Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Au soir des primaires le cap’taine Mélenchon à la manœuvre

de : Paris
lundi 10 octobre 2011 - 21h38 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Comment le Front de gauche aurait-il pu rester de marbre face aux deux millions de votants qui se sont déplacés à la primaire socialiste ? Dimanche soir, après l’annonce des résultats de l’opération, la coalition qui navigue à la gauche du PS s’est fendu de deux communiqués pour saluer "ce beau résultat" obtenu par les militants socialistes.

Et c’est à un véritable exercice de communication auquel se sont livrés d’une part le Parti communiste, et d’autre part Jean Luc Mélenchon. Comment auraient-ils pu poursuivre leur dédain à l’égard de cette primaire, compte-tenu des deux millions d’électeurs de gauche mobilisés ce dimanche ? Compte tenu, surtout, de la surprise créée par Arnaud Montebourg, troisième homme avec 17 % des voix selon les dernières estimations ? Un ténor, animé par des "idées de rupture qu’il porte dans des termes souvent identiques à ceux du Front de Gauche" selon les mots de Jean Luc Mélenchon. Alors, oui, au Front de gauche, on aimerait voir dans cette part des votants une ressource de voix pour 2012.

L’eurodéputé, candidat du Front de gauche à la présidentielle, appelle donc Arnaud Montebourg à "n’accepter aucun marchandages ni arrangements de circonstances pour le deuxième tour". Une manière de rappeler aux électeurs de la primaire que, contrairement à lui, Arnaud Montebourg reste un élément du Parti socialiste, qui se devra de rallier un candidat au second tour de la primaire, et de porter le candidat socialiste en 2012. Le cousin par alliance ne manque donc pas de rappeler que lui sera présent, à la présidentielle, pour porter les couleurs du Front de gauche. Probablement Jean Luc Mélenchon va-t-il ostensiblement draguer les électeurs de Montebourg dans les prochaines semaines. Des sympathisants de la gauche de la gauche, qui par ailleurs n’iront pas forcément apporter leur soutien à Martine Aubry dimanche prochain. Une bataille du milieu que vont entamer dès cette semaine Jean Luc Mélenchon et la maire de Lille…

Côté communiste, on voit dans cette opération "une disponibilité citoyenne importante pour le débat d’idées à gauche". L’occasion surtout de tenter d’exister face à l’omniprésence médiatique du Parti socialiste. Et le PCF de comparer l’engouement autour de la primaire socialiste à une autre dynamique populaire, celle que porte, selon lui, la campagne du Front de gauche. Annoncée à l’automne dernier comme "une nouvelle forme d’engagement politique" à gauche, cette campagne peine toujours à s’inscrire dans le débat politique, malgré quelques bons départs ici et là. De fait, au soir du premier tour de la primaire socialiste, chacun, à l’UMP comme au Front de gauche, se retrouve forcé d’admettre que si une dynamique citoyenne s’est bien constituée autour d’une campagne, c’est du côté du Parti socialiste qu’elle s’est concrétisée.

http://gauche2gauche.blog.lemonde.f...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Au soir des primaires le cap’taine Mélenchon à la manœuvre
11 octobre 2011 - 07h48

La solution n’est pas d’attendre 2012. Les principaux prétendants à la présidentielle sont d’accord pour revenir à un déficit de 3 % en 2013 et aucun ne défend ni le refus de payer la dette, ni un plan radical pour prendre sur les profits. Ce sera donc l’austérité contre les services publics et contre les classes populaires comme le font dès à présent les gouvernements socialistes en Grèce ou dans l’État espagnol.
L’urgence est de prendre le mal à la racine, de remettre en cause radicalement le remboursement de la dette et l’austérité. Seul le rapport de force construit dans les luttes,et dans les manifestations peuvent contraindre patrons et gouvernement à reculer.

http://2ccr.unblog.fr/2011/10/10/re...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite