Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Il y a 24 ans un satellite porteur d’une pile atomique chute sur terre


de : Infonucléaire
mardi 24 janvier 2012 - 18h23 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Le 18 janvier 1978 c’est la première grande alerte (médiatique) nucléaire de l’ère spatiale. Le réseau de surveillance Norad suit les évolutions du satellite soviétique Cosmos 954 lancé quatre mois plus tôt et que les militaires américains savent porteur d’une pile atomique. Ce satellite perd de l’altitude à vue d’oeil de sorte que sa retombée est seulement une question de jours, avec toutes les conséquences que l’on peut redouter. Le gouvernement américain hésite. Faut-il rendre la nouvelle publique ? Cela risque de déclencher une véritable panique à l’échelle mondiale.

Il y a déjà eu précédemment :
- Le 21 avril 1964, un satellite américain Transit se désintégre dans l’atmosphère saupoudrant de plutonium 238 l’atmosphère au nord de Madagascar.
- Le 18 mai 1968 le satellite américain Nimbus B-1 tombe à 100 m de profondeur, près de Santa-Barbara, avec son générateur nucléaire SNAP-19 (il a été récupéré).
- Le 11 avril 1970, un générateur SNAP-27 contenant 1 650 000 gigabecquerels de plutonium 238 et appartenant à un module de la mission Apollo tombe au sud des îles Fidji, par 6 000 m de profondeur.

24 janvier 1978 : La chute de Cosmos 954

À 4 h 55, deux agents de la Gendarmerie Royale du Canada patrouillant les rues de Yellowknife écrasent les freins et sont étonnés lorsqu’ils fixent le ciel obscur, qui est alors traversé par un objet incandescent rouge vif. Il s’agit de Cosmos 954, un satellite de surveillance maritime* soviétique, qui brille au moment de sa rentrée rougeoyante dans l’atmosphère terrestre. Pendant sa chute, il brûle et se désintègre, répandant ainsi des débris partout sur la toundra arctique. Cela constitue un problème, puisque Cosmos 954 est un satellite équipé d’un petit réacteur nucléaire de bord. Si le coeur du réacteur survit plus ou moins intact à la rentrée dans l’atmosphère et se disloque au moment de l’impact, la plupart des débris seront dangereusement radioactifs.

La chute de Cosmos 954 ne surprend personne. En novembre 1977, les responsables militaires ont perdu le contrôle de Cosmos 954. Les services de renseignements américains constatent sur leurs écrans radars que quelque chose ne tourne pas rond. Le 1er décembre 1977 l’amiral Murphy (adjoint au secrétaire de la Défense des Etats-Unis) est mis au courant qu’un problème potentiellement grave est en train de naître avec Cosmos 954. En janvier 1978 les experts américains prévoient une retombée pour le 23 ou le 24 du mois. Le 12 janvier, les diplomates américains abordent l’ambassadeur soviétique à Washington sur le sujet. La réponse arrive deux jours plus tard : l’U.R.S.S. confirme qu’elle a perdu le contrôle du satellite et que celui-ci est porteur d’un chargement de matière radioactive. Les 17 et 18 janvier certains membres du Congrès américains sont mis au courant du problème et un plan est élaboré au cas où la retombée se ferait sur le sol des Etats-Unis. D’autres pays (notamment les membres de l’O.T.A.N.) sont eux aussi mis au courant. Le 19 janvier les Soviétiques rassurent les Occidentaux en leur précisant que le réacteur nucléaire est conçu pour se désintégrer lors de la rentrée atmosphérique. Les États-Unis offrent leur soutien à l’Australie, à la Nouvelle-Zélande et au Canada, pays situés dans la trajectoire de vol de Cosmos 954, pour les efforts d’assainissement après l’impact.

Quelques heures après la détection du satellite, les Forces canadiennes lancent l’opération Morning Light, dirigée par le colonel David Garland, commandant de la base des Forces canadiennes d’Edmonton en Alberta (voir en vidéo les témoignages "bien gentils" de deux agents de l’opération Morning Light). En se désintégrant, le satellite russe cause une pluie de débris radioactifs qui s’étend sur quelque 124 000 kilomètres carrés.

Les Américains dépêchent la Nuclear Emergency Search Team du département de l’Énergie, dirigée par le brigadier-général (retraité) Mahlon Gates. Deux cent vingt personnes des forces armées canadiennes et de la Nuclear Emergency Search Team ratissent la région jusqu’en octobre 1978, tentant de récupérer le plus de fragments possible du satellite. Mais, selon la Commission de contrôle de l’énergie atomique (aujourd’hui la Commission canadienne de la sûreté nucléaire), seulement 0,1 % de la source d’énergie atomique de Cosmos 954 est récupérée.

Les autorités canadiennes ont retrouvé, près de Fort-Reliance, des débris provenant vraisemblablement du réacteur, d’une radioactivité 1 500 fois supérieure à la dose limite généralement admise. Et les six spécialistes canadiens qui se trouvaient dans la région pour étudier la faune et la météo ont été placés sous contrôle...

À la fin des recherches, les experts concluent que le coeur du réacteur s’est "complètement consumé". La même année on révèle un accident survenu en 1969 dans l’Himalaya, la CIA a dû y abandonner un dispositif nucléaire lui permettant d’espionner la Chine, lequel a peut être pollué les sources du Gange.

Un an plus tard, le 24 janvier 1979, le gouvernement canadien a demandé à Moscou de lui rembourser le coût des recherches (22 millions de francs français de l’époque). Les Soviétiques ont seulement accepté d’en payer une partie. Suite à cela, Evgueni Fiodorov, l’ambassadeur de l’Union soviétique aux Nations Unies a déclaré que son pays continuerait de mettre en orbite ce type de satellites mais prendrait des mesures pour éviter qu’un tel incident ne se reproduise. Pourtant en février 1983, un autre satellite soviétique, Cosmos 1402 avec un réacteur nucléaire d’une radioactivité estimée à 1 000 000 de gigabecquerels, tombe à 1600 km à l’est des côtes brésiliennes. Aucun débris ne fut retrouvé.

En 1996, 54 satellites équipés de générateurs électronucléaires, en majorité des satellites russes de la série "Kosmos" (avec comme carburant l’uranium 235), mais aussi quelques satellites nord-américains (utilisant le plutonium 238) planaient au-dessus de nos têtes (soit au total 1,45 tonne d’uranium).

www.dissident-media.org/infonucleaire


* Les satellites de type Cosmos ont été conçus pour accomplir différentes missions militaires allant de la reconnaissance aux télécommunications militaires sécurisées.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Il y a 24 ans un satellite porteur d’une pile atomique chute sur terre
24 janvier 2012 - 20h15 - Posté par patrig

il pleut des tonnes d’uranium , c’est ça sapiens ? Merci du travail ...






L’art et la manière des tricheries en macronnerie(video)
vendredi 5 - 11h39
de : joclaude
CONFUSION NUMÉRIQUE
vendredi 5 - 11h33
de : Lukas Stella
1 commentaire
Histoire de la Sécurité Sociale (à visionner)
jeudi 4 - 20h24
Le jugement du 28 mai nous ouvre une possibilité nouvelle de gagner sur le prejudice moral au TGI
jeudi 4 - 19h44
de : Wamen Mickael
Strasbourg : Un homme de 21 ans frappé par un policier au commissariat
jeudi 4 - 19h41
de : Nadir Dendoune
Camélia Jordana : "La révolution est venue" (videos)
jeudi 4 - 19h33
La CGT Chimie appelle à la grève pour le 16 JUIN
jeudi 4 - 19h05
de : CGT Chimie
1 commentaire
L’appel d’Omar Sy : « Réveillons-nous. Ayons le courage de dénoncer les violences policières en France »
jeudi 4 - 18h49
de : Omar Sy
Adama, Georges Floyd, violences policières : vers un acte 2 en France ?
jeudi 4 - 13h41
Le retour de la culture à Paris le 22 juin
jeudi 4 - 12h00
la police est elle raciste ?
jeudi 4 - 01h36
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Pas de révolution sans régler la question du fantôme de l’esclavage et du colonialisme
mercredi 3 - 23h18
de : Ballast
Les références historiques sont un bien commun !
mercredi 3 - 23h10
de : Eve
Victoire des ex-Goodyear d’Amiens aux prud’hommes (video)
mercredi 3 - 22h34
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Respirer - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 3 - 21h34
de : Hdm
La France se prépare-t-elle à exfiltrer le terroriste Guaido ?
mercredi 3 - 17h29
de : joclaude
15 JUIN 2020 AU 22 JUIN 2020 : SEMAINE INTERNATIONALE D’ACTIONS POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE GEORGES ABDALLAH !
mercredi 3 - 10h25
de : Jean Clément
polémique du jours beurette est-ce raciste ?
mardi 2 - 10h57
de : sôs
2 commentaires
communiqué de sôs Soutien ô Sans papiers :États Unis France mème combat
mardi 2 - 09h52
de : sôs
Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
1 commentaire
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite