Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
de : Le SNJ-CGT
vendredi 2 décembre 2011 - 15h03 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

Accord journalistes : Comité de transposition

La direction le Snj et la Cfdt ont décidé ce jour d’écarter la CGT, premier syndicat de l’entreprise avec près de 40% des voix aux élections, de l’examen du repositionnement des 2673 journalistes de France télévisions !

Ce matin se tenait une réunion du « Comité de transposition » qui doit repositionner ces journalistes dans la nouvelle grille de fonctions définie dans l’Accord du 15 septembre signé par le Snj, la Cfdt et Fo (avec des réserves).

La CGT, non signataire de l’accord, était présente à la réunion pour étudier ces cas.

La direction et deux des signataires syndicaux (Snj et Cfdt) ont refusé que siège la CGT !

Verbatim :
Le directeur général délégué aux relations sociales :
« Je m’adresse à la CGT. Le comité des transpositions est prévu avec les seuls signataires de l’Accord du 15 septembre. Je souhaite que la réunion se passe comme prévu par l’Accord signé par les 3 organisations. »

CGT :
« Vous choisissez vos interlocuteurs. Les dossiers sont examinés dans le cadre de la négociation globale du futur Accord collectif d’entreprise qui concerne tous les salariés dont 40% ont voté pour la CGT. Par cette exclusion, vous interdisez toute contestation, toute opposition, toute proposition de la CGT ; en fait vous ne voulez négocier qu’avec les syndicats qui sont d’accord avec vous ; c’est une discrimination envers la CGT. Il n’y a aucune raison que nous quittions cette salle. »

Le Directeur général délégué aux relations sociales :
« Qu’on soit à 40% ou 49%, un accord a été signé et ces syndicats représentent une majorité. L’accord journalistes de substitution à l’Avenant audiovisuel à la CCNTJ, du 15 septembre, n’est pas un accord global. Si la réunion ne se tient pas dans les conditions prévues par l’accord, je ne la tiens pas. »

FO :
« La CGT représente 40% des salariés ; elle s’est fortement impliquée dans la négociation de cet accord et il faudra compter sur elle pour les négociations à venir. Il ne me semble pas inopportun que nos amis de la CGT restent là en observateurs ».

CFDT :
« Nous quand on ne signe pas un accord on ne siège pas ! Les travaux doivent-être réservés aux signataires. On a fixé les règles du jeu et on tient à ce qu’elles soient respectées. »

SNJ :
« On a la même position. Quand on ne signe pas on assume. Ce comité est réservé aux signataires ».

CGT :
« En morcelant cette négociation entre journalistes et PTA vous vous arrogez le droit d’écarter les syndicats refusant de signer ces accords catégoriels, quelque soit leur position à venir sur l’accord global. »

Le Directeur général délégué aux relations sociales :
« Messieurs de la CGT, soit vous restez et je lève la réunion, soit vous sortez. Mais je suis à votre disposition pour vous rencontrer sur cet accord. »

Suspension de séance, puis reprise :

CGT :
« Nous ne bloquerons pas ces travaux dans l’intérêt des journalistes, nous ne voulons pas être accusés d’empêcher ces travaux. Mais nous allons vous demander à être reçus pour évoquer tous les dossiers qui nous seront transmis. »

En fait, les signataires avaient bien prévu dès le début d’exclure la CGT qui avait annoncé son refus de signer cet Accord en raison de la perte de pouvoir d’achat au fil des années pour les journalistes. L’exclusion des non signataires était en effet prévue à l’Annexe 7 « Modalités de mise en œuvre », article 1 « Repositionnement dans les fonctions et filières », alinéa 5 intitulé « Comité de transposition » :
« Ce comité est composé de trois représentants de chaque organisation syndicale signataire et de représentants de la Direction. »

Mais ce n’est pas tout. L’accord prévoit aussi de réserver aux seuls signataires le comité de suivi sur « la déontologie et les principes professionnels » ainsi qu’un « comité de suivi des salaires », censé se substituer aux commissions paritaires annuelles G et T.

Cette méthode qui consiste à écarter toute contestation dans l’entreprise en empêchant les syndicats représentatifs d’exercer leurs prérogatives est inacceptable. Elle très pratiquée depuis la mise en œuvre de la Loi du 20 août 2008 qui a introduit la démocratie dans les entreprises, car elle vise à en contourner l’esprit.

Les salariés qui ont choisi majoritairement la CGT pour les représenter apprécieront ce déni de démocratie à FTV. Nos conseils juridiques vont être saisis pour examiner la légalité de ces dispositions.

Dans l’immédiat, la CGT demande ce jour un rendez-vous à la Direction. Nous tenons à la disposition des journalistes les documents remis lors de ces réunions. Si vous contestez votre repositionnement faites remonter votre dossier à la CGT.

Word - 291.5 ko


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
2 décembre 2011 - 15h32 - Posté par josé CGT 72

Salut
je réagi a cet article car dans ma boite c’est le même cas de figure , pour quasiment chaques accords , il est mis en place une commission de suivi avec les parties signataires !
Or , nous ne signons rarement des accord , car c’est presque que des reculs sociaux signé par les jaunes !!!
Avec la loi de 2008 sur la REPRESENTATIVITE ,nous sommes exclue alors que nous sommes la deuxième OS.
Je suis intéresé de savoir si une action juridique pourrai autorisé notre présence !
a+



France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
3 décembre 2011 - 08h19 - Posté par patrice bardet

je cite

Je suis intéresé de savoir si une action juridique pourrai autorisé notre présence !

ben, non !

C’est AVEC les salariés qu’il faut s’imposer ! A tout prix !

S’en remettre à la justice de classe, c’est la roulette russe...


France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
2 décembre 2011 - 15h55 - Posté par momo11

La cfdt,c’est bien le truc de cherequisation ?Parait que cest les alliés de la cgt,un peu comme jesus et judas...........



France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
2 décembre 2011 - 17h07

Militant de la CGT,je ne comprends pas la position des représentants de la CGT.De façon générale on ne participe pas à ce type de "réunion" sans la pression des salariés,surtout avec 40% des voix aux élections.

Il faut y aller à cette réunion "jaunâtre",mais avec des centaines de salariés et concentrer les efforts sur la mobilisation.

LR



France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
3 décembre 2011 - 02h05 - Posté par Gilbert

LR, je comprends ce que tu veux dire, mais tu oublies un paramètre essentiel. Les centaines de salariés, tu les trouves où ? Les journalistes participent aux élections mais ne se mobilisent pas, d’une façon générale. Même les syndiqués. Il n’y a pas plus individualistes que les journalistes. Je suis bien placé pour le savoir.


France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
3 décembre 2011 - 18h06 - Posté par

Bien sur Gilbert,je comprends.Et je connais ces professions où le travail par lui-même favorise l’individualisme.

,Il est plus facile de mobiliser dans une usine où les salariés se côtoient par dizaines,par centaines,pendant leur journée de travail.L’éparpillement,l’isolement professionnel ne facilitent pas le "tous ensemble".

Ne penses pas que je me pose en donneur de leçons.Ce n’est,et ne sera jamais mon genre de pratique militante.

Mais,n’est-il pas possible sur 2673 journalistes d’en trouver quelques uns(es) qui seraient prêts à aller au-delà de la délégation de pouvoir,et ainsi faire la démonstration que les représentants de la CGT ne représentent pas qu’eux-même ?

Ce n’est pas une voie facile,mais peut-on faire autrement ? non.C’est tous les jours que nous devons nous exprimer au nom "des MASSES" et le prouver à nos adversaires.

Bon courage,fraternellement,

LR


France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
3 décembre 2011 - 08h16 - Posté par patrice bardet

la CFDT tente systématiquement d’écarter les non-signataires d’un accord

je cite

Elle très pratiquée depuis la mise en œuvre de la Loi du 20 août 2008 qui a introduit la démocratie dans les entreprises, car elle vise à en contourner l’esprit

Non, c’était déjà fait bien avant, souvenez vous des accords UNEDIC, où la CGT était écartée par la CFDT et le MEDEF parce qu’elle n’était pas signataire

C’est AVANT qu’il faut se battre, PENDANT LES NEGOCIATIONS, informer les salariés, mobiliser les militants contre cette scélérattesse ! Envahir les négociations avec des salariés pour faire plier !

Dans ma boite, on y arrive pour l’instant encore, car nous faisons des compte-rendu au salariés de TOUTES les réunions de négociation, au grand dam de la direction et de certains syndicats , pour qui les négociations devraient rester secrètes !

Nous avons même réussi à ce que les syndicats non représentatifs -suite aux élections- ( légalement constitués dans la boite) soient informés et participent aux commissions de suivi ( cette position démocratique est soutenue par la seule CGT, mais les autres n’ont pas osé la combattre)


Le camarade a raison : quand on en est arrivé là, à être "exclu", la seule solution est d’envahir la salle avec d’autres salariés ! C’est difficile, évidemment, mais il faut tenter le coup

fraternellement



France télévisions : la direction, le SNJ et la CFDT excluent la CGT !
3 décembre 2011 - 16h18 - Posté par Joannès

Merci la CFDT ! Sauf que surtout nous les travailleurs Retraités nous avons toujours en travers de la gorge la fameuse CSG. qui nous fauit si mal au pouvoir d’achat ! Injuste taxation : elle ne prévoyait pas Mme. Notat ou plutôt n’a pas voulu voir que les gros revenus des nantis y échappaient par le trucage légal du plafonnement du prélèvement libératoire de tous impôts






Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre pouvoir scientifique a dépassé notre pouvoir spirituel. Nous savons guider des missiles mais nous détournons l'homme de sa voie. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite