02 - Posté par Roberto Ferrario

Chien Guevara franchement ton article ne pas seulement décevant mais a dire peux "suspect", tu nous a démontré plus d’une foi ta perspicace et la façon bien détaille de présenté certaine sujet...

Si tu été un "nouveau" sur notre site, et pour te parle sans poil sur la langue, ton article été sans hésitation envoie dans le caniveau...

Tu colporte tous la propagande sioniste et américaine, tu a fait une collection de tous les contre-vérité propager pour discrédité l’authenticité des document publie par Wikileaks...

Si on peux avoir des doute sur les "suppose" vrai raison que pousse Assange et le collectif des personnes que gère le site Wikipedia, nulle et personne peux propager ce que tu a écrit si ne veux pas avoir un retour du bâton...

En fin de conte tous se que tu a "vomi" on peux le retourne contre peux importe qui... compris toi même, on ne ce pas qui tu est et si tu est sincère ?, pour qui tu travaille ?, qui te finance ?...

Tous le monde peux facilement te faire le même procès d’intention, base sur rient, sur des rumeurs, sur des fantaisie, sur de la propagande partisane...

Mais on va "décortiqué" un peux ton article de merde :

Ce personnage énigmatique assure ne pas gagner d’argent avec ce site et affirme travailler avec une centaine de personnes environ.

Du début tu distille ton poisson base sur rient, mais pire, sur le fait que "ne pas gagner d’argent avec ce site" et avoir "une centaine de personnes" est forcement suspect... parlons pas donc des sites des syndicat, des mouvement des association, du notre... que on exactement le même fonctionnement... naturellement sans parle du tien ;-)

En août, Julian Assange est accusé de viol et agression sur deux femmes en Suède. (...) Quelques semaines plus tard, les chefs d’inculpation s’avèreront non fondés.

Tu balance cet info, dans une soit disant façon "désintéressé", et bien ca mérite plus que ca...

Pourquoi ne pas précisé qui est une des deux femmes, "apparentement" activiste publique des mouvement contre Cuba lie a des attentat et la oui financé par la CIA

Pourquoi pas précisé que la même femme avant de porte plainte a "apparentement" publie des dizaines des mini message sur Twitter pour "raconte" la super nuit passe avec Assange et se vanter du plaisir de la relation sexuelle trouve... pour après essaie de faire tous efface ces message provocant la réaction des ca "copine" que a retire ca propre plainte... Et en plus c’est faux, pour l’instant "les chefs d’inculpation" pour la justice suédoise reste encore fonde, pour le mêmes raison que ont dicte le mandat international et que Assange reste en prison, juste a prouve contraire...

Fin novembre, wikileaks publie plus de 250000 documents émanant du département d’état américain. Cinq grands journeaux de la presse internationale ont accés en exclusivité à ces télégrammes diplomatiques échangés entre le département d’état américain et ses ambassades. Ces cinq journeaux sont : Le Monde (Paris) , The New York Times (The New York) , The Guardian (Londres) , Der Spiegel (Hambourg) et El Pais (Madrid)… premiers doutes du Chienchien … Pourquoi donner la primeur à des journeaux occidentaux ? …

Cet information c’est exactement de la propagande orchestre que tu colporte sans excitation...

Tu peux nous donne STP l’adresse internet ou le journal ou tu a trouve les "250000 documents" publie les même que "apparentement" tu a pu le lire intégralement ??? Ca nous intéresse...

Pour le moment sur Wikileaks seulement un peu plus de 1200 documents on été publier sur les 250000, les diffèrent journaux que tu cite... "EUX" oui on obtenu l’intégralité des 250000 mais n’ont publie que seulement quelques dizaine... Si tu a quelque chose a dire, pourquoi donc ne pas parle des ces journaux plus que de Wikileaks... Tu te pose la question pourquoi avoir "donner la primeur à des journeaux occidentaux" est que tu veux dire que les journaux "orientaux" sont mieux ??? ou on doit comprendre que pas seulement tu accuse Wikileaks d’etre au solde de la CIA et du Mossad mais tu veux dire par la que cet site bénéficié d’un apport financier chinois ???

Si un jour on détiens des infos "important", "délicate" ou "dangereux" une des premiers choses a faire c’est exactement de le faire publier par des journaux a grand tirage...

l’essentiel de cette deuxième salve de scoops se résume à des rumeurs entre gens hauts placés

Wikipedia en aucun moment a présenter ces documents comme autre chose que par ce que sont soit que de la correspondance entre les diffèrent ambassades... si tu "découvre" l’eau chaude c’est ton problème, le langage utilise ne pas nouveau, meme a la fin de la guerre du Vietnam on a assiste a une énorme fuite des document que emploie le même langage, 47 volumes de document dé-classifiés furent publiés en pleine guerre du Vietnam, à la fin des années 60. Ils révélaient les mécanismes de l’intelligence et de l’intoxication dans ce conflit...

Deuxième utilisation des fuites : l’amorce du détonateur

Et en ce paragraphe tu dévoile ta volonté délibéré de discrédité les information (pas nouvelle pour qui milite) que la famille saoudien que "dirige" l’Arabie Saoudite" sont amis amis du gouvernement USA et du gouvernement d’Israël et alors ??? tu veux le nier ??? et pourquoi ???

Et tu arrive a la conclusion que le fait d’avoir publier cet évidence, fait le jeux d’Israël ??????

Ou c’est ne pas bien de "réaffirme" ce que on se déjà sur le rôles des certaine état du monde arabe a propos de la domination du moyen orient ????

Ça te gêne d’accusé certaine pais arabe de complicité ???

Echec du pentagone : les affaires de viol et violence n’étaient en fait qu’une histoire de préservatif troué envers des consententes … (je ne sais pas vous, mais perso, ça sent déjà le ridicule…)

Ca reste "ridicule" pour toi que tu ne pas dans une prison... mais tellement "ridicule" que pour l’instant Assange reste emprisonne en attente d’être extrade dans le USA...

On continue ; plus de 250000 scoops largués massivement en pature à la presse internationale ; bravo wikileaks …

Encore... ou tu a trouve l’intégralité des 250000 documents ??????????

Récupération médiatique des médias occidentaux dominants (et pour cause, ils avaient la primeur !) : des rumeurs, des cancans, des ragots, des querelles de clochers entre dirigeants médisants. La montagne aurait accouché d’une souris ? …

A bon ??? Nous on constat que la "Récupération médiatique des médias occidentaux dominants"... (encore une foi on pige pas ce que tu veux dire ??? en Orient ca passe autrement ???) est de moins en moins important, les diffèrent "pression politique" de diffèrent états commence a fonctionne et les diffèrent infos sur la pubblication des documents deviens de moins en moins diffuse... encore une foi pour nous, seulement un peux plus des 1200 document a l’heure actuelle on été publier... et c’est un fait que sont de moins en moins en premier page...

Et bien, les USA semblent bien vouloir que non : on continue à harceler Assange et wikileaks, sans toutefois (et c’est là que mes doutes se confirment) pouvoir l’empêcher de diffuser, d’agir, sans pouvoir « flinguer » son site … la CIA serait-elle si nulle que ça ? Même pas les capacités du hacker moyen ? …

A bon ??? pourquoi tu cache le fait indiscutable que le site Wikileaks pas seulement a été bel et bien "flingue" mais carrément a été interdit en plusieurs pais... même en France on a essaie de l’interdire, les attaques informatique n’ont pas cesse et pour ce ne "sortir" et avoir la possibilité d’exister la "communauté informatique" a multiplie les "miroirs" (copie du même site) par plus des un millier un peux partout dans le monde... et que les attaques informatique pour "déni de service" sont quotidien ??? le jour que ca va t’arrive tu verra se que ca veux dire de ne pas plus accédé a son propre site, nous on conne...

En fait, c’est ma conclusion, mais je pense que vous serez nombreux à la cautionner : le paragraphe précédent « l’amorce du détonateur », qui ne sera jamais médiatisé au grand public, est assez révélateur : les fuites de wikileaks diabolisent l’Iran, annoncent ouvertement que l’Arabie Saoudite veut détruire ce pays (ha bon ? et pourquoi ?) ; étrangement, il n’y a aucune « fuite » sur l’état d’Israël (rien de rien, pas l’ombre d’une rumeur …nation irréprochable ? ou … ?)

A bon ??? et voila la vérité... tu nie un fait connu de toujours "que l’Arabie Saoudite veut détruire ce pays" (Iran)

A bon ??? "les fuites de wikileaks diabolisent l’Iran" ou ca ???

A bon ??? "étrangement, il n’y a aucune « fuite » sur l’état d’Israël" pour l’instant on attend la pubblication intégrale des 250000 documents pour avoir un jugement aussi tranchante, mais vu que tu déclare que tu les a lu pourquoi tu ne le publie pas sur bellaciao ????

« L’Iran a l’arme nucléaire, l’Iran est l’ennemi public numéro un de la planète, son voisin saoudien veut sa peau, l’état d’Israël est irréprochable,… » Et toutes ces révélations qui vont foutre un bordel planétaire monstre ne sont pas la cause des USA, vu qu’ils ont été eux-mêmes les premiers attaqués ! C’est wikileaks qui est responsable !

A bon ??? Tu peux nous indique dans quel document des 1200 publie a cet jour est écrit cet phrase « L’Iran a l’arme nucléaire, l’Iran est l’ennemi public numéro un de la planète, son voisin saoudien veut sa peau, l’état d’Israël est irréprochable,… » ????

Je finirais cet article en confirmant ceci : bien sur que c’est wikileaks qui est et sera responsable de la future destruction de la planète ; mais wikileaks n’est pas le canard enchainé ou le médiapart de la mondialisation, ce n’est qu’une création de la CIA !

Ca c’est vraiment la conclusion la plus délirant que je jame lu, a part dans de la bouche de quelque patiente d’un hôpital psychiatrique ou de la bouche des quelques copain qui viens de prendre quelque dose de LSD...

Bref tu a dépasse tous le limite de la patience humaine... cet type des saloperie tu le publie sur ton site et pas sur le notre, on son fiche totalement de savoir qui te paye pour écrire cet merde, tu fait ta vie et nous la notre... CAPITO



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 13h03

J’ai bien lu l’article de Chien Guevara.

Comme j’ai lu ceux d’autres contributeurs ici ou là.

Sur l’article de Chien Guevara en particulier.

Je vais fonctionner avec mes a priori et avec ce qui est écrit dans cet article et ce que j’ai lu ailleurs.

D’abord, cette affaire Wikileaks, je ne vais pas le cacher, me crée une sorte de réaction épidermique face à tout ce qui semble très évident et qui concerne les relations internationales.

Face à cette affaire, je me sens un peu dans la même situation psychologique que face à la "révolution verte" de Moussavi en Iran. Ou que face à Ben Laden et les attentats du 11 septembre. Trop évident, trop facile..

Maintenant, ça c’est une intuition donc ça n’a rien de valable dans une démonstration..

Là, rentrons un peu plus dans LES FAITS...

On a quoi ?

En résumé, fuites diplomatiques ciblées (ciblées car, je n’ai toujours pas encore compris pourquoi si comme certains l’affirment - dans ces journaux- ils ont bien reçu les 250.000 documents - décryptés, j’imagine, mais ça l’histoire ne le précise pas ni dans un sens ni dans l’autre - ciblées sur les quotidiens qui ont publié et ciblés sur les informations qui ont été publiées -donc soit les journaux en question n’ont reçu que 1500 documents décryptés et ils n’ont pas eu le choix, soit ils ont reçu la clef de décryptage pour les 250 000 et là je me demande QUI et COMMENT a choisi les informations en question qui nous ont été livrées), charges d’Etat ultra violentes contre WL et Assange, histoire de moeurs tordue (dans les 2 sens car que foutait Assange, ce pirate super génial qui prend 40000 précautions et qui était "averti", dans le lite d’une probable anti-castriste ???), du coup, sorte de pseudo-guerre de hackers contre le "reste du monde" disons et vice versa...., du coup campagne mondiale en faveur ou contre Assange et Wikileaks...Du coup gros barouf sur la transparence, la liberté d’expression etc...
Moui... Ça semble super bien rôdé comme scénario...

Sauf que Assange en effet on ne sait pas trop qui c’est (je veux dire d’où il provient idéologiquement professionnellement, politiquement....) et ça, ça me pose un premier problème dans une telle affaire pour juger en faveur ou contre. J’en tiens compte. On sait qu’il semble avoir des liens avec une sorte de "dissidence" chinoise, en gros. Ok.

Il dit qu’il bosse pour la transparence et la liberté ok mais il ne décrypte pas l’ensemble des câbles et les journaux n’en livrent qu’une partie (comment pourquoi on ne sait pas). Moi un mec qui dit qu’il bosse pour MA liberté d’information je veux bien, mais dans ce cas, qu’il me donne la clef asap pour que je puisse lire les 250 000 docs que j’ai téléchargés sur mon ordi il y a 15 jours au moins maintenant. Ça vient pas, ça tarde,ça traine, avec des raisons plus ou moins fumeuses, donc, ça me gave ou disons au moins "ça m’interpelle quelque part".

Rebelle ou pas ? jusqu’au bout ou pas ? En attendant et finalement, Assange fait comme ceux qu’il prétend combattre il manipule il choisit et décide sans "nous ", et ça, ça me plait moyen.

En effet, on est troublés un peu (enfin, certains, et moi, en tout cas) en effet, que dans les câbles fuités, c’est à dire, je précise bien, ceux dont nous avons eu connaissance (quelle que soit la raison pour laquelle nous n’avons eu connaissance que de ceux-là), y’a pas grand chose sur Israël. Ou alors, qu’en tout cas, les journaux n’ont pas publié ceux qui existaient éventuellement si ils en ont eu.

Donc je ne sais pas si Chien Guevara a raison ou tort, tout ce que je peux dire à mon modeste niveau c’est qu’il me semble qu’il se pose des questions qui doivent être posées et qu’on est sans dte nbx à se poser et que ça ne fait pas de mal ; que ça ne situe pas untel ou untel dans un camp ou dans un autre de se poser des questions (sérieuses, à mon sens) et d’en faire état publiquement.

Qu’il faut pouvoir répondre à ces questions (et en poser d’autres, tranquillement) quand on veut faire avancer la connaissance des uns et des autres.

Moi je n’ai pas de certitudes sur le sujet, à part une seule, que en tant que citoyenne de base, je SAIS que je suis complètement dépassée par les relations internationales et les accords diplomatiques et géostratégiques des uns et des autres. Qu’on a déjà vu des vraies-fausses preuves par le passé, comme on a vu des vrais-faux passeports, qu’on a déjà vu des puissances étrangères livrer des armes à deux belligérants opposés en même temps, qu’on a déjà vu des pays en guerre officiellement faire du commerce entre eux en même temps, bref qu’en la matière on a déjà vu plein de choses bizarres, la dernière en date étant bien sûr le 11 septembre.

Ma seule certitude c’est l’incroyable capacité des Etats aujourd’hui à pouvoir manipuler les opinions publiques et les consciences des citoyens aujourd’hui (je dirais que d’une certaine manière le film "Inception" est une bonne illustration de cela, on a aujourd’hui la possibilité évidente de se faire manipuler à des tas de niveaux différents et de faire le mal en pensant objectivement et rationnellement qu’on fait le bien....) - c’est l’histoire de l’homme qui tient un miroir face à un miroir, en gros, exactement comme l’est une scène du film "Inception d’ailleurs" qui répercute des reflets à l’infini mais qui cache toujours quelque chose que les reflets ne montrent pas.

On va me dire que je suis trop suspicieuse, oui peut être, ou pranaoiaque, ok, ou complotiste...

De la même manière que je n’accepte pas qu’on me traite de complotiste ou de conspirationniste quand je remets en doute sur la base de questions et de faits, la version officielle du 11 septembre, je n’accepte pas qu’on me traite de conspirationniste quand je mets en doute la bonne foi de M. Assange et de WL.

On parle du pays du 11 septembre ? Alors je me méfie, et plutôt trois fois qu’une.

C’est tout pour moi sur ce sujet pour l’instant.

Ca demande temps, réflexion, débat, et patience (un peu) de prendre une position sur ce sujet. On est je pense toutes et tous loin du compte et j’écoute autant celles et ceux qui se disent "pro" en gros, que ceux et celles qui se disent "contre". J’attends de voir.

Mais dès que ça concerne en filigrane l’Iran en ce moment, j’ai des tics nerveux, ça c’est sûr aussi...

To be continued pour moi donc.

Slt à tous.

LL



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 14h34 - Posté par

Jolie diplomatie. Merci.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 22h10 - Posté par

Pas mieux La Louve, pour mon compte.

Par principe et par nécessité je considère que ce que certains taxent de "paranoïa" est dans les cas come celui-ci simplement une afaire de prophylaxie et de sécurité minima.

Bien sur peut-être Assange est sincère ??? Ce qui ne prouve pas d’ailleurs qu’il n’est opas manipulé.

c’est pour ça que j’ai traduit et publié sur BC sa profession de Foi qui en gros , à part qu’il est un fan des Murdochs père et fils et qu’il considère qu’il peut y avoir ds guerres "justes" à entreprendre par certains états contre d’autres états, ("Justes" pour quoi, qui ? Quels critères ? I don’t know), est comme je le dis une "Profession de Foi". Son aceptation comme "juste" est basée sur le feeling et ses nos propres désirs de trouver enfin quelqu’un qui marque les assassins étatsuniens à la culotte.

Y a dejà eu des cas, que je n’ai pas vu cités, de personnages qui ont du s’"exiler", ou même protèger leur peau, après avoir publié contre les intérêts des USA, entre autre les deux frères Meyssan qui publient du solide depuis plus de 10 ans exilés au Liban eux et leur site, ou le milliardaire Walter qui finança, sortit et édita et posta gratuitement dans le Monde entier le DVD "Confronting the Evidence" et qui a "disparu" du paysage après avoir du quitter les USA et s’être réfugié en Suisse.

Les "services" étatsuniens ou israéliens nous ont prouvé qu’ils étaient capables de "loger" et faire disparaître bien des personnages qui les gênent. Quand ça les gêne vraiment. Ou au moins les emmerder sérieusement.

Et Assange on le retrouve pour une histoire de capote anglaise trouée et pour avoir baisé, (mal semble t-il, puisqu’elles s’en plaignent, ((- : ), deux agentes de la CIA et des Anticastristes de Miami dans un pays, (La Suède), aux antipodes de celui ou il est censé vivre, bon allié d’Israël et du Mossad, donc des States, et qui se "rend" aux Anglais, aussi ultra-alliés des USA au lieu de se rendre aux Chinois par exemple à qui ça aurait certainement fait plaisir d’emmerder les Yankees.

Quand toutes les agences d’intelligence US te recherchent qu’est-ce que tu fous aux antipodes, en te déplaçant en avion, (Il y est pas venu à la nage je présume), le transport le plus contrôlé du Monde, et en partouzant dans des gang-bangs incontrôlés.

Et encore plus si comme il le dit dans sa "confession" il se fait du souci pour son fils en Australie que la CIA voudrait d’après lui "enlever" pour le contraindre à se rendre. Moi dans son cas j’aurait pas quitté le Bush australien et pas quitté non plus mon 11,43 Colt en dormant devant la porte de mon fiston au lieu d’aller courir la gueuse. Même si j’avais du baiser les kangourous pour me soulager les burnes.

On doit pas avoir lui et moi le même sens de la famille. ((- :

G.L.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 13h27

WikiLeaks n’est pas un « Wikigate »
Interview de Barah Mikaïl par Mehdia Belkadi (El Watan (Algérie), 03 décembre 2010)

Quelles répercussions pourraient avoir les révélations de WikiLeaks sur le Moyen-Orient ? Et quels sont les pays les plus concernés ?

Il va de soi que ces nouvelles révélations mises en avant par WikiLeaks ne rehaussent en rien l’image de la plupart des dirigeants du Moyen-Orient. Les exemples se rapportant à certains dirigeants du Golfe en particulier font ainsi état de la duplicité que ceux-ci sont capables d’entretenir. Mais il ne faut pas exagérer pour autant l’impact potentiel de ces « révélations » sur des pays tels que l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats arabes unis ou même l’Iran. Les informations de WikiLeaks sont en effet tellement anarchiques et désorganisées que la valeur ajoutée de ces révélations confine finalement à beaucoup de banalités.
L’Iran dénonce « une campagne de guerre d’information », qu’en pensez-vous ?

Les Iraniens ont constamment tendance à mettre de telles révélations au compte d’une théorie du complot. Cependant, ce qui semble les gêner le plus maintenant, c’est ce qui se dit sur le rôle des Nord-Coréens dans le renforcement de leur propre potentiel militaire. Pour autant, les Iraniens me paraissent excessifs dans leurs accusations, puisque les révélations de WikiLeaks sont somme toute plus gênantes pour les Etats-Unis et leurs alliés qu’elles ne peuvent l’être pour l’Iran.
Pourquoi ces fuites dérangent-elles autant ? Sont-elles crédibles ?

Ces fuites sont crédibles, bien entendu, rares sont d’ailleurs ceux qui, parmi les principaux concernés, ont cherché à réellement les nier. De plus, je ne crois pas que, au vu des informations qui nous ont été communiquées jusqu’ici par les médias, on puisse être en mesure de parler de scoops réels. Certes, quelques détails apportent des éléments sur la personnalité de tel ou tel officiel, mais dans le même temps, la méfiance des Arabes et d’Israël vis-à-vis de l’Iran est tout sauf un secret, et le fait que Hillary Clinton s’intéresse au profil psychologique de différentes personnalités politiques de la planète montre au contraire qu’elle ne prend pas sa fonction à la légère. Arrêtons donc de faire de WikiLeaks l’exemple vertueux d’une lutte contre la duplicité des politiques de la planète. WikiLeaks a le mérite d’exister, mais il ne paraît pas avoir réellement révélé de choses révolutionnaires, à ce stade du moins. Quant à la gêne générée, elle me semble néanmoins être due à la crainte de certains politiques de voir des révélations plus compromettantes rejaillir.
Quelles sont les conséquences pour la diplomatie américaine, notamment dans la région ?

Aucune. Les Arabes étant bien plus critiquables que ne le sont les Américains, au vu de ce qui a été communiqué par WikiLeaks jusqu’ici, je ne vois pas en quoi la marge de manoeuvre des Américains pourra être altérée dans la région. WikiLeaks n’est pas un « Wikigate », et quand bien même il le serait, les enjeux réels prévalant sur le terrain sont bien trop importants pour pouvoir être altérés par des assertions qui ne font que confirmer ce que l’on savait déjà de l’attitude des hommes politiques.

http://www.iris-france.org/informez...



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 13h32 - Posté par (k)G.B.

Et bien, les USA semblent bien vouloir que non : on continue à harceler Assange et wikileaks, sans toutefois (et c’est là que mes doutes se confirment) pouvoir l’empêcher de diffuser, d’agir, sans pouvoir « flinguer » son site … la CIA serait-elle si nulle que ça ? Même pas les capacités du hacker moyen ? …

[...]

Je finirais cet article en confirmant ceci : bien sur que c’est wikileaks qui est et sera responsable de la future destruction de la planète ; mais wikileaks n’est pas le canard enchainé ou le médiapart de la mondialisation, ce n’est qu’une création de la CIA !

En gros, parce que wikileaks est increvable face à la CIA, c’est que la CIA l’a créé ?

Désolé Chien Guevara, même si j’aime bien tes articles en général, là à mon avis tu te plantes en beauté.

Wikileaks est soutenu par l’une des plus "puissantes" communautés de "hackers" au monde, les Anonymous, qui ont fait tomber temporairement des sites comme Paypal ou VISA en riposte à la censure de wikileaks, mais surtout qui œuvrent pour éviter au site d’être bloqué.

Wikileaks est mirroré des centaines, des milliers de fois (> 1400 à l’heure actuelle). Il est virtuellement impossible de détruire un site qui est spontanément répliqué par des centaines de personnes dans le monde entier.

Wikileaks existe aussi ailleurs que sur le "WWW" que vous connaissez tous... Il y a un wikileaks sur I2P, un wikileaks sur le réseau TOR, sur Frost et Freenet aussi il me semble. Réseaux anonymisés et/ou cryptés, et pour l’instant à l’abri de tout contrôle.

Et dernièrement, avec les projets de DNS décentralisés qui se développent (donc non liés à l’ICANN, l’officine US qui régule la gestion des noms de domaine ; cf Dot-P2P ou OpenNIC), wikileaks a pu bénéficier de noms de domaine dont la propagation se fait via un protocole proche du P2P.

Bref... la CIA, avec tous ses moyens, ne peut pas grand chose pour l’instant. C’est d’ailleurs pour cela que les gouvernements du monde entier cherchent à verrouiller internet. Et lorsqu’ils réussiront à imposer des mesures telles que le DPI (Deep Packet Inspection : analyse complète de tout le traffic qui vient et va chez vous) et les verrouillages qui s’ensuivront, là ils auront réussi.

Mais ce n’est pas en fabulant qu’on empêchera cela. En revanche, et là je fais une pirouette complète, l’affaire wikileaks ne doit pas nous faire oublier ce qui nous arrive dans la gueule avec ACTA et LOPPSIx... qui visent justement à instaurer un tel contrôle, sans lequel la "CIA" ne pourra jamais flinguer des "Wikileaks".

(k)G.B.



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 13h56 - Posté par

Sur cet argument pour le coup je suis parfaitement d’accord avec KGB. Je voulais le noter plus haut mais j’ai zappé pour cause de purée à préparer ;) Ce n’est pas parce qu’on n’arrive pas à détruire son ennemi que cela signifie nécessairement qu’on l’a créé :)

Si on suit ce raisonnement le communisme est une création des capitalistes alors ? ;)))

Bref cet argument en gros "la CIA n’arrive pas à leur faire la peau donc ils sont pr la CIA" n’est pas recevable, je pense.

LL


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 14h41 - Posté par Roberto Ferrario

Demain Chien Guevara il nous dira :

"Si vous gagne dans une lutte syndical ou dans une lutte politique ou dans une revolution communiste et que donc votre patron ou votre adversaire politique ou les capitalistes ne sont pas arrive a vous détruire, ça voudra dire que vous été une création de la CIA et un agent du Mossad"

Ça promet bien la "révolution" a la Chien Guevara...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 15h04 - Posté par

J’ai bien précisé à la suite de KGB que cet argument (qui n’est qu’un parmi d’autres dans l’article) ne me semblait pas recevable.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 16h17 - Posté par Roberto Ferrario

Mmm je parle de l’article de Chien Guevare tu ne doit pas te sentir vise...

Mais je ajout une chose a ce que tu a écrit :

Que c’est l’article lui même que "ne me sembla pas recevable"


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 13h34

Pour apporter une autre précision...

Je n’ai lu nulle part dans cet article que Chien Guevara disait que Wikileaks allait causer la 3ème Guerre mondiale !

J’ai lu simplement une hypothèse que WL POURRAIT servir de PRETEXTE (ça dit bien ce que ça veut dire...) à une 3ème WW.

Et l’hypothèse "3è WW à partir de l’Iran" n’est pas une hypothèse de Chien Guevara ! Je me permets de rappeler qu’en France il y a un hebdo, le Canard, qui en parle régulièrement, de ces bruits de bottes (pour ne citer que cet exemple).

Certains disent que cette hypothèse d’attaque contre l’Iran est farfelue (mais les USA ont vendu il y a qq semaines plusieurs 10 ou 100 aines de millions de dolls à l’AS...)d’autres pensent qu’elle est crédible même si risquée.

Mais tout cela nous dépasse un peu je le crains (en termes de connaissances réelles acquises et d’analyses fiables), si bien qu’il me semble que pour s’exprimer sur ce sujet, il faut prendre des "pincettes", grosses. Et des précautions.

De ce point de vue un reproche que je peux faire à l’article de Ch G c’est qu’il me semble quand même un poil trop affirmatif et aussi, d’un point de vue technique, que j’aimerais avoir les liens des quotidiens cités pour pouvoir vérifier les sources par moi même....

LL



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 14h27 - Posté par Roberto Ferrario

Si le titre l’aise croire que "Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …"

La phrase finale est sans ambiguité a propos de la "responsabilité" :

"Je finirais cet article en confirmant ceci : bien sur que c’est wikileaks qui est et sera responsable de la future destruction de la planète ; mais wikileaks n’est pas le canard enchainé ou le médiapart de la mondialisation, ce n’est qu’une création de la CIA !"

Et oui... on peux tous le temps dire que comme un bon "rital" je ne peux pas comprendre l’infinie complexité de la langue francaise...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 14h33 - Posté par

"Je finirais cet article en confirmant ceci : bien sur que c’est wikileaks qui est et sera responsable de la future destruction de la planète

Pour moi , c’était de l’ironie (je me trompe peut être mais je ne pense pas que Chien Guevara soit assez CON pour croire que wikileaks pourrait être responsable de quoi que ce soit - il IMAGINE que c’est la version officielle qu’on pourrait lire...) enfin c’est comme ça que j’ai compris le truc mais je me plante peut être complètement.... mais bon....

LL


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 14h36 - Posté par

pour beaucoup de pays la guerre est déjà là !!!!!!!!!!!


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 16h04 - Posté par Roberto Ferrario

Et merde voilà je me suis fait avoir par ma totale ignorance... Je été sur que la "complexité" de la langue francaise été pour moi incompressible...

Je pige maintenat que cet article c’est que une farce, rient de se que est écrit est vrais tous se que a écrit Chien Guevare c’est de l’ironie même que Wikileaks "ce n’est qu’une création de la CIA !"...

Et bien on peux tous remarque que dans la presse contrôle par les capitaliste arabe et en particulier cel que est controlle par la famille saoudienne circulle l’information que tous le monde a lu les 250000 document ??? Et que on retrouve rient contre Israël du fait que Assange a soit disant négocie directament avec le gouvernement israellien contre argent et "protection" pour enlevé et peut être efface tous les documents de l’ambassade israellenne et tous les autres que parle d’Israel...

Trois choses si s’avère que est vrai :

 ca confirme que ses documents sont authentique au moins ce que on été rendu publique
 que c’est "compressible" les problèmes que cause la révélation de l’attitude des certaine gouvernement arabe a propos de l’Iran et pourquoi cet campagne pour dénigre Wikileaks
 que on ne peux pas considère pas "intéressant" ce que est deja divulgue

Donc pour l’instant tout précipitation sur des conclusion sont prématuré partisanne et suspecte et même si Assange a negotie quelque chose et que les documents sont rient d’autre que de la "correspondence" on ne pas dire que les document sont inutiles ou falsifie...

On peux que etre ravi d’avoir déjà une partie de cet documents et si c’est vrais l’intox des saoudien on peux imagine que le reste ne va pas tarde a être publie par d’autres groupes ou sites déjà en concurrence avec Wikileaks ....


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 15h02 - Posté par yapadaxan

Jusqu’à plus ample informé, personne n’est véritablement informé de ce qu’est véritablement Wiki Leaks et encore moins Julian Assange.

Il "bombarde" le web de documents qui, semble-t-il, gênent les Etats aux entournures.

Zorro n’existe pas. Robin des Bois non plus. A suivre le roman, les USA ne seraient pas en mesure de contrer techniquement Wiki Leaks. Cette 1ère armée du monde, capable de voir nettement une lame de rasoir depuis un satellite s’avère impuissante à riposter face à un hacker.

Je viens de relire tout le mal que pensent certains contributeurs des conspirationnistes. La bonne blague !...

Et si le 11 9 était effectivement le fait de services US ? Et si Wiki Leaks était aussi un trompe-l’oeil ? Un leurre ?

Et si, indépendamment de tout ça, les USA et l’Occident avaient en effet décidé d’entrer en guerre contre l’Iran ? Il se murmure qu’en effet Israël fait tout son possible pour que cette guerre ait lieu. Que les missiles installés en Ukraine et en Tchéquie n’ont d’autre cible que l’Iran. Pas que, mais l’Iran quand même.

Si c’était la même arnaque : faux attentats, faux ADM mais vraie guerre ? Si le but ultime était le contrôle des puits de pétrole, de gaz, des gazoducs, des oléoducs, d’Iran et de toute la Caspienne à seule fin de priver la Chine des énergies dont elle a besoin ? Et si Wiki Leaks jouait ce même rôle de leurre que les attentats du 11 9 ?

A bien y réfléchir, la rebellion WL et la vraie fausse colère des Etats ciblés ressemblent à une vaste mise en scène : éclater, sous prétexte de piratage et de dictature de transparence, les cadres étroits de la diplomatie. Jouer à un pont trop loin. A faire monter la sauce.

Il est urgent de ne pas se presser, d’autant qu’en effet tout ça sent l’arnaque à plein nez.

Se pourrait-il qu’il y ait tant de naïfs ? Vous comprenez pourquoi les guerres ont tant de succès, ô crédules ?



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 15h31 - Posté par

face à un hacker.

c’est pas un hacker, il ne fait que mettre en ligne des documents qu’on lui a fournis...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 17h01 - Posté par LL

Si je peux préciser.... ;) parce que vu le sujet je crois qu’il faut être le plus précis possible ;) A l’origine, c’est en effet un hacker australien (enfin c’est ce qui est dit partout), MAIS c’est très juste qu’en l’occurrence il n’a rien "hacké du tout" !

Encore un exemple que l’effet "nuages de fumée" brouille énormément de choses et qu’on raconte tout et n’importe quoi la plupart du temps, ce n’importe quoi reposant sur un système assez connu de manipulation des masses et qui prend notamment appui sur la similitude entre des faits/des mots/ des positions.

wikileaks est devenu pour la plupart des "informés" (vs les "informateurs") un "site de pirates". Or ce n’est rien de tel, c’est un site de diffusion d’informations dites secrètes et classées confidentiel-défense pour certaines ( pas toutes) mais je mets ma main à couper que désormais 90 % de la population mondiale le croit...

LL


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 17h23 - Posté par Copas

les désirs d’une partie de l’appareil d’état américain, des exécutifs français et israéliens, saoudiens de trouver un prétexte pour faire la guerre n’ont rien à voir avec Wikileaks, et si la tension monte, ce n’est pas avec l’Iran où son dirigeant a essayer de sauver la face diplomatique des Saoudiens, mais bien entre les puissances impérialistes et des pays européens.

Les documents publiés ont tendu de façon considérable les relations entre l’Espagne, l’Australie , d’un côté et les USA et la Grande-Bretagne de l’autre.

Ce n’est pas un hasard si ce sont ces pays qui ont connu le plus de réactions populaires.

Donc, pour l"instant, ces publications accroissent la tension dans le camp impérialiste et pas contre l’Iran et les Palestiniens.

On peut faire les pieds au mur, danser dans tous les sens, mais c’est l’état des conséquences de ces publications.

Pour Chien Guevarra je ne suis pas sur qu’il plaisante sur la 3e guerre mondiale. Si il plaisantait qu’il le dise, et ça lèvera les ambiguïtés.

Pour l’instant rien ne justifie, ni de près ni de loin, que Assange soit un agent de la CIA, du moins il y a beaucoup plus d’indices que Chien Guevarra émarge à la CIA puisqu’il défend la guerre menée par cette officine

Mais nous manquons de preuves dans tout cela, la paranoia ne faisant pas preuve

Les seules choses qu’on sait c’est qu’une partie au moins des documents est authentique vus la violence des réactions des pays impérialistes et la colère sucitée dans les peuples qui ont eu affaire à la veulerie et la corruption de l’appareil d’état US (Afrique, Bolivie, Espagne, Australie, ...)

Je pense qu’une partie également de l’agressivité des appareils d’état bourgeois et des gouvernants vient qu’ils ont peur de contenus dont ils ne connaissent pas l’étendue.

Un indice, le soulagement visible des larbins des médias devant les descriptions donnés de Sarko par de prétendus diplomates US, alors qu’ils aboyaient fort avant (les retro-pédalages).

Mais ce qui restera sera cette tension entre gouvernants et gouvernés, cette tension contre les USA, l’effet Wikilealks est pour l’instant là clairement.

Et c’est donc positif

Le reste on verra.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 15h17 - Posté par LL

Haaretz il y a qq jours :


" WikiLeaks founder Julian Assange on Wednesday defended his disclosure of classified U.S. documents by singling out Prime Minister Benjamin Netanyahu as an example of a world leader who believes the publications will aid global diplomacy.

"We can see the Israeli Prime Minister [Benjamin] Netanyahu coming out with a very interesting statement that leaders should speak in public like they do in private whenever they can,"
Assange told Time Magazine in an interview on Wednesday, days after his online whistleblower published thousands of secret diplomatic cables.

"He believes that the result of this publication, which makes the sentiments of many privately held beliefs public, are promising a pretty good [indecipherable] will lead to some kind of increase in the peace process in the Middle East and particularly in relation to Iran," Assange said.

"I just noticed today Iran has agreed to nuclear talks. Maybe that’s coincidence or maybe it’s coming out of this process, but it’s certainly not being canceled by this process," he added.

Also Wednesday, a senior Turkish official blamed Israel for the WikiLeaks release. Addressing reporters, Huseyin Celik, deputy leader of Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan’s AKP party, hinted that Israel engineered the leak of hundreds of thousands of United States diplomatic cables as a plot to pressure the Turkish government.

“One has to look at which countries are pleased with these," Celik was quoted as saying. "Israel is very pleased. Israel has been making statements for days, even before the release of these documents.”

“Documents were released and they immediately said, ‘Israel will not suffer from this.’ How did they know that ?” Celik asked.

Kristinn Hrafnsson, WikiLeaks spokesman, earlier Wednesday called the publications "perfectly legal", adding that people had a right to know what officials working on their behalf were doing. He also dismissed concern that the publication of classified U.S. communications would damage cooperation between countries.

If global stability is based on deception and lies, maybe it needs a bit of a shaking up," he told Reuters Television.

WikiLeaks has shaken the diplomatic world by publishing excerpts of more than 250,000 confidential cables in partnership with five Western newspapers, including The New York Times and The Guardian in Britain.

The disclosures have angered the United States by exposing the inner workings of U.S. diplomacy, including candid assessments of world leaders. "

http://www.haaretz.com/news/diploma...



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 15h20 - Posté par LL

Désolée, c’est ENCORE en anglais :) c’est Time Magazine.



"This is the transcript of TIME managing editor Richard Stengel’s interview with WikiLeaks founder Julian Assange via Skype on Nov. 30, 2010.

RICHARD STENGEL : Hi, Mr. Assange, it’s Rick Stengel. I’m the editor of TIME magazine, and thank you for joining us this evening.

JULIAN ASSANGE : You’re welcome.

RS : So sorry about the technical difficulties, but I’m sure it’s something you’re used to. So here we go.

JA : Thousands of them.

RS : What is the effect thus far of the latest round of leaks and what effect do you hope to have from those leaks ? (See TIME’s video "WikiLeaks Founder on History’s Top Leaks.")

JA : I can see that the media scrutiny and the reaction from government are so tremendous that it actually eclipses our ability to understand it. And I think there is a new story appearing, a new, original story appearing about once every two minutes somewhere around the world. Google News has managed to index. At this stage, we can only have a feeling for what the effect is based upon just looking at what the tips of the wave are doing, moving currents under the surface. There is simply too much volume for us to even be able to see. But looking at what we can, I can see that there is a tremendous rearrangement of viewings about many different countries. And so that will result in some new kind of harmonization [variant : harm minimization]. And we can see the Israeli Prime Minister [Benjamin] Netanyahu coming out with a very interesting statement that leaders should speak in public like they do in private whenever they can. He believes that the result of this publication, which makes the sentiments of many privately held beliefs public, are promising a pretty good [indecipherable] will lead to some kind of increase in the peace process in the Middle East and particularly in relation to Iran. I just noticed today Iran has agreed to nuclear talks. Maybe that’s coincidence or maybe it’s coming out of this process, but it’s certainly not being canceled by this process.

RS : One of the unintended consequences is the opposite effect, which is what we’ve seen with the Department of Defense, and even the State Department, here in the U.S., of trying to make secrets more impenetrable rather than less and trying to take precautions against what has happened from happening again in the future. How do you regard that ?

JA : Well, I think that’s very positive. Since 2006, we have been working along this philosophy that organizations which are abusive and need to be [in] the public eye. If their behavior is revealed to the public, they have one of two choices : one is to reform in such a way that they can be proud of their endeavors, and proud to display them to the public. Or the other is to lock down internally and to balkanize, and as a result, of course, cease to be as efficient as they were. To me, that is a very good outcome, because organizations can either be efficient, open and honest, or they can be closed, conspiratorial and inefficient. (See "Awkward ! Hillary Clinton Visits Countries WikiLeaks Tattled On.")

RS : Are there any instances [in] diplomacy or global affairs in which you see secrecy as necessary and as an asset ?

JA : Yes, of course. We keep secret the identity of our sources, as an example, [and] take great pains to do it. So secrecy is important for many things but shouldn’t be used to cover up abuses, which leads us to the question of who decides and who is responsible. It shouldn’t really be that people are thinking about, Should something be secret ? I would rather it be thought, Who has a responsibility to keep certain things secret ? And, Who has a responsibility to bring matters to the public ? And those responsibilities fall on different players. And it is our responsibility to bring matters to the public.

RS : You mention the public. Do you believe the American public in this particular instance was either dissatisfied or unhappy with the way the U.S. government was conducting diplomacy, so that you felt compelled to expose it to them ? Because it seems to me that the public is reacting negatively to a lot of this exposure of diplomatic secrets that they presumably feel were actually in their interest.

JA : Well, I think the response by the American public has been very favorable to our endeavor. In fact, I think the State Department is going to have a hard time of it trying to spin this. It’s one thing to tap into [audio lost]. It’s one thing to talk about the need to protect this image of the innocent young soldier ; it’s another thing to talk about how diplomats are hard done by when they find their very privileged position in life undermined by having their lies revealed. And it doesn’t seem to me that there is grass-roots, broad support for the behavior of diplomats, say, stealing [inaudible] DNA. That’s just something that doesn’t resonate well with the average person.

RS : And I know you’ve e-mailed about this, but what is your reaction to Secretary [Hillary] Clinton’s declaration that you’ve put lives in jeopardy and now the apparent attempts by the U.S. Justice Department to prosecute you ? What is your reaction to that ? And have you committed any crimes that they should be prosecuting you for ?

JA : Well, this sort of nonsense about lives being put in jeopardy is trotted out every time a big military or intelligence organization is exposed by the press. It’s nothing new, and it’s not an exclusively American phenomenon by an means. It goes back at least 50 years, and in extremely different forms hundreds of years before that, so that sort of reactionary sentiment is equally expected. We get that on nearly every post that we do. However, this organization in its four years of publishing history — we don’t need to speculate, it has a history — has never caused an individual, as far as we can determine or as far anyone else can determine, to come to any sort of physical harm or to be wrongly imprisoned and so on. That is a record compared to the organizations that we are trying to expose who have literally been involved in the deaths of hundreds or thousands or, potentially over the course of many years, millions.
(...)"


(LA SUITE SUR LE SITE DU TIME - + 3 pages encore)

ICI :

http://www.time.com/time/world/arti...



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 22h57 - Posté par Chien Guevara

Salut à tous,

Bon, je vois que j’ai été bien accueilli. Quelques réponses semblent nécessaires...

Je pense que certains ont mal compris mon article. En effet Roberto, je ne vois pas où est la propagande sioniste et américaine dans mes écrits ; ça serait plutôt d’ailleurs le contraire, mais bon.
Je n’ai jamais dit non plus avoir lu les 250000 fuites.
Il y a c’est vrai beaucoup d’ironie dans mon texte, ainsi que des opinions publiques, des projections de "versions officielles" ou des citations de sources que l’on m’a attribué par erreur.

Pour Copas, bien sur que je plaisante quand je dis que wikileaks va provoquer la 3ème guerre mondiale ; les états guerriers n’ont pas besoin de ça pour la déclencher ;même si on peut cependant deviner que les révélations de wikileaks ne vont pas favoriser la paix mondiale.
Et je ne défend pas la guerre menée contre wikileaks ; je trouve même les inculpations contre Assange "ridiculement" déplacées.

Je ne dis nulle part que les révélations de wikileaks sont fausses, car je ne le pense pas. Ce qui me fait peur, c’est l’utilisation que chaque pays risque d’en faire. Je ne dis pas qu’Assange appartient à la CIA, mais par contre que cette dernière pourrait bien "utiliser" wikileaks à des fins de propagande.

Je pense que LL m’a bien compris (les sources : http://www.courrierinternational.com/article/2010/12/02/israel-avait-raison-sur-toute-la-ligne
http://www.courrierinternational.com/article/2010/12/02/complot-mondial-contre-teheran
http://www.courrierinternational.com/article/2010/12/02/les-saoudiens-dans-un-sale-petrin )



Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 23h34 - Posté par Roberto Ferrario

Il y a c’est vrai beaucoup d’ironie dans mon texte

Bon je pense que vraiment tu te fout de notre gueule...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
13 décembre 2010 - 23h43 - Posté par Chien Guevara

Si c’est ton avis...
Je suis donc un agent de la CIA ?


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 00h03 - Posté par (k)G.B.

Faut savoir alors, Chien Guevera !
WL est une émanation de la CIA ou non ?
Ou alors voulais-tu dire que la CIA organise sciemment les fuites de ses infos pour alimenter WL ?

Et puis, je trouve pour le coup que plaisanter sur un sujet aussi complexe, aussi trouble, et le faire dans un article a priori sérieux, c’est vraiment jouer avec le feu...

Pas cool, CG, sur ce coup-là ! :(


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 08h08 - Posté par Copas

je pense que CG s’est laissé emporté par la soulerie d’une thèse, et a dérapé.

Son texte est un assemblage d’assertions peu dignes, pas une démonstration. Quand on veut prouver que son chien (guevara) a la rage....

une erreur à oublier.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 09h36 - Posté par Roberto Ferrario

Il y a c’est vrai beaucoup d’ironie dans mon texte

Ce vrai que les soit disant sources que tu publie a la fin de ton commentaire sont "gravement" ironique... pffffffff

Ce qui me fait peur, c’est l’utilisation que chaque pays risque d’en faire.

C’est certainement une autre phrase "ironique"... Tu te préoccupe de "l’utilisation que chaque pays risque d’en faire" ??? Avec quoi ??? Avec des information que toi même "ironiquement" tu fait suppose que sont "manipulé", ou "orienté", ou "tronqué" ???

Mais enfin de quel pays tu parle ???

Bien sur sont des question "ironique" que je te pose, tu le doit savoir que entre des personnes prétendu sérieuse on ne arrête pas de se foutre de la gueule de tous le monde non ???

Pourtant tu doit le savoir que ici chez nous c’est pas vraiment notre façon de faire, mais chez toi peut être...


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 10h48 - Posté par

Ben Wikileak a déclenché à ce jour AU MOINS une guerre :

Entre Roberto F. et Chien Guevarra.

Et ça c’est bien une "victoire" qui doit réjouir la CIA. (((- :

G.L.


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 12h50 - Posté par Roberto Ferrario

GL Tu a bien vu comme est "puissant" la CIA et voilà une "première guerre"... Ironiquement votre ;-)


Et si wikileaks n’était qu’un prétexte à la troisième guerre mondiale …
14 décembre 2010 - 10h41 - Posté par

C’est à peu près ce que j’ai compris en effet.

Mon point de vue c’est que Assange aurait bien aimé faire "danser" quelques uns pour du pognon, c’est une sorte de pseudo-agent qui fait ça pour le blé. Ses conneries de "agir pour la transparence, la démocratie etc" c’est complètement pipeau. La preuve ? comme je ne cesse de le dire, ON ATTEND LA CLEF DE DECRYPTAGE DES 250 000 et quelques documents téléchargés sur WL , mon petit père !! ON ATTEND TOUJOURS.

Mais la "démocratie" et "les droits de l’homme" ça a toujours été très vendeur ; c’est un sujet porteur dans le monde. Y’a qu’à voir le nombre de mystifications qui ont court dans le monde sur ces fondements, la dernière en date et non la moindre, étant la guerre contre l’Irak et ses peuples.

Moi quand des types qui prétendent se battre "pour moi", et "en mon nom", me traitent, finalement, comme mes ennemis eux-mêmes me traitent, avec plus ou moins les mêmes méthodes, les mêmes manières, et presque, les mêmes arguments, j’ai bcp de mal à leur accorder la moindre crédibilité.

Assange, plus les jours passent plus je me dis, soit il nous prend pour des cons , soit il est très con lui même. Mais j’ai du mal à croire qu’un type comme lui soit un con fini. Et qu’il n’ait pas réfléchi à l’extrême mystification consistant à dire que la transparence + Internet = + de démocratie.

Plus ça va, plus je pense que Assange essaie de manipuler l’opinion publique internationale de la "société civile" pour rétablir son chantage, et que son "whistleblowing" c’est plutôt du "blackmailing" - à preuve, ses "petits" échanges avec Israël et sur Netanyahu....

Mais "le problème", et c’est là comme ça que j’avais compris l’article de CG, c’est qu’Assange a probablement ainsi enclenché un truc qui risque fort de le dépasser complètement (ce que, à mon avis, il ne pouvait ignorer mais dont il a -manifestement- préféré se foutre des conséquences futures, ce qui le rend dangereux in fine même -surtout ?- pour nous qu’il prétend pourtant vouloir "aider"....) et qui à terme risque de nous dépasser complètement également (et c’est même déjà fait) et que nous ne verrons les conséquences réelles de ce jeu de cons que dans des actes négatifs.

Mais c’est vrai que, comme je le disais, j’ai une sorte de répulsion quasi-animale envers des gens ou des "mouvements" qui prétendent parler "en mon nom" et en même temps prennent leurs décisions seuls et semblent se moquer complètement et égoïstement, des conséquences de leurs actes.

Cette affaire n’est pas claire, mais là je n’apprends rien à personne, il se pourrait que se soit finalement beaucoup plus simple que prévu, mais on doit bien tout analyser et SURTOUT ne considérer aucune HYPOTHESE comme absurde (sauf quand elle apparaît véritablement déraisonnable).

La question que je poserais plutôt à Chien Gue sur son article (entre autre) c’est : quelle conclusion tire-t-il de son analyse et de ses hypothèses , parce que ça n’est pas très claire pour moi.

Fraternellement à tt le monde

LL





TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
5 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A l'instant où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite