Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

« Gaza we are coming ! » Malgré un sabotage, la Flottille de la Liberté va prendre la mer
de : PACO
mardi 28 juin 2011 - 14h51 - Signaler aux modérateurs

Deux bateaux français vont bientôt voguer vers Gaza. Le Dignité/Al Karama et le Louise-Michel font partie de la flottille qui veut briser le blocus israélien, inhumain et illégal, qui asphyxie la bande de Gaza. Humanitaire, la Flottille de la Liberté milite également pour le respect du droit international. Menaces, pressions et sabotages ne viendront pas à bout de la volonté des activistes solidaires du peuple palestinien. Le député Jean-Paul Lecoq sera du voyage. Joint par téléphone à Athènes, il rappelle le sens de son engagement.

JPEG - 488.8 ko

Quatre cents personnes de diverses sensibilités politiques représentant une vingtaine de pays (France, Italie, Irlande, Espagne, Canada, USA, Turquie...) seront présentes sur la dizaine de bateaux qui compose la Flottille de la Liberté. Les pacifistes navigueront vers Gaza pour apporter plusieurs centaines de tonnes de denrées et de matériels, médicaux notamment. Au-delà de l’aide humanitaire (symbolique au regard des besoins), la Flottille entend agir là ou les États et les instances internationales font faillite du fait de leur inertie, pour ne pas dire de leur complicité. « Nous faisons ce que la communauté internationale devrait faire », expliquent les initiateurs de cette action non-violente sans précédent qui, en quelques mois, juste pour la France, a réuni la coquette somme de 600 000 euros par le biais de collectes militantes.

Des Français (1) vont prendre place à bord du Louise-Michel et du Al Karama (Dignité en arabe) à partir d’Athènes. Un premier départ annoncé à Marseille avait été annulé pour des raisons de sécurité. Les forces israéliennes et les mouvements sionistes sont en effet sur les dents. Intox, calomnies et attaques foisonnent sur Internet. Entre plaintes farfelues et pressions politiques, tout est bon pour retarder le départ de la flottille. Le 26 juin, les journalistes étaient aussi menacés de dix ans d’interdiction de séjour en Israël s’ils montaient sur les bateaux. Les censeurs ont reculé suite aux protestations qui dénonçaient les atteintes à la liberté de la presse. Enfin, le 27 juin, un sabotage a été constaté sur l’hélice et l’arbre de transmission du Juliano (du nom d’un activiste israélien assassiné à Gaza en avril), un navire gréco-suédois de l’association Ship to Gaza.

En attendant le départ, Jean-Paul Lecoq, député-maire PCF, profite de sa présence à Athènes pour prendre la température sociale. Une grève générale de 48 heures frappe le pays pour protester contre les mesures d’austérité. « Certains manifestants ont des masques à gaz. Côté policier, les forces anti-émeutes sont équipées comme des soldats. Des deux côtés, ça ne rigole pas », constate l’élu communiste joint par téléphone au moment où il se dirigeait vers le Parlement grec. Des événements qui ne vont pas faciliter les réparations du cargo et qui s’ajoutent à la tension générale. « Pour éviter d’autres sabotages, nous dormons maintenant chacun notre tour sur les bateaux. Dans la journée, nous partageons les rôles et les consignes pour le voyage. Chacun sera occupé selon ses compétences. Moi, je vais veiller sur l’électricité et sur les facteurs de risques pour l’équipage. »

Sans cacher une incertaine impatience, le député-maire prend les choses du bon côté et rappelle le pourquoi de sa présence sur le Louise-Michel. « Il y a un temps pour les discours et un temps pour l’action. Quand on fait de la politique, il faut mettre ses actes en cohérence avec ses idées et tout faire pour rompre le mur de l’indifférence. » Membre de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, le député reste choqué par ce qu’il a vu lors d’une visite effectuée à Gaza, en février 2009, juste après l’insupportable opération Plomb durci menée par l’armée israélienne. « Je ne suis pas un inconscient, rassure Jean-Paul Lecoq. Je mesure les risques, mais je vois aussi les enjeux. Le monde arabe bouge. Il faut qu’Israël bouge aussi pour qu’une paix juste et durable puisse s’installer dans cette région du monde. »

Jean-Paul Lecoq a emporté son écharpe tricolore pour la mettre quand il sera face à l’armée israélienne en cas de confrontation. Il a également pris soin d’avertir Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères, de sa présence sur un bateau de la flottille pacifiste. Enfin, le 17 juin, il a envoyé une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy pour lui expliquer sa démarche. « Je ne doute pas que vous aurez à cœur d’assurer la protection de vos compatriotes, ainsi que le respect du droit international, » écrit l’élu normand.

En attendant, le gouvernement israélien se dit toujours déterminé à stopper la Flottille de la Liberté. L’avertissement est pris au sérieux. En mai 2010, la première flottille avait été violemment interceptée dans les eaux internationales par la marine israélienne. Cet acte de piraterie a fait vingt-huit blessés et neuf morts sur un navire turc.

(1) Sauf changements, voici la liste des Français présents sur la Flottille de la Liberté 2011 : Julien Bayou (co-fondateur du collectif Jeudi Noir), Olivier Besancenot (NPA), Alain Bosc (Cimade), Annick Coupé (porte-parole et déléguée générale de l’Union Syndicale Solidaires), Ismahane Chouder (Participation et Spiritualité Musulmane), Jean-François Courbe (département international de la CGT), Nabil Ennasri (président du Collectif des Musulmans de France), Raymond Fabrègues (Coalition contre Agrexco et Confédération paysanne), Patrice Finel (Parti de Gauche), Georges Gumpel (membre du bureau national de l’UJFP et représentant de l’EJJP), Nicole Kill Nielsen (députée européenne EE-LV), Claude Léostic (vice présidente de l’AFPS), Jean-Paul Lecoq (député-maire PCF de Gonfreville l’Orcher), Catherine Lecoq (Mouvement de la Paix et le Collectif 13 Un bateau pour Gaza), Jo le Guen (navigateur), Yamin Makri (Collectif 69 de soutien au peuple palestinien), Oussama Mouftah (Collectif 59 Palestine), Marie Jo Parbot (auteur de BD), Eugène Riguidel (navigateur), Thomas Sommer (CCIPPP), Henri Stoll (Collectif Palestine 68).

Le navigateur Jo Le Guen fait visiter le Louise-Michel avant le départ de la Flottille de la Liberté. Une embarcation qui n’a vraiment rien d’un navire de guerre !

Illustration : Jean-Paul Lecoq, au centre, en compagnie de Serge Grossvak, militant de l’Union juive des Français pour la Paix, et d’un militant du collectif havrais Un Bateau pour Gaza, lors d’une soirée de solidarité à Gonfreville l’Orcher (photo Paco).

PACO sur Le Post

Lire aussi :

 Free Gaza, un député français embarque sur la Flottille de la Liberté

 Bateau pour Gaza : Lettre ouverte d’un député à Nicolas Sarkozy

Le fil de l’info sur la page Facebook officielle du collectif Un Bateau Français pour Gaza



Imprimer cet article





Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je voudrais seulement comprendre comment il se peut que tant d'hommes, tant de bourgs, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois un tyran seul qui n'a de puissance que celle qu'ils lui donnent, qui n'a de pouvoir de leur nuire qu'autant qu'ils veulent bien l'endurer. Etienne de La Boétie, 1576
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite