Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Béthune : L’union locale CGT s’inquiète du sort des usagers SNCF


de : CÉLINE WLODARSKI
jeudi 20 janvier 2011 - 10h44 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

L’Union locale CGT soutenait, mardi, la journée d’action des associations d’usagers. Henri Tobo et Ludovic Guyot, de la CGT des cheminots et secrétaire d’exploitation pour la région Nord - Pas-de-Calais, tiennent à revenir sur les problèmes rencontrés dernièrement sur la ligne TER Saint-Pol - Béthune - Lille, dûs notamment aux intempéries.

1 La « gestion à risques » privilégiée.- « Ça ne nous surprend pas, les choses sont récurrentes », entame Henri Tobo, en évoquant les retards et les suppressions de trains sur cette ligne TER Lille - Béthune - Saint-Pol, en particulier dues aux intempéries, dernièrement. « La neige est révélatrice des conséquences qu’il peut y avoir. » La CGT veut dénoncer la « gestion à risques délibérée » que privilégie la SNCF. « Tant que les problèmes ne sont pas arrivés, il n’y a pas de solutions cherchées. Lors d’une soirée sur les services publics au foyer Albert, c’est ce qui avait déjà été pointé du doigt. » Henri Tobo ajoutera : « À l’heure où l’on nous parle de développement durable, on devrait cajoler le transport ferroviaire. » Et ce n’est pas le sentiment qu’il a actuellement. « Il y a contradiction entre la volonté de développer et la situation d’aujourd’hui. » 2 « L’éclatement des responsabilités ».- Pour Ludovic Guyot, agent de circulation à la SNCF de profession, les problèmes rencontrés dernièrement avec les chutes de neige ont plusieurs explications. Notamment l’éclatement des responsabilités. « Dans un passé pas si lointain que ça, les moyens humains étaient tous regroupés. il y avait encore un pôle de remplacement, ainsi qu’une réserve, qui s’occupait par exemple du déblayage.

Aujourd’hui, personne n’est vraiment responsable de cette tâche, donc ça n’est pas fait. Et si un conducteur est malade, personne n’est chargé de le remplacer. » 3 Suppression de postes aux guichets.- Des quatre agents aux guichets en gare de Béthune, il n’en reste plus que deux. « Un plan est en cours, indique Ludovic Guyot. Six postes ont sauté en 2010 et 20 autres doivent l’être en 2011. » Cinq à Lille-Flandres, quatre à Lille-Europe, trois à Dunkerque, un à Douai, ainsi qu’à Arras, Lens et Valenciennes. La boutique SNCF de Noyelles-Godault est par ailleurs fermée.

« L’objectif de la direction est de parvenir à faire passer la part de vente aux guichets de 36 % à 15 % », expliquent les deux hommes.

La pétition intersyndicale qu’ils s’engagent à faire circuler comporte notamment une revendication portant sur ce point précis.

4 « Encouragement à la fraude ».- Moins de guichets ouverts, plus d’attente... « Tout le monde ne possède pas forcément de carte bleue, notamment les jeunes. Or, si les guichets sont saturés, comment font-ils ? Ils montent dans le train sans billet », résume Ludovic Guyot. Lequel évoque les résultats d’une campagne sur la fraude effectuée en 2009 : « La perte nationale est estimée à 200 millions d’euros. Ils espèrent compenser cela avec une baisse de moyens humains ! » 5 Une passerelle qui n’appartient à personne ?- C’est ce qu’en déduisent les deux hommes. Cette passerelle située au-dessus des voies « est devenue la patate chaude que tout le monde se refile », analyse Henri Tobo. « Depuis tout le temps qu’on en parle, rien n’est fait. On veut des choses concrètes aujourd’hui, pas pour demain ou dans plusieurs années ! » •

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Béthune : L’union locale CGT s’inquiète du sort des usagers SNCF
20 janvier 2011 - 12h28 - Posté par salve007

Il y a effectivement de quoi s’inquiéter !

La situation des usagers devient catastrophique, parallèlement à celle faite aux agents SNCF.

Certains trains sont, de façon récurrente, en retard de plusieurs heures ce qui a pour conséquence de rater les correspondances et foutre une pagaïe monstre sur le réseau.

Les usagers en supportent les conséquences ainsi que les agents SNCF, sans arrêt surchargés de travail, vu qu’il y a moins de salariés.

Que dire de tout ce qui est passé au privé ?

Par exemple le nettoyage des trains est quasiment inexistant, pas d’eau dans les robinets des toilettes, celles-ci pleines à raz bord d’excréments etc.

La volonté de la direction de la SNCF est claire :

Laisser pourrir la presque feue SNCF pour la vendre au privé.

Biensûr, les passagers se plaignent, à juste titre, mais il faudrait un mouvement de ceux-ci conjoint à ceux des salariés.

Bon voyage !

Salve 007



Béthune : L’union locale CGT s’inquiète du sort des usagers SNCF
20 janvier 2011 - 17h25 - Posté par guetteur des rues

Que la CGT s’inquiète du sort des voyageurs me semble sain puisqu’elle cherche à défendre les gens qui utilisent la SNCF .

Mais je crois qu’il faut aller bien au delà et la centrale le peut puisque l’UL fait un compte-rendu précis de la situation à Béthune .

Au delà donc c’est bien du sort de la SNCF dont il est question et de sa privatisation qui ne peut qu’engendrer des dysfonctionnements dans la machinerie .

La défense des services publics est la première chose à défendre d’où dépendent tous les autres .

Chaque entreprise d’état à privatiser subit le même sort , le désinvestissement de l’état , tant en potentiel humain qu’en termes financiers . Lorsqu’on arrive à un certain niveau de pagaille orchestrée on avance que la seule solution passe par la privatisation et la revente des bijoux de famille que la nation a payée au profit d’amis du pouvoir .

Ce constat s’applique à tous les postes privatisés et à privatiser ,

Une fois la chose accomplie , on ne fait qu’engranger des profits sans investir dans l’entreprise , puis , quelques 20 ou trente ans plus tard , lorsque tout est bloqué , on re-nationalise , de sorte que c’est l’usager qui remonte l’entreprise avec ses impôts ...

Vieilles ficelles usées mais toujours inacceptables .

Nous serions bien inspirés de nous investir plus en aidant les employés pour contrer ces hold-up consécutifs dont on connait par coeur les processus .

Le vrai rôle des syndicats devrait selon moi d’alerter et de fédérer au sens large . Tout va y passer nous le savons : Sécu , Education nationale , Médecine ...

Il y a une vraie guerre à mener par l’opposition et la CGT comme SUD ont un rôle à jouer , au delà donc de la défense des usagers qui est un faux problème .



Béthune : L’union locale CGT s’inquiète du sort des usagers SNCF
20 janvier 2011 - 18h13 - Posté par J-F de Taussat

Les Français, en votant SARKOSY à la présidentielle, ont clairement fait savoir qu’ ils voulaient moins de service public.
Les cheminots, des fainéants privilégiés, les postiers pareils, la fonction publique en général, de même. Qu’ils disparaissent...et leurs emplois avec...
En ce qui concerne les cheminots, dont plusieurs dizaines de millier d’emplois ont disparu ces dernières années, beaucoup de travaux ne sont plus effectués. Moins d’agents derrière les guichets pour satisfaire les usagers, moins de maintenance sur les machines, elles tombent plus souvent en panne (à noter que la maintenance, dans toutes les entreprises, est l’épine dans le pied du patron : pas de rentabilité à court terme), moins de maintenance sur les voies et les installations de signalisation ferroviaires, plus (+) de pannes de signaux et de voies en mauvais état, etc.
Pour pallier le défaut d’entretien, le fameux PEPY qui passe son temps à s’excuser à la télé nationale sur les retards à répétition et à l’internationale du fait que les trains ont transporté des déportés, ceci pour pouvoir vendre des TGV ALSTOM aux USA, le fameux PEPY disais-je, nommé par SARKOSY à la tête (!) de la SNCF, fait réduire la vitesse des trains sur certaines lignes qui début 2000, pour certaines, ne dépasse pas celle en vigueur au début du siècle dernier.
Maintenant, il met les collectivités locales (qui payent déjà les rames TER) devant leurs responsabilités. Si elles veulent des trains (Exemple : des TER) qu’elles payent les travaux de remise à niveau, sinon ces lignes ne seront plus exploitées.
Depuis plusieurs années une nouvelle façon d’entretenir les voies est mise en action : la ligne est fermée à la circulation des trains, pendant plusieurs heures en pleine journée, de façon que des entreprises non formées à la sécurité ferroviaire puissent travailler.Cela se nomme le SPRC.
Les usagers n’auront qu’à prendre le bus (quasiment 2 fois plus long). Sur ma région (Bx) 990 suppressions de TER pour la première partie de l’année. Les usagers apprennent à reprendre leur voiture pour aller travailler.
Après tout, si PEPY était là pour nous faire préférer le train nous le saurions...



Béthune : L’union locale CGT s’inquiète du sort des usagers SNCF
20 janvier 2011 - 18h31 - Posté par guetteur des rues

Nous sommes d’accord et le processus est le même partout mais là nous disposons de presque 20 ans de recul pour riposter à bon escient , alors ....





France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite