Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Appel pour un contre sommet au Sommet Mondial de la Société de l’Information à Tunis
de : Sami
jeudi 30 décembre 2004 - 21h21 - Signaler aux modérateurs

Le prochain Sommet de la Société de l’Information aura lieu à Tunis en Tunisie. Les organisateurs veulent se concentrer sur l’utilisation gouvernementale et corporative de l’information et des technologies de communication. Cette approche tombe à pic avec le choix du lieu.

La Tunisie n’est pas seulement un allié prisé par l’Occident, mais elle est aussi considérée comme ce que l’on nomme le modèle Occidental par rapport au reste du monde Arabe. Pourquoi ? Parce que la Tunisie a totalement privatisé un son secteur textile qui a dynamisé son économie par une production dans des usines d’occasion, de textiles très bon marché, que l’on appelle aussi sweat shops ou magasins de sucrerie, qui exportent leur production vers l’Europe et les USA. Toutefois, le Président Ben Ali exerce en même temps une dictature sans merci qui confisque la parole à tout dissident.

Par conséquent, le choix du lieu pour un sommet de la société de l’information est bien plus qu’hypocrite. Alors que la Tunisie rattrape les écarts économiques avec le Nord capitaliste, elle est loin de toute société d’information si l’on parle de liberté d’information.

Pourtant le sommet ne donne pas seulement une légitimité à un régime répressif mais ses objectifs ignorent aussi la situation sociale et technologique dans la région.

La majorité des gens dans cette partie du monde n’ont pas accès à l’Internet. S’ils y accèdent à travers les cybercafés ou les universités, ils manquent souvent du savoir faire technologique qui le permet d’adapter le monde du web à leurs besoins propres, comme savent le faire les gens du Nord. Et le commerce électronique est certainement la dernière chose dont ils ont besoin.

Lorsqu’on regarde de près l’usage que veulent faire les gouvernements avec les Technologies de l’Information et des Communications TIC, qui sera donc discuté à Tunis, l’on constate que pour les ministères il ne s’agit pas seulement de spécifier l’utilisation des sites web pour les citoyens. Ils veulent aussi obtenir plus de contrôle des technologies, qui permettra donc plus de censure et de persécution des activistes.

Actuellement, les débats en cours portent sur la question de savoir si Internet devrait être dirigé par l’ICANN (dominé par le monde privé des affaires) ou s’il doit être transféré sous la direction de l’Union Internationale des Communications ITU (dominée par les Etats). Un pays comme la Tunisie recevra certainement très favorablement un tel transfère. Mais le sujet reste pertinent partout dans le monde puisque les gouvernements essayent partout de diminuer les libertés civiles au nom de la guerre dite contre le terrorisme.

Nous voulons, dans un sommet concurrent, exposer ces problèmes ensemble avec des organisations civiles, des médias et des militants des droits de l’Homme de la région.

Quelques idées pour plus de discussion, d’actions et d’atelier de travaux pratiques pour le Contre Sommet :

1. Censure

Dans tout le monde Arabe et une grande partie de l’Afrique la liberté d’expression n’existe pas. La plupart des pays ont des censeurs qui décident de ce qui est convenable à lire ou à voir pour leurs peuples. Tous ces pays contrôlent les médias en imposant des autorisations très difficiles à obtenir. Dans le cadre du SMSI, nous voulons appeler à l’abolition de toute forme de censure.

2. Répression des activistes dans le domaine des médias

De plus en plus de personnes ont découvert l’Internet pour s’exprimer et pour organiser des oppositions dans des pays qui punissent ces deux activités par la prison. Alors qu’au début les régimes semblaient inconscients de cet activisme, ils ont maintenant commencé à réagir. Beaucoup d’activistes ont été arrêtés et font face à des peines d’emprisonnement, comme par exemple la communauté gay en Egypte. En Tunisie et en Syrie les activistes d’Internet sont persécutés. Le Sommet pourrait être une excellente opportunité pour diffuser des informations sur ces cas et appeler à la solidarité.

3. Création d’accès

Dans une certaine mesure l’Internet peut être un instrument pour contourner les politiques de restriction et de censure comme sont, les faibles bandes FM des radios, des solutions contre les gouvernements qui n’accordent de licence qu’à ceux qui les soutiennent. Nous voulons discuter comment nous pouvons établir des médias alternatifs et des sites web communautaires ou des radios FM dans les zones pauvres et les villages, tout en gardant à l’esprit qu’apprendre aux gens comment gérer leur propre média est un concept de base pour la démocratie médiatique. Nous espérons aussi établir un groupe de consultation basé sur le volontariat pour fournir des softwares et de l’assistance à ceux qui veulent construire des sites web.

4. Le droit à la technologie

L’accès à la technologie est un droit humain dans un monde où la connaissance et l’information sont primordiales pour le bien être des gens, pour leur carrières et pour leur vie. Toutefois, et bien plus que dans le Nord, INTEL et Microsoft contrôlent les technologies et leur accès dans la plupart des pays en développement et surtout dans le monde Arabe.

Une de leurs stratégies est d’établir des centres prêts à l’emploi gratuitement pour des ONG sur une période de deux ans. Par conséquent, Microsoft et INTEL apparaissent comme des bienfaiteurs tout en se créant pour eux-mêmes un immense panneau publicitaire, et peuvent en même temps étudier de nouveaux marchés avec les sensibilités locales tout en développant à bas prix des softwares arabes.

Mais par ailleurs la contre partie pour les sociétés civiles est infime. Comme à priori aucune ONG ne peut maintenir un centre au-delà des deux années gratuites, elle le perd. Par conséquent même si un bon travail a été fait, n’étant pas durable il n’a pas d’impact sur la société tout comme beaucoup d’aides étrangères qui peuvent étouffer mêmes les activités des groupes les plus dociles lorsqu’elles ne sont pas durables.

5. Précarité de la situation des travailleurs dans le domaine de l’information

Que ce soit dans le Nord ou dans le Sud, les travailleurs dans les domaines de l’Information sont ignorés par les unions syndicales. Dans beaucoup de pays en développement ils n’ont probablement même pas de sécurité sociale puisque les politiques des Etats ne les reconnaissent pas. Cette nouvelle force de travail émergeante semble toute de même se porter mieux que d’autres. Toutefois cela changera avec son développement mais en même temps la détérioration des droits des travailleurs peut s’accentuer dans les sociétés. Beaucoup d’entre nous appartiennent à cette force de travail. Nous voulons discuter au Sommet comment nous pouvons organiser et créer des unions syndicales défendant nos droits à travers le monde.

6. Numérisation et accès aux ressources

Une partie petit et limitée des financements pour les projet et programmes des TIC sert à développer les outils de localisations, plus spécifiquement la traduction dans les langues locales et la numérisation du savoir local. Les outils de localisation des langues indigènes, tels que les programmes OCR, sont encore très coûteux et sous-développés. Nous suggérons de restructurer les financements et les investissements des TIC et des TIC4D de manière à prendre en considération autant les besoins locaux que la localisation du savoir.

7. La liberté de circulation en tant que droit de communication

Les gens circulent à travers les frontières matérielles et virtuelles. Les gens poussent les frontières à travers la communication physique et numérique. Les Etats et les multinationales renforcent les contrôlent sur les deux flux. Empêcher les gens de circuler où ils veulent, veut dire les empêcher de communiquer avec la méthode de leur choix.

http://lists.riseup.net/www/arc/tun...



Imprimer cet article





Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre. Ernest Hemingway
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite