Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La librairie L’Insoumise a dix ans et toutes ses dents !


de : PACO
mercredi 29 décembre 2010 - 17h19 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

En 2001, une librairie pas ordinaire ouvrait ses portes à Rouen. Son nom, L’insoumise. Dix ans plus tard, on y trouve toujours des rayons pleins à craquer de livres, de revues, de disques alternatifs et libertaires. En attendant l’anniversaire prévu le 29 janvier à Mont-Saint-Aignan, poussons la porte en compagnie de Jean-Pierre Levaray, auteur et co-fondateur de la boutique rebelle.

JPEG - 515.9 ko

Il y a dix ans, une vingtaine de militant-e-s rouennais de la Fédération anarchiste (FA) a eu la bonne idée de s’attaquer à un projet un peu fou : ouvrir une librairie alternative sur le mode associatif, donc à but non lucratif. L’Insoumise propose aujourd’hui un vaste choix d’ouvrages (sciences humaines et sociales, littérature francophone et étrangère, BD…). Sur quarante mètres carrés, livres, revues, journaux, CD, affiches, autocollants annoncent la couleur : noir (un peu rouge et noir aussi). Neuf et occasion se mélangent. Il y en a donc pour toutes les bourses.

Nous avons déjà parlé ici de Jean-Pierre Levaray. Syndicaliste CGT dans une usine classée Seveso 2 de la région rouennaise, il est l’auteur du célèbre Putain d’usine (livre décliné en BD, en film et en pièce de théâtre) et d’une série de bouquins sur la classe ouvrière (Une année ordinaire - Journal d’un prolo, Classe fantôme, Des Nuits en bleus, Du Parti des Myosotis, Tue ton patron…). Militant de la FA, passionné de littérature, de fanzines et de punk rock, chroniqueur au Monde libertaire et à CQFD, il était évidemment parmi les fondateurs de L’Insoumise.

PACO : Peux-tu nous raconter la naissance de L’Insoumise ?

Jean-Pierre Levaray : Ça faisait plusieurs années que le groupe FA de Rouen voulait avoir une vitrine pour dépasser les réunions internes, les participations aux manifs, les distributions de tracts. Nous voulions un lieu pour rencontrer, pour diffuser la culture libertaire, au sens large, ainsi que montrer que nous n’étions pas des poseurs de bombes. Étant un groupe militant assez nombreux, nous avions un peu d’argent et nous avons cherché dans Rouen, un lieu correspondant à nos souhaits et nos finances. Nous avons trouvé assez vite, dans l’un des derniers quartiers populaires du centre ville, un ancien bar, fermé depuis plus de 10 ans et qui s’appelait «  à la cloche d’argent ». Nous l’avons acheté très peu cher car il était délabré et nous y avons passé, à une bonne dizaine, tous nos weekends pendant un an, à apprendre sur le tas quasiment tous les corps de métier du bâtiment.

PACO : Même si la librairie n’est pas ouverte tous les jours, ça doit représenter un investissement fou pour la tenue des permanences, l’inventaire, les commandes… Vous vous organisez comment ?

Jean-Pierre Levaray : Effectivement ça représente un gros investissement militant, notamment parce que nous tenons les permanences au moins à deux (les mercredis, vendredis et samedis après-midi). Je dois dire que, personnellement j’ai levé le pied. Pour les inventaires et les commandes, on fait ça en fonction des disponibilités. Il n’y a pas de rôle dévolu (sauf pour moi qui suis le trésorier).

PACO : L’Insoumise est aussi un lieu de débat avec des auteurs, un lieu d’exposition. Vous en proposez souvent ?

Jean-Pierre Levaray : Au minimum nous organisons un débat par mois, mais c’est plutôt deux animations. Nous avons nos habitués comme Maurice Rajsfus mais aussi des spécialistes, sur les mesures sécuritaires, sur le mouvement social. Dernièrement nous avons organisé un débat pour tenter d’analyser le mouvement des retraites. Nous faisons également, environ trois fois par an, une soirée poésie animée par Guy Pique (notre poète), qui attire du monde et où les gens font découvrir les textes de leur choix.

PACO : Votre créneau est très ciblé « anar ». Vous vendez des livres publiés par des éditeurs libertaires, mais pas seulement. Il arrive que de « grandes » maisons éditent ou rééditent des livres consacrés au mouvement anar. Comment sélectionnez-vous les livres que vous vendrez ou pas ?

Jean-Pierre Levaray : Nous sommes ciblés « anar » mais pas uniquement. Notre librairie est « libertaire et alternative », ce qui veut dire qu’on s’est ouvert à d’autres courants : féminisme, écologie, éducations… D’autre part, il n’y a pas que des militants FA qui participent à la librairie. Nous essayons de tenir deux assemblées générales par an où nous décidons, ensemble, des projets, animations et des achats. Par contre nous proposons peu de livres qui viennent des « grandes » maisons d’édition, qu’on peut trouver à la FNAC. Nos lecteurs viennent ici pour trouver ce qu’on ne vend pas ailleurs.

PACO : La boutique est située dans un quartier vivant de Rouen. Ça se passe comment avec les riverains ?

Jean-Pierre Levaray : Ça se passe plutôt bien, même si, parfois, les odeurs de kebab gênent nos copains végétariens. Nous avons de bons rapports avec l’association de quartier et nous participons même à la foire à tout annuelle qui voit défiler énormément de monde et qui nous fait rencontrer de nouveaux lecteurs. C’est plutôt avec la mairie que les rapports sont difficiles. Nous avons eu de nombreuses amendes pour affichage sauvage, mais les choses semblent rentrer dans l’ordre. Il a fallu intervenir (avec d’autres assos et mouvements politiques), mais c’est la librairie qui était la plus sanctionnée. Lorsqu’on veut faire vivre un lieu, il faut communiquer, ce que la mairie (socialiste) a eu du mal à comprendre. C’était quand même un comble, nous avions eu un accord avec la municipalité précédente (de droite) et là, par soucis soit disant environnementaux, le PS voulait nous faire couler. Autre point d’achoppement avec la mairie, celle-ci a eu la bonne idée d’installer des poubelles collectives devant notre vitrine…

PACO : Il y a combien de librairies de ce type en France ? Vous fonctionnez en réseau ?

Jean-Pierre Levaray : Je ne connais pas le nombre exact mais, il y en a pas mal. Que ce soit Publico à Paris et La Gryphe à Lyon, pour parler des plus anciennes, il y a l’Autodidacte à Besançon, Le Cri du Peuple à Reims, le CCL à Lille, Antigone à Grenoble, et bien d’autres à Rennes, Angers, Bordeaux. C’est un phénomène qui a pris de l’ampleur ces dix dernières années. D’autant que la littérature et l’édition libertaires sont riches. Le mouvement libertaire a toujours laissé une place importante à l’écriture et à la réflexion. Malheureusement, étant pris par le quotidien de nos librairies respectives, nous n’arrivons pas à fonctionner en réseau. Il y a eu des rencontres, des réflexions mais pas de réseau… Dommage.

PACO : Vous fêtez vos dix ans le 29 janvier à la Maison de l’Université de Mont-Saint-Aignan. Ça vous arrive souvent de sortir de vos murs ?

Jean-Pierre Levaray : Nous sortons souvent de nos murs. A la librairie, on ne peut accueillir, au maximum, qu’une trentaine de personnes. Même si nous avons fait venir du théâtre, des petits concerts, nous avons aussi organisé des « gros trucs » : concerts pour les « nuits de l’anarchie » à Petit-Quevilly, un colloque… La librairie est certes un lieu de rencontre mais nous en sortons…

PACO : Peux-tu nous donner quelques rendez-vous pour 2011 ? Jean-Pierre Levaray : les rendez-vous ont été fixés en Assemblée Générale, mais je n’ai pas vraiment de dates à te donner. Il y a deux projets en cours, l’un avec le DAL et l’autre avec la CNT de Rouen sur l’antifascisme. Nous avons également invité Normand Baillargeon, libertaire québécois auteur de L’Ordre moins le pouvoir et Petit cours d’autodéfense intellectuelle que l’on voit dans le film Chomsky & Cie

PACO : Tu aurais un coup de cœur à nous confier sur un livre vendu en ce moment par L’Insoumise ?

Jean-Pierre Levaray : C’est un peu compliqué, mais je dirais : Plutôt la mort que l’injustice – Au temps des procès anarchistes de Thierry Lévy paru chez Odile Jacob, ainsi qu’une brochure intéressante sur ce qui se passe en Chine : Incidents de classe en Chine – Les travailleurs Chinois contre le capital mondial au XXIe siècle. Voilà.

Bon anniversaire à L’Insoumise le samedi 29 janvier à la Maison de l’Université de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime). Au programme : projection de Nosotros del Bauen, un film de Didier Zyserman sur le mouvement des entreprises récupérées et autogérées en Argentine (à 15h30), débats (à 18h), bouffe (à 19h30), concert avec Les Brigades de la basse-cour (à 21h, entrée à prix libre).

Librairie L’Insoumise, 128 rue Saint-Hilaire 76000 Rouen. Ouverture les mercredis (de 16h à 18h), vendredis et samedis (de 17h à 19h). Courriel : info-insoumise@no-log.org

Lire aussi, Tue ton patron, un roman social très noir

PACO sur Le Post.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La librairie L’Insoumise a dix ans et toutes ses dents !
29 décembre 2010 - 19h10 - Posté par jean 1

Bon vent compagnons.






journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite