Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le corps d’un soldat français des Balkans exhumé et autopsié illégalement et secrètement


de : AVIGOLFE
jeudi 13 janvier 2011 - 10h36 - Signaler aux modérateurs

Le rapport de l’expert et du médecin légiste de l’Institut médico-légal de Paris nommés suite à l’ordonnance du 5 avril 2007 par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, après un recours de la famille d’un soldat des Balkans décédé, Ludovic Acariès, révèle que le corps avait déjà été exhumé et autopsié en toute illégalité.

La famille, membre d’Avigolfe, l’association des Victimes de la Guerre du Golfe et des Balkans dont Alain Acariès, le père de la victime, est secrétaire général, a appris les faits avec stupéfaction et horreur. Elle porte plainte pour : a) Violation de sépulture b) Atteinte à l’intégrité du cadavre c) Soustraction de preuves dans une instance en cours, en justice.

Madame Acariès, veuve de Ludovic, et Alain Acariès, son père, accompagnés de Monsieur Hervé Desplat, Président d’Avigolfe, procéderont au dépôt de plainte le 13/01/2010 à 16H 00 à la gendarmerie de MARINES (95640).

Ludovic ACARIES, un appelé du contingent, casque bleu dans les Balkans en 1993, est décédé en septembre 1997 d’une grave maladie. Son décès est survenu à l’hôpital St-Louis à Paris après l’échec de deux greffes de moelle osseuse. La famille n’avait pas donné alors d’autorisation, orale ou écrite, pour qu’une autopsie soit pratiquée.

Dans son rapport, le médecin légiste, réceptionnaire du cercueil et du corps à l’Institut médico-légal de Paris écrit : « Il est constaté en premier abord que le cadavre a déjà vraisemblablement fait l’objet d’une autopsie. En effet, le crâne est scié horizontalement et il n’est retrouvé dans le corps ni parties molles, ni viscères. » Quant à l’expert, il écrit : « L’exhumation et l’autopsie ont révélé... un corps anormalement dégradé compte tenu du délai écoulé depuis l’inhumation. Un autre élément important nous est apparu qui n’avait pas été porté à notre connaissance précédemment : le corps avait été autopsié et la calotte crânienne ouverte. L’état du corps ne permettait pas de savoir si les viscères manquants avaient été ôtés lors de l’autopsie ou avaient disparu naturellement. Les experts ont conservé par devers eux, par égard pour les demandeurs, les clichés réalisés lors de l’exhumation. »

L’Hôpital Saint-Louis, à Paris, a confirmé que le corps avait été remis intact à la famille.

En 2001, après avoir pris connaissance de ce qui a été appelé par les médias « le syndrome des Balkans », la famille a pensé que Ludovic pouvait bien faire partie de la liste des victimes. Suite au rejet d’octroi d’une pension à la veuve et à l’orpheline par le Tribunal des pensions militaires, un recours avait été introduit auprès du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise pour qu’un expert français soit désigné afin d’étudier le dossier. Un jugement daté du 15 mars 2007, a été suivi de l’Ordonnance N° 0201936-4 du 5 avril 2007 nommant un expert. Celui-ci a souhaité qu’une exhumation du corps soit effectuée afin que des prélèvements de foie, rein, poumon, cheveux et os soient faits pour être analysés par un laboratoire spécialisé, en France. La famille a donné son accord au début du mois de juillet 2007. Alors que la mission de l’expert ne devait durer que 4 mois, divers contretemps et demandes de démarches supplémentaires pour le moins inexpliqués, ont repoussé la date de l’exhumation au 4 septembre 2009.

Malgré l’état du corps, les recherches toxicologiques effectuées avec les restes du corps ont toutefois permis de mettre en évidence une incontestable contamination par des éléments que l’on trouve sur un champ de bataille : Nickel, antimoine, strontium, titane, baryum, plomb, étain, aluminium, zinc, chrome, manganèse, cobalt, cuivre, argent, antimoine, baryum, tungstène et ... uranium.

En 1997, des prélèvements d’un ganglion lymphatique médiastinal avaient été faits à l’hôpital de Pontoise pour établir le diagnostic de la maladie et adapter les traitements médicaux.

En 2005, le père de Ludovic a apporté l’un de ces échantillons biopsiques au laboratoire des Dr Gatti et Montanari, deux scientifiques italiens spécialistes en la matière puisqu’ils ont étudié les cas des casques bleus italiens. (Voir Project Nanopathology QLRT - 2002- 147 et Projet Européen Nanopathology FP5, QOL-147-2002-2005). En Italie, le ministère italien de la défense a convenu que les études et leurs conclusions sont scientifiquement inattaquables et il a inscrit une dépense de 30 millions d’Euro au budget, pour les victimes militaires « de l’uranium appauvri et des nanoparticules ».

Le rapport établi et remis à la famille le 25 février 2005 par le docteur GATTI, faisait état d’une contamination par des nanoparticules nocives d’alliages métalliques produits sur un champ de bataille où des munitions à uranium ou au tungstène sont utilisées. Ce rapport n’a pas été pris en compte en France.

Ludovic ACARIES n’a pas participé à la guerre du Golfe. Il a fait un séjour de 6 mois dans les Balkans, de mars 1993 à septembre 1993. Même s’il s’est trouvé parfois proche des combats interethniques (entre Serbes, Croates et/ou Bosniaques), la présence d’uranium dans les contaminants retrouvés, de façon significative, est étonnante puisqu’il est généralement admis que l’OTAN n’a utilisé ce type de munitions, en Bosnie, qu’à partir d’août 1994.

Selon Avigolfe, l’explication pourrait venir des camions utilisés dans les Balkans. Ceux-ci revenaient de la guerre du Golfe sans doute contaminés (relire le rapport de la Mission d’Information Parlementaire). Simplement repeints sur place aux couleurs de l’ONU, ils n’ont pas été décontaminés avant ce réemploi (lettre du Ministère de la Défense datée du 19 novembre 2002) comme ils auraient du l’être (document en notre possession, daté du 1er septembre 2000).

Alors que l’instruction diligentée par la juge d’instruction Mme Bertella-Jeoffroy se poursuit (ouverte il y a dix ans, jusqu’à quand faudra-t-il attendre des réponses ?) cet acte criminel montre que le dossier des maladies de la guerre du Golfe et des Balkans est loin d’être classé. Les pouvoirs publics s’obstinent dans leur attitude de déni alors que les preuves sont là. Sans doute comptent-ils sur un découragement des intéressés, ce en quoi ils se trompent.

Il serait grand temps qu’en France, on reconnaisse une fois pour toutes que les soldats du Golfe et des Balkans ont été, dans certains cas, exposés à des substances chimiques et radiologiques représentants des risques pour leur santé. Le nombre des soldats et civils français décédés après la guerre du Golfe de pathologies liées à ces substances est proportionnellement égal à celui des vétérans américains. L’Italie, qui n’était pas présente dans le Golfe, a reconnu ces pathologies - notamment liées à l’utilisation d’armes à l’uranium - chez les soldats italiens. Vingt ans après les faits, ce refus des autorités françaises de reconnaître les victimes est indigne d’un pays qui prétend respecter les droits de l’homme.

Avigolfe demande que le nouveau ministre de la Défense se prononce sur cette question. Malgré les interrogations de certains députés qui soutiennent Avigolfe, jusqu’à ce jour, les différents ministres de la Défense se sont contentés de répéter mot pour mot, les termes de la fiche technique qui leur a été remise par le Service d’information des Armées ou de se réfugier derrière les conclusions fallacieuses d’une Mission parlementaire d’information plus que partiale.

Le Président d’AVIGOLFE

Hervé DESPLAT

Contacts :
 Alain ACARIES, père de Ludovic et secrétaire d’Avigolfe : 09 63 55 50 12
 Hervé Desplat : 06 85 20 06 99

(Pour venir à Marines depuis Paris : Autoroute A15 jusqu’à Cergy-Pontoise puis RD 915.)

ACDN s’associe sans réserve à AVIGOLFE, soutient sa démarche, et appelle les journalistes de la presse et des médias à diffuser cette information.

http://acdn.france.free.fr/spip/art...



Imprimer cet article





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite