Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores


de : Abdoulatuf Bacar
vendredi 4 février 2011 - 16h10 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

LETTRE OUVERTE A AHEMD BEN SAID DJAFFAR DIRECTEUR DE CABINET - PRESIDENCE DE L’UNON DES COMORES

Paris le 4 février 2011

Monsieur le Directeur,

Comme beaucoup de Comoriens qui vivent à l’extérieur, je viens d’apprendre par la presse électronique la suspension provisoire ou disons l’interdiction à Ali Amir d’écrire suite à un article du journaliste sur les cinq mois de pouvoir intérimaire du président sortant A. A. Mohamed Sambi.

Vous pouvez comprendre combien une telle décision constitue une transgression majeure non pas seulement à l’égard de la liberté du journaliste en personne mais du journalisme en général. Une telle décision de vouloir priver à la presse l’ancre ne permet à celle-ci que d’être entre le marteau et l’enclume.

Je vous écris pour vous interpeler sur cette affaire que je trouve grave et dans laquelle notre cabinet présidentiel ne serait pas pour rien.

Cette affaire Ali Amir démontre combien le degré de la politique dans notre pays atteint paradoxalement un des plus bas niveaux depuis la chute du régime des mercenaires. Je sais très bien que la censure est si active aux Comores. Moi-même, il m’arrive d’être désapprouvé par les principaux journaux de presse écrite nationale sur certaines questions critiques sur le fonctionnement et le principe même de l’organisation de notre jeune Etat. Mais envisager de telles pénalités contre un journaliste en est un signe fort ne devant laisser personne dans l’indifférence. Voilà pourquoi je vous écris.

Je sais qu’un journaliste de formation et professionnel comme Ali Amir n’a pas besoin de mon soutien pour combler un vide professionnel, social ou autre que ce soit. Mon engagement personnel sur cette affaire relève d’une responsabilité dictée par un amour du pays, le mien, le votre, les Comores. C’est au nom de la liberté et pour celle-ci que je vous demanderais alors de revoir votre position prise ou envisagée contre le journaliste pour la crédibilité de la nation.

Je doute fort bien sûre que cette lettre malgré qu’elle soit ouverte puisse être lue par les Comoriens sur place. Mais comme on le sait, la censure n’a pas aujourd’hui le même poids qu’il y a quinze ans car elle ne fait que protéger quelques individus peureux de se voir refouler de leurs postes. Vous n’ignoriez pas encore, Monsieur le Ministre comment en est-on arrivé là, je n’ai pas besoin d’en dire plus.

Je sais aussi que beaucoup de choses devraient nous préoccuper vue leur gravité à l’instar des routes dégradées, des délestages permanents, du manque d’eau potable, de carburant dans la capitale nationale, de l’omniprésence du président de la République, du non respect du partage de temps médiatique entre les classes politiques, d’accumulation d’arriérées de salaires, de la gestion sans réserve de certains dossiers d’Etat qui provoque des tollés au sein des services acteurs eux-mêmes, comme l’affaire Vocalpad…etc. Ce sont des situations qui devront nous préoccuper. J’en parle à cette occasion.

Laissez-moi vous dire, Monsieur le Directeur que de votre cabinet, vous devriez avoir l’œil méticuleux sur l’état actuel de notre pays vis avis des citoyens. Le rapport entre les « citoyens » et le pouvoir est resté toujours caduque, accessoire comme si les deux étaient faits pour vivre ainsi. Une telle contiguïté si voulue par vous, hommes politiques rend quasi absent l’Etat dans nos villes et villages. De tel vêtement que vous portez en tant qu’hommes politiques sacralisent le pouvoir et font de vous des intouchables et surtout des inabordables. Mais en faisant de vous, ces politiques que vous êtes, ces masques que vous portez font de l’Etat le Grand absent dans nos régions, dans nos villes et villages. Comment pouvez-vous m’expliquer ce fait de s’acharner contre un journaliste n’ayant pas porté atteinte à la dignité ni à la sécurité de l’Etat en oubliant que les villes et villages de Ngazidja sont coupés les unes des autres depuis il y a des années ? Quand est-ce que vous comptez vous occuper enfin des choses sérieuses du pays ? A quand pensez-vous vous rendre compte de telles situations, qu’en s’occupant du soin de nos villages et régions, les villageois eux-mêmes deviennent les seuls maîtres de leurs espaces communautaires ?

La révolution Jasmin en Tunisie qui devient aujourd’hui contagieuse en Afrique du nord constitue un grand élément catalyseur pour les peuples opprimés. L’homme politique comorien a longtemps profité d’une attitude passive populaire et continue de s’appuyer sur cette faiblesse au détriment du bien commun. Mais cela ne devra pas durer encore et encore.

Le Comorien ordinaire a droit de savoir plus, de comprendre plus sur ce délais exceptionnel engagé pour l’investiture. En étouffant de tels débats si intéressants, on ne fait de la politique que du dogme. Et c’est là le vrai problème politique que rencontrent les peuples opprimés dans leurs états monarchiques . Installer de vrais débats au sein de nos tribunes d’opinions, c’est ne prendre pour des bidons de nombreux lecteurs de la presse nationale.

Enfin, espérons que l’accord fait entre les président sortant et élu ne nous réserve encore d’autres surprises d’ici le 26 mai prochain espérant que le débat ouvert par Ali Amir ne soit pas une arme lourde contre ceux qui y trouvent un intérêt particulier pour la défense de la démocratie.

Abdoulatuf Bacar



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 00h16 - Posté par Tarmine

Comment un doctorant peut se permettre d’écrire une telle lettre truffée de fautes de grammaire et d’orthographe à un directeur de cabinet d’un Président de République ? Ne parlons pas de la médiocrité de l’argumentation et de l’enchainement des idées : on ne comprend pas ce que l’auteur veut réellement démonter. Ëtre docteur au XXIe siècle paraît ridicule si c’est comme ça qu’on forme nos élites !



Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
7 février 2011 - 16h18 - Posté par Paul

Il vaudrait mieux que tu caches ta haine contre l’auteur de cette lettre que tu connais apparemment. En s’étalant sur la forme du son message, tu te perds toi même. Qu’est-ce que tu as contre lui ? C’est facile de rester derrière son clavier et s’attaquer sans arguments quelqu’un. Tu es pour ou contre cette idée de pénaliser le journaliste Ali Amir ? Voilà ce qu’on attendait de vous mais pas des insultes...


Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 03h34 - Posté par class

sachez qu’on peux vivre dans la légalité et la libéré en étant musulman, mai il a cette génération qui va pas ce laissé berner par tous c’est éscraux.
les comores c’est une des petite paradis, mai c’est les dirigent qui fon de cette perle rare une enfer.



Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 09h32 - Posté par Hess

Mais, arrêtez de dire n’importe quoi. Alwatwan est un journal gouvernemental. Ce journaliste n’avait pas à critiquer une décision respectant le droit comorien. Avez-vous déjà entendu un journaliste français critiquant le non respect des résolutions onusiennes par la France ? Pour eux ce qui prime c’est le droit français. Arrêtez de mélanger les genres.



Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 16h19 - Posté par Mohamed Soilihi Ahmed

Chers internautes ! faites bien la différence entre Etat et gouvernement. Al-watwan est un journal d’Etat et non gouvernemental. Il a le devoir d’informer, d’abord, les comoriens de tout bord car le personnel est remunéré avec l’argent du contribuable et non la cagnotte que le père de Sambi a légué à son fils ni celui du père Ahmadi Djaffar, le dircab. Aussi, il doit y avoir un respect pour le lecteur de quelle nationalité que ce soit. Celui qui fait allusion de la France avec le silence d’une partie de sa presse sur la violation des résolutions onusiennes n’a qu’à se ressaisir car il faut jamais enseigner par le mauvais exemple.






Référendum constitutionnel au Chili : écrasante victoire du « OUI »
lundi 26 - 11h46
de : jean1
Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
1 commentaire
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite