Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le corps d’un soldat français des Balkans exhumé et autopsié illégalement et secrètement
de : AVIGOLFE
jeudi 13 janvier 2011 - 10h36 - Signaler aux modérateurs

Le rapport de l’expert et du médecin légiste de l’Institut médico-légal de Paris nommés suite à l’ordonnance du 5 avril 2007 par le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise, après un recours de la famille d’un soldat des Balkans décédé, Ludovic Acariès, révèle que le corps avait déjà été exhumé et autopsié en toute illégalité.

La famille, membre d’Avigolfe, l’association des Victimes de la Guerre du Golfe et des Balkans dont Alain Acariès, le père de la victime, est secrétaire général, a appris les faits avec stupéfaction et horreur. Elle porte plainte pour : a) Violation de sépulture b) Atteinte à l’intégrité du cadavre c) Soustraction de preuves dans une instance en cours, en justice.

Madame Acariès, veuve de Ludovic, et Alain Acariès, son père, accompagnés de Monsieur Hervé Desplat, Président d’Avigolfe, procéderont au dépôt de plainte le 13/01/2010 à 16H 00 à la gendarmerie de MARINES (95640).

Ludovic ACARIES, un appelé du contingent, casque bleu dans les Balkans en 1993, est décédé en septembre 1997 d’une grave maladie. Son décès est survenu à l’hôpital St-Louis à Paris après l’échec de deux greffes de moelle osseuse. La famille n’avait pas donné alors d’autorisation, orale ou écrite, pour qu’une autopsie soit pratiquée.

Dans son rapport, le médecin légiste, réceptionnaire du cercueil et du corps à l’Institut médico-légal de Paris écrit : « Il est constaté en premier abord que le cadavre a déjà vraisemblablement fait l’objet d’une autopsie. En effet, le crâne est scié horizontalement et il n’est retrouvé dans le corps ni parties molles, ni viscères. » Quant à l’expert, il écrit : « L’exhumation et l’autopsie ont révélé... un corps anormalement dégradé compte tenu du délai écoulé depuis l’inhumation. Un autre élément important nous est apparu qui n’avait pas été porté à notre connaissance précédemment : le corps avait été autopsié et la calotte crânienne ouverte. L’état du corps ne permettait pas de savoir si les viscères manquants avaient été ôtés lors de l’autopsie ou avaient disparu naturellement. Les experts ont conservé par devers eux, par égard pour les demandeurs, les clichés réalisés lors de l’exhumation. »

L’Hôpital Saint-Louis, à Paris, a confirmé que le corps avait été remis intact à la famille.

En 2001, après avoir pris connaissance de ce qui a été appelé par les médias « le syndrome des Balkans », la famille a pensé que Ludovic pouvait bien faire partie de la liste des victimes. Suite au rejet d’octroi d’une pension à la veuve et à l’orpheline par le Tribunal des pensions militaires, un recours avait été introduit auprès du Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise pour qu’un expert français soit désigné afin d’étudier le dossier. Un jugement daté du 15 mars 2007, a été suivi de l’Ordonnance N° 0201936-4 du 5 avril 2007 nommant un expert. Celui-ci a souhaité qu’une exhumation du corps soit effectuée afin que des prélèvements de foie, rein, poumon, cheveux et os soient faits pour être analysés par un laboratoire spécialisé, en France. La famille a donné son accord au début du mois de juillet 2007. Alors que la mission de l’expert ne devait durer que 4 mois, divers contretemps et demandes de démarches supplémentaires pour le moins inexpliqués, ont repoussé la date de l’exhumation au 4 septembre 2009.

Malgré l’état du corps, les recherches toxicologiques effectuées avec les restes du corps ont toutefois permis de mettre en évidence une incontestable contamination par des éléments que l’on trouve sur un champ de bataille : Nickel, antimoine, strontium, titane, baryum, plomb, étain, aluminium, zinc, chrome, manganèse, cobalt, cuivre, argent, antimoine, baryum, tungstène et ... uranium.

En 1997, des prélèvements d’un ganglion lymphatique médiastinal avaient été faits à l’hôpital de Pontoise pour établir le diagnostic de la maladie et adapter les traitements médicaux.

En 2005, le père de Ludovic a apporté l’un de ces échantillons biopsiques au laboratoire des Dr Gatti et Montanari, deux scientifiques italiens spécialistes en la matière puisqu’ils ont étudié les cas des casques bleus italiens. (Voir Project Nanopathology QLRT - 2002- 147 et Projet Européen Nanopathology FP5, QOL-147-2002-2005). En Italie, le ministère italien de la défense a convenu que les études et leurs conclusions sont scientifiquement inattaquables et il a inscrit une dépense de 30 millions d’Euro au budget, pour les victimes militaires « de l’uranium appauvri et des nanoparticules ».

Le rapport établi et remis à la famille le 25 février 2005 par le docteur GATTI, faisait état d’une contamination par des nanoparticules nocives d’alliages métalliques produits sur un champ de bataille où des munitions à uranium ou au tungstène sont utilisées. Ce rapport n’a pas été pris en compte en France.

Ludovic ACARIES n’a pas participé à la guerre du Golfe. Il a fait un séjour de 6 mois dans les Balkans, de mars 1993 à septembre 1993. Même s’il s’est trouvé parfois proche des combats interethniques (entre Serbes, Croates et/ou Bosniaques), la présence d’uranium dans les contaminants retrouvés, de façon significative, est étonnante puisqu’il est généralement admis que l’OTAN n’a utilisé ce type de munitions, en Bosnie, qu’à partir d’août 1994.

Selon Avigolfe, l’explication pourrait venir des camions utilisés dans les Balkans. Ceux-ci revenaient de la guerre du Golfe sans doute contaminés (relire le rapport de la Mission d’Information Parlementaire). Simplement repeints sur place aux couleurs de l’ONU, ils n’ont pas été décontaminés avant ce réemploi (lettre du Ministère de la Défense datée du 19 novembre 2002) comme ils auraient du l’être (document en notre possession, daté du 1er septembre 2000).

Alors que l’instruction diligentée par la juge d’instruction Mme Bertella-Jeoffroy se poursuit (ouverte il y a dix ans, jusqu’à quand faudra-t-il attendre des réponses ?) cet acte criminel montre que le dossier des maladies de la guerre du Golfe et des Balkans est loin d’être classé. Les pouvoirs publics s’obstinent dans leur attitude de déni alors que les preuves sont là. Sans doute comptent-ils sur un découragement des intéressés, ce en quoi ils se trompent.

Il serait grand temps qu’en France, on reconnaisse une fois pour toutes que les soldats du Golfe et des Balkans ont été, dans certains cas, exposés à des substances chimiques et radiologiques représentants des risques pour leur santé. Le nombre des soldats et civils français décédés après la guerre du Golfe de pathologies liées à ces substances est proportionnellement égal à celui des vétérans américains. L’Italie, qui n’était pas présente dans le Golfe, a reconnu ces pathologies - notamment liées à l’utilisation d’armes à l’uranium - chez les soldats italiens. Vingt ans après les faits, ce refus des autorités françaises de reconnaître les victimes est indigne d’un pays qui prétend respecter les droits de l’homme.

Avigolfe demande que le nouveau ministre de la Défense se prononce sur cette question. Malgré les interrogations de certains députés qui soutiennent Avigolfe, jusqu’à ce jour, les différents ministres de la Défense se sont contentés de répéter mot pour mot, les termes de la fiche technique qui leur a été remise par le Service d’information des Armées ou de se réfugier derrière les conclusions fallacieuses d’une Mission parlementaire d’information plus que partiale.

Le Président d’AVIGOLFE

Hervé DESPLAT

Contacts :
 Alain ACARIES, père de Ludovic et secrétaire d’Avigolfe : 09 63 55 50 12
 Hervé Desplat : 06 85 20 06 99

(Pour venir à Marines depuis Paris : Autoroute A15 jusqu’à Cergy-Pontoise puis RD 915.)

ACDN s’associe sans réserve à AVIGOLFE, soutient sa démarche, et appelle les journalistes de la presse et des médias à diffuser cette information.

http://acdn.france.free.fr/spip/art...



Imprimer cet article





La haine de l’Indien
vendredi 22 - 18h55
de : Álvaro GARCIA LINERA
Projection-débat “Nous ne vendrons pas notre avenir” 21 novembre 2019 - 18h30 (video)
jeudi 21 - 11h44
de : Info’Com CGT
Une fois le fascisme décongelé on ne peut pas le recongeler - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 22h09
de : Hdm
1 commentaire
SYRIE : Israël aggrave dangereusement la tension Internationale !
mercredi 20 - 20h07
de : JO
BOLIVIE : Un nouveau coup d’Etat orchestré de la guerre économique des multinationales !
mercredi 20 - 19h54
de : J0
Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
3 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente. Antoine de Saint-Exupéry
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite