Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Bolivie : vers la fin de la dictature médiatique ?
de : FORTUNATO ESQUIVEL
jeudi 21 juillet 2011 - 23h23 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 128.5 ko

Votée en 1997, la Loi des Télécommunications, toujours en vigueur, arrive à son terme. En effet, à la mi-juillet, le parlement bolivien a débuté l’examen d’un nouveau projet de loi. Ce nouveau texte bénéficiera à l’ensemble de la population bolivienne et devrait aider à mettre un terme aux grands empires médiatiques.

La loi actuelle encore en vigueur pour quelques semaines avait été votée par un gouvernement néolibéral. Elle réorganisait la répartition du spectre radioélectrique, même si en vérité ce fut surtout une astuce pour faire disparaître les radios syndicales, alors seuls médias d’opposition existants. Depuis, ces médias ont obtenu une licence pour vingt ans, et les fréquences ont été légalisées.

Si ces concessions expirent en 2017, la nouvelle loi est d’ores et déjà à l’étude, et ce depuis ce mois-ci. Les autorités ont annoncé que la répartition des fréquences sera de 33% pour le secteur privé, 33% pour le secteur public et de 34% pour les radios communautaires, des peuples originaires et des paysans. Exactement comme l’a fait récemment la loi argentine et comme le Venezuela commence à le faire en soumettant un projet de loi au débat populaire. En France par exemple la gauche semble n’avoir pas encore pris conscience qu’une démocratie ne peut se passer de démocratisation réelle des moyens d’informer et des fréquences disponibles.

Actuellement, en Bolivie, 98% des fréquences sont aux mains du secteur privé. Privilégié, il a pu construire des véritables latifundios médiatiques qui lui ont garanti un véritable pouvoir politique pour manipuler l’opinion publique.

La norme juridique (encore en débat) touche essentiellement à la répartition des fréquences de radio et de télévision, mais sa seule annonce à mobilisé les patrons de ces médias qui ne cessent de « dénoncer » des prétendues atteintes à leurs intérêts. Le plus important propriétaire de radios en Bolivie est par ailleurs un ancien employé de l’ambassade étasunienne et un habile producteur de programmes pour « La voix de l’Amérique » (NDLR : Voice of America » est le service de communication audiovisuelle à l’international du gouvernement américain). Celui-ci a déclaré que la nouvelle loi aura pour effet de diviser les fréquences en des groupes sectaires.

La nouvelle Loi des télécommunications, devrait répartir de manière adéquate la possession des fréquences. Elle évitera ainsi que les banquiers et les puissants groupes économiques accèdent à leur direction, lesquels les utilisent aujourd’hui pour soutenir leur pouvoir attendu que les médias sont des éléments stratégiques qui ne peuvent appartenir à des mais étrangères.

En cette période de changements, les médias devront être au service et au bénéfice général de toutes et tous les boliviens, par le biais d’une communication libre, équitable, participative et intégrant les aspirations des peuples qui luttent depuis des décennies pour de véritables changements. En regardant attentivement l’actualité, il apparaît que les médias servent l’oligarchie. Ce sont ses instruments de domination et de soumission au bénéfice de ses seuls intérêts. Autant de raisons pour avoir bon espoir que le nouveau texte qui sera voté au parlement bolivien en finira avec ce patrimoine de l’oligarchie et transfèrera la propriété de ces médias à l’ensemble des boliviens.

Vers la fin des monopoles

La loi des Télécommunications règlementera par ailleurs le fonctionnement technique des médias audiovisuels. A l’avenir, un autre texte, encore au stade de l’hypothèse, pourrait venir réglementer les contenus et l’exercice légal des télécommunications, en commençant par leurs propriétaires. Actuellement, en grande majorité, ces médias n’ont rien à voir avec quoi que ce soit qui s’apparente à du journalisme. Un grand travail revient aux législateurs qui devront poursuivre leurs avancées par des consultations et l’expertise nécessaire.

Plus vite sera approuvée cette nouvelle loi, plus vite s’achèvera l’ordre néolibéral actuel, qui de manière générale après quatorze années d’existence a mené à un désordre total dans la répartition des fréquences et des contenus, avec plus de milles radios et près de cinq cent chaines de télévision.

Les oligarchies médiatiques

Trois grand réseaux de télévision ont accumulé un énorme pouvoir de manipulation de l’opinion publique, au service des leurs seuls intérêts politiques sectaires et en opposition féroce aux véritables changements, avec la participation populaire que l’on observe actuellement en Bolivie. Qui sont-ils et que représentent-ils ? Réseau Uno

Son propriétaire est l’homme politique et entrepreneur croate Ivo Kuljis Fütchner. Il est proche de Gonzalo Sánchez de Lozada (MNR), Carlos Palenque (CONDEPA), Johnny Fernández (UCS) et Manfred Reyes Villa (NFR) (ndlr : tous partis d’opposition). S’il fut un très mauvais politicien, il fit fortune grâce à ses entreprises. Il est lié à de florissantes affaires financières, au réseau de supermarché Hipermaxi, la compagnie immobilière Bienes Raices et des établissements d’enseignement privés, entre autres.

Réseau PAT

Ce réseau est né avec la volonté commune de journalistes pour donner à voir un offre professionnelles de télévision avec moins d’aliénation. En effet, le réseau PAT était alors le seul à produire des contenus nationaux. Mais l’impartialité n’a pas eu un grand avenir et ce réseau s’est tourné vers le néolibéralisme, en tombant peu à peu aux mains de l’entrepreneur Abdalá Daher. Ses intérêts sont entre autres liés aux importations en électronique. Daher n’est pas connu sur la scène politique sauf pour avoir été subi des pressions de la part Eduardo Rosza Flores, pour financer le séparatisme de Santa Cruz.

Red UNITEL

Ce réseau est le plus radical des latifundios latino-américains. Filiale de CNN, étasunienne, il appartient à la famille Monasterios, dont le plus connu de ses membres est Osvaldo Monasterios Áñez, un actif militant du MNR, élu au parlement à deux reprises. Ce réseau médiatique a beaucoup d’intérêts à défendre car la famille Monasterios est liée à d’énormes entreprises bancaires, à des productions de sodas, glaces, d’alcool et de dérivés, à de grandes propriétés d’élevage, à l’importation de meubles ou encore l’administration d’une zone franche de Puerto Suárez.

Les intérêts existent

Cet énorme pouvoir économique est défendu par un conglomérat de journalistes au travers de programmes habilement structurés et maintenant une opposition tenace à l’actuel processus de changement, à base de sondages et d’enquêtes clairement manipulées, qui ne font rien d’autre que détruire le peu de crédibilité qu’ils leur restait en matière d’impartialité et d’objectivité

Les parlementaires qui examinent la nouvelle loi des télécommunications seront forcés de se pencher sur cette question et de choisir si les médias doivent rester aux mains de puissants chefs d’entreprises dont les intérêts peuvent aller à l’encontre du bien public surtout si des manipulateurs agissant dans l’ombre leur sont acquis.

(1) NDLR : la chambre des députés a approuvé le 12 juillet dernier le projet de loi des télécommunications qui garantir le distribution équitable des fréquences, et qui doit encore être examiné au Sénat pour être réviser avant d’être définitivement approuvée.

Source : ALBA TV http://albatv.org/Latifundios-media...

Traduction : G.S.

http://www.larevolucionvive.org.ve/...



Imprimer cet article





(video) Le capitalisme porte en lui la guerre, la violence !
vendredi 13 - 11h07
de : JO
3 commentaires
Prévision théatrale
jeudi 12 - 21h50
de : jean1
L’ Acentrale Radio de la grève
jeudi 12 - 16h55
de : jean1
R.N. la place à la tête de l’état est déjà occupée
jeudi 12 - 10h06
de : jean1
bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
1 commentaire
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
1 commentaire
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
6 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite