Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

N’oublions pas nos camarades disparus (video)


de : Roberto Ferrario
mercredi 21 décembre 2011 - 11h02 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 28.2 ko

Yves Domergue, Cecilia Rotemberg et Marie-Anne Erize sont "disparus"... victimes de la dictature militaire argentine entre 1976 et 1983.

Mais ils ont été aussi anciens élèves ou enseignants du lycée franco-argentin Jean Mermoz de Buenos Aires et du Collège français de Belgrano (établissement précédent, fermé en 1969).

Trente-cinq ans après ces disparitions, une grande majorité de la communauté du lycée l’ignore encore.

Avec l’intention de rappeler ces faits et de rendre hommage à leurs anciens camarades disparus, deux anciens élèves du lycée, Michelle Aslanides (promotion 85) et Roger Sorbac (promotion 76) se sont fixé comme objectif d’inaugurer une plaque dans l’enceinte du lycée, avec l’appui d’un groupe d’anciens élèves constitué a cet effet*.

Les jugements rendus lors du procès ESMA le 26 octobre dernier, et notamment la condamnation d’Alfredo Astiz, pour laquelle le ministre des Affaires Etrangères M. Alain Juppé a félicité l’Argentine, vont dans le sens d’un nécessaire devoir de mémoire, sur lequel la France et l’Argentine sont en phase.

Un deuxième procès débuté le 7 novembre dernier à San Juan, dont les prévenus sont Luciano Benjamin Menéndez, Jorge Olivera et dix autres militaires accusés d’avoir fait disparaître Marie-Anne Erize, rappelle l’ampleur et la gravité des faits que nous voulons commémorer avec le projet que nous présentons ici, et que nous vous demandons de soutenir.

Ce projet d’inauguration à déjà reçu l’aval des familles des disparus et recueilli environ 700 adhésions parmi les élèves, personnels et familiers du lycée.

Présenté à l’Ambassadeur de France en Argentine, Jean-Pierre Asvazadourian, et à la proviseure du lycée, Sabine Dubernard, ils ont manifesté leur soutien et demandé à ce qu’il soit largement diffusé. Depuis, il a été présenté a l’amicale des parents d’élèves et aux professeurs.

Nous sommes en attente de leur aval.

Notre projet :

En un premier temps faire connaître auprés de la communauté du lycée les faits, présenter le projet et organiser une pétition afin de recueillir les signatures "on line", à travers un blog créé à cette intention à l’adresse

 www.ancienslyceemermozeurope.blogspot.com

Avec le soutien des familles des disparus, présenter le projet aux autorités : Ambassadeur de France en Argentine, Proviseur et personnels du Lycée, amicale des parents d’élèves association des anciens élèves... en demandant leur adhésion au projet.

Une fois le consensus obtenu, lors d’une cérémonie où seraient présentes les familles des disparus, le personnel du lycée, les autorités, et prévue au premier semestre 2012, inaugurer une plaque commémorative dans l’enceinte du lycée et planter un arbre en leur souvenir.

Les fonds nécessaires à la réalisation de la plaque et l’achat de l’arbre seraient récoltés parmi les signataires de la cette pétition et la communauté des lycée et du collège français, de façon à ce que tous ceux qui ne pourraient assister à la cérémonie d’inauguration puissent être fiers d’avoir participé à ce projet, qui n’aurait pas pu se faire sans eux ...

La conception de la plaque pourrait être un projet de création, soumis à la communauté du lycée, mais le texte de la plaque sera le fruit d’un consensus entre les familles des disparus, le groupe organisateur du projet, les observations adressées par les signataires de la pétition et l’avis des autorités du lycée et l’ambassade de France en Argentine.

En un deuxième temps, et laissé à la libre appréciation du corps enseignant du lycée, notre projet propose un volet éducatif sur l’histoire récente de l’Argentine, basé sur les documents existants et du travail de recherche qui serait à réaliser par les élèves encadrés par leurs professeurs, avec pour exemple le travail réalisé par les élèves de Juliana Cagrandi, professeure à Melincué, petite ville de 2500 habitants près de Rosario, province de Santa Fé, travail qui a abouti à l’identification du corps d’Yves Dormergue et de sa compagne 34 ans aprés sa disparition .

Nous vous remercions de nous avoir lu, est espérons que vous soutiendrez ce projet.

Roger Sorbac(76)

placadesaparecidosmermoz@gmail.com

* Notre groupe est composé par :
Maria-Noël Gutierrez(95), Irene Buzzi(91), Maisa Garcia (91), Angeline Montoya (91), Michelle Aslanides(85), Valeria Castello-Joubert(87), Carine de Wandeleer(82), Liliana Samuel(78) et Roger Sorbac(76)

Collectif Argentin pour la mémoire



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
N’oublions pas nos camarades disparus (video)
21 décembre 2011 - 11h22 - Posté par Roberto Ferrario

"L’ange blond de la mort", Alfredo Astiz, condamné à la perpétuité

Au terme d’un procès-fleuve, l’ex-officier de marine Alfredo Astiz et onze de ses co-accusés ont été condamnés à la prison à vie. L’"ange blond de la mort" était jugé pour des crimes commis dans les années 1970 sous la dictature argentine.

Alfredo Astiz, surnommé "l’Ange blond de la mort", et 11 autres personnes ont été condamnés mercredi à la réclusion à perpétuité en Argentine au terme d’un procès-fleuve sur les crimes de la dictature dans les années 1970.

Alfredo Astiz et d’autres membres des escadrons de la mort étaient jugés pour les crimes commis à l’Ecole supérieure mécanique de la marine argentine (ESMA), où environ 5.000 dissidents ont été emprisonnés et torturés sous la dictature, de 1976 à 1983. Peu de prisonniers en sont sortis vivants.

Au terme de ce procès de 22 mois, au cours duquel ont témoigné 79 survivants, 12 accusés ont été emprisonnés à vie tandis que quatre autres ont été condamnés à des peines allant de 18 à 25 ans de prison.

Parmi les condamnés à la réclusion à perpétuité figure notamment Jorge Acosta, surnommé "le Tigre", qui a déclaré au cours du procès que "les atteintes aux droits de l’homme sont inévitables durant une guerre".

Malgré la nuit froide, des centaines de personnes s’étaient rassemblées à l’extérieur du tribunal de Buenos Aires, lui-même bondé, pour écouter le jugement. Certaines brandissaient des portraits des victimes. La foule a applaudi à l’énoncé de chaque verdict.

"Nous pouvons enfin vivre en paix, sachant que justice a été rendue", a dit une femme à une chaîne de télévision argentine.

Les insultes ont fusé contre Alfredo Astiz lorsque sa condamnation a été annoncée. Une fois l’ensemble des jugements prononcés, la foule s’est mise à danser, certains pleurant, d’autres s’embrassant.

Ancien officier de marine, Alfredo Astiz s’était vanté de ses crimes dans une interview donnée en 1998 à un magazine. Il s’était alors présenté comme "l’homme le mieux formé en Argentine pour tuer des journalistes et des politiques".

"Je ne regrette rien", avait-il également déclaré.

Infiltration

Durant la dictature, il a infiltré des organisations de défense des droits de l’homme dont des membres étaient ensuite enlevés. Il a été condamné par contumace en France pour
l’enlèvement de deux religieuses françaises emprisonnées à l’ESMA, la plus célèbre des prisons clandestines de la dictature militaire.

On estime qu’environ 200 personnes seulement ont survécu aux geôles installées dans cette école militaire. La plupart des 5.000 autres prisonniers ont été drogués, mis dans des avions et largués en mer.

Alors que les prisonniers étaient détenus pendant des heures, pour certains pendant des années, sous les combles de la résidence des officiers de l’ESMA, ces derniers continuaient de vivre une vie normale dans les étages inférieurs.

Les organisations de défense des droits de l’homme estiment à 30.000 morts le nombre des victimes des six années de dictature en Argentine.

Après la chute du régime militaire, d’anciens membres de la junte ont été condamnés avant de bénéficier d’amnisties.

Alfredo Astiz a lui-même tenté de reprendre une vie normale. Il a ainsi été photographié dans des boîtes de nuit ou sur ses lieux de vacances. Devenu un symbole des crimes de la dictature, il a toutefois été agressé à plusieurs reprises en public.

En 2005, la Cour suprême d’Argentine est revenue sur les lois d’amnistie à la demande du président de l’époque, Nestor Kirchner, dont la veuve Cristina Fernandez vient d’être réélue à la tête du pays.

Depuis, la justice argentine a condamné plusieurs anciens officiers pour atteintes aux droits de l’homme.

Nestor Kirchner et Cristina Fernandez se sont rencontrés alors qu’ils étaient étudiants dans les années 1970. Plusieurs de leurs amis ont été enlevés et assassinés à cette époque en raison de leurs activités politiques.

27/10/2011

http://www.france24.com/fr/20111017...



N’oublions pas nos camarades disparus (video)
21 décembre 2011 - 15h11 - Posté par copas

Pour comprendre les forces agissant à l’époque :

Les deux principales forces militantes qui firent face aux fascistes argentins :

 les Montoneros

 le PRT-ERP (Parti révolutionnaire des travailleurs-Armée révolutionnaire du peuple)

Ces deux mouvements furent écrasés par les militaires argentins entre la fin du Péronismeet la dictature des Militaires, avec des milliers de morts pour chacun de ces mouvements.

Ces deux organisations ont été physiquement éliminées .

On peut lire aussi cette tentative d’articulation de la résistance des groupes guévaristes et révolutionnaires dans le cône sud de l’Amérique latine :Junta de Coordinación Revolucionaria.

On peut lire également des choses sur l’opération condor , entente des dictatures d’Amérique latine pour éliminer physiquement les mouvements révolutionnaires du continent : Chili, ’Argentine, Uruguay, Paraguay, Bolivie et Brésil.

Des assassinats furent commandités sur la planète pour éliminer le mouvement révolutionnaire en Amérique latine.

la collaboration de l’impérialisme américain est bine connue. Celle de la France moins connue, de 1959 à 1981 une mission militaire française permanente était à Buenos Aires pour conseiller les militaires argentins. Les services français furent très présents . Cela fut reconnu par le chef de la Police politique argentine ("DINA") :
« C’est la DST qui a le plus coopéré. C’était un service de renseignement ami. » .

A cela se rajouta la participation active d’ex OAS recyclés là bas.

C’était à l’époque où un ministre de droite en France disait à la télé à propos de la gauche : Ils vous promettent le Pérou et vous aurez le Chili...

A bon entendeur.

Hymne des montoneros
http://www.youtube.com/watch?v=6lmo...

hymne de l’ERP
http://musicatono.com/escuchar/marc...

Il s’agit là de recoudre l’histoire, de ne pas construire des avenirs amnésiques.

Les procès en cours, conférences , manifestations, sont importants, afin que le cheminement de l’esprit de ces combats n’ait pas été éliminé dans des salles de torture, avec les grands états impérialistes pour donner les outils aux chirurgiens de l’horreur.

Il ne s’agit pas là d’approuver ou désapprouver des orientations politiques mais de comprendre que les victimes des bouchers argentins étaient des nôtres, de ceux qui combattent les injustices, ni des bandits, ni des criminels.

Les histoires du passé recoupent celles du présent :

 quand on apprendra que Villepin fut celui qui referma la question de la participation de la France aux opérations criminelles de l’opération Condor lors d’un voyage au Chili.

 Quand on apprend qu’un Mélenchon se permit de dire :

C’est le retour attristant à la tradition de l’ancien criminel de droit commun argentin, Paolo Paranagua que l’amicale des anciens de la ligue communiste révolutionnaire au « Monde » avait fait embaucher. Son passé de voyou dans la branche dure de « l’ejercito revolutionario del pueblo » (ERP) attendrissait les révolutionnaires germano- pratins, nonobstant les crimes et provocations de cette soi disant armée du peuple !

Passer du désaccord avec un journaliste anciennement de l’ERP a un cri de haine contre l’ERP est assez impressionnant.

Décidément il pourra aller dire cela aux pères, mères, épouses, enfants, grands-mères de la place de Mai à Buenos Aires qui ne veulent pas qu’on assassine une deuxième fois leurs enfants, maris, pères, etc ...

Il pourra également nous expliquer cela au MIR chilien (allié de l’ERP de l’époque)qui ex-filtra des dirigeants de gauche par l’Argentine pour les préserver de la soldatesque de Pinochet . Sacrés voyous va !

L’histoire se niche bien dans tous ces méandres. Hélas.

La mémoire de ces jeunes gens et le respect qu’on leur doit est importante, elle passe par l’établissement des faits, des fouilles, des recherches et des procès si possible.

La tuerie de cette génération n’ouvrit pas une route lumineuse aux charlatans de la gauche mais une porte vers l’abime où des mouvements révolutionnaires commencent à se reconstruire pour faire tourner la roue dans le bon sens.






Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
https://fr.crimethinc.com/2020/03/18/survivre-au-virus-une-methode-anarchiste-capitalisme-en-crise-hausse-du-totalitaris
mardi 31 - 18h59
de : jean1
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Certains et certaines sont "au front de l’essentiel"
lundi 30 - 12h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Double peine pour la banlieue (video)
lundi 30 - 11h33
de : azard
1 commentaire
Les conditions idéales
lundi 30 - 11h15
de : UJFP via JYP
1 commentaire
Pour combattre le Covid-19, il faut des mesures radicales et un choc de solidarité !
lundi 30 - 08h56
ENORME Coup de Gueule du Dr Christophe Prudhomme vs un pitoyable C. Barbier Chien de Garde de Macron (video)
lundi 30 - 00h21
de : Jean REX
2 commentaires
Sauvez-nous du coronavirus Covid 19 avant que nos cellules ne se transforment en tombeaux !
dimanche 29 - 22h00
de : Jean Clément
Post-pandémie : refusons 40 ans de thatchérisation du monde !
dimanche 29 - 18h54
de : Christian DELARUE
En cours de tournage "Soigne et créve" (video)
dimanche 29 - 16h47
de : Mourad Laffitte
Incroyable mais vrai, Ian Brossat rend hommage à Patrick Devedjian...
dimanche 29 - 15h16
de : Raphael Da Silva
4 commentaires
La haine des riches (video)
dimanche 29 - 14h53
de : jean1
2 commentaires
Coronavirus : hors de la Chine, point de salut ?
dimanche 29 - 12h44
de : Jean-Marc ADOLPHE
1 commentaire
CORONAVIRUS : LE FRIC C’EST CHOC !
dimanche 29 - 12h25
de : Mickael Wamen
La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus
dimanche 29 - 11h54
COVID-19 : la loi organique d’urgence empêche-t-elle les recours devant le Conseil constitutionnel ?
dimanche 29 - 09h57
de : Tam Tran Huy
1 commentaire
Dans les favelas du Brésil, des habitants s’organisent pour freiner la progression du Covid-19
dimanche 29 - 08h46
Difficulté du confinement dans le mal-logement.
dimanche 29 - 00h00
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA 35)
Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : Serge Bilé
1 commentaire
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : Fabien Buzzanca
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
2 commentaires
Les usines non vitales doivent être mises à l’arrêt !
samedi 28 - 11h40
de : La CGT métallurgie Normandie
1 commentaire
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
samedi 28 - 11h25
de : Lorène Lavocat
Coronavirus - Saint-Nazaire : 29 personnes désormais positives sur le paquebot Celebrity Apex, dont une hospitalisée
vendredi 27 - 23h04
de : nazairien
5 commentaires
Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant
vendredi 27 - 19h24
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus, Confinement et Répression en Marche !
vendredi 27 - 17h27
de : Claude Janvier
1 commentaire
Des spécialistes russes commenceront à fournir une assistance aux patients atteints de Covid-19 en Italie (tr google vid
vendredi 27 - 16h48
de : nazairien
2 commentaires
Emeutes à Hubei après la quarantaine (Vidéo)
vendredi 27 - 16h46
CAPITALISME HONEYWELL et PRODUCTION de MASQUES en Bretagne
vendredi 27 - 15h35
de : Ch. DELARUE et S. LE QUEAU
1 commentaire
Macron : c’est pas moi qui suis responsable mais c’est mon prédécesseur...
vendredi 27 - 14h58
de : Christophe Prudhomme
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite