Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
de : Fatima-Ezzahra Benomar
vendredi 25 février 2011 - 09h20 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
JPEG - 130.7 ko

Le colloque « Handicap, affectivité, sexualité, dignité » organisé le 26 novembre dernier à la mairie de Paris, est une première initiative qui tente d’appuyer la demande de création de « services d’accompagnement sexuel pour les personnes handicapées ».

Cette initiative est d’autant plus inquiétante qu’elle semble pérenniser un « droit à la sexualité » auquel il faudrait donner une réponse marchande, qui s’apparente à la prostitution.

« L’accompagnement sexuel » existe en effet dans les pays réglementaristes où cet « emploi » est reconnu en tant que « prostitution spécialisée ».

Des femmes – en grande majorité – formées aux spécificités des personnes en situation de grande dépendance physique ou mentale, sont rémunérées pour leur offrir des expériences sexuelles, à domicile ou en institution.

Au Danemark, en Allemagne, en suisse et aux Pays-Bas, ce sont essentiellement des femmes qui pratiquent pour le moment l’accompagnement à la vie sexuelle, reproduisant ainsi le schéma traditionnel de la domination masculine. Pourtant, la Norvège, pays exemplaire en matière de politique sur le handicap, n’a pas créé ce type de service sexuel rémunéré, puisqu’il devrait voter prochainement une loi interdisant tout achat de service sexuel, comme c’est le cas en Suède depuis 1999.

Les défenseurs de cette mesure demandent une dérogation pénale pour ne pas risquer l’incrimination de proxénétisme, et proposent que le service soit rémunéré. Or nous savons très bien qu’une prestation minutée et payante, dont on peut imaginer qu’elle sera tenue à obligation de résultat, va forcément inciter les plus démunies et les plus vulnérables au plan social, économique ou psychologique, à se porter candidates.

En se projetant dans la banalisation de ses services sexuels, dans une société qui les légitimera au nom de la détresse, les infirmières et les aides à domiciles seront de plus en plus sollicitées pour accepter de faire ces attouchements. Les auxiliaires de vie souffrent souvent d’emplois difficiles, morcelés et mal payés, entre service domestique, service soignant, et maintenant service sexuel. Nous assisterons encore à l’extension de cet assujettissement majoritairement féminin au règne du néo-libéralisme. Sans parler du caractère flexible et précaire de ces prétendus emplois, les critères réels d’embauche, et l’application du droit du travail concernant les lois sur le harcèlement sexuel ou sur les discriminations.

Rappelons que l’un des acquis majeurs dans la lutte des femmes pour l’égalité et la dignité a été de ne plus être corvéables sexuellement dans le cadre de l’emploi.

Si nous pérennisons un « droit à l’accompagnement sexuel » pour les personnes gravement handicapées, cette revendication aura toute légitimité de s‘étendre aux « handicapés sociaux », à ceux qui souffrent de solitude, de vieillesse, de maladie, aux sortants de prison, aux grabataires sur leur lit d’hôpital qui revendiqueront tout autant le droit à une sexualité mise à mal par leur situation. La mise en place de cet emploi fournit en somme la vitrine rêvée pour l’industrie du sexe et les proxénètes qui ont tout intérêt à promouvoir la respectabilité d’une activité présentée sous les dehors généreux du « service à la personne ».

http://fatimabenomar.wordpress.com/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
25 février 2011 - 10h43

Cet article, sans doute une « réponse » à la diffusion de l’excellent film de Jean-Michel Carré – Sexe, amour & handicap – diffusé sur France 2 hier soir, tord scandaleusement le cou à la réflexion urgente et nécessaire qui doit être menée. Sans parler des illustrations choquantes qui sont totalement en décalage avec le sujet traité avec respect et sensibilité par le réalisateur. Les personnes qui ont apprécié le film seront troublées par la malhonnêteté de cette démonstration. L’auteure de l’article semble obsédée par la prostitution alors que la question n’est pas là. Nous avons vu et entendu les demandes multiples d’hommes et de femmes handicapées en attente d’aide sensuelle, affective et sexuelle. Nous avons vu et entendu les réponses multiples d’hommes et de femmes valides, souvent bénévoles, qui, après une longue formation pluridisciplinaire, inventent un métier indispensable. Les sentiments et les sexualités des personnes sont niés par la société, les institutions, les lois, les politiciens y compris de « gauche ». Au moment où des choses commencent à bouger grâce au militantisme d’associations de personnes handicapées, certaines, au nom d’un féminisme dogmatique vont mener une campagne réactionnaire et inhumaine. Je souhaite à toutes ces personnes de ne jamais connaître la plus haute des solitudes.



Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
25 février 2011 - 15h19 - Posté par

la sollitude celle d’être prostituée ?


réponse au commentaire ci-dessous
25 février 2011 - 14h00 - Posté par loicparis

Pour avoir milité quelques années dans des associations progressistes éternellement confrontées à la question du consentement des femmes (en écrasante majorité) qui voudraient s’occuper sexuellement des handicapés, cet argumentaire est, je pense, le plus construit et le plus dépassionné possible.
Il évite surtout de pêcher par naïveté quant aux facteurs culturels et sociaux qui rentrent en jeu pour briser le mythe de futures salariées qui accepteraient sans problèmes de sortir ce genre de pratiques du cadre bénévole pour le soumettre au marché du travail.
De plus, l’article ne réagit pas au film de Carré mais au colloque dont elle parle d’abord.
Sur une planète où 99% des richesses (ONU) est entre les mains des hommes, et où le FMI encourage noir sur blanc les pays en dette à réglementer la prostitution qui rapporte beaucoup d’argent, ce n’est pas si simple. Beaucoup de lobbys sont entrain d’essayer de faire tomber l’abolitionnisme de la France en matière de prostitution, et ce en utilisant tous les biais pour légiférer là-dessus, dont celui-ci. D’où le lien qui est fait avec la problématique de la prostitution.
Comme le dit l’article, « L’accompagnement sexuel » existe dans les pays réglementaristes, et que cet emploi est reconnu là bas en tant que « prostitution spécialisée ». Dans notre pays, il n’y a pas de « droit à la sexualité » et on ne peut tolérer de réponse marchande à ces problématiques, puisque le cadre bénévole existe pour mettre un frein à la boite de pandore de l’exploitation.
Effectivement, c’est en énorme majorité des femmes qui, au Danemark, en Allemagne, en suisse et aux Pays-Bas, pratiquent pour le moment l’accompagnement à la vie sexuelle, pour les raisons culturelles et économiques que l’on sait.
Pourtant, la Norvège, pays exemplaire en matière de politique sur le handicap (et très féministe du coup), n’a pas créé ce type de service sexuel rémunéré.



Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
25 février 2011 - 16h14

La lutte contre la marchandisation du sexe n’est pas uniquement une question de féminisme. Toute la société a intérêt à ce que cet acte soit proscrit de l’espace marchand.

En effet, il est possible que sous des airs d’humanisme, la pègre, à l’honneur avec le pouvoir actuel, pourrait y trouver son compte.

Je retiens ce passage :

"Dans notre pays, il n’y a pas de « droit à la sexualité » et on ne peut tolérer de réponse marchande à ces problématiques, puisque le cadre bénévole existe pour mettre un frein à la boite de pandore de l’exploitation."

D’un autre coté, le bénévolat trouve ses limites dans la bonne volonté des gens. Quand il s’agit d’encadrer un match de foot ou un club d’échec, il y a du monde. Réconforter sexuellement sans amour, n’est pas trés attractif.

Mais avant de vous lire plus loin, savez vous combien de personnes sont concernés par ce problème ?

Quelles limites (médicales) sont mises par les associations qui pratiquent ?

bon courage
jdc



Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
26 février 2011 - 01h11
Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
26 février 2011 - 11h13

Ce n’est sans doute pas un hasard si cet article a été publié au lendemain de la diffusion du film de Jean-Michel Carré, Sexe, amour & handicap sur France 2... Voici un article pour rétablir le propos du film de Jean-Michel Carré qui n’a rien à voir avec les illustrations alarmistes de cet article. Nous sommes très loin de la prostitution, de l’esclavage et des "vitrines remplies de présences féminines" que chantaient Jean-Roger Caussimon et Léo Ferré.

À lire sur Bellaciao



Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
26 février 2011 - 14h14

Une simple question : on ne parle que de femmes qui accepteraient de s’occuper sexuellement des handicapés .

Est-il prévu dans ce texte que des hommes s’occupent sexuellement des femmes handicapéEs ?

Ou alors la France reste-t-elle toujours le pays où les besoins sexuels de la femme sont tabous ?
Texte profondément sexiste . France patriarcale arriérée, pays des droits de l’Homme, pas de la Femme !!!



Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
26 février 2011 - 14h29 - Posté par

Avant de dire n’importe quoi, il serait bon de se documenter... et de voir le film de Jean-Michel Carré. C’est incroyable tous ces gens qui parlent d’un film qu’ils n’ont même pas pris la peine de regarder ! Dans ce film, et au-delà, il y a bien sûr des femmes concernées par l’assistance sexuelle... Parmi elles, la présidente de l’association Choisir sa vie.


Un premier pas vers la réglementarisation de la prostitution ?
26 février 2011 - 15h20 - Posté par

Apparemment, à part l’exemple de Mme Boyer, la femme handicapée -alibi, on ne parle pas trop de recruter des assistants sexuels masculins .
Faisons un pari : même si les femmes handicapées sont plus nombreuses, ils recruteront moins d’assistants sexuels que d’assistantes .


Cela sent la pruderie, par ici…
27 décembre 2011 - 04h54 - Posté par Nicolas

« Or nous savons très bien qu’une prestation minutée et payante, dont on peut imaginer qu’elle sera tenue à obligation de résultat, va forcément inciter les plus démunies et les plus vulnérables au plan social, économique ou psychologique, à se porter candidates. »

Oh là ! Alors qu’elles restent démunies, qu’elles crèvent de faim, c’est tellement mieux ! :-/






HABITER CONTRE LA MÉTROPOLE
dimanche 25 - 19h04
de : Ernest London
G7 : Les opposants manifestent, (24 août 2019, Bayonne) les prétoriens protègent, la "racaille mondialiste (vidéo)
dimanche 25 - 11h39
de : nazairien
2 commentaires
La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
2 commentaires
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres. Denis Diderot
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite