Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Enjeux démocratiques et altermondialistes des Indignés : si loin de Montebourg
de : Philippe Corcuff
lundi 5 décembre 2011 - 00h33 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 9.8 ko

Voilà un kaléidoscope (entre philosophie, sociologie, cinéma - La planète des singes et Drive - et chansons de Joe Dassin) sur les promesses et les écueils des Indignés, en décalage avec les tentations d’un new look politicien chez Arnaud Montebourg... Je récapitule donc ici, de manière chronologique, une série d’interventions faites autour des mouvements sociaux actuels, des défis posés à la rénovation incertaine des partis et des tentations d’un chauvinisme européen (voire national) dans "la démondialisation" montebourgeoise.

De La planète des singes à Drive : ciné-politique

* "« Planète des singes », planète des indignés ?" Rue 89, 7 septembre 2011

L’intéressant retour de la rébellion dans le cinéma hollywoodien, mais aussi ses limites d’un point de vue libertaire (l’obsession du chef !)...

* "« Drive » philosophique : Ryan Gosling, mieux qu’Arnaud Montebourg", par Philippe Corcuff, Rue 89, 12 octobre 2011

Comment l’éthique mélancolique du personnage joué par Ryan Gosling dans Drive, le film de Nicolas Winding Refn adapté du roman noir de James Sallis, nous dit plus de choses sur les enjeux de la politique contemporaine que le brushing de Montebourg au cours de la Primaire socialiste...Rappelons que Montebourg est un de ceux qui incarne depuis pas mal d’années un paradoxal créneau au sein du marché politique professionnalisé : un créneau supposé être critique vis-à-vis de la professionnalisation politique (par exemple, ayant fait du thème du mandat unique un des chevaux de bataille de son lancement politicien, il a pourtant cumulé à partir de 2008 son mandat de député et celui de président du Conseil Général de Saône-et-Loire)...

Les Indignés et les partis

* "Le sociologue Philippe Corcuff sur les nouveaux engagements politiques", vidéo intégrale (environ 20 mn) de l’entretien avec Chloé Leprince, chronique Carte d’électeur, France Info en partenariat avec Rue 89, 28/10/2011, Dailymotion 

Sur les nouveaux rapports à l’engagement (comme les Indignés), qui ne sont pas complètement nouveaux, et sur leurs ambivalences...

* "Pour reprendre vie, la forme parti devrait se faire plus expérimentale et mobile", entretien de Philippe Corcuff, avec Lina Sankari, L’Humanité, 18-20 novembre 2011

Un prolongement des réflexions précédentes, avec en particulier le risque d’envoûtement dans un zapping « présentiste » (pour l’historien François Hartog1, "le présentisme" constitue une tendance contemporaine dans notre rapport au temps tendant à nous enfermer dans un présent perpétuel et dans une logique de l’immédiateté) dans nos rapports aux mouvements sociaux et à la politique, ainsi qu’une exploration des conditions d’émergence d’organisations politiques réellement rénovées (alors que les tentatives récentes ont plutôt échouées pour l’instant à la faire pour l’instant : NPA, Front de Gauche, Parti de Gauche ou FASE)

Les Indignés ou Montebourg ?

* Forum de Lyon Libération : "Les nouvelles frontières !" (25-27 novembre 2011) : débat "Les indignés : la classe moyenne fait la révolution ?", avec Philippe Corcuff et avec Avirama Golan (journaliste israélienne à Haaretz), modéré par Annette Lévy-Willard (journaliste à Libération), 26 novembre 2011 :

"Converger avec les couches populaires...", Libération, 25 novembre 2011

Une mise à distance critique de l’équation "la classe moyenne" = "les Indignés" et certains enjeux de « la classe salariée ».

- Vidéo du débat (environ 1h30), rubrique "Les films du forum", débat "Les indignés : la classe moyenne fait la révolution ?"

De la nécessaire humilité des organisations politiques de gauche vis-à-vis des Indignés : remplacer les tentations de récupération politicienne et/ou d’arrogance avant-gardiste par la mise à disposition d’un savoir négatif : « Nous avons dans nos bagages deux siècles d’expériences d’échecs, de défaites et d’impasses d’un anticapitalisme émancipateur, cela peut vous être utile afin de pas répéter des erreurs similaires ».

Par ailleurs, l’identification de deux pôles opposés face à la crise actuelle du capitalisme :

1) le pôle Indignés : anticapitalisme, mise en cause de la professionnalisation politique et métissage internationaliste ;

et 2) le pôle Arnaud Montebourg (ou plutôt la lecture de « la démondialisation » par Arnaud Montebourg dans son livre Votez pour la démondialisation !, Flammarion, 2011) : maintien de « l’économie de marché mondiale » (p.53), maintien de la professionnalisation politique (mais sous le marketing new look "6e

République", quelque peu rétrécie par rapport à ses débuts, du fait des nécessités de carrière du politicien professionnel Arnaud Montebourg lui-même, voir plus haut) et protectionnisme européen (ou, à défaut, national).

L’opposition métissage internationalisme/protectionnisme européen ? Les Indignés, dans le sillage de l’altermondialisme, donnent une actualité à la cosmopolitique des Lumières du 18e siècle2 et à l’internationalisme prolétarien ("l’Internationale sera le genre humain" de la chanson écrite par Eugène Pottier au cours de la Commune de Paris de 1871, L’Internationale). Le livre d’Arnaud Montebourg insiste sur "la Chine", "le travailleur chinois" et "les Chinois" (qui, par exemple, "volent" nos technologies, p.41 ; voir aussi pp.30, 40 et 42) comme sur "l’Allemagne" (marquée principalement par l’"égoïsme", p.73 ; voir aussi pp. 42, 74, 77 et 79) ) en tant que menaces principales, en défendant un "protectionnisme" autour de la sacralisation de "la frontière européenne" (p.52), tout en n’hésitant pas à recourir à des trémolos cocardiers (du type "de notre grand et beau pays, la France", p.14, ou "comme les Français, qui composent une grande nation politique, l’ont à leur manière toujours réussi", p.51). C’est un syndicaliste cheminot, Basile Pot, qui m’a alerté sur ces aspects potentiellement chauvins (chauvinisme européen ou, à défaut, national) du livre de Montebourg. Dans une période de crise du capitalisme, où les concurrences entre régions du monde et nations sont accentuées et où diverses formes de xénophobie sont renaissantes, n’est-ce pas prendre le risque, sous une forme certes soft et républicaine, de voir se développer le schéma "nous" (européens et/ou français) contre "eux" ("les étrangers", notamment "les Chinois") ? Gagner des parts de marché dans la concurrence face aux "Chinois", dans un capitalisme maintenu, sous la direction de politiciens professionnels "modernes" : c’est la démarche inverse des Indignés, qui tissent des réseaux internationaux de solidarité et métissent les expériences arabes, espagnoles, américaines, etc.

Il ne s’agit pas ici de récuser la possibilité pragmatique pour l’Europe ou un pays de recourir à des protections temporaires (ou plus durables, dans le cadre de biens communs comme l’éducation, la culture, etc.) dans certains circonstances, mais de pointer l’oubli par certains discours "démondialisateurs" en vogue de l’horizon de l’action émancipatrice : « l’Internationale sera le genre humain » ! L’économiste Jean-Marie Harribey, ancien co-président d’ATTAC France, avait posé les termes du débat dès juin 2011 : "Démondialisation ou altermondialisme ? "3.

En France, tout finit par des chansons ? Mélancolie joyeuse de Joe Dassin...

* "Joe Dassin et les mouvements sociaux : interférence électrique", site Le Zèbre, 26 novembre 2011

Trois chansons de Joe Dassin ("Si tu t’appelles mélancolie", "Salut les amoureux" et "Dans les yeux d’Emilie") pour éclairer les mouvements sociaux en France...

Et si l’on associait "mélancolie" et "joie de vivre", percée philosophique majeure de Joe Dassin ?

Ouvertures et prolongements 

Voir B.a.-ba philosophique de la politique pour ceux qui ne sont ni énarques, ni politiciens, ni patrons, ni journalistes de Philippe Corcuff (Textuel, collection "Petite Encyclopédie Critique", 2011) ; voir aussi à propos de ce livre sur Mediapart dans l’édition Petite Encyclopédie Critique : "Á contre-courant de la politique du buzz : une gauche des cerveaux lents et des cerfs-volants ?", 11 mars 2011.

Notes :

1 - Dans François Hartog, Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Seuil, collection "La librairie du XXIe siècle", 2003.

2 - "un État cosmopolitique universel arrivera un jour à s’établir", écrit Emmanuel Kant, dans "Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique" (1784) repris dans Opuscules sur l’histoire, GF/Flammarion, 1990, p.86.

3 - Dans Jean-Marie Harribey, "Démondialisation ou altermondialisme ?", 7 juin 2011 ; voir aussi "La démondialisation heureuse ? Éléments de débat et de réponse à Frédéric Lordon et à quelques autres collègues", 16 juin 2011.

http://blogs.mediapart.fr/blog/phil...



Imprimer cet article





L’activisme de la CFDT locale fait polémique chez Casino, à Saint Etienne
lundi 25 - 19h08
de : Mathieu Nicolas
1 an de grève : concert de soutien aux postier-e-s du 92 (video)
lundi 25 - 11h33
Du 29 au 31 mars 2019, bloquons l’usine Alsetex et toutes les usines d’armement des forces de l’ordre ! (video)
lundi 25 - 08h47
de : jean 1
4 commentaires
SOS Démocratie en péril
lundi 25 - 08h37
de : Christian DELARUE
L’Oberfuhrer Lallement et le Gauleiter Castaner, n’ont pas entamé la combativité des "gilets jaunes" (vidéo)
dimanche 24 - 23h57
de : nazairien
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
dimanche 24 - 22h25
de : DUPIN Bernard
2 commentaires
Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice (videos)
dimanche 24 - 11h51
de : JO
2 commentaires
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits (video)
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite