Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

TF1 : un journaliste qui aime beaucoup la police (et vice versa), au tribunal


de : dans Causette
mercredi 14 décembre 2011 - 21h27 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Causette 03/12/2011 à 09h56

TF1 : un journaliste qui aime beaucoup la police (et vice versa), au tribunal

Causette / Anne-Laure Pineau et Grégory Lassus-Debat

Une perquisition filmée, diffusée par TF1 en 2003 dans le cadre de l’émission «  Appels d’urgence  », a accouché de deux affaires judiciaires théâtrales, toujours en cours.

Au cœur du litige, un journaliste aux méthodes obscures. Tout autour, des échanges de bons services entre le ministère de l’Intérieur et quelques sociétés de production déontologiquement douteuses…

Sur les planches  : perquisition, coups de pression et destructions

Scène 1
« Appels d’urgence », TF1, 2003

Le 19 novembre 2002, 6 heures du matin. On tambourine à la porte. Philippe Barassat se lève, nu, et va ouvrir. «  Police  !   » Perquisition, quatorze policiers envahissent l’appartement. Ils cherchent son ami, alors absent, soupçonné d’appartenir à un groupe de tagueurs violents.

Un cameraman les accompagne. Barassat affirme avoir demandé la raison de sa présence, on lui aurait répondu que la vidéo était un support de pédagogie interne.

JPEG - 8.6 ko

Carole Rousseau, « Appels d’urgence », TF1, 2003

Scène 2

Six mois plus tard, le 3 juin 2003, Barassat tombe de sa chaise en se voyant nu et vaguement flouté sur TF1. Il figure dans l’émission « Appels d’urgence », animée par l’impayable Carole Rousseau.

Le sujet  : les tagueurs violents. Il comprend que le policier à la caméra était en fait un journaliste, mandaté par TF1.

Etonné à posteriori de la proximité entre le journaliste et les policiers pendant la perquisition, il s’étrangle qu’on ait pu autoriser la diffusion d’un acte de procédure en cours. Et le secret de l’instruction, alors  ?

Au générique, il repère le nom du journaliste entré chez lui sans son accord. Il s’agit de Gaël Leiblang, caméraman pour le compte d’Antoine – dit Tony – Comiti et de sa boîte, Kaliste Productions. C’est aussi un réalisateur qui aime beaucoup les policiers et les militaires – « La Meilleure Façon de marcher », cette série sur la formation des militaires, c’était lui.

Scène 3

Barassat, réalisateur, est rodé aux enquêtes et décide de mener la sienne sur ces relations et ces méthodes plus que louches. Il fait appel à Catherine Paillé, jeune élève de la Femis, grande école de cinéma parisienne, et tend un piège à Leiblang.

Sous un faux nom et grimé, il prétexte une interview filmée dans les locaux – rassurants – de l’école de cinéma. ll le questionne sur les liens troubles qu’entretiennent policiers et journalistes, en particulier dans le cadre de reportages «  embarqués  » avec les forces publiques. Quand Leiblang comprend que quelque chose cloche, il interrompt brutalement l’entretien.

Sur le contenu et la durée de l’enregistrement, les versions divergent. Selon Barassat, Leiblang y «  confirmait ses liens avec la police. Elle lui commandait des sujets, d’une part, et lui en proposait, d’autre part  ». Une vraie coproduction, quoi. Gaël Leiblang, lui, a refusé de répondre à nos questions.

Scène 4

Quelques jours après l’interview interrompue, Alain Auclaire, président de la Femis (aujourd’hui retraité), reçoit un premier coup de fil. D’après son témoignage, Leiblang menace d’attaquer l’école en justice s’il ne détruit pas les cassettes.

Sans aucun motif de plainte, c’est bien vague… Qu’importe  ! Le directeur, qui connaissait l’ambition du travail de son étudiante («  La Nouvelle Télévision  »), prend peur. Effrayé par les coups de fil à répétition de Leiblang, il convoque l’élève. «  Pour avoir la paix avec Leiblang, le plus simple, c’était de détruire les cassettes  !   » a-t-il affirmé naïvement à Causette.

Mais qu’avait-il pu raconter de si sensible, Leiblang, dans ces vidéos  ? Nous ne le saurons jamais, parce que, docile, le directeur Auclaire a exigé que les bandes lui soient restituées pour destruction. L’étudiante en «  faute  », Catherine Paillé, les a donc volées à la société de Barassat avant de les remettre, penaude, à la Femis. Alain Auclaire fit détruire les quatre cassettes sans même les visionner  ! Hop, un passage sous un aimant et quelques coups de tenaille. Efficace, irrémédiable.

A la suite d’une plainte de Philippe Barassat, l’étudiante et le directeur retraité ont été jugés le 8 novembre, l’une pour abus de confiance, l’autre pour destruction de biens. Le jugement sera rendu le 6 décembre.

Grand gagnant de ce premier acte, pas même impliqué officiellement dans l’affaire  : le journaliste Gaël Leiblang, à qui, apparemment, de grands messieurs obéissent au doigt et à l’œil.

Epilogue  : Leiblang, TF1 et Comiti à la barre  !

Passé les événements de l’acte 1, c’est un procès encore plus intéressant qui devrait se dérouler durant les premiers mois de 2012 au tribunal de grande instance de Paris.

Dans les rangs des accusés, le producteur Tony Comiti, Edouard Boccon-Gibod, président de TF1 Productions au moment des faits – aujourd’hui, président du quotidien gratuit Metro, filiale à 100% de TF1 –, et le fameux Leiblang.

Tous trois ont été mis en examen début 2009, sur une plainte de Philippe Barassat, et renvoyés devant le tribunal correctionnel pour «  recel de violation du secret de l’instruction  ». La diffusion sur la première chaîne des images de la perquisition chez Barassat et son ami était-elle illégale  ? Le tribunal en jugera.

« C’est de la com officielle »

Pour un producteur de télé, une bonne petite perquize aux aurores, pas de doute, c’est spectaculaire et ça tient sa ménagère en haleine.

Côté com des forces de l’ordre, c’est une image d’Epinal sécuritaire qui transforme les policiers en superhéros… Pas étonnant, dès lors, que le ministère de l’Intérieur favorise les émissions bleu marine  ! « Appels d’urgence », « 90 Enquêtes » et autre « Enquête d’action » embarquent dans les fourgons à la demande.

Pour la virée chez Barassat, Tony Comiti aurait obtenu un accord de la part du juge d’instruction pour filmer une interpellation. Quant aux services de police, d’après nos sources, ils ne donneraient ce type d’autorisations aux journalistes que «  verbalement  ». Entre amis, on va pas s’embêter avec la paperasse  ! Journaliste, je gagne de l’argent en vendant ma soupe à M6, TMC ou TF1. Place Beauvau, on s’offre une campagne de pub im-pec-cable, plus palpitante que les spots de l’Armée de terre  !

Pour Yannick Danio, délégué national du syndicat Unité SGP Police, «  cette affaire n’a rien de surprenant » :

« On vend l’insécurité qui fait naître le sentiment d’insécurité. Mais je ne vois jamais de voitures de police pourries, dans ces reportages… Beaucoup sont réalisés avec les services de com du ministère de l’Intérieur. C’est de la com officielle, des reportages institutionnels...  »

Et, normalement, un journaliste qui fait de la com, il perd sa carte de presse. Alors, en attendant ce procès où l’on espère en apprendre davantage sur ces méthodes qui font une audience forte et un électorat peureux, restez devant la télé parce que dehors, c’est dangereux  !

Cet article est extrait du numéro 19 de Causette, le mensuel plus féminin du cerveau que du capiton, décembre 2011, en kiosques.

JPEG - 120.6 ko

Causette, numéro 19, décembre 2011 (Causette.fr)

Source : http://www.rue89.com/2011/12/03/tf1...

via Paz



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
TF1 : un journaliste qui aime beaucoup la police (et vice versa), au tribunal
15 décembre 2011 - 11h54 - Posté par Robespierre

La télé nous manipule tous les jours, et c’est de plus en plus difficile de triller le vrai du faux !



TF1 : un journaliste qui aime beaucoup la police (et vice versa), au tribunal
15 décembre 2011 - 12h00

Encore un excellent travail de l’équipe de CAUSETTE qui, véritablement vaut son prix car il offre du VRAI travail de JOURNALISTE.

Merci Causette de faire vivre le journalisme ,et merci d’être devenu un mensuel. Un magazine comme toi ça nous manquait.






Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite