Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Qui est Strauss-Kahn ?
de : al
jeudi 17 février 2011 - 22h25 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires

par Raoul Marc JENNAR

L’actualité abonde de sujets. Les acteurs politiques et les évènements défilent. Un clou chasse l’autre, comme dit le proverbe. On oublie vite. Et les médias en tous genres en font chaque jour l’illustration. Or, depuis quelques temps, ces médias nous abreuvent d’articles et de sondages de nature à nous convaincre que Dominique Strauss-Kahn, s’il est candidat aux présidentielles, a toutes les chances de battre . Sans jamais nous rappeler ce qu’il a fait quand il était ministre de Jospin et ce qu’il fait à la tête du FMI. Bien entendu.

Qui sont ces médias ? Pour l’essentiel, les grands hebdomadaires de droite (L’Express, Le Point, Paris-Match, le Journal du Dimanche) et de la gauche libérale (Le Nouvel Observateur) et des quotidiens de droite comme Le Figaro ou La Tribune. Les sondages qui nous désignent déjà le prochain président sont commandés par des journaux de droite.

Il semble que les patrons de ces organes de presse (Lagardère, Dassault, …), déçus par l’actuel occupant de l’Elysée, préfèrent quelqu’un qui leur épargnera, espèrent-ils, grèves et manifestations. D’où la nécessité de nous présenter un candidat de la gauche dite moderne, dite réaliste, dite responsable.

Il me semble donc important de rappeler qui est celui qu’on invite avec tant d’insistance à soutenir, avant même que le ait choisi son candidat. Sans doute pour que ce choix soit celui du patronat. Pour ce faire, cinq sources utiles : le numéro du 24 avril 2010 de l’hebdomadaire Marianne avec un dossier intitulé « DSK mis à nu », l’article de Jean-Jacques Chavigné consacré au FMI de DSK dans le numéro 176 de juin-juillet-août du mensuel Démocratie et Socialisme, l’organe du courant du même nom au sein du , le livre de Vincent Giret et Véronique Le Billon, Les Vices cachés de DSK (Seuil, 2000), quelques chroniques que j’ai publiées en son temps dans un hebdomadaire belge ou sur ce blogue et, enfin et surtout, l’excellent dossier de François Ruffin paru dans le numéro 47 (automne 2010) de Fakir (encore en vente actuellement – contact@fakirpresse.info).

Il me paraît indispensable de rappeler les choix qui furent ceux de Strauss-Kahn quand il était ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie de Jospin :

  • la privatisation des banques publiques : le GAN, le CIC, la Marseillaise de Crédit, le Crédit Lyonnais, le Crédit Foncier de France, le Groupe Caisse d’Epargne. Après le passage de Strauss-Kahn, il n’y a plus de secteur financier public.
  • les autres privatisations. Sous l’impulsion de Strauss-Kahn, le gouvernement Jospin a davantage privatisé que les gouvernements de droite présidés par Balladur et Juppé : Airbus, France Télécom, Thomson-CSF, Thomson Multimedia, Air France, …
  • la libéralisation du secteur de l’énergie : Strauss-Kahn, qui défend les négociations de l’OMC, soutient l’adhésion du gouvernement Jospin aux propositions européennes (Barcelone) qui vont permettre ensuite à la droite de privatiser EDF-GDF.
  • c’est lui qui met en place le régime des stocks options avec plusieurs mesures favorables à cette manière de rémunérer les hauts-dirigeants d’entreprises
  • c’est lui qui lance l’idée de fonds de pension « à la française »
  • c’est lui qui pousse Jospin à renier les engagements pris par le devant les électeurs, en 1997 : défendre et renforcer les services publics, défendre Renault-Vilvoorde, poser quatre conditions pour le passage à l’euro.

C’est Strauss-Kahn qui, en 1999, a proposé Pascal Lamy pour que celui-ci devienne le Commissaire européen au commerce international (avant de devenir, ensuite, directeur général de l’OMC).

En 2003, Strauss-Kahn déclare à Tribune Juive qu’il se lève chaque matin « en se demandant comment il pourra être utile à Israël. » En 1991, il avait déclaré : “Je considère que tout Juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, à travers l’ensemble de mes actions, j’essaie d’apporter ma modeste pierre à la construction d’Israël.” (Passage)

En 2005, Strauss-Kahn fait campagne pour le « oui » au TCE.

Le directeur général du FMI est fidèle à l’ancien ministre de Jospin. Sous son impulsion, le FMI instrumentalise la dette publique des pays du Nord comme du Sud.

Sous la pression du monde des affaires et de la finance, les gouvernements ont décidé de ne plus permettre aux pouvoirs publics d’emprunter auprès d’organes publics de crédit, à des taux nettement avantageux. En Europe, c’est devenu la règle depuis le traité de Maastricht. Les Etats sont tenus d’emprunter auprès des banques privées. C’est la principale cause de leur endettement, vu les taux pratiqués.

La seconde cause d’endettement, c’est le renflouement des banquiers et des spéculaterurs suite à la crise de 2008.

Pour combattre la dette, on ne pose pas de questions sur les causes de celle-ci. On affirme que le seul remède, ce sont des réformes dites « structurelles ». Le FMI de Strauss-Kahn poursuit ainsi 4 objectifs :

  • diminuer les des fonctionnaires, remplacer les par répartition par un recours aux assurances privées, réduire les investissements dans la santé, l’éducation, la culture
  • vendre les services publics aux firmes transnationales
  • flexibiliser le marché du travail en démantelant le droit du travail, en favorisant les délocalisations et en rendant les licenciements plus faciles
  • augmenter les profits des firmes privées en multipliant les exonérations de cotisations sociales ou d’impôts et en gelant ou en réduisant les .

Ce sont ces politiques que le FMI de Strauss-Kahn impose aux pays du Sud. Avec la complicité de la , il fait de même avec les Etats de l’Union européenne.

Nul ne s’étonnera dès lors qu’il ait très officiellement exprimé son soutien aux « réformes » entamées par .

« On vit 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans , » déclarait Strauss-Kahn au journal Le Figaro, le 20 mai 2010.

Quelle différence entre et Strauss-Kahn ? Celle qu’on peut trouver entre un Sarkobrun et un Sarkorose. C’est toujours du Sarko.

Il me semble urgent que, dès à présent, les partis à la gauche du fassent savoir qu’en tout état de cause, il leur sera impossible de soutenir Strauss-Kahn en 2012. Il ne suffit pas de changer une personne. Il faut changer de politique. Cela va sans dire, me dira-t-on. Mais cela va encore mieux en le disant.

http://www.jennar.fr/index.php/qui-...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
FMI, abrevation de FAMINE MONDIALE IMMINANTE ?
17 février 2011 - 22h55 - Posté par MBOTO

Entièrement d’accord et à 65 balais ce sera, dans l’hypothèse qu’on nous présente comme acquise, la première fois que je resterai chez moi au second tour des présidentielles.Certains diront que ce n’était pas malin de ne pas l’avoir fait plus tôt mais là ça dépasse toutes les bornes du cynisme habituel de l’oligarchie et mieux vaut tard que jamais, non ?



FMI, abrevation de FAMINE MONDIALE IMMINANTE ?
18 février 2011 - 00h59 - Posté par

Tout à fait, jeune homme. Il n’y a pas d’âge pour se remettre en question. Cela vaut mieux que de rester figé dans ses certitudes.


FMI, abrevation de FAMINE MONDIALE IMMINANTE ?
18 février 2011 - 04h37 - Posté par Zorba

Tu crois que le PCF va faire comme en 69, année érotique, le jour du second tour de 2012. C’est ma femme qui va être contente.


FMI, abrevation de FAMINE MONDIALE IMMINANTE ?
18 février 2011 - 13h15 - Posté par MBOTO

hélas non ! et désolé pour ta femme, mais pour le deuxième tour 2012 je n’en espère pas grand chose et je n’idolâtre pas les leaders médiatisés de la" gauche de la gauche".. Simplement , j’en ai marre de céder au chantage du vote utile si le PS n’apporte pas plus de garanties sur sa volonté et capacité de gouverner réellement à gauche. Dans l’état actuel des choses ce serait croire au père noêl.Et encore ledit père tient ses promesses,même s’il opère une distribution de classe. Curieuse attitude d’un parti qui réclame au parlement la transparence des sondages et risque de choisir son candidat en fonction des plus opaques de ces sondages : vous en connaissez beaucoup vous, et surtout à gauche des gens qui placent leur espoir en DSK ? J’en suis pourtant d’autant plus désolé qu’avec le sarkozisme, ce fascisme soft, on atteint des sommets dans la régression sociale, la sottise médiatique et l’arrogance néo-coloniale qui dépassent les records de ses prédécesseurs. Toutes ces prédictions sondagières vont probablement être balayées par le temps. les exemples ne manquent pas, de favoris des sondages un an avant , et arrivés en 3ème position au jour j :Chaban-Delmas en 1974, Balladur en 1995, Jospin en 2002, les gagnants ayant été d’abord classés comme outsiders par les sondeurs. On nous parle de la montée de la fille dans la famille Le Pen. Dans l’hypothèse au 2ème tour d’un duel DSK -fifille le Pen j’irai sans doute voter pour le directeur du FMI malgrès tout le mal que j’en pense et tout en trouvant ça honteux d’en arriver là ; mais s’il s’agit d’un duel Sarko contre la même héritière du FN je resterai probablement chez moi, car le coup du vote républicain j’ai déjà donné pour le résultat que l’on sait.


Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 07h38 - Posté par l’ankou

Le problème c’est que méluche et buffet ont cautionné le gouvernement jospin/dsk vu qu’ils étaient ministre. Comment peuvent ils etre crédibles aujourdh’ui ?



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 08h44 - Posté par Copas

l’analyse de DSK ressort du bon Jennar comme on l’aime .

Par contre, sa conclusion sans contenu politique de l’unité à gauche du PS pour changer quelque chose au travers d’une bataille institutionnelle ressort de l’illusion sur l’importance de celle-ci.

La bataille institutionnelle n’a de sens que si existe un énorme contre-poids qui n’est pas sur ce terrain, mais a sa propre logique.

Pour l’instant les croyances institutionnelles enlèvent des militants précieux aux combats sociaux qui sont les seuls lieux où peuvent se former ce qui pèsera réellement sur les institutions.

C’est une cata qui se mord la queue.



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 08h44 - Posté par richard PALAO

le PS étant un parti de droite , tous les partis qui se prétendent revolutionnaires et anticapitalistes devraient d’ors et déja annoncer qu’ils ne voteront pas pour le PS au deuxième tour , tout autre attitude serait de la compromisson et démontrerait que leur position actuelle n’est qu’une façade ...faut-il leur rappeler ce qu’est la lutte des classes ?



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 09h14 - Posté par Copas

La bataille institutionnelle n’a de sens que si existe un énorme contre-poids qui n’est pas sur ce terrain, mais a sa propre logique.

Pour l’instant les croyances institutionnelles enlèvent des militants précieux aux combats sociaux qui sont les seuls lieux où peuvent se former ce qui pèsera réellement sur les institutions.

ne pas donner un sens excessif à des votes, le rapport de force passe un peu là mais a un centre en dehors


Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 09h48 - Posté par kounet

On doit dire avec force à gauche que nous ne voterons jamais pour ce type .Mélenchon doit le dire clairement .
Lisez Fakir, vous saurez tout sur ce monsieur pas très sympathique .



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 15h05 - Posté par Jeannot

Pauvre Jennar atteint par la "mélenchonite" : dire ses 4 vérités à DSK pour occulter la politique du PS dans son ensemble !



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 18h10 - Posté par vériane

Ah bon, mais quand DSK privatise (AIRBUS : le montage scandaleux pour favoriser Lagardère et spolier l’Etat français donc le contribuable !!!!!) plus que Balladur et Juppé réunis .....Mélenchon et Buffet ils ont dit quoi ?

Il était où le bruit et la fureur ? Il faillotait comme nous l’apprend son ancien camarade Huchon ?

Pourtant si je suis bien Jennar ( difficile à suivre pourtant ) il est plus trés loin du FDG ou PG, flanc gauche de protection des privatiseurs du PS ; comprenne qui pourra ....



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 19h40 - Posté par jptal

Je crois surtout que pour être élu président en France, il y a une condition sine qua non ; il faut être pro-gouvernement israelien... !! Je ne sais pas si vous avez remarqué la rapidité du CRIF, par la voix de R.Prasquier, pour condamner les propos de Jacob sur DSK... ???étonnant quand même.. ??



Qui est Strauss-Kahn ?
18 février 2011 - 22h16 - Posté par

mettre au crédit de DSK, différentes affaires :
la mnef
la "consultance" à EDF pour la privatisation de celle-ci
la cassette mery


Qui est Strauss-Kahn ?
19 février 2011 - 02h11 - Posté par

pour résumer : S K est l’ennemi du peuple !
mais les élections sont devenu l’opium du peuple....il n’y a pas d’élections par ici, ça n’existe pas...vous avez rêvé ! juste un simulacre d’élections....Car sans proportionnelle avec des elections à un tour, on ne peut parler que de campagne publicitaire, de cirque médiatique, de spectacle people avec des dirigeants cathodiques, palefreniers des banksters


Qui est Strauss-Kahn ?
19 février 2011 - 02h16 - Posté par

Au premier tour des elections je me fais rouler dans la farine et au deuxième tour je suis découpé en fines tranches dorées....donnez nous notre pain quotidien, qu’ils disaient....
Changement de Constitution ! elections à un tour ! à la proportionnelle !
Sinon RIEN


Qui est Strauss-Kahn ?
2 mars 2011 - 13h57 - Posté par JohnyJoe

Raoul Marc Jennar le mec qui pensait faire une carrière politique au NPA et qui a vu que c’était un parti de militant et qui s’est barré rapido. Trop classe.





Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le malheur a habituellement deux effets: souvent il éteint toute affection envers les malheureux, et, non moins souvent, il éteint chez les malheureux toute affection envers les autres. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite