Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La femme qui est passée de l’autre côté


de : Patrice Bardet
dimanche 23 janvier 2005 - 09h32 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 56.3 ko

de Oren Medicks Militant israélien pour la paix

Les audiences de justice dans le cas de l’arrestation administrative de Tali Fahima suivent toutes les même schéma : Tali est assise sur un petit banc, isolée des amis et parents qui viennent montrer leur solidarité. Plusieurs minutes après l’entrée du juge, la salle est évacuée. Le juge est sur le point d’écouter le représentant des services secrets qui ne doit pas être vu par des citoyens ordinaires.

Quand nous retournons dans la salle quelques minutes plus tard, le juge déclare d’une voix grave : “ Je suis convaincu par la preuve secrète qui m’a été apportée que Tali Fahima est déterminée à commettre des actes de terreur et de violence contre le peuple d’Israël et j’ordonne donc qu’elle reste en détention une semaine de plus ” (ou deux semaines, ou un mois, ou quatre mois...selon les demandes du représentant invisible des services secrets). L’avocat contrecarré de Tali, Smadar Ben-Nahtan, n’a aucune idée des bases sur lesquelles sont fondées ces terrifiantes accusations, et par conséquent ne peut défendre sa cliente.

Le dimanche 26 décembre, à peu près six mois après sa première arrestation, l’état déclara finalement qu’il était prêt à préciser les charges contre Tali Fahima.

Qu’en est-il de la conviction profonde de l’honorable juge à l’effet que “ Tali a l’intention de commettre des actes de terreur et de violence contre Israël ? Rien ne subsiste. Pas d’actes de terreur, aucune préparation ni participation. Aucune violence. Mais les articles de loi sur lesquels les charges sont fondées frayent le chemin à une peine très lourde, pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement à vie. Tali est accusée d’avoir “ aidé une organisation terroriste, fournissant des informations à l’ennemi et aidant l’ennemi en temps de guerre. ”

Les faits qui étayent ces chefs d’accusation sont beaucoup moins dramatiques. En septembre 2003 Tali Fahima, une secrétaire de 28 ans, lut une interview avec Zacharia Zubeidi, le leader des combattants du Fatah de Jénine. Parmi d’autres choses, Zacharia, “ le terroriste ” dixit qu’il recherche la paix avec Israël, mais que ce doit être une paix juste, un accord qui respecte les Palestiniens et leurs droits. Tant que ces droits ne seront pas respectés et que le peuple palestinien sera humilié, il doit continue le combat contre l’occupation et l’oppression israéliennes.

Jusqu’alors, Tali Fahima était une jeune femme ordinaire, conformiste, de droite, une femme qui croyait, comme la plupart de ses amis, que “ Palestinien ” est juste un autre mot pour “ terroriste arabe ”, que “ Israël appartient aux Juifs ” et que “ les Arabes devraient aller dans l’un de leurs 22 pays ”. Tali n’a jamais assisté à une manifestation pour a paix, et si elle l’avait fait, elle aurait probablement haussé les épaules avec un léger dégoût ou même maudit ces naïfs gens de gauche qui croient que la paix avec les Palestiniens est possible. Bref, elle était une “ bonne Israélienne ” qui ne s’interroge pas sur les positions sionistes de base. Un produit standard de la société israélienne et du système éducatif israélien.

Mais à la lecture des mots de Zacharai, un changement significatif est apparu dans l’esprit de Tali Fahima. Elle a commencé à se poser des questions. Elle ne pouvait plus longtemps ignorer la question “ Est-il possible que Zacharia Zubeidi soit en train de raconter la vérité et que nos leaders mentent ? Que l’image qu’ils ont donnée des Palestiniens à l’école, à l’armée, dans ma famille soit fausse ? Tali n’en est pas restée à seulement poser des questions. Elle a décidé d’aller à Jénine et de rencontrer Zacharia Zbeidi, un homme qu’elle regardait jusqu’à ce jour comme un symbole du mal.

Tali est allée à Jénine et a rencontré Zacharia, son enfant, sa famille et ses mis. Elle a vu la souffrance, la destruction. Elle a rencontré des gens dont Israël a fait des réfugiés pour la troisième fois. Tali a entendu les gens aspirant à une vie normale après deux générations d’oppression. Des jeunes qui souhaitaient étudier le théâtre ou la médecine, se marier et construire un foyer. Tout ce qu’elle a vu, entendu et dont elle a été témoin était si différent des histoires sur les “ assassins arabes ” qu’elle a entendues toute sa vie.

Á ce moment Tali a franchi la ligne. Non pas la ligne entre les Israéliens et les Palestiniens mais la ligne qui sépare un citoyen conformiste d’une personne qui se rapporte directement à la réalité, sans raccourcis, offrant un engagement et réclamant des réponses. Tali est devenue un danger pour le discours israélien dominant. Il dit : “ Nous, Israéliens, sommes toujours à la recherche de la paix. Malheureusement les Palestiniens sont un peuple d’assassins qui veulent seulement nous jeter à la mer ”. Ce récit est répété implacablement, et sert de couverture et d’excuse pour continuer l’occupation et la colonisation du territoire palestinien.

Il est vrai que de nombreux Israéliens ont essayé pendant des dizaines d’années maintenant de démasquer cette stratégie. Mais ces Israéliens sont étiquetés comme des traîtres, comme des gens qu’on ne doit pas écouter, comme des Juifs épris de la haine pour soi, comme l’ennemi intérieur que toutes les sociétés nationalistes doivent avoir...Tali ne pouvait être accusée de tout cela. Elle a servi dans l’armée, a baigné dans un solide environnement de droite - elle était définitivement “ de l’intérieur ” dans l’Israël sioniste. C’est exactement pourquoi elle est pourchassée si férocement par l’Israël officiel. Si Tali s’est échappée de la cohésion de la tribu, qui va la suivre ? Il faut l’arrêter avant qu’elle entraîne dans son sillage un effet boule de neige. Le sort de Tali doit servir d’exemple à tous ceux qui pourraient oser la suivre.

Les services secrets ont commencé de la poursuivre. L’avertissant contre la continuation de ses rencontres avec Zacharia et d’autres de Jénine, essayant de la convaincre de “ devenir une bonne Juive ”. Comme cela resta sans effet, elle fut arrêtée, juste pour lui montrer qu’elle jouait avec le feu. Elle a été relâchée au bout de deux semaines mais a continué ses contacts avec Jénine. Sa désobéissance, dans un état tellement sous l’influence des services militaires et de sécurité, était une insulte, et elle a été de nouveau arrêtée. Cette fois les services de sécurité avaient l’intention de lui faire payer ”. Les services secrets révélèrent à la presse : ”nous sommes menons une enquête sur la participation éventuelle de Tali Fahima à l’attaque suicide au checkpoint de Kalanda ”. Aucune accusation directe, bien entendu, mais assez pour faire de Tali Fahima l’ennemi public N°1.

M. Mofaz, Ministre de la Défense d’Israël, dit : “ Je sais tout sur elle. Elle a participé à la prépration d’une attaque terroriste en Israël ”. Les principaux medias eux-mêmes se sont réunis dans le sport national de diffamation et de diabolisation de Tali. Quelques journaux insinuèrent qu’elle était “ l’esclave sexuelle ” de Zacharia Zubedi. Dans cette ambiance il ne faut pas s’étonner que le public n’ait pas éprouvé de sympathie pour Tali quand les détails de son interrogatoire et des conditions de sa détention s’ébruitèrent : privation de sommeil et de nourriture, menottes attachées douloureusement, abus sexuel, défenses d’utiliser les toilettes, bref, un véritable étalage du respect des droits de l’homme dans “ la seule démocratie du Moyen Orient ”.

Tali n’est qu’une prisonnière israélienne pendant que 9 000 Palestiniens sont emprisonnés et interrogés dans des conditions bien pires, qui durent bien plus longtemps et sans que personne ne se soucie d’eux. Mais tandis que les Palestiniens construisent leur cohésion nationale même en prison, elle représente le contraire : une fêlure dans l’uniformité israélienne sioniste, et souvent les petites fêlures deviennent très significatives. C’est pourquoi elle mérite notre soutien entier et notre solidarité.

Tali Fahima a brisé les règles d’une autre façon qui mérite notre respect tandis que les militants pour la paix, y compris moi-même, agissons la plupart du temps selon les “ règles du jeu ”, ce qui signifie participer à des manifestations, écrire des pétitions, etc. Tali a écrit ses propres règles et a agi avec un niveau d’engagement et d’intégrité qui est très rare. Elle l’a fait pleinement consciente du prix qu’elle aurait à payer pour ses prises de position et ses actes.

En allant à Jénine et en rencontrant “ l’ennemi ” face à face, dominant sa peur personnelle, la loi du pays et la “ loi de la tribu ”, en affirmant publiquement qu’elle veut servir de bouclier humain à Zacharia Zubeidi, en sachant que les services de sécurité sont déterminés à la détruire et en continuant de même, dans tout cela Tali Fahima s’est distinguée comme une véritable héroïne.

Oren Medicks Militant israélien pour la paix Janvier 2005

Traduit par Françoise Weil


Informations personnelles : Tali Fahima : carte d’identité No 038292447- date de naissance : 08/02/1976 Emprisonnée dans la prison Neve Tirza : P.O.Box 2296, Ramleh, Israël

Son avocat : Mme Smadar Ben Natan : tel 972 3 561 9666

Ecrivez des lettres de protestation par fax ou email à

Ministre de la Défense Shaul Mofaz Tel : 972 3 569 2010 Fax : 972 3 940 Site web : http://www.mod.gov.il

Ministre de la Justice Yosef Lapid Fax : 972 2 628 8618 Email : san@justice.gov.il

Et à l’ambassade israélienne de votre pays.


lire dans Ha’aretz Throwing the book at Tali Fahima

Lire Pourquoi doit-on avoir peur de Tali Fahima ?

Campagne Amnistie Internationale Canada

Campagne Amnistie Internationale Suisse



Imprimer cet article





AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite