Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre ouverte aux élus de France : et si Cesare Battisti était vraiment innocent ?


de : Lyon
jeudi 13 janvier 2005 - 19h23 - Signaler aux modérateurs

Lettre ouverte aux élus de France, de Rhône-Alpes, de Lyon, et accompagnant la plaquette : Sans l’ombre d’une preuve... Et si Battisti était vraiment innocent ?

Des vœux pour cette année 2005 ? Nous souhaitons le monde meilleur, l’humanité moins miséreuse. Mais tout cela n’est que vœu inaccessible si nous n’avançons pas espoir après espoir, pierre après pierre. Et pour 2005, nous espérons la vérité : que l’innocence de tout crime de sang de Cesare Battisti soit enfin regardée . Que le droit à la présomption d’innocence et la tradition de la France, terre des Droits de l’Homme, soient honorés et respectés.

Des dizaines de milliers de citoyens, malgré la désinformation et l’intoxication médiatique venues d’Italie, ont désavoué la légitimité de l’extradition de Cesare Battisti, des citoyens attentifs, attachés à la vérité, à l’indépendance de la justice, à leur patrie des Droits de l’Homme.

Des citoyens qui tentent depuis onze mois de desserrer l’étau qui emporte Cesare Battisti vers sa mort lente : celle d’être accusé de meurtres sans preuve, celle d’être condamné sans procès à la prison à perpétuité, celle d’être privé à jamais de ses enfants. Certains d’entre-vous, élus de droite comme de gauche, ont signé la pétition accueillie par la LDH, et certains même ont poussé la porte de la vérité. Mais ne devons-nous pas, en 2005, nous efforcer encore pour que justice se fasse enfin ?

Ainsi, au pays historique des droits de l’homme, on ne voudrait ni entendre ni parler de la présomption d’innocence. Le scandale judiciaire qui détruit Cesare Battisti, abîmé dans d’éprouvantes calomnies, est de la même nature que celui qui fut infligé à Alfred Dreyfus : Cesare Battisti fut condamné à la perpétuité en son absence, sans pouvoir être confronté à ses accusateurs et se défendre, sans la moindre preuve matérielle ni indice à charge, sur les seules dénonciations négociées et contradictoires d’hommes tous achetés par la justice d’alors : tribunal et « repentis et dissociés » s’entendant pour faire du jeune fugitif d’alors le bouc émissaire de tous.

Tous ces repentis et dissociés obtinrent en échange de leur collaboration liberté ou allègements de peine. Cesare Battisti qui, selon ses mots, ne leva jamais son arme sur une femme ou sur un homme, fut le seul à hériter d’une perpétuité. Son dossier est aussi vide que celui d’Alfred Dreyfus. Le pouvoir italien dit : « Des preuves, il y en a ! » Eh bien, qu’on les montre aux Français ! Mais la justice italienne n’a rien d’autre à offrir que ses affirmations. L’Italie nous dit « il fut informé et refusa de comparaître ». Mais Cesare Battisti ne sut jamais que des procès pour homicides étaient instruits contre lui après sa fuite hors d’Italie. Et il ne contacta pas son avocat pour l’excellente raison que, n’ayant pas tué, il ne s’inquiétait pas d’un procès qu’il ne soupçonnait pas. Voici la nature même d’une justice à qui est fait ici écho. Les mots, les valeurs deviennent-ils vides de sens en France ? Preuve, présomption d’innocence, justice, terre d’asile, nous voulons y croire encore.

Nous permettez-vous de vous dire, à vous, représentants, élus qui aviez conquis les cœurs en donnant l’asile, vous qui aviez offert à des hommes et femmes de nouvelles racines et une nouvelle vie, ce drame d’un homme, drame d’une famille, drame de l’histoire, drame la justice de notre pays ? Vous, représentants de la France, républicains, accepteriez-vous que l’Ordre public français ne soit pas respecté ? Accepteriez-vous de passer outre notre loi et celle de tous les autres pays d’Europe sur la contumace ?

Abandonnerez-vous la loi Perben II du 9 mars 2004, qui oblige tout condamné en son absence, même représenté, à bénéficier d’un nouveau procès ? Négligerez-vous, à l’heure où nous construisons le futur espace judiciaire, le récent arrêt de la CEDH demandant à l’Italie de réviser sa contumace jugée inéquitable ? Abandonnerez-vous un innocent ? Non, pas un, mais des innocents ? Car les deux jeunes filles, enfants de Cesare Battisti, sont elles aussi des innocentes. Les abandonnerez-vous en acceptant l’extradition illégitime de leur père ? Les livrant à une justice italienne partout condamnée pour son iniquité ?

Puisque le gouvernement de S. Berlusconi a osé, 25 ans après, alors nous aussi, nous oserons. La vérité, nous la crions avec des dizaines de milliers d’autres, car nous avons promis de la dire si la justice, régulièrement saisie, ne la faisait pas, pleine et entière. Nous ne pouvons pas être complices, y compris par le silence. Notre devoir est d’ouvrir les yeux et de parler : Cesare Battisti, bénéficie d’une totale présomption d’innocence et de la pleine application de la loi française sur la contumace ; mais la France l’extrade et la France l’envoie vers la prison à vie. Cela, nous ne l’accepterons pas, ni pour l’homme, ni pour notre pays.

Et c’est à vous, mesdames et messieurs les élus, que nous crions de toute la force de notre révolte d’honnêtes citoyens, signataires de toutes conditions sociales et de toutes obédiences politiques démocratiques : et si Battisti était vraiment innocent ? Et si notre loi n’était pas appliquée ? Pour votre honneur, nous savons que vous ne pouvez pas ne pas l’envisager.

Enfants du XVIIIe siècle et de la République, nous n’avons qu’une passion, celle de la lumière, de la vérité et de la justice. Notre protestation n’est que le cri de notre âme. Qu’on ose donc regarder les faits de près, qu’on ose donc un procès équitable, qu’on ose donc parler, qu’on ose l’enquête au grand jour en regard de toutes les victimes et de l’Histoire. C’est tout ce que demande en vain Cesare Battisti. Et nous, nous attendons, nous, simples citoyens, nous attendons de vous, élus, tout cela. La justice pour un homme, l’honneur pour un pays. Nous attendons. Nul ne pourra dire, dans vingt ans, que nous ne savions pas. L’histoire nous regarde, nous et vous.

Nous vous prions de bien vouloir croire, Mesdames et Messieurs les élus, à l’assurance de notre plus profond respect.

13 janvier 2004



Imprimer cet article





Stop stigmatisation des gauches
lundi 26 - 10h23
de : Christian Delarue
1 commentaire
Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
4 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite