Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
de : via LL
vendredi 18 novembre 2011 - 21h56 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 08h15 - Posté par lo beret liure

Brassens, devenu parisien oubliait qu’il venait de quelque part, et comme beaucoup d’anars, refusant d’être de quelque part (genre citoyen du monde), et lui plus particulièrement de venir de Seta (Sète), cautionnait et continue de cautionner la bonne franchouillardise bleu-blanc-rouge tout en s’en moquant. Non, être de quelque part et le revendiquer ce n’est pas une tare, par contre, l’individualisme développé par par Mossu Brassens est plus difficile à inscrire dans la Lutte des classes que maintes luttes de libérations nationales... Et ce n’est pas pour rien que cette grande vedette française appartenait à la Fédération Anarchiste qui elle-même ne reconnaissait pas la Lutte de Classe et ne participait surtout pas au soutien aux luttes de libération des colonies de la France (entre autres) !

"Soi d’un país e n’i a pas de vergonha per le revendicar. La vergonha seriá de pas se batre per la liberacion del país nòstre !"/"Je suis d’un pays et il n’y a pas de honte à la revendiquer. La honte serait de ne pas se battre pour la libération de notre pays !"

Un país que vòl viure (de Claudi Marti) (en Occitan puis la traduction en Français)

Es lo ciprès quilhat
La Corbièra salada
Es lo vilatge mòrt
La tèrra abandonada

Vos vau parlar d’un país
Que vòl viure
Vos vau parlar d’un país
Que morís

La tèrra la coneissètsz
Es la vòstra, amics
Es la teuna, vinhairon

Tu me disiás ma maire :
"Ont vas viure mon filh ?"
Tu me disiás ma maire :
"N’i a tant que son partits !"
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
E los qu’an tuat los Crosats
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
Totis los qu’an cantat : Libertat !

Ma maire me rementi
De tot çò que disiás
Vòli cantar lo vent
Que parla en lenga d’òc
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
E los qu’an tuats los Crosats
E Marcelin Albèrt
E la Comuna de Narbona
Totis los qu’an cridat : Libertat !

en français : Un pays qui veut vivre
(Claude Marti)

C’est le cyprès dressé
C’est la Corbière salée
C’est le village mort
La terre à abandonnée

Je vais vous parler d’un pays
Qui veut vivre
Je vais vous parler d’un pays
Qui meurt

La terre, vous la connaissez
C’est la vôtre, amis
C’est la tienne, vigneron

Tu me disais, ma mère :
"Où vas-tu vivre mon fils ?"
Tu me disais, ma mère :
"Il y en a tant qui sont partis !"
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Et ceux que les Croisés ont tué
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Tous ceux qui ont chanté : Liberté !

Je me souviens, ma mère
De tout ce que tu me disais
Je veux chanter le vent
Qui parle en langue d’oc
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Et ceux que les Croisés ont tué
Et Marcelin Albert
Et la Commune de Narbonne
Tous ceux qui ont crié : Liberté !



BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 09h17 - Posté par Mengneau Michel

Brassens a aussi écrit : Suplique pour être enterré sur la plage de Séte, il tenait donc aussi à ses racine. Dans le gens qui sont nés quelque part il dénonce plus un nationalisme et un chauvinisme imbécile que le fait de rejeter toute les valeurs culturelles que lui a donné le reçu de son éducation dans une culture particulière.

Je suis né en Poitou où nous avons un parlé très ancien, une langue que nous avons d’ailleurs exporté puisqu’il est courant d’entendre chez les canadiens le même "parhlange" que celui de la grand-mère qui est ma voisine.

Cela n’empêche pas que le Poitou fut aussi le passage de nombreuses invasions qui souvent laissèrent une empreinte culturelle différente. Alors peut-on revendiquer des racines particulières lorqu’un langage s’est façonné sur un terreau multiculturel. Certes, on doit continuer à faire vivre ces différences mais à condition qu’elles ne consduisent pas à trop vouloir perpétrer des traditions non évolutives et figées.


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
20 novembre 2011 - 10h00 - Posté par BOBW

Viva anarquiá occitana Viva Jòrdi !


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 11h26

Et les Parisiens (friqués, j’entends), ils sont nés partout, puisqu’ils se comportent comme si c’était partout chez eux.

Je n’aime pas cette chanson, qui chie sur les cultures régionales, Corse, Basque, Bretonne, etc.

La France s’est déjà beaucoup trop parisiannisée, ras-le-bol du parigot jacobin, fat et puant.



BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 12h48 - Posté par lo beret liure

non ce ne sont pas que les Parisiens friqués ou pas mais beaucoup de "Français" qui restent sur certaines valeurs jacobines et considèrent que le monde doit tourner autour de ces valeurs et de cette langue, et que, où qu’ils soient, en Afrique, en Asie, ou ailleurs, ce sont les populations locales qui doivent adopter la "langue de Molière" et pas le contraire. Une démarche colonialiste quoi.


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 18h35 - Posté par

C’est le deux mon général. Les français se sont parisianisés, les médias sont parisiens, jaobins, colonialistes, tout comme les français de base qui recrachent ce qu’on leur gave.


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 14h07

Ce que dénonce Brassens c’est avant tout ceux

"qui vous font voir du pays natal jusqu’à loucher"

c’est à dire ceux dont l’horizon ne va pas plus loin que le clocher de leur bled, il précise même dans le vers suivant :

"qu’ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète"

De là à faire de cette chanson un manifeste du jacobinisme ou du parisianisme...restons sérieux. Cette une chanson d’actualité. Tout comme "La visite" enregistrement posthume par Bertola.



BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 14h28 - Posté par lo beret liure

C’est sur, ça reste d’actualité tout comme le jacobinisme qui nous pourrit la vie, à nous les peuples colonisés, la "province", du latin provincia qui signifie « pays vaincus » ou pro victis qui signifie « pour les vaincus ». Mais c’est pas sur que ça dure toute la vie cette histoire (française) !!!


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
19 novembre 2011 - 18h37 - Posté par

Ouais vivement qu’on découse ce fichu drapeau qui n’est plus que rouge de sang, et de Honte.


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
20 novembre 2011 - 14h37 - Posté par lo beret liure

ça n’a rien d’internationaliste camarade, pour pratiquer l’internationalisme, il faudrait déjà reconnaitre les peuples et les nations, sinon, ça s’appelle la globalisation, je ne veux voir qu’une tête, entendre qu’une langue, le français (et aussi un peu l’anglais pour faire branché djeune), et cocorico "internationaliste" version citoyen du Monde !
"Proletaris de tots los país, Pòbles e Nacions opprimats, ligatz-vos !"
exercice à traduire !



BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
20 novembre 2011 - 18h58 - Posté par Brutus

Hé lo beret ! Comme le Français, l’Italien, l’Espagnol, le Portuguais, le Roumain, les parlers Occitans ne sont jamais qu’un sous produit du latin. Donc de la langue d’un des archétypes les plus célèbres de l’Histoire de la puissance impériale-colonialiste : Rome.
Y’a pas de quoi en faire un fromage, non ?
Exception pour le Basque.


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
20 novembre 2011 - 20h42 - Posté par BOBW

Quelle expression élogieuse " sous-produit "
Quant à l’Occitanie n’oublions pas qu’elle a été colonisée par OIL
Voirhttp://zafx.tuxfamily.org/spip/ecrire/?exec=articles&id_article=83 (Excusez quelques photos diparues pour cause d’ancienneté et de capacité de mémoire)
Et http://zafx.tuxfamily.org/spip/ecrire/?exec=articles&id_article=84


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
20 novembre 2011 - 22h12 - Posté par Roberto Ferrario

Hehe mort de rire BOBW tes liens...

Tu nous envoi sur ton site ok , mais la sont de lien d’administrateur ;-)


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
21 novembre 2011 - 08h19 - Posté par BOBW
BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
20 novembre 2011 - 20h59 - Posté par

Tu oublies le breton, valet de César toi-même Brutus.


BRASSENS - La ballade des gens qui sont nés quelque part (+vidéo)
21 novembre 2011 - 14h12

C’est dingue comme cette chanson de Brassens est mal interprétée (à dessein ???) sur ce fil, à de rares exceptions. Brassens ne parle pas du "régionalisme" ni de la défense des cultures ou parlers locaux me semble non ?

Réécoutez la chanson en laissant de côtés vos a priori, et on en reparle, parce que là, c’est hors-sujet, désolée.

Quant au régionalisme donc, autre sujet, le régionalisme sans le communisme c’est juste déplacer l’aliénation et l’exploitation d’un cran ou deux. On sait très bien qu’il y a des autonomismes ou des indépendantismes ou des régionalismes qui préfèreront défendre un patron catalan plutôt qu’un exploité breton en Catalogne, par exemple.

J’ajoute que personnellement, si le régionalisme doit être un nationalisme à échelle infra, comme pour le nationalisme, je suis contre. Mais qu’en conséquence, je suis également contre le centralisme jacobiniste.

On doit pouvoir lutter contre le nivellement culturel qu’implique de facto le centralisme jacobin (nivellement qui s’accompagne indéniablement d’une perte du patrimoine culturel commun aux Hommes, d’où qu’ils "viennent") et " des soviets partout et tout le pouvoir aux soviets" ;-)

LL






Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L’histoire, c’est la passion des fils qui cherchent à comprendre les pères. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite