Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La démocratie "communiste" à l’épreuve...

de : bernard Sarton
dimanche 12 juin 2011 - 15h13 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

Alors que les indignés de tous bords , de tous pays , de toutes couches sociales expriment leur indignation sur le style de démocratie formel qu’ils subissent depuis des décennies , les communistes français s’enferment dans une logique d’appareil pour les futures élections Présidentielle et législatives.

Alors qu’il nous faut innover , inventer ,créer de nouvelles façons de faire de la politique où le citoyen de base décide , expérimente ,autogére les affaires publiques , nous décidons par en haut les candidatures entre des commissions de partis qui nous mettent devant le fait accompli par un vote de base rapide sans discussion approfondie , sans tenir compte d’une situation politique mouvante et pleine d’incertitude. La pression médiatique tient lieu de calendrier et on valide telle candidature au détriment d’une autre parce que les journalistes bourgeois l’ont décidé à la télé ou dans la grande presse domestiquée . La bourgeoisie impose ses choix et certains dirigeants communistes obéissent avec zèle parce qu’ils sont bien dans ce système que nous haïssons de plus en plus.

Les communistes français ,membres de différents partis ou sans parti, ne peuvent se satisfaire de cette pseudo démocratie centraliste héritée d’un temps historique où les masses étaient analphabètes ou sans grande culture livresque, habituées aux chefs ou aux leaders dit charismatiques. Nous n’en sommes plus là puisque cette manière carriériste de faire de la politique a échoué sur le plan des résultats économiques et sociaux .La clique des apparatchiks soviétiques et de sa zone d’influence de l’est européen a démontré sa nocivité et son échec d’une pseudo-démocratie socialiste dirigée par en haut en supprimant de fait tous les contre pouvoirs par le Parti-Etat . Aujourd’hui nous assistons au même désaveu populaire ,avec un retard de 20 ans, dans les pays arabes et dans les pays capitalistes de l’occident . Les soi-disant "élites" des institutions et des entreprises sont vivement critiquées , considérées comme pourris , et même de plus en plus bousculés par des haines de plus en plus violentes . Les élus de tous bords se font insultés sur les marchés , dans les réunions diverses qu’ils organisent de moins en moins préférant transmettre leurs messages démagogiques aux journaux télévisés ou radiophoniques . Il faut donc que les citoyens réinventent leur pouvoir sans délégation quelconque à une personne même bien intentionnée .

L’exemple de démocratie communiste que nous donnons aujourd’hui n’est pas du tout dans le logiciel des nouvelles générations comme le démontrent les Indignés . La colère populaire qui bout sous la marmite d’un 5ème république moribonde peut , par ras le bol, s’exprimer par le vote Le Pen si nous continuons à ne pas faire appel à la classe ouvrière, aux employés, aux techniciens et cadres,aux paysans , aux chômeurs et précaires , aux retraités ,et particulièrement à toute la jeunesse de s’impliquer dans tous les choix économiques et sociaux sans tabou et réserve quelconque d’expert bien informé . Le peuple doit voter pour lui et non pour un homme même compétent d’où la nécessité d’organiser des forums populaires partout dans nos villes et villages ,dans les entreprises privées et publiques ,en rassemblant aussi les chômeurs et précaires , en mobilisant la jeunesse dans les lycées et universités . La pseudo-démocratie "entre nous" des organisations communistes n’est pas efficace et je dirai même pas du tout productive pour faire avancer la société dans un processus révolutionnaire . Mettre les masses en mouvement par des manifs qui se disloquent en fin de parcours n’est plus aussi rentables qu’autrefois , nous l’avons vu avec les retraites . Une manif peut se terminer par un "agora" des manifestants qui trouveront la suite à donner à cette action si traditionnelle dans le monde salarié comme nous le voyons en Grèce ou dans les pays arabes . L’inventivité populaire peut alors s’exprimer sans contrôle des apparatchiks fidèles à la ligne le plus souvent de collaboration de classe .

La démocratie populaire n’est pas un cache-sexe de campagne , elle n’est pas non plus un titre pour désigner un pays comme les soi-disantes démocraties populaires de l’est Européen avant leur échec acté justement par le populaire . Dans nos villes,villages,entreprises et même associations l’autocratie d’un Maire,d’un Patron , d’un Président souvent continue ce défaut majeur de la démocratie d’élite bien pensante et bien informée , compétente à vie ...Il faut bannir cette délégation de pouvoir infantilisante sans avenir et aux résultats économiques et sociaux qui bénéficient toujours à l’élite même socialisante ....La démocratie communiste doit donner l’exemple d’un futur sociétal à construire sans attendre la fin programmée du capitalisme et de ses valets fortunés. L’adhésion à un Parti révolutionnaire ne donne pas des avantages de carrière et encore moins de fortune même modeste. Un adhérent des organisations communistes , même bien intellectualisé, se doit de construire la participation populaire en permanence sans aucun ostracisme, sans aucun à priori , sans autoritarisme d’idée tout en se battant pour des choix justes et bénéfiques pour le plus grand nombre de citoyens .

Pour finir cette réflexion qui m’habite depuis longtemps je souhaite que tous les communistes d’où qu’ils viennent recherchent en expérimentant la fin de toute dépendance ou délégation de pouvoir pour enfin sortir d’un choix pour telle ou telle personne , tribunicienne ou pas . La France a besoin de tous les militants communistes pour enfin se débarrasser avec tout son peuple des despotes,des patrons oligarques,des élus autoritaires et de tous ces gens qui se croit au-dessus du peuple .

Cela étant dit , la semaine prochaine , les adhérents du PCF devront choisir leur candidat à la Présidentielle toujours avec le même logiciel dépassé par les "indignés" grecs et espagnols . Les indignés de la France de demain devront pourtant nous obliger à penser autrement la démocratie . La remise en cause sera sûrement salutaire pour ce peuple aux traditions révolutionnaires mis sous cloche par cette 5ème république monarchisante .

bernard SARTON ,section d’Aubagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La démocratie "communiste" à l’épreuve...
12 juin 2011 - 18h40 - Posté par kounet

Oui, il faut vite se poser les bonnes questions et oublier les chapelles dont toute la jeunesse se fout avec raison .



La démocratie "communiste" à l’épreuve...
13 juin 2011 - 00h40

le pcf explose le 18 au soir.... la direction a proposé melenchon candidat du front de gauche. le conseil national fort de 634 camarades par 63 % proposé comme candidat melenchon... si les adhérents 130 000 décident a plus de 50 % andré chassaigne issu lui de sa propre décision de se présenter et suivi par" la base" et soutenu depuis peu par l’anti-front de gauche Gérin.... c’est toute la direction du pcf qui explose....elle devra démissionner dans son ensemble....ils vont êtres content en face depuis le temps qu’ils attendent... explosion du pcf plus explosion du front de gauche...



La démocratie "communiste" à l’épreuve...
13 juin 2011 - 15h54 - Posté par jb 02

bien d’accord avec vous...les sempiternelles attaques contre" l’appareil "sont épuisantes et constantes les mêmes qui ont fait exploser les comités antilibéraux récidives...
et le plus souvent ils ne sont mêmes pas adhérents du PARTI


La démocratie "communiste" à l’épreuve...
13 juin 2011 - 16h34 - Posté par

Je crois que tu restes fidèles à la ligne réformiste de la direction actuelle du PCF alors que nous sommes ,en tant qu’adhérents depuis des années, victimes de choix stratégiques qui nous ont fait boudé par l’électorat populaire par notre alliance avec la social-démocratie. Cela a encouragé le vote FN grâce à Mitterrand et autres chiraquiens. Nous ne pouvons plus accepter ces choix perdants qui entrainent notre peuple dans l’abîme social. Chacun mesure ses responsabilités. Le choix de André Chassaigne est meilleur que Mélenchon car il n’a aucun déficit politique antérieur et qu’il est pour une activité politique issue du terrain avec des citoyens comme acteurs essentiels.

Le Front de Gauche reste malheureusement une affaire de partis et non pas de front populaire axé sur le terrain des villes et villages et des entreprises. Nous le constatons dans notre travail militant soit par faiblesse d’interpeller le peuple pour qu’il s’empare de cet outil ,soit par erreur stratégique d’agglomérer des dizaines de personnalités croyant à leur impact sur le peuple , ce qui est loin d’être démontré .

Laissons le temps au temps au lieu de nous précipiter vers un choix rapide plus ou moins médiatique qui ne mobilisera pas les militants pour une campagne relativement cadenassée par le pouvoir et le bi-partisme . Consacrons nos efforts à la mobilisation du peuple à travers l’expérience qui se développe dans les pays arabes , en Grèce et en Espagne ...Cela sera sûrement plus bénéfique pour la lutte de classe pour en finir avec le capitalisme . La critique des appareils de parti est nécessaire car ils sont malheureusement devenus des freins à la mobilisation populaire . C’est dommage mais c’est un constat réel . Alors il faut tenter autre chose de plus innovant et créatif . Les statuts du PCF ont vieilli comme les militants,les élus et autres apparatchiks payés pour faire carrière .

Bernard SARTON


La démocratie "communiste" à l’épreuve...
13 juin 2011 - 17h04 - Posté par Jacques Audi

Pas vu une seule voiture du parti communiste français sur le circuit des 24 heures du Mans, pourtant il y avait 260 000 spectateurs !!!


La démocratie "communiste" à l’épreuve...
13 juin 2011 - 18h13 - Posté par

Bernard, tu me laisses trés trés sceptique.

Peut-être n’ai-je rien compris sur ce que j’ai vu à la Puerta del sol à Madrid et je souhaite n’avoir rien compris !

Mais mon séjour dans cet endroit m’a trop rappelé Mai 68 ou plutôt ce que certains ont vu en Mai 68 et qui était largement repris parce ceux qui l’ont toujours ridiculisé par intêret.

Pour moi, mai 68 c’était mon salaire qui de 600 frs mensuels est passé à 700 frcs. C’était deux jours de congés de plus. Sans compter d’autres répercussions sociales non négligeables.

Un jour à Paris, je me suis rendu à la maison du serment de jeu de paumes où une exposition sur mai 68 était à la disposition du public.

Je revois encore...un banc de sable sur une table avec des allumettes coupées et plantées dans le sable... une oeuvre de mai 68 !!! plus loin une ficelle attachée à deux clous des boîtes de conserves vides... des vieilles bouteilles en plastique pendaient accrochées à cette ficelle... encore une oeuvre !!!

Je t’assure Bernard que j’en avais honte je dis bien honte ! Le ridicule !!! Moi je n’ai pas vu ça en mai 68 et je n’ai pas fait mai 68 pour ça !

A la Puerta del sol, mes yeux ont vu et crois moi , moi aussi je suis un indiqné, une maison de la police au bord de cette place. Certes avec des barrières mobiles bleues entrecroisées en nombre comme protection.

Mais ce qu’il y avait sur la place ne semblait pas les déranger pourtant cette place est au carrefour de grands axes trés populeux...

Autour de la fontaine centrale il y avait un espace de terre d’1,50 m. On y avait planté des piments, des tomates et autres plantes qui auraient du pousser de suite mais hélas ici c’est la nature qui impose son organisation... Des affiches réclamaient "on manque de... lait, sucre etc..."

Certes il y avait de grands mots d’ordre affichés sur des toiles, tous intéressants contre les méfaits du capitalisme.

Mais visiblement ça ne dérangeait pas grand monde. ça m’a rappelé aussi ce que j’ai pu voir à un moment donné à New-york : des personnes s’installant en plein Times Square injuriant Georges Bush. Visiblement ça ne dérangeait personne ni les gens , ni les flics. Je ne comprenais pas...

Mais au fond je me disais qu’est-ce que ça dérange ??? Ils permettent une trés grande liberté à ce qui n’est pas dangereux !!!

Tu nous dis plein de chose sur le parti communiste...ils ne comprennnent rien ils ne savent pas ce que veulent les gens, il faut faire autrement etc... Tu sais comme moi que beaucoup de gens ont même quitté le parti communiste et des gens pas c... dutout. Et alors ... ils nous ont démontré quoi après leur sortie... Un peu de droit à l’antenne tant qu’ils étaient intéressants pour critiquer le PCF et puis usés au bout de quelques temps que se passe-t il ?
Disparus. Et pourqoi ? Isolés ils ne représentent plus rien.

Que le PCF ne soit pas bien, j’admet. Qu’il ne comprenne rien, j’admet. Mais dans toute société et partout tant que les gens ne sont pas organisés, tant qu’ils ne créent pas un parti communiste ou autre chose pour réfléchir et agir en commun je crains qu’on en restera à faire du vent et que le système capitaliste aura encore de beaux jours devant lui pour exploiter les gens !

Plus fort que celà... la Tunisie, ce sont des morts, l’Egypte et les autres ils payent leur soulèvement au prix de vies humaines, le plus fort prix !!!

OK je soutiens, j’approuve ! Mais après que fait-on ? On remplace par quoi ?
Hier il y avait une idée dite socialiste, plus ou moins dénaturée certes mais il y avait une idée qui supposait bien sûr d’être organisé comme un parti communiste par exemple. Et aujourd’hui quelle perspective ? Prendre en compte et à la lettre le soutien d’OBAMA pionnier de ces systèmes d’exploitation et aujourd’hui modèle sauveur pour repartir encore un tour ?

Bernard, trop facile de dire ce qui est est mal mais combien j’aimerais qu’on m’explique ce qui pourrait être bien. En attendant le plus grand nombre est de plus en plus dans la m.... sans qu’il y ait beaucoup de perspectives !

Un coco 40


La démocratie "communiste" à l’épreuve...
14 juin 2011 - 14h56 - Posté par

On ne peut rester pessimiste devant certains effets du mouvement de masse en développement plus ou moins anarchique , c’est la loi de l’apprentissage de la lutte et nous devons nous appuyer sur cette expression contestataire pour la faire évoluer vers des solutions profitables aux gens en renversant le capitalisme dans les faits et non dans les mots . Notre structure PCF doit absolument se mettre au diapason des masses en colère tant dans le fond politique révolutionnaire que la forme organisationnelle . Cela demande des remises en cause militantes parfois douloureuses mais absolument nécessaires ...Sinon nous serons à côté de l’histoire.

Bernard SARTON






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite