Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche

de : libération
jeudi 4 août 2011 - 18h35 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

de Lilian Alemagna
Libé du 2/08/2011

Le Parti de gauche, qui s’estime maltraité par le PS en Ile-de-France, se dit prêt à faire cavalier seul à Paris pour les sénatoriales de septembre.

La division aux sénatoriales guette aussi l’opposition. Dans le rôle des mécontents prêts à dégainer des listes concurrentes : Jean-Luc Mélenchon et son Parti de gauche (PG). L’ancien sénateur de l’Essonne n’apprécie pas de voir l’union entre socialistes, communistes et écologistes n’offrir aucune place éligible à son parti. « Il est hors de question que le Parti de gauche disparaisse du Sénat », tempête Eric Coquerel, secrétaire national du PG.

Camarades.

Sérieusement remontés depuis le printemps, Mélenchon et les siens ont sorti la semaine dernière l’arme de dissuasion massive : présenter une liste concurrente dans la capitale emmenée par Danielle Simonnet, conseillère de Paris. Si elle est exécutée, la manœuvre ferait une victime : Pierre Laurent, rien de moins que le patron du PCF… neuvième sur la liste d’union de la gauche - soit la dernière place éligible si la droite reste divisée en septembre (lire ci-contre). Il suffit de quelques voix de grands électeurs en faveur d’une éventuelle liste PG, et l’entrée de Laurent au palais du Luxembourg échouerait. Pour des camarades alliés au sein d’un « Front de gauche » pour la présidentielle derrière Mélenchon, la division ferait quelque peu désordre… « Pour le moment, on en est au stade pédagogique », prévient Coquerel.

Au PCF, on parle plutôt d’« arme nucléaire ».

Si le PG est aussi menaçant sur Paris et dans d’autres départements d’Ile-de-France, c’est qu’il s’estime maltraité en Essonne. Dans l’ancien fief socialiste de Jean-Luc Mélenchon, le PG revendique la deuxième place pour sa sortante Marie-Agnès Labarre. Or, emmenée par l’écologiste Jean-Vincent Placé, la liste compte, en numéro 2, une sénatrice PS, Claire-Lise Campion, suivie du communiste Bernard Vera, eux aussi élus en 2004. « En Essonne, le PCF c’est 250 grands électeurs, et le PG c’est 31, pointe Lydie Benoist, responsable des élections au PCF. Nous n’avons aucun souci avec Marie-Agnès Labarre, mais elle a remplacé Jean-Luc Mélenchon qui lui avait été élu en tant que socialiste ! Sauf à décider que nous aurons un parlementaire en moins, ce qui n’est pas concevable, on ne peut pas laisser cette place. » Le PG réclame une « réouverture des négociations » jugée pour l’instant inconcevable par ses partenaires. « Le PG ne peut pas en rester à un simple pouvoir de nuisance, alerte Christophe Borgel au PS. Faire perdre un siège à la gauche, c’est prendre le risque de laisser le Sénat à droite. »« Ce sont les forces de gauche qui ont négocié cet accord qui prennent ce risque », rétorque Coquerel, reprochant au PS, au PCF et à Europe Ecologie-les Verts (EE-LV) de ne pas avoir associé son parti aux discussions. « Il n’y a pas eu de demandes particulières », renvoie Borgel. « C’est un problème que le Front de gauche doit résoudre, appuie Jean-Vincent Placé à EE-LV, pour qui chacun doit s’occuper de ses satellites. Le PCF doit traiter le PG en tant que partenaire, comme nous le faisons avec le Mouvement écologiste indépendant d’Antoine Waechter ou le PS avec le PRG. »« Ce n’est pas avec le PCF qu’il faut qu’on règle ce problème mais avec toute la gauche ! » défend Coquerel.

Blocage.

Mais, à jouer la carte de la division, Mélenchon et le PG risquent de plomber leur candidature à la présidentielle. Surtout qu’en cas de blocage, PCF et PG gâcheraient une Fête de l’Humanité voulue comme une rampe de lancement pour la campagne du Front de gauche. Le grand raout débute le 16 septembre à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Soit neuf jours avant le scrutin sénatorial

http://www.liberation.fr/politiques...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche
4 août 2011 - 22h10

LIbération met le doigt sur la recherche des places au sénat à 20000 euros par mois. Le PG montre déjà ses limites "électoralistes". Le PCF est encore mis devant le fait accompli de se coucher pour faire place à des petits bourgeois en quête de pognon au sénat . Nous voyons donc à l’oeuvre la corruption pour des postes d’élus bien rémunérés . Cela est inconcevable alors que nous vivons une crise du capitalisme qui ravage tout sur son passage.

Les camarades qui ont voté Mélenchon pour la Présidentielle doivent se mordre les doigts . Laurent au Sénat ..à quoi ça sert pour le PCF ? La recherche de places pour ne servir à rien pour le peuple au Sénat est vraiment désolant. Il faut vraiment mettre ce système en l’air au plus vite .

Beaucoup de communistes se demandent quel jeu joue notre direction nationale en s’acoquinant avec le PS qui fera du papandréou dés qu’il sera au pouvoir . C’est absolument désespérant de voir les apparatchiks se battre pour une place au sénat..Il est vrai qu’on ne peut pas cracher sur une rémunération à 20000 euros par mois. La prochaine fois je me porte candidat rien que pour dénoncer cette corruption notoire . Il faut supprimer cette assempblée de notables au profit d’une assemblée d’associations sociales et culturelles sans indemnité .Le bénévolat c’est vraiment la seule solution citoyenne pour éviter toute corruption.

Le PCF doit revoir sa copie révolutionnaire pour redevenir crédible . Avec Mélenchon nous sommes entrés dans un compromis défaitiste que 28000 camarades ont choisi sur 130000 adhérents . Quelle erreur et quelle faute vis à vis de la classe ouvrière en colère.

Comment mobiliser les camarades avec ces manoeuvres délictuelles , la droite ne fait pas mieux et nous la copions honteusement . Alors camarades reprenons-nous et changeons une direction réformiste prête à toutes les compromissions pour des sénateurs inutiles et gavés d’euros sur nos impôts ...C’est triste de dire ça mais c’est tellement vrai à en vomir de honte ....

Bernard SARTON ,section d’Aubagne



Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche
5 août 2011 - 08h32 - Posté par angela anaconda

"Il faut supprimer cette assempblée de notables au profit d’une assemblée d’associations sociales et culturelles sans indemnité .Le bénévolat c’est vraiment la seule solution citoyenne pour éviter toute corruption."
ok pour la participation à la vie politique sans indemnité, à condition de sortir le bénévolat de l’ombre. Les bénévoles, c’est la plus grande "armée de réserve" qui existe. Commencer à tenir une comptabilité des heures bénévoles travaillées donnerait à voir l’ampleur de l’économie de l’ombre, donnerait à voir comment chacun passe son temps et j’ai des doutes que cela intéresse les hommes politiques, qu’ils soient de gauche ou de droite. La volonté de ne pas vouloir mettre en lumière les heures bénévoles travaillées est également le plus grand obstacle à l’introduction d’un revenu garanti inconditionnel pour tous.
angela anaconda


Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche
5 août 2011 - 10h55 - Posté par flora tristan

Message à Jean Luc Mélenchon.

Les ambitions mal placées avorteront d’un front de gauche né dans la douleur. Communiste, j’ai porté toutes les candidatures non pas pour le parti et encore moins pour moi-même, mais pour le bien commun, pour une autre société et une autre démocratie.

Décevant de voir que vous êtes comme les autres, simplement exister au détriment de quelques uns et croquer la galette : le PG ne disparaîtra pas du Sénat, il n’y a jamais été !

A ce petit jeu, la force militante qui a l’arme au pied la gardera et rejoindra le premier parti de France : L’abstention !

Moi, je veux la suppression du Sénat, le renforcement du Parlement et la suppression de l’élection présidentielle néo monarchiste au suffrage universel.

Joëlle Ferrer


Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche
4 août 2011 - 23h26 - Posté par cop

ça c’est hyper important le sénat, y a pas à dire....



Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche
5 août 2011 - 00h10 - Posté par Michel CONNANGLE

"Ce sont les masses qui font l’histoire, Ni César, ni tribun ..."

J’essaie de continuer sur ces bases et je ne comprend plus ou plutôt je n’accepte plus cette magouille ou ces histoires de luttes des places auxquelles le PCF participe.

Déçu de l’attitude du PCF : oui , mais il nous reste des solutions pour nous en sortir à nous les précaires, les chomeurs, les ouvriers et au peuple de les expliquer et de les mettre en place .

Exploités de ce monde capitaliste battons nous et laissons les calculettes et les salons feutrés à ceux qui croient encore que le monde est encore exploitable à leur manière.

Amitiés à tous

MCoco Le Rebelle Médocain



Jean-Luc Mélenchon face à l’affront de gauche
5 août 2011 - 11h07 - Posté par Fr

Pas d’engagement politique possible à temps plein sans rémunération. Les cubains ont résolu le probleme : Les élus touchent exactement le même salaire qu’ils recevaient lors de leur dernier emploi.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite