Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Loin du Nicaragua… où l’on informe d’une seule voix (ou presque)


de : Nils Solari
lundi 23 janvier 2012 - 13h24 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 68.1 ko

Mardi 10 janvier 2012, le président Daniel Ortega prêtait serment pour entamer son troisième mandat à la tête du Nicaragua. Le 11 au matin, les pages internet des médias français qui relaient l’information, le font par le biais d’une voix quasi-unique en reproduisant la dépêche de l’Agence France-Presse (AFP) [1], et pour certains, la dépêche de l’agence Reuters, sans prendre soin de les compléter. Des dépêches où l’on n’apprend pas grand-chose sur la situation du pays mais qui ressassent surtout les traditionnels poncifs sur l’Amérique latine… et ses « dangereux alliés ».

Pluralisme… quand tu nous tiens

Des « grands quotidiens » (Le Monde.fr, Libération.fr, Les échos) aux magazines (lepoint.fr), en passant par la télévision (tv5.org, france24), jusqu’à la presse quotidienne régionale (nicematin.com), voire les confrères étrangers (lalibre.be, la RTBF, letemps.ch), tous traitent de l’actualité nicaraguayenne sous l’angle unique proposé par l’AFP [2].

Ce constat ouvre sur une question et une observation. Les titres français auraient-ils parlé du Nicaragua si les agences de presse n’en avait pas fait état ? Tout porte à croire que non. Mais outre l’illustration du poids fonctionnel des agences dans la mise sur agenda d’un évènement à l’étranger, voilà une belle démonstration de l’absence de pluralisme et d’unicité de la ligne éditoriale de ces médias, à l’égard de l’Amérique latine en général et de ce pays en particulier.

« L’ancien guérillero » deviendra dictateur…

Un jour avant la publication de la dépêche en question, une première alertait les rédactions : « Nicaragua : Ortega étrenne mardi son troisième mandat avec un pouvoir renforcé » [3]. Qu’apprend-on à sa lecture ?

Premièrement, à l’image de son homologue vénézuélien que l’on dépeint souvent comme « l’ancien lieutenant-colonel putschiste », Ortega est tout d’abord présenté comme « l’ancien guérillero »… certes, mais d’un mouvement qui était actif dans les années 1960-1970, soit il y a plus de 30 ans ! La précision qu’il s’agit là d’un rappel historique ne viendra que bien après : « M. Ortega avait déjà été, entre 1984 et 1989, le premier président élu du Nicaragua, après que la guérilla sandiniste, dont il était l’un des principaux dirigeants, eut renversé en 1979 la dictature des Somoza » [4]. Dans la même phrase d’introduction, le Nicaragua est décrit comme « un des pays les plus pauvres du monde, avec une domination consolidée au Parlement qui fait craindre à ses opposants une dérive autocratique ». À l’image d’autres leaders latino-américains, le belliqueux Ortega ne peut à terme que devenir un autocrate... En deux phrases, le ton est donné. Et pour appuyer cette analyse, l’AFP donne la parole à un invité de marque : « À 66 ans, Ortega "dispose désormais de tout le pouvoir qu’il n’avait pas avant [...], il a la grande opportunité de décider d’être un dictateur ou un homme d’État", résume l’ex-vice-ministre des Finances, René Vallecillo, dans un entretien avec l’AFP »...

Nicaragua, Iran, Venezuela… même combat !

Le 11 janvier, une deuxième dépêche vient donc confirmer la précédente, et rappelle à nouveau dès l’introduction, la crainte des « opposants [d’]une dérive autocratique du régime ». Le terme « régime » n’est peut être pas fortuit, comme le souligne Luis Alberto Reygada : « S’il est vrai que l’expression "régime politique" fait référence à la manière dont le pouvoir est organisé et exercé au sein d’une entité politique donnée, ce mot à une connotation fortement péjorative dans l’inconscient collectif culturel occidental (surtout grâce à la domination culturelle occidentale qui s’est accentuée à la fin de la guerre froide en imposant une image très négative au "régime soviétique") » [5]. Il n’est jamais question de « régime » quand les médias parlent de la France ou des démocraties occidentales…

On les annonçait « attendus » la veille, ils sont bel et bien là : « Daniel Ortega a prêté serment en présence de chefs d’État étrangers, parmi lesquels l’iranien, Mahmoud Ahmadinejad, en pleine crise diplomatique avec les pays occidentaux en raison de son programme nucléaire, et le vénézuélien, Hugo Chavez ». Même si « plus de huit mille invités ont participé à la cérémonie », il fallait en effet insister sur la présence de ces deux personnages, qu’ils soient « en pleine crise diplomatique » ou « leader de la gauche radicale sur le continent » [6].

Le journaliste n’aura qu’à poursuivre un peu plus loin : « Ortega a par ailleurs défendu le droit des pays à "développer l’énergie atomique" […]. Le "Comandante Daniel", qui a troqué l’uniforme vert du guérillero pour les chemises blanches et les envolées messianiques, a été réélu en novembre avec 62 % des suffrages - un résultat contesté par l’opposition »… S’il ne nous appartient pas de juger ici du caractère opportun pour l’Iran de développer son programme atomique, il est important de souligner le parallèle subtil qui est fait entre la référence à ce pays dans la bouche du président nicaraguayen, et la manière dont celui-ci partagerait ensuite, des caractéristiques souvent ressassées autour de son homologue vénézuélien, comme « l’uniforme » ou les « envolées messianiques ».

Ou comment faire croire que l’on informe sur un pays en faisant appel aux représentations malveillantes – et déjà bien assises par ailleurs - qui pèsent sur deux autres.

Or, le parallèle avec les deux autres chefs d’État va se poursuivre jusqu’à la fin de l’article :

« Ortega peut notamment compter pour cela sur son allié Hugo Chavez qui verse annuellement environ 500 millions de dollars au Nicaragua - quasiment un salaire minimum par habitant. […] À son arrivée à Managua le président Ahmadinejad s’est déclaré "très heureux d’être sur la terre de la Révolution". [...] "Ces deux peuples (nicaraguayen et iranien), en différents points de la Terre, luttent pour établir la solidarité et la justice", a-t-il affirmé, saluant son "frère révolutionnaire Ortega". […] Ahmadinejad, qui a visité le Venezuela lundi, doit se rendre mercredi à Cuba et jeudi en Équateur ».

Voilà comment, en quatre phrases, on parle de trois pays distincts, on passe de l’un à l’autre tout en donnant une savante apparence d’assimilation…

***

Il est vrai que l’AFP n’en était pas à un premier coup d’essai cette même semaine, puisqu’une autre dépêche – télévisée celle-ci - avait « rendu compte » de la visite d’Ahmadinejad au Venezuela, sans hésiter à manipuler le discours de Chavez [7]... comme l’avait d’ailleurs prédit ce dernier dans la version complète du discours tronqué par l’agence [8].

Outre la relative misère de l’information sur le Nicaragua, l’objectif, semble t-il, était donc de profiter de cette occasion pour continuer à stigmatiser la « gauche radicale latino-américaine » en la dépeignant comme (entre autres) peu démocrate, autoritariste et porteuse d’une tradition belliqueuse. Le pouvoir de nuisance de l’AFP est tel que la même dépêche en espagnol se retrouve presque mot pour mot dans de nombreux quotidiens hispanophones…

Nils Solari

Notes

[1] Marcelo Brusa, Nicaragua : Ortega prête serment pour un 3e mandat en présence d’Ahmadinejad et de Chavez, AFP, 11/01/2012.

[2] La liste n’est pas exhaustive…

[3] Marcelo Brusa, AFP, 10/01/2012.

[4] C’est nous qui soulignons ici et par la suite.

[5] Voir « Le rôle de la presse dans la construction de la représentation du Venezuela » publié sur le site du Grand Soir, 10 décembre 2011.

[6] Tel que Chavez était présenté dans la dépêche de la veille.

[7] Comme l’a relevé entre autres le site Arrêt sur images : « Ahmadinejad / Venezuela : l’AFP TV déforme le discours de Chavez », 12/01/2012. Lire à ce propos après le « correctif » du titre apporté par l’agence, la réponse à la polémique que ce sujet à déclenchée, et les nombreux commentaires qui s’en sont suivis, sur sa page Facebook, au sujet de la Birmanie : https://www.facebook.com/notes/agen...

[8] « Les porte-paroles de l’impérialisme disent… les médias de l’impérialisme disent…et leurs laquais dans ces pays le répètent comme des perroquets… que l’Iran est au Venezuela… qu’Ahmadinejad est à Caracas, car en ce moment même, à 2h30 de l’après-midi… nous allons, Ahmadinejad et moi… pratiquement depuis les sous-sols de Miraflores [le palais présidentiel]… ajuster notre tir en direction de Washington… et que vont sortir de là de grands canons… et des missiles, car nous allons attaquer Washington. C’est pratiquement ce qu’ils disent. Ou que nous sommes en dessous de cette colline, où sont les journalistes, là-bas, et que supposément ceci va s’ouvrir ainsi… et qu’une grande bombe atomique va sortir… C’est pratiquement cela qu’ils disent… ceci peut nous faire rire, mais cela doit également nous mettre en alerte ».

http://www.acrimed.org/article3753.html



Imprimer cet article





L’art et la manière des tricheries en macronnerie(video)
vendredi 5 - 11h39
de : joclaude
CONFUSION NUMÉRIQUE
vendredi 5 - 11h33
de : Lukas Stella
1 commentaire
Histoire de la Sécurité Sociale (à visionner)
jeudi 4 - 20h24
Le jugement du 28 mai nous ouvre une possibilité nouvelle de gagner sur le prejudice moral au TGI
jeudi 4 - 19h44
de : Wamen Mickael
Strasbourg : Un homme de 21 ans frappé par un policier au commissariat
jeudi 4 - 19h41
de : Nadir Dendoune
Camélia Jordana : "La révolution est venue" (videos)
jeudi 4 - 19h33
La CGT Chimie appelle à la grève pour le 16 JUIN
jeudi 4 - 19h05
de : CGT Chimie
1 commentaire
L’appel d’Omar Sy : « Réveillons-nous. Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France »
jeudi 4 - 18h49
de : Omar Sy
Adama, Georges Floyd, violences policières : vers un acte 2 en France ?
jeudi 4 - 13h41
Le retour de la culture à Paris le 22 juin
jeudi 4 - 12h00
la police est elle raciste ?
jeudi 4 - 01h36
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Pas de révolution sans régler la question du fantôme de l’esclavage et du colonialisme
mercredi 3 - 23h18
de : Ballast
Les références historiques sont un bien commun !
mercredi 3 - 23h10
de : Eve
Victoire des ex-Goodyear d’Amiens aux prud’hommes (video)
mercredi 3 - 22h34
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Respirer - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 3 - 21h34
de : Hdm
La France se prépare-t-elle à exfiltrer le terroriste Guaido ?
mercredi 3 - 17h29
de : joclaude
15 JUIN 2020 AU 22 JUIN 2020 : SEMAINE INTERNATIONALE D’ACTIONS POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE GEORGES ABDALLAH !
mercredi 3 - 10h25
de : Jean Clément
polémique du jours beurette est-ce raciste ?
mardi 2 - 10h57
de : sôs
2 commentaires
communiqué de sôs Soutien ô Sans papiers :États Unis France mème combat
mardi 2 - 09h52
de : sôs
Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
1 commentaire
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite