Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
de : Le moustique socratique
samedi 19 mars 2011 - 00h49 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

Le leader du Parti de gauche a voté au Parlement européen la résolution présentée par les socialistes et la droite incitant les « gouvernements de l’UE » à se « tenir prêts pour une décision du Conseil de sécurité des Nations unies concernant [...] la possibilité d’une zone d’exclusion aérienne ». Le leader du Parti de gauche s’en est longuement expliqué sur son blog. Tout en se disant conscient des risques « d’escalade militaire », il dit avoir pris sa décision, après discussion avec la direction du PCF, celle de la Gauche Unitaire, et naturellement celle du Parti de gauche. Et ajoute : « J’ai voté pour le texte et les mesures proposées concernant l’espace aérien dans le but d’aider le peuple en action contre le tyran qui le bombarde. Mon vote s’entend dans le strict cadre suivant : tout acte de guerre comme la création d’une zone d’exclusion aérienne ne peut être décidé que par l’ONU. »

Mais les trois parti du Front de Gauche ont diffusé des communiques qu’on l’air d’être de démenti public mais sans pour autant jamais se dissocier clairement du vote de Mélenchon...


Libye : soutenir les insurgés ! Non aux bombardements français !

Le Conseil de sécurité a adopté une résolution vendredi 17 mars permettant des frappes aériennes voulues par les gouvernements français et britanniques, avec le soutien désormais de l’administration américaine. Cette intervention des anciennes puissances coloniales va constituer un tournant dans la crise régionale qui secoue depuis 3 mois les pays arabes. Alors que le régime de Kadhafi regagne du terrain chaque jour sur les insurgés, les Etats français et anglais, qui ont soutenus la dictature de Kadhafi ces dernières années, trouvent l’occasion de faire oublier leurs collusions scandaleuses avec les régimes déchus de Ben Ali ou Moubarak et de se réimposer dans la région.

Car, cette intervention militaire en préparation s’inscrit avant tout dans la volonté des gouvernements français et britanniques de préserver leur influence politique et économique dans une zone stratégique dans laquelle ces deux pays ont beaucoup investis. Pour la France, outre l’intérêt pétrolier que constitue le 4ème pays producteur d’hydrocarbures en Afrique, la Libye est depuis la fin de l’embargo un eldorado pour les entreprises françaises. La Libye fut érigée comme un partenaire commercial de premier plan pour les entreprises du CAC 40 telles qu’Areva, BTP Vinci, EADS ou encore Total. Il est alors évident que ce n’est pas la défense de la démocratie et de la liberté du peuple libyen, que ce ne sont pas des préoccupations humanitaires qui préoccupent Cameron et Sarkozy. Ce dernier, qui recevait en grande pompe le dictateur Kadhafi à Paris en décembre 2007 ou encore qui agitait la menace de « flux migratoires incontrôlés », prétend maintenant vouloir « sauver le printemps des peuples arabes ». Mais il continue de soutenir les régimes dictatoriaux comme celui de l’Arabie saoudite, dont le gouvernement a envoyé des troupes réprimer le mouvement populaire à Bahreïn.

On ne peut céder à la fiction selon laquelle l’intervention militaire franco-britannique permettrait à la population insurgée de Libye de recouvrer la maîtrise de son destin, ou au moins de lui permettre de bénéficier d’un répit face à l’offensive sanglante de Kadhafi. Jamais les impérialistes ne sont venus en aide aux peuples, les guerres qu’ils ont déclenchées par le passé, ont toujours obéi à leurs propres intérêts, économiques ou géostratégiques. En l’occurrence, Sarkozy et Cameron, représentants de droites aussi provocatrices que contestées en France et en Grande-Bretagne, se lancent dans une aventure guerrière en croyant y retrouver un peu de prestige, sans même en avoir reçu mandat de leurs Parlements.

Que cette guerre se fasse avec l’objectif de « protéger les civils » et se prévale d’une résolution de l’ONU ne lui donne pas plus de légitimité. Ce n’est pas l’Assemblée générale des Nations unies qui a pris cette décision, mais le seul Conseil de sécurité, où siègent 15 membres et qui n’a rien d’une instance représentative des peuples de la planète. La première guerre contre l’Irak en 1991 avait été menée dans le cadre d’une résolution du même Conseil de sécurité et n’avait rien de légitime, même si elle se faisait sous couvert de la « légalité » internationale. La guerre menée par Bush en 2003 contre le dictateur Saddam Hussein n’aurait pas été plus juste si elle avait été justifiée par l’ONU.

En dépit du vote onusien dont elles ne manqueront pas de se prévaloir, les opérations de guerre en préparation seront, dans les faits, sous le seul contrôle des principales puissances de l’Otan, et avec l’appui de la logistique de cette dernière. Elles peuvent, pour cette raison, avoir des conséquences incalculables. Ce sont les peuples qui risquent d’en subir les effets meurtriers. Car quelles sont les évolutions possibles d’une telle intervention ?

 soit les gouvernements occidentaux se limiteront à quelques frappes ciblées qui n’empêcheront pas Kadhafi de reprendre le contrôle du pays. La France et l’Angleterre se seront alors contentées d’infliger quelques dégâts aux infrastructures de la dictature pour se redonner une bonne image. C’est le pari de Kadhafi qui a annoncé, via son ministre de la Défense, un cessez-le-feu pour gagner du temps.

 soit les gouvernements occidentaux s’engagent dans une campagne aérienne intensive qui ne garantira en rien une victoire du soulèvement populaire libyen, mais dont on ne peut exclure qu’elle entraîne une riposte de la part du régime de Kadhafi. Un porte-parole du régime de Kadhafi a déjà annoncé le déclenchement d’attentats contre des avions et des bateaux en mer Méditerranée.

 une confrontation prolongée posera nécessairement la question d’une intervention militaire au sol si les gouvernements occidentaux veulent réellement en finir avec le régime de Kadhafi. Cela passera par un écrasement du régime, à l’image de ce qu’ont fait les Etats-Unis avec l’opération « Choc et effroi » en 2003 contre l’Irak. Ce type d’opération qui vise à infliger à l’ennemi un maximum de dommages en un temps très limité est le plus meurtrier pour les populations. Et elle mène immanquablement à l’enlisement où se sont toujours retrouvées les occupations coloniales.

La folie de Bush et des néoconservateurs américains a démontré que la démocratie et la liberté ne s’exportaient pas à coup de bombardements même ciblés, qui seraient censés être des bombardements « zéro mort », à part quelques « dommages collatéraux ». Une telle intervention permettrait de plus à Kadhafi de retrouver son image passée d’anti-impérialiste, d’accuser les insurgés de faire le jeu de vieilles puissances coloniales, de recouvrer un soutien populaire.

Une autre politique est possible. Elle n’a rien à voir avec les prétentions des gouvernements européens qui pensent pouvoir décider du destin des peuples à leur place. La seule intervention politique utile et efficace des pays européens serait de répondre aux demandes des structures dirigeantes de l’insurrection et de leur fournir le matériel militaire qui leur fait tant défaut depuis plusieurs semaines. C’est ce qui pourrait permettre à la mobilisation du peuple libyen de faire face aux soldats restés fidèles à Kadhafi. C’est l’acte de solidarité concrète effective, utile, qui aurait contribué à dessiner de nouvelles relations entre Nord et Sud. C’est la politique internationaliste que la gauche devrait défendre et exiger qu’elle soit mise en œuvre.

Bureau National de Gauche Unitaire

http://gauche-unitaire.fr/2011/03/1...


Non à l’intervention impérialiste militaire en Libye !

Après la Tunisie et l’Egypte, le soulèvement des peuples arabes a gagné la Libye où le peuple mène depuis près de 3 semaines, au prix de milliers de victimes, un combat juste pour renverser la dictature du colonel Kadhafi, installée depuis 42 ans. Ce régime à bout de souffle, qui emploie des moyens militaires massifs contre les civils, a bénéficié trop longtemps de la complaisance des puissances occidentales.

Celles-là mêmes qui armaient hier Kadhafi, envisagent aujourd’hui d’intervenir militairement en Libye. Mais c’est le gouvernement de Nicolas Sarkozy qui a ré-autorisé le premier en Europe en 2007 la vente d’armes à la Libye ! Ce sont les Berlusconi, Sarkozy, Zapatero qui ont, depuis des années, dans le cadre de l’Union Européenne, soutenu inconditionnellement le régime criminel libyen. Avec l’objectif, comme l’a rappelé Kadhafi lui-même, qu’il les aide à mettre en œuvre la politique migratoire abjecte de « l’Europe forteresse ».

Les puissances impériales voient dans les massacres perpétrés par le régime libyen une justification pour envisager une intervention militaire en Libye dont l’éventualité se précise jour après jour. Le prétexte humanitaire masque mal la convoitise des multinationales américaines et européennes pour les ressources pétrolières de ce pays. Comme pour la Tunisie, l’Egypte et les autres pays arabes, la libération de la Libye ne peut être que l’œuvre de son propre peuple. Malgré les souffrances qu’il endure, celui-ci montre un courage admirable et sa totale détermination à se débarrasser de Mouammar Kadhafi. Ce dont il a besoin c’est de la solidarité effective de la France et de l’Union européenne dans sa lutte, exprimé par un soutien matériel et logistique de très grande ampleur, et en urgence.

Mais le Parti de Gauche affirme son opposition intransigeante à toute intervention militaire des Etats-Unis et de leurs alliés en Libye, qui viendrait fatalement installer au cœur du monde arabe des forces militaires foncièrement hostiles aux processus révolutionnaires en cours dans cette partie du monde si voisine de la nôtre, alors qu’ils sont porteurs d’un formidable espoir d’émancipation et de progrès non seulement pour les peuples qui les mènent là-bas, mais pour tous les peuples du monde, en lutte contre un ordre néolibéral dévastateur, porteur de crises et de guerres.

http://www.lepartidegauche.fr/edito...


Libye : le PCF souligne les risques d’une logique de guerre

En adoptant, sous pression de la France et de la Grande-Bretagne, une résolution qui autorise une intervention militaire aérienne et des frappes ciblées, le Conseil de Sécurité prend le risque d’un engrenage en s’inscrivant dans une logique de guerre aux conséquences hasardeuses.

Le Parti communiste français, qui n’a cessé d’exiger l’arrêt immédiat des opérations et de la répression militaires ayant déjà fait de nombreuses victimes civiles, réitère une fois encore sa condamnation du régime de Kadhafi et son plein soutien aux forces qui agissent pour la démocratie en Libye, avec le Conseil National de Transition. De lourdes questions se posent aujourd’hui. Toutes les possibilités d’aide directe ou par les États arabes à la rébellion ont-elles vraiment été étudiées ? Est-ce vraiment la protection du peuple libyen que cherchent les puissances occidentales ? Des experts, des journalistes expliquent déjà qu’il faudra envoyer des forces spéciales au sol et que l’objectif est de faire tomber le régime de Kadhafi...

Le Parti communiste français, dans ces graves circonstances, rappelle le désastre des guerres en Irak et en Afghanistan qui furent chaque fois déclenchées au nom de la protection des populations et de la démocratie. Il exprime son inquiétude profonde devant une telle situation. Il appelle à la plus grande vigilance. Il s’étonne enfin par ailleurs du silence complice qui entoure au même moment la répression du mouvement populaire au Barheïn.

http://www.pcf.fr/8349



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 08h25

merluchon retourne dans ton ecurie ps....merci.



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 08h31 - Posté par jedisnon

Et si le NPA avait eu raison.
Il n’y a pas de sauveur supême.
Le Sarkosy nouveau "défenseur" des Peuples est arrivé. Lui emboîter le pas c’est le cautionner pour le reste.

Et l’on voit avec quels délices les médias s’engouffrent dans cette initiative impérialiste pour nous faire oublier les risques réels du nuage radioactif et de leurs dirirgeants corrompus (j’atttends avec impatience si elles existent la publication des aides de Khadafi à la campagne de Sarko).

Oui il faut être clair sur le programme et l’on voit bien qu’en prenant position comme JLM l’a fait, qu’il se soumettra demain aux diktats de ses anciens amis du PS.
Triste.



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 09h48 - Posté par

Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!! mais il s’en fout de manière incommensurable


Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 08h58 - Posté par kounet

Je suis éberluée que Mélenchon ait pu voter avec les autres clowns cette guerre pour le pétrole .
J’allais voter pour ce parti mais là je réfléchis .
Pourquoi les hommes sont-ils si peu rigoristes ?



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 10h55 - Posté par

A ta place j’aurai déja fini de réfléchir.... Une nouvelle intervention impérialiste à odeur de pétrole, c’est ce que soutient Mélenchon...

La vraie gauche est ailleurs....parmi ceux qui refusent une nouvelle agression militaire tout en soutenant les peuples soulevés de la région...


Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
20 mars 2011 - 20h36 - Posté par kounet

Tu as raison, ma réflexion est arrivée à maturité ! Mélenchon a craqué et a fait une faute politique .Dommage .


Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 12h12

Je suis candidat aux cantonales en Haute-Loire sur la liste Fase-front de gauche-NPA- PCof et je dis simplement "honte à Mélenchon" !



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
19 mars 2011 - 20h33 - Posté par HB

Plus que le pétrole,est en lige la situation géopolitique de la Libye:les forces US ne
veulent pas lâcher l’Egypte ,peu sûre pour le moment(Israël et le peuple palestinien,si proches !),De plus cela autoriserait un regard sur l’Algérie de l’autre
côté,une façon pour l’Otan de s’imposer dans cette zone turbulente !



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
20 mars 2011 - 10h40

Et ce type prétend représenter toute la gauche de gauche ???

Quelle confiance peut-on lui faire ?

A ceux qui auraient cru à sa reconversion à la gauche de gauche, cette information apporte plusieurs enseignements :

 Mélenchon suit d’abord les conseils de ... Mélenchon

 Il ne respecte pas les positions élaborées par ses partenaires, et même par son propre parti

 Il peut avec une facilité déconcertante changer de bord

 Il peut mentir comme un arracheur de dents pour justifier ses décisions

Ce qui nous amène à reposer les questions qui fâchent :

 Que fera Mélenchon après les élections présidentielles ?

 Résistera-t-il à un poste alléchant dans un gouvernement de gauche plurielle bis ?

 A supposer que le Front de Gauche élabore un beau paquet de "conditions" pour accepter de gouverner avec le PS, s’embarrassera-t-il à les respecter ?

Mélenchon, retourne au PS, tu ne l’as au fond jamais quitté ...

Quelle tristesse pour les militants qui avaient cru voir en lui un espoir ...

Mélenchon est égal à lui-même, c’est-à-dire socialiste ...



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
20 mars 2011 - 19h44 - Posté par Quentin

Alors que la déclaration du PG reproduite ci-dessus titrait "non à l’intervention impérialiste en Lybie", la position officielle du PG est désormais celle reproduite ci-dessous.
Le philistinisme du raisonnement consterne : "Exclusion aérienne" sans mention du "risque" de bombardements ? "Approbation de la Ligue arabe" pourtant à la remorque des Saoudiens alors que le PG déplore leur action au Bahrein ! Pas de "participation de l’Otan" alors que les USA commandent le feu !
Que valent à cette aune les engagements du PG de rupture avec le capitalisme, le PS, etc. ?

Libye : pour une application de la résolution 1973 qui en respecte le strict périmètre

SAMEDI, 19 MARS 2011 20:13 COMMISSION INTERNATIONALE
Le Parti de gauche, présent ce samedi 19 mars au rassemblement de solidarité avec le peuple Libyen organisé au Trocadéro, approuve l’application de la résolution 1973 dans le cadre strict de son périmètre. Celle-ci prévoit la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne en Libye. Cette résolution n’a pas fait l’objet d’un véto au Conseil de sécurité de l’ONU et est soutenue par la Ligue arabe. Il s’agit donc de répondre à un mandat des Nations unie pour empêcher Kadhafi de massacrer la population insurgée. Cette résolution exclut toute forme d’occupation du territoire libyen par des forces étrangères et la participation de l’Otan aux opérations, ce qui serait une escalade contraire à l’esprit de l’ONU.

Dans les conditions actuelles, en l’absence de médiation politique, et sans occulter les difficultés à venir ni les arrières pensées des gouvernements engagés dans l’opération qui se prépare - et dont certains, comme les Emirats arabes unis ou le Qatar pratiquent une duplicité qui doit être vivement condamnée ( ils viennent appuyer la résolution en Libye lorsqu’ils répriment dans le sang les soulèvements populaires chez eux), ne pas légitimer l’application du droit international et considérer qu’il ne faudrait pas intervenir reviendrait à nous positionner comme beaucoup de pays européens le firent au moment de la guerre d’Espagne.

Cela reviendrait également à envoyer un message clair aux despotes des pays arabes : réprimez, vous ne craignez rien.

Le PG demande également une condamnation ferme et des mesures concrètes contre les gouvernements tyranniques du Yémen, des Emirats arabes et du Qatar qui ne peuvent participer à l’application de la résolution 1973, de Bahreïn.



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
20 mars 2011 - 21h00

avec un slogan comme :

"donnons une bonne gauche à la droite"...on a simplement facilité l’installation du réflexe du vote utile, surtout là ou la droite risquait de perdre le siège...

Slogan de merde, stratégie de merde, front de gauche de merde.



Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
21 mars 2011 - 01h13 - Posté par

melenchon a fait une grossière erreur, et il va perdre beaucoup de son attrait, tous les politicards de gauche ou de droite qui décident de faire la guerre me degoûtent....
non résolument non à toutes les guerres
combien de morts en Irak depuis la chute de Sadam Hussein, combien de morts palestiniens dans le silence de la communauté internationale ou presque
si demain les marocains descendent eux aussi en force dans la rue je doute fort que Sarko et sa clique, tout comme le pseudo philosophe BHL se déclarent en faveur des "insurgés" (ce dernier aura comme préoccupation sans doute l’intégrité de son patrimoine immobilier au Maroc)
pour moi les choix électoraux à venir vont être très difficiles, vote blanc au second tour c’est sûr, et au premier tour coco sans mélenchon
une grand-mère en colère


Le Front de Gauche : problème de leadership ou implosion ? Jean-Luc Mélenchon doit s’expliquer !!!
23 mars 2011 - 12h05 - Posté par lisa

Franchement, je suis choquée par le soutien de Mélenchon ! Le peuple de gauche est orphelin d’un vrai parti de gauche, avec des idées de progrés de gauche.

Face à la prédation des chefs-d’états-affairistes, une union des peuples s’impose.

Bref, face aux prédateurs, les "proies" doivent se rassembler, sur le plan mondial.






Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite