Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores


de : Abdoulatuf Bacar
vendredi 4 février 2011 - 16h10 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

LETTRE OUVERTE A AHEMD BEN SAID DJAFFAR DIRECTEUR DE CABINET - PRESIDENCE DE L’UNON DES COMORES

Paris le 4 février 2011

Monsieur le Directeur,

Comme beaucoup de Comoriens qui vivent à l’extérieur, je viens d’apprendre par la presse électronique la suspension provisoire ou disons l’interdiction à Ali Amir d’écrire suite à un article du journaliste sur les cinq mois de pouvoir intérimaire du président sortant A. A. Mohamed Sambi.

Vous pouvez comprendre combien une telle décision constitue une transgression majeure non pas seulement à l’égard de la liberté du journaliste en personne mais du journalisme en général. Une telle décision de vouloir priver à la presse l’ancre ne permet à celle-ci que d’être entre le marteau et l’enclume.

Je vous écris pour vous interpeler sur cette affaire que je trouve grave et dans laquelle notre cabinet présidentiel ne serait pas pour rien.

Cette affaire Ali Amir démontre combien le degré de la politique dans notre pays atteint paradoxalement un des plus bas niveaux depuis la chute du régime des mercenaires. Je sais très bien que la censure est si active aux Comores. Moi-même, il m’arrive d’être désapprouvé par les principaux journaux de presse écrite nationale sur certaines questions critiques sur le fonctionnement et le principe même de l’organisation de notre jeune Etat. Mais envisager de telles pénalités contre un journaliste en est un signe fort ne devant laisser personne dans l’indifférence. Voilà pourquoi je vous écris.

Je sais qu’un journaliste de formation et professionnel comme Ali Amir n’a pas besoin de mon soutien pour combler un vide professionnel, social ou autre que ce soit. Mon engagement personnel sur cette affaire relève d’une responsabilité dictée par un amour du pays, le mien, le votre, les Comores. C’est au nom de la liberté et pour celle-ci que je vous demanderais alors de revoir votre position prise ou envisagée contre le journaliste pour la crédibilité de la nation.

Je doute fort bien sûre que cette lettre malgré qu’elle soit ouverte puisse être lue par les Comoriens sur place. Mais comme on le sait, la censure n’a pas aujourd’hui le même poids qu’il y a quinze ans car elle ne fait que protéger quelques individus peureux de se voir refouler de leurs postes. Vous n’ignoriez pas encore, Monsieur le Ministre comment en est-on arrivé là, je n’ai pas besoin d’en dire plus.

Je sais aussi que beaucoup de choses devraient nous préoccuper vue leur gravité à l’instar des routes dégradées, des délestages permanents, du manque d’eau potable, de carburant dans la capitale nationale, de l’omniprésence du président de la République, du non respect du partage de temps médiatique entre les classes politiques, d’accumulation d’arriérées de salaires, de la gestion sans réserve de certains dossiers d’Etat qui provoque des tollés au sein des services acteurs eux-mêmes, comme l’affaire Vocalpad…etc. Ce sont des situations qui devront nous préoccuper. J’en parle à cette occasion.

Laissez-moi vous dire, Monsieur le Directeur que de votre cabinet, vous devriez avoir l’œil méticuleux sur l’état actuel de notre pays vis avis des citoyens. Le rapport entre les « citoyens » et le pouvoir est resté toujours caduque, accessoire comme si les deux étaient faits pour vivre ainsi. Une telle contiguïté si voulue par vous, hommes politiques rend quasi absent l’Etat dans nos villes et villages. De tel vêtement que vous portez en tant qu’hommes politiques sacralisent le pouvoir et font de vous des intouchables et surtout des inabordables. Mais en faisant de vous, ces politiques que vous êtes, ces masques que vous portez font de l’Etat le Grand absent dans nos régions, dans nos villes et villages. Comment pouvez-vous m’expliquer ce fait de s’acharner contre un journaliste n’ayant pas porté atteinte à la dignité ni à la sécurité de l’Etat en oubliant que les villes et villages de Ngazidja sont coupés les unes des autres depuis il y a des années ? Quand est-ce que vous comptez vous occuper enfin des choses sérieuses du pays ? A quand pensez-vous vous rendre compte de telles situations, qu’en s’occupant du soin de nos villages et régions, les villageois eux-mêmes deviennent les seuls maîtres de leurs espaces communautaires ?

La révolution Jasmin en Tunisie qui devient aujourd’hui contagieuse en Afrique du nord constitue un grand élément catalyseur pour les peuples opprimés. L’homme politique comorien a longtemps profité d’une attitude passive populaire et continue de s’appuyer sur cette faiblesse au détriment du bien commun. Mais cela ne devra pas durer encore et encore.

Le Comorien ordinaire a droit de savoir plus, de comprendre plus sur ce délais exceptionnel engagé pour l’investiture. En étouffant de tels débats si intéressants, on ne fait de la politique que du dogme. Et c’est là le vrai problème politique que rencontrent les peuples opprimés dans leurs états monarchiques . Installer de vrais débats au sein de nos tribunes d’opinions, c’est ne prendre pour des bidons de nombreux lecteurs de la presse nationale.

Enfin, espérons que l’accord fait entre les président sortant et élu ne nous réserve encore d’autres surprises d’ici le 26 mai prochain espérant que le débat ouvert par Ali Amir ne soit pas une arme lourde contre ceux qui y trouvent un intérêt particulier pour la défense de la démocratie.

Abdoulatuf Bacar



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 00h16 - Posté par Tarmine

Comment un doctorant peut se permettre d’écrire une telle lettre truffée de fautes de grammaire et d’orthographe à un directeur de cabinet d’un Président de République ? Ne parlons pas de la médiocrité de l’argumentation et de l’enchainement des idées : on ne comprend pas ce que l’auteur veut réellement démonter. Ëtre docteur au XXIe siècle paraît ridicule si c’est comme ça qu’on forme nos élites !



Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
7 février 2011 - 16h18 - Posté par Paul

Il vaudrait mieux que tu caches ta haine contre l’auteur de cette lettre que tu connais apparemment. En s’étalant sur la forme du son message, tu te perds toi même. Qu’est-ce que tu as contre lui ? C’est facile de rester derrière son clavier et s’attaquer sans arguments quelqu’un. Tu es pour ou contre cette idée de pénaliser le journaliste Ali Amir ? Voilà ce qu’on attendait de vous mais pas des insultes...


Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 03h34 - Posté par class

sachez qu’on peux vivre dans la légalité et la libéré en étant musulman, mai il a cette génération qui va pas ce laissé berner par tous c’est éscraux.
les comores c’est une des petite paradis, mai c’est les dirigent qui fon de cette perle rare une enfer.



Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 09h32 - Posté par Hess

Mais, arrêtez de dire n’importe quoi. Alwatwan est un journal gouvernemental. Ce journaliste n’avait pas à critiquer une décision respectant le droit comorien. Avez-vous déjà entendu un journaliste français critiquant le non respect des résolutions onusiennes par la France ? Pour eux ce qui prime c’est le droit français. Arrêtez de mélanger les genres.



Lettre ouverte au Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores
5 février 2011 - 16h19 - Posté par Mohamed Soilihi Ahmed

Chers internautes ! faites bien la différence entre Etat et gouvernement. Al-watwan est un journal d’Etat et non gouvernemental. Il a le devoir d’informer, d’abord, les comoriens de tout bord car le personnel est remunéré avec l’argent du contribuable et non la cagnotte que le père de Sambi a légué à son fils ni celui du père Ahmadi Djaffar, le dircab. Aussi, il doit y avoir un respect pour le lecteur de quelle nationalité que ce soit. Celui qui fait allusion de la France avec le silence d’une partie de sa presse sur la violation des résolutions onusiennes n’a qu’à se ressaisir car il faut jamais enseigner par le mauvais exemple.






Des Lannionnais déterminés : La retraite aux flambeaux finit au buffet de Lannion agglo (vidéo)
samedi 25 - 23h15
de : nazairien
1 commentaire
Funérailles grève 24 janvier Lycée français de Barcelone
samedi 25 - 22h15
de : coppola
Déjà en 2018 : Mise en scène d’une « décapitation » de Macron : 3 gardes à vue
samedi 25 - 12h44
de : laVeuve
8 commentaires
Le Conseil d’Etat, réforme des retraites : Le Gouvernement devra revoir sa copie !
samedi 25 - 10h05
de : JO
Le peuple-classe de France tient à l’Etat social.
samedi 25 - 01h36
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Beyrouth - y’a Carlos G., mais y’a aussi ça :
vendredi 24 - 20h03
de : Rolon
E3C : épreuves surveillées par des enseignants retraités, lycée du pays de Retz, Pornic
vendredi 24 - 19h30
de : Rolon
Les 200 familles
vendredi 24 - 19h14
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La part anarchiste des communs
vendredi 24 - 19h12
de : jean1
La France s’embrase : Retraites aux flambeaux organisée à Paris et dans toute la France
jeudi 23 - 21h49
de : nazairien
10 commentaires
La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir
jeudi 23 - 15h24
4 commentaires
Avancée Sociale possible ? Oui en Espagne !
jeudi 23 - 15h21
de : JO
Affaire Benalla : "Le panier de crabes" vers son dénouement ?
jeudi 23 - 14h47
de : JO
1 commentaire
VENEZUELA : Rencontre Internationale Anti-impérialiste de Caracas !
jeudi 23 - 14h30
de : JO
3 commentaires
POUR UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE DE L’AMÉRIQUE
jeudi 23 - 13h37
de : Ernest London
Inondons l’Elysée avec un courrier "licenciement MACRON l’imposteur
jeudi 23 - 10h06
de : Martine
1 commentaire
La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les statistiques : la seule science qui permette à des experts utilisant les mêmes chiffres de tirer des conclusions différentes. Evan Esar (1899-1995), humoriste américain.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite