Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Démocratisation des ondes radio et TV : la nouvelle loi argentine, point par point (Vidéos)
de : Buenos Aires
mardi 5 juillet 2011 - 12h19 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 12.3 ko

Voici une synthèse de la nouvelle loi des services de médias audiovisuels afin de comprendre ses principes et les améliorations apportées par le système actuel.

1) Démocratisation et universalisation

La régulation des services de médias audiovisuels à travers tout le territoire de l’Argentine et le développement de mécanismes destinés à la promotion, la décentralisation et l’encouragement de la concurrence ont comme objectif, la baisse des coûts, la démocratisation et l’universalisation des nouvelles technologies d’information et de communication.

2) Les services d’intérêt public

Tout média de communication audiovisuelle avec tous ses supports, est dorénavant considéré comme une activité sociale d’intérêt public, à caractère essentiel pour le développement socioculturel de la population, à travers laquelle se manifeste le droit inaliénable de l’homme à s’exprimer, à recevoir, diffuser et enquêter sur des informations, des idées et avoir des opinions sans censure.

3) Les organes collégiaux

L’autorité fédérale de services de communication audiovisuelle est créée, un organe autonome et décentralisé, dont la fonction est la mise en œuvre de l’interprétation, de l’application et l’exécution de la loi. Son conseil d’administration sera composé d’un président et d’un administrateur nommés par l’exécutif, trois administrateurs nommés par la Commission bicamérale sur la promotion et le suivi de la communication audiovisuelle, l’un correspondant à la première minorité, une autre à la seconde minorité et finalement l’autre, à une troisième minorité parlementaire ; et de deux administrateurs sur proposition du Conseil fédéral de la communication audiovisuelle. Il y a aussi un Conseil fédéral dont les membres viennent de la province et représenteront les prestataires privés, les émissions universitaires, les médias publics et les travailleurs de la presse.

4) Défenseur public des services de communication audiovisuelle

La création du Défenseur public des services de communication audiovisuelle est un organisme chargé de recevoir et de canaliser, des consultations, des plaintes et des dénonciations du public des radios et télévisions. Ils seront nommés par résolution conjointe des présidents des deux chambres.

5) Abonnement social

Les services de télévision par câble doivent avoir un abonnement social. Cette disposition correspond au fait que dans certains endroits, le fournisseur de service en radiodiffusion fonctionne par souscription moyennant une rémunération, et qu’il constitue le seul service qui existe pour regarder la télévision. Tous les habitants doivent avoir accès aux services de radiodiffusion et de communication audiovisuelle.

6) Démonopolisation

Afin d’empêcher la formation de monopoles ou d’oligopoles, le projet de loi met des limites à la concentration, par la fixation de plafonds sur le nombre de licences et par type de médias. Un seul bénéficiaire de licence ne peut obtenir plus d’un seul service de médias audiovisuels par satellite, allant jusqu’à 10 signaux audio, de télévision ouverte ou par câble (l’ancienne loi permet à une personne d’en posséder 24) et jusqu’à 24 licences de radiodiffusion par abonnement. Aucun opérateur ne sera autorisé à offrir des services à plus de 35 pour cent de la population ou d’abonnés. D’autre part, diriger une chaîne de télévision est incompatible avec la possession d’une société de distribution de télévision par câble dans la même localité, et vice versa. Il est également interdit que les compagnies de téléphone offrent des services de télévision par câble.

7) Détenteurs de licence

Le projet de loi prévoit que pour être titulaire d’une licence, des critères d’admissibilité sont pondérés selon l’activité. Elle exclut ceux qui ont été les hauts fonctionnaires du gouvernement, pour prendre en compte l’importance des médias dans la construction de l’état de droit et de la vie démocratique.

8) Participation des coopératives

A la différence de la loi existante, celle-ci permet la participation de coopératives, du moment qu’elle permette l’occupation d’un autre segment du marché par un concurrent.

9) Validité temporelle des licences

L’opération des médias audiovisuels se fera, selon la loi, par système de licences. Celles-ci dureront dix ans (elles sont de dix aujourd’hui) et elles pourront être prolongées pour dix ans de plus sur la base d’audiences publiques. Les médias ayant obtenu une rénovation ou un prolongement ne pourront pas demander de nouvelle extension de délai à aucun titre. En même temps ces licences seront contrôlées tous les deux ans afin d’éviter que l’intégration de nouvelles technologies – comme le numérique – par un bénéficiaire d’une licence lui permette de multiplier sa diffusion, engendrant un nouveau mode de concentration.

10) Plus de contenus nationaux

Les services de télévision en clair devront transmettre un minimum de 60% de production nationale avec un minimum de 30% de production propre qui contienne des informations locales. Los services de télévision par câble non satellitaire devront inclure au minimum une diffusion de production locale en propre. Devront également figurer dans sa grille de programmes des contenus diffusés par les pays du MERCOSUR et par des pays latino-américains. Les radios privées devront transmettre un minimum de 50% de production en propre, qui comprendra des JT ou des informations locales. 30% de la musique transmise devra être d’origine nationale. Seront exemptées les chaînes consacrées à des collectivités ou à des thématiques étrangères.

11) Egalité des chances

Les émissions de télévision en clair et la diffusion locale de production en propre des système de câble doivent intégrer des moyens de diffusion audiovisuel supplémentaires qui utilisent le sous-titrage, le langage de signes et la description auditive, pour la réception par les personnes souffrant d’incapacités sensorielles, adultes âgés et autres personnes qui peuvent avoir des difficultés d’accès aux contenus.

12) Accès universel pour la transmission d’événements sportifs Est garanti le droit de l’accès universel – à travers les services de communication audiovisuelle – aux contenus informatifs significatifs et aux événements sportifs de matchs de football ou d’autres genres et spécialités. Les partis de football et d’autres rencontres olympiques intéressant l’Argentine seront transmis par la télévision en clair et d’accès libre.

13) Publicité

Le temps de la publicité est régulé dans le but de protéger le public contre tout excès d’interruptions publicitaires et de promouvoir un modèle de radio et de télévision de qualité.

14) Nouvelles technologies et services

A la différence de la loi antérieure la proposition considère l’impact potentiel que provoquerait l’incorporation de nouvelles technologies et de services qui ne sont pas opératifs actuellement. Est recherché un développement harmonieux du boom numérique, en préservant la pluralité.

15) Radio et télévision d’Etat plus participatifs

Est créée la Radio et Télévision Argentine comme Société d’Etat. Celle-ci réunira tous les services de radiodiffusion sonore et télévisée qui en ce moment se trouvent sur l’orbite de l’Etat national. Le directoire sera forme de sept membres avec un président et un directeur désigné par le Pouvoir Exécutif et trois directeurs proposés par la Commission bicamérale de Promotion et de Suivi de la Communication Audiovisuelle, l’une pour la première minorité, l’autre pour la deuxième et l’autre pour la troisième. Un Conseil Consultatif Honoraire sera créé pour garantir une plus grande participation sociale.

16) Médias municipaux et provinciaux

Chaque état provincial et la Ville autonome de Buenos Aires se verront réservées une fréquence AM, une FM et une fréquence de télévision en clair. Chaque état municipal se verra réservée une fréquence FM.

17) Plus de voix de la société civile.

33% des attributions du spectre radioélectrique, pour toutes les bandes de radiodiffusion sonore et de télévision terrestres dans toutes les aires de diffusion seront réservés aux organisations non-lucratives. En outre les peuples originaires auront l’autorisation d’installer et de mettre en activité les radios AM et FM, ainsi que des ondes de télévision en clair.

18) Médias universitaires et éducatifs

Les Universités nationales pourront être titulaires d’autorisations pour installer et exploiter des services de radiodiffusion. Ils devront consacrer des espaces significatifs de sa programmation à la diffusion de connaissances scientifique, à l’extension universitaire et à la création et à l’expérimentation artistique et culturelle.

19) Télévision et enfance

Est prévu la création d’un Fond de Soutien soumis à concours pour la production de Programmes de télévision de qualité pour les garçons, fillettes et adolescent(e)s dans le but de développer des stratégies de production de davantage de programmes de télévision et de radio de caractère éducatif, culturel et infantile.

20) Cinéma national

On établit, pour la première fois, la fixation d’un quota de diffusion. Les chaînes de télévision en clair et par câble devront diffuser obligatoirement et en première télévisée huit films nationaux par an. La loi actuelle ne considère aucune norme en faveur du cinéma national.

Voir le texte complet de la loi approuvée (original en espagnol)

Note : le Venezuela suit la voie de l’Argentine

Traduction : Ronnie Ramirez et Thierry Deronne pour www.zintv.org et www.larevolucionvive.org.ve

http://www.larevolucionvive.org.ve/...



Imprimer cet article





Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La question est de savoir dans quels cas et jusqu'à quel point nous sommes obligés d'obéir à un système injuste. John Rawls
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite