Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
de : via LL
jeudi 16 décembre 2010 - 11h03 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

Et c’est pas fini ! La LOPPSI ne concerne pas que ce sujet, mais presque toutes les libertés fondamentales ! Et "l’opposition" est totalement muette et aphone sur le sujet, aucune manifestation nationale, RIEN, NADA, comme d’hab !!!

JPEG - 25.5 ko

L’article 4 du projet de loi Loppsi a été adopté mercredi soir par l’Assemblée nationale. Celui-ci permet à l’exécutif de produire une liste des sites à bloquer au niveau des FAI. L’opposition, qui réclamait l’intervention du juge dans le processus de filtrage, n’a pas été entendue.

Mercredi soir, les députés ont finalement adopté en seconde lecture le très controversé article 4 du projet de loi Loppsi. Celui-ci permet à l’exécutif de désigner les sites Internet et les contenus pédo-pornographiques afin d’en obtenir le filtrage au niveau des fournisseurs d’accès à Internet. L’intervention préalable de l’autorité judiciaire dans le processus de blocage a été rejetée.

L’adoption de l’article 4 sans le contrôle du juge est une déception à deux niveaux. D’une part, l’efficacité du blocage est loin d’être démontrée et risque de conduire à un sur-blocage. En cherchant à restreindre l’accès en aval plutôt qu’en intervenant en amont (en retirant les contenus directement à la source), la Loppsi va pousser les pédo-pornographes à adopter de nouveaux moyens pour accéder et partager de tels contenus.

Le travail des forces de police et de l’autorité judiciaire sera considérablement compliqué lorsqu’ils seront face à des réseaux chiffrés et décentralisés. Cette migration des utilisateurs s’est déjà vue avec la loi Hadopi, qui vise uniquement les utilisateurs des réseaux peer-to-peer. Plusieurs internautes ont changé de fusil d’épaule en passant par des sites spécialisés dans le streaming ou le téléchargement direct.

D’autre part, l’absence de l’autorité judiciaire fait craindre une dérive du filtrage. Si personne ne contestera la nécessaire lutte contre la pédo-pornographie, d’aucuns craignent que celle-ci soit instrumentalisée pour répondre à d’autres objectifs politiques. Puisque les juges ne seront pas de la partie, l’exécutif pourra étendre le filtrage à d’autres types de contenus. Comme Wikileaks ?

"Le gouvernement a fait le choix hypocrite et honteux de ne rien faire pour retirer les contenus pédo-pornographiques en ligne, tout en prétextant régler le problème. [...] Le blocage de l’accès aux sites ne réglera absolument rien au problème de la pédo-pornographie. Le cheval de Troie de la protection de l’enfance ouvre la porte, par ce vote, à la censure généralisée du net" a déploré Jérémie Zimmermann.

Comme nous l’expliquions en début d’année, le filtrage des sites à travers une liste noire maintenue par l’administration est un véritable problème démocratique. Si celle-ci est secrète, elle empêche tout recours à celui qui aurait été bloqué abusivement. Si la liste est publique, alors elle devient un annuaire idéal pour dénicher des contenus pédo-pornographiques. D’où l’importance du juge dans ce processus.

"Il est extrêmement inquiétant de voir les députés donner leur aval au filtrage administratif du net. Nul ne pourra contrôler la façon dont ces mesures de filtrage seront mises en place, par une liste noire secrète, et il n’y aura pas moyen de les contester" a réagi Félix Tréguer, chargé des affaires juridique et institutionnels à la Quadrature du Net.

En février, lors de l’examen en première lecture de la loi Loppsi, les députés avaient pourtant adopté l’article 4 tout en exigeant l’intervention de l’autorité judiciaire. Le filtrage du net au niveau des FAI était toujours possible, mais avec le contrôle du juge. Depuis, le texte est allé au Sénat cet automne et les parlementaires ont validé le filtrage du web sans contrôle judiciaire.

L’opposition devrait maintenant s’en remettre au Conseil constitutionnel pour tenter de revenir sur l’article 4.

http://www.numerama.com/magazine/17...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
16 décembre 2010 - 11h59

Peut-être même wikileak ?
Alain 04



LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
17 décembre 2010 - 09h06 - Posté par jaja

rappelez-vous le fichage ADN

ça a commencé par les pédophiles ( avec la gauche ! ) et maintenant c’est pratiquement tout le monde ......................

notre pouvoir d’action se réduit : les protestations ne sont plus écoutés quand elles ne sont tout simplement niées

nos libertés se restreignent de jours en jours ( enfin pour ceux qui veulent que ça change )

de plus en plus de monde se sent totalement dépossédés ..............

les résistances sont multiples, les alternatives aussi , mais la cristallisation ne se fait pas

des perspectives non politiciennes doivent apparaitre sinon le pire est sûr.


LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
16 décembre 2010 - 13h46 - Posté par (k)G.B.

Je crois que ceux qui votent les lois sont totalement dépassés par l’ère numérique. Contrairement à ceux qui les préparent.

Ils n’ont absolument pas conscience de ce que va entraîner cette loi. Les moyens de sécurisation/cryptage/anonymisation existent sur le net. Ils ne sont pas particulièrement accessibles au tout venant, mais avec de telles lois et ce qu’elles permettent d’imaginer pour le futur, ces moyens vont se développer, se démocratiser. Ceux qui veulent diffuser du contenu pedopornographique les utiliseront davantage encore, avec plus d’aisance, avec moins de risques ; ils deviendront invisibles.

Cette escalade ne peut aboutir qu’à une seule solution à moyen - long terme : le verrouillage total et complet d’internet pour 99,99% de la population. Il m’apparaît évident que c’est que souhaite l’oligarchie mondiale.



LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
16 décembre 2010 - 14h41 - Posté par celo

On n’empêchera pas les potentats de sabrer les libertes, la mafia ne se sert ni du tel, et encore moins d’internet.


LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
16 décembre 2010 - 18h11 - Posté par marie.lina

Ouvrons nos web-cams et posons culottes , peut-être nous ferons -t-ils cadeau de la vaseline !!! Désolée d’être vulgaire ,mais les mots me manquent à force de lire des nouvelles de pire en pire marie.lina



LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
16 décembre 2010 - 21h48 - Posté par Lili

Je ne supporte plus de découvrir sans cesse des nouvelles de ce genre...y’en a marre à la fin ! Pourtant je suis certaine qu’on est un paquet d’indignés, alors, comment on s’organise pour lutter ? Comment on résiste à tout ça ?



LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
17 décembre 2010 - 09h09 - Posté par jaja

Comment on résiste à tout ça ?

oui , nous sommes nombreux à se poser la question.


LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
17 décembre 2010 - 10h50 - Posté par

Sans empathie, pas de solidarité, pas de stratégie gagnante.
Quelque fois j’ai un plan perso, un embryon d’esprit d’initiative , le matin ;
mais en allant au taf, je prend la rocade bordelaise, je subis le comportement des salariés avec leur bagnole , et ça me calme, j’ai plus du tout envie de faire la révolution ni même de prendre le moindre risque pour utopier sec dans mon coin.
Si nous en sommes là c’est de notre faute.


LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
17 décembre 2010 - 12h47

[Loppsi] Des personnes s’invitent au conseil municipal de Périgueux - 14 décembre

Des personnes s’invitent au conseil municipal de Périgueux

Tract distribué pendant le conseil municipal de Périgueux du 14 décembre :

Mesdames Messieurs etc…

Vous n’êtes pas sans savoir que la loi LOPPSI 2 est actuellement en dernière lecture au Sénat pour être votée prochainement.

Ce fourre-tout sécuritaire, en réalité, n’est que le viol de nos vies et l’obéissance par la peur au gré de l’État et de ses institutions.

Toutes ces stratégies ne visent qu’au contrôle social, s’appuyant sur les différences qui existent entre chaque individu, du mode de vie aux pensées.

Par votre approbation, vous cautionnez Big Brother, par votre approbation vous cautionnez un système fait de pantins, de clones et de soumis.

Vous vous appuyez sur des faits, non pas généralisés, mais qui vous servent pour vos points électoraux.

De nouveau vous pointez les populations les plus pauvres, les jeunes, les personnes qui ne pensent pas comme vous le souhaiteriez.

Vous désirez le rangement de la population pour laisser le contrôle aux nantis.

Vous prenez comme toujours les problèmes en sens inverse, faisant payer la population de votre incapacité à gérer, nous faisant croire que nous sommes incapables de nous gérer.

« Punir pour qu’ils obéissent, diviser pour mieux régner »

Vous êtes des meurtriers en puissance.

Vous êtes des criminels.

Pensez-vous que nous allons nous laisser faire ? Pensez-vous que le mode de société que vous voulez nous imposer, nous allons l’intégrer, gentiment… ?

Ce n’est qu’un début, nous serons là à chacun de vos pas.

Vous nous interdisez des modes de vie alternatifs… nous ouvrons des lieux autonomes.

Ici et maintenant.

Vous allez sans doute utiliser vos « forces de l’ordre » pour nous déloger… Nous irons ailleurs encore et encore.

Nos vies nous appartiennent, nos choix de vie et nos pensées ne se négocient pas dans vos bureaux ou vos assemblées.

DES GENS QUI VEULENT VIVRE… SANS VOUS

Comité anti-répression du Périgord, 16 décembre 2010.

http://antirep24.over-blog.com/

http://juralibertaire.over-blog.com/



LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
18 décembre 2010 - 23h40 - Posté par

83.***.67.***
bravo pour votre combativité.. tout le monde devrait prendre modèle sur votre combat !!


LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
19 décembre 2010 - 07h45 - Posté par libre dissidence

Ah les lois, ceux qui les font et ceux qui les subissent !

Et bien force est de constater que nous n’avons plus aucunes prises sur les textes auto écrits et auto votés ...
De plus en plus vite le décalage entre la société (vous et moi) et eux, les garants de la Démocratie ; ce décalage devient visible, parce qu’il devient aussi très ’’gouffresque’’ !

Il est aussi le fourre tout des lois liberticides de la clique au pouvoir et des besoins de protections des riches.

Partons de l’exemple des lois et aménagements successifs du fichier des empreintes génétiques : censés au début recueillir les traces des délinquants sexuels ; nous en sommes arrivés à récolter pratiquement tout les délinquants condamnés à plus de 1 an de détention, certains syndicalistes et ’’agitateurs’’ pro écolos se sont même fait condamner aux prélèvements pour leurs activités de luttes !

Seule l’information libre reste à leur faire peur, et les gênent dans leurs tentatives de confiscation des savoirs...

Imaginez en effet l’impact des médias libres (les vrais), quand à un meeting entre amis vous plaisantez sur les Auvergnats, dans l’heure qui suit vous êtes sur le Web et dans le trimestre vous êtes condamné !

Si l’un de vous avait des infos sur le financement d’une campagne politique, aux comptes non publiés, et aux forts soupçons de rétro commissions, qu’il le dise ...

Mais qu’il n’essaye pas de le faire avec une commission sénatoriale, le temps qu’elle obtienne la dé-classification totale des dossiers, une loi aura été voté qui remettra tout à la poubelle...

Nous l’avons vu et constaté pour les dernières lois votées ; qu’il s’agisse du Sénat ou de l’Assemblée, ils ont votés pour Eux et au mieux de leurs intérêts ; mais surtout contre nos idées.

Bloquer les communications ou l’abreuver de force, ne leur servira qu’à mieux piocher dans le porte monnaie, sauf qui si vous ne le voyez pas ; à quoi servira dans avoir la photo ?

Libre dissidence



Freenet
25 décembre 2010 - 03h04

Il y a une chose qu’ils ne censureront pas : Freenet.

Site officiel du projet Freenet :
http://freenetproject.org/fr/index.html

Mon initiative personnelle :
http://freeleaks.blogspot.com
N’hésitez pas à laisser des commentaires !
Si l’aventure tente l’un d’entre vous, voir la section contact ;)



MANIF / RASSEMBLEMENT ANTI LOPPSI - 5 janvier 2011 à PARIS
28 décembre 2010 - 13h00 - Posté par Pierre

Le prochain rassemblement contre LOPPSI à Paris aura lieu : le mercredi 5 janvier 2011 de 17H à 23H au CIP (collectif intermittents et précaires) 14 quai de Charente 75019 PARIS - Métro Corentin Cariou (ligne 7)

Pour que ce rassemblement ne soit pas vain, il peut être intéressant d’avoir lu ce texte auparavant.

================================

« Je te souhaite que ta loi retombe sur ton père, ta mère, ta femme, tes enfants, et toute ta postérité. Et maintenant avale ta loi. » — A. Artaud.

Là ne s’agit pas de s’en contenter.

Les lois LOPSSIs sont des lois scélérates, certes, mais elles s’attaquent à quelque chose de plus profond : la mémoire historique.

Un arrière-goût de tout ce que les régimes autoritaires ont concocté de meilleur.

Mais nous ne nous arrêterons pas là, ce n’est pas au nom de quelque idéal de liberté républicain ou démocrate que nous désirons nous lever.

Au nom de rien d’ailleurs.

La haine totale de ce monde totalitaire suffit à nous accrocher à la moindre intensité de résistance pouvant naître.

Mais nous ne nous arrêterons pas là non plus.

Nous combattons sans défendre mais combattons avec certains horizons en tête : celui de voir un jour sans Travail, sans Propriété, sans Misère, bref tout ce qui a dicté les grandes insurrections ouvrières du siècle dernier…

Nous sommes une histoire perdue cherchant à se retrouver en ces temps effacés :

Mieux que partout, la France a réussi à ménager l’oubli chez ses sujets, non seulement l’oubli de ce pourquoi elle règne encore, cette France, mais l’oubli qu’il existe des ailleurs, d’autres notes, d’autres couleurs que le gris bétonné et le noir fumeux.

« C’est une époque bien carabinée » disait un camarade et c’est véritablement vrai. Tout a faillit ici, pourtant tout semble encore fonctionner. Là, se dévisage le capitalisme : il n’a besoin que de notre consentement soumis pour exister. Il ne lui faut même plus inventer quelques bonheurs qui tiennent, des merveilles qui font espérer. Il ne lui faut, désormais, plus que perfectionner ses outils policiers.

Lui-même se l’avoue lorsqu’il met en scène sa critique : « Le monde est pourri, vous avec, restez sage » relaye le Spectacle.

Puisque le monde dérive, pourquoi ne pas dériver lentement avec lui. C’est ce qu’ON voulait nous faire croire.

Hélas, le meilleur des mondes n’a pas encore triomphé !

« C’est un beau moment, que celui où se met en mouvement un assaut contre l’ordre du monde […] Voilà donc une civilisation qui brûle, chavire et s’enfonce tout entière. Ah ! Le beau torpillage. »

Il nous faut retrouver la mémoire, une mémoire tactile, celle des armes, de l’émeute, de la résistance matérielle. Il nous faut des réflexes, il nous faut se mettre d’accord une bonne fois pour toute : « faire apparaitre dans la pratique une ligne de partage entre ceux qui veulent encore de ce qui existe, et ceux qui n’en voudront plus ».

En temps de guerre, ceux qui prétendent échapper à celà sont ceux qui ont déjà choisi un camp : celui de l’engagement le plus total dans le désengagement. Celui de rejouer les mêmes échecs en se disant que cela fonctionnera un jour.

Ce sont eux, les véritables amnésiques. L’amnésie est une position bien confortable en ce monde, elle permet de s’ancrer léthargiquement dans un espoir messianique. Un espoir qui n’a pas fini de faire vivre et de laisser mourir…

« Diverses époques ont eu ainsi leur grand conflit, qu’elles n’ont pas choisi mais où il faut choisir son camps. C’est l’entreprise d’une génération, par laquelle se balaient les empires et leurs cultures. Il s’agit de prendre Troie ; ou bien de la défendre. Ils se ressemblent par quelque côté, ces instants où vient se séparer ceux qui combattront dans les camps ennemis, et ne se reverront plus. » — Guy Debord.

Dimanche 26 décembre 2010.



LOPPSI 2 : le blocage des sites sans juge est adopté par les députés
30 décembre 2010 - 10h59 - Posté par Revolution67

Dites "Au revoir" à Bellaciao...
Sont pas cons non plus. Ils ont bien vu avec les retraites que l’organisation de la masse, pour une bonne partie prenait appui sur internet : sites alternatifs d’informations, de diffusion, de débat,.., réseaux sociaux, forums, blogs...

Avec cette loi, ils se donnent le pouvoir de tout contrôler et de nous ôter cette possibilité de dialogue et d’organisation. Quand on parle de guerre sociale, elle est là, pas seulement au niveau de nos acquis sociaux mais également dans l’entrave de nos libertés fondamentales. Parce que c’est précisément ces libertés là qui sont en mesure aujourd’hui de gêner le gouvernement et le capitalisme. C’est elles qui nous distinguent encore des automates qu’ils voudraient que l’on soit.






Projection-débat “Nous ne vendrons pas notre avenir” 21 novembre 2019 - 18h30 (video)
jeudi 21 - 11h44
de : Info’Com CGT
Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
1 commentaire
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite