Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
de : Bruno Roger-Petit
jeudi 26 janvier 2012 - 11h42 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

LE PLUS. Nicolas Sarkozy répondra dimanche 29 janvier pendant une heure aux questions des journalistes sur TF1, France 2, iTélé, BFMTV et LCI. Il sera interrogé par quatre journalistes, dont trois au moins sont proches de lui sur les plans politique, économique et social. Est-ce digne de la démocratie française ?

Cerné de toutes parts par une presse hostile et acquise à la gauche (si l’on en croit Eric Brunet de RMC et quelques autres), Nicolas Sarkozy, courageusement, disposera de l’antenne de quatre chaînes de télévision pour se défendre, dimanche. Enfin !

TF1, France 2, BFM TV et I Télé accueilleront sur leurs ondes numériques hertziennes un homme sans défense, au bord du gouffre de l’ingratitude nationale, désintéressé mais combatif, tenace et obstiné, décidé à défier un univers médiatique hostile.

Le storytelling élyséen

Un mot d’abord sur le double storytelling élyséen de ce début de semaine. Mardi, le Président était hanté par l’idée de la défaite au cas où il serait amené à se représenter devant les Français. Il en était réduit à envisager son avenir hors politique. Disparaître. Travailler moins pour gagner plus.

Un président désintéressé, qui avait été habité, tout au long de son mandat, par le seul souci du bien public, impopulaire car courageux, finalement victime de l’ingratitude d’un peuple français versatile par nature, comme tant d’autres avant lui. Venise ? La plage irlandaise ? Longwood ? On se demandait où serait immortalisée la dernière image de Nicolas Sarkozy avant que l’on entende plus parler de lui.

L’idée était osée. Il lui fallait sans doute du temps pour s’imposer dans l’opinion. Mais c’était sans compter avec les stratèges de la campagne Sarkozy 2012. A peine levé ce mercredi matin, voici que sur toutes les radios, via Brice Hortefeux sur RTL, Jean-Pierre Raffarin sur Europe 1, voici que l’on nous vendait un Sarkozy requinqué, déterminé, combatif, tenace et surtout humble, à cent mille lieues du Sarkozy abattu de la veille. Le sens du devoir et "l’humilité" avait redonné, en moins de 24 heures, le goût du combat et l’esprit de détermination au mort vivant de la veille.

Les propos présidentiels sont "une marque d’humilité" a répété ce mercredi matin Brice Hortefeux sur RTL, "mais aussi un témoignage de vérité. (...) il y a chez Nicolas Sarkozy, n’en doutez pas une seule seconde, toujours cette envie, cette passion, cette détermination à agir".

Et Jean-Pierre Raffarin, sur Europe 1, en a rajouté : c’est "la guerre psychologique (...) Il s’agit de démoraliser l’adversaire. Mais j’ai vu Nicolas Sarkozy deux fois hier. Il est en forme, il est serein, il réfléchit, il consulte".

Dans ce contexte, les partisans du "Président désormais seul contre tous", donnent rendez-vous aux Français dimanche soir. Là, sur quatre chaînes à la fois (du jamais vu ?) le président pas encore candidat montrera ce qu’il en est de son humilité et de sa détermination. Désormais encerclé, ainsi que l’on nous le raconte aujourd’hui, il affrontera ses nombreux adversaires dimanche soir.

La narration sarkozyste

Le problème, c’est que le dispositif de l’émission contredit la belle narration sarkozyste. Ce soir-là, l’émission sera diffusée sur quatre chaines en même temps. Pour un président empreint d’humilité, désarmé, encerclé, c’est une belle performance.

En outre, Nicolas Sarkozy sera interrogé par Claire Chazal de TF1, Laurent Delahousse de France 2, Jean-Marc Sylvestre d’I Télé et François Lenglet de BFM TV.

L’on serait bien en peine de qualifier les inclinations politiques de l’un des ces quatre mousquetaires du journalisme audiovisuel (je vous laisse le soin de l’identifier). En revanche, trois d’entre eux, et ils ne s’en cachent pas, sont des personnalités bien connues pour être des tenants du conservatisme politique le plus orthodoxe, et sont des libéraux, voire ultra-libéraux sur le plan économique et social (pour tout vous avouer, j’ai même travaillé avec l’une des personnalités, il y bien des années, et elle m’expliquait sans rire que les congés payés de 36 étaient la cause initiale de tous les déboires économiques français du dernier siècle...).

Problème démocratique

De près ou de loin, dimanche soir, Nicolas Sarkozy sera donc interrogé par trois journalistes (sur quatre) qui sont plus ou moins de sa famille politique. Est-ce normal ? Est-ce acceptable ? Est-ce digne ? Est-ce républicain ?

Entendons-nous bien : il ne s’agit pas ici de dénier aux intéressés toute compétence et tout droit à interviewer le président de la République dans le cadre d’une émission de télévision multidiffusée. Loin de nous cette idée. En revanche, le caractère monocolore et monopolistique de l’émission en question pose comme un léger problème démocratique.

N’y avait-il pas moyen de glisser dans cette émission au moins un interlocuteur, clairement identifié et identifiable, un peu moins à droite, un peu moins libéral, un peu moins orthodoxe, un plus plus social, un peu plus keynésien, un peu plus social-démocrate, bref un petit peu plus à gauche ?

Pour aller droit au but : est-il acceptable que le président de la République, à trois mois d’une élection présidentielle, réquisitionne selon son bon plaisir quatre chaînes de télévision et se fasse interviewer par trois journalistes (sur quatre) qui partagent plus que largement ses conceptions politiques, économiques et sociales ?

Aux États-Unis, et de manière générale dans tous les pays anglo-saxons, inflexibles sur les questions d’indépendance de la presse audiovisuelle, on se moque de ces pratiques françaises d’autant plus facilement qu’elles n’y ont jamais eu cours.

L’ironie de l’histoire, c’est qu’un tel dispositif de complaisance dessert probablement plus Nicolas Sarkozy qu’il ne le sert aux yeux de l’opinion. "Je ne suis pas un dictateur" aurait déclaré Nicolas Sarkozy au cours de sa séance d’auto-flagellation, source de bien des commentaires. Non, sans doute pas. Mais il n’a pas dit que cette confession valait pour son usage personnel de la télévision.

Certains lecteurs doués pour la polémique et par ailleurs Twittos confirmés, m’ont interpellé sur le concept de "journaliste de gauche". On se permettra de leur signaler que Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP le sait, lui : selon lui, un journaliste tenace serait forcément de gauche.

http://leplus.nouvelobs.com/contrib...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 11h54

Ça existe un "journaliste de gauche" ?
Joffrin ? Hess ? Val ? Sinclair ?



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 12h55 - Posté par pilhaouer

Si, une interview par François Ruffin, au hasard, ça changerait un peu !

Il y a forcément des journalistes de gauche, des boyautiers de gauche, des décalabreurs de gauche, etc ...

Mais comme il n’y a pas de patrons et de financiers de gauche, et que les médias sont contrôlés par le Capital, les journalistes de gauche ne font pas carrière, c’est tout !


Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 13h35

j’espère que les français éteindront leurs postes de télé dimanche entre 18 et 24H pour ne pas assister à ce nouveau numéro de Naposarko, il devrait comprendre qu’on a hâte de ne plus le voir .....peu importe ceux qui vont l’interroger ils sont tous aux ordres



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 13h57 - Posté par Phil

Qui pourrait encore s’en étonner ?


Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 16h54

Surtout pas de questions gênantes, pas une tête ne doit dépasser, de toute façon avec le casting des journaleux présent, aucun risque, ça devrai passer comme une lettre a la poste.

Cirage de pompes assuré mon bon maitre.



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 17h06

attendons déjà le de débat entre juppé et hollande

serais ce : un bourrin envoie son cocher en éclaireur avant son dernier galop ?

 : un cavalier surgit de la nuit , il s’appelle juppé , au trot !

_ : un capitaine de pédalo , aux flots ?



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 17h48 - Posté par Zangao

Pourquoi encore perdre du temps au sujet de sarko et sa bande....... tout a été dit ! c’est une bande de malfrats qui a fait main basse sur la pays, qui s’est accaparé les médias, et qui entends bien continuer a s’en accaparer les richesses (car il en reste).


Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 18h22 - Posté par

La seule journaliste qui ait osé l’affronter en direct au journal de France3 fut Audrey Pulvar.
En bonne BCBG branchée de gôche, elle intervient le samedi dans un "talk show" sur France 2 pour compenser sa mise au placard de France Télévisions.
Elle se rattrape sur France Inter le matin... à 6 heures mais nous sommes souvent mal réveillés.
Qu’ils s’en aillent, tous : des journalistes du soi-disant Service Public qui tolèrent cette dictature, qui ne tolèrent que Le Figaro comme intervenant principal de la presse écrite dans leurs émissions, et quelques "éditorialistes" de journaux "amis" appartenant à des groupes financiers.
Les rares journalistes de gauche n’y passent jamais à la télé ce sont ceux de "l’Humanité" e de SINÉ-HEBDO voire du "Monde Diplomatique" ou même de "Politis."





A propos de « l’islamophobie douce »
dimanche 22 - 23h16
de : Christian DELARUE
Le "média" , nous propose dans une courte vidéo, l’acte 45 à Paris avec la convergence des luttes
dimanche 22 - 21h49
de : nazairien
1 commentaire
UN CAR PARIS-LANNEMEZAN POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
dimanche 22 - 19h38
de : jean clément
Manifestations Climat et Gilets Jaunes : Paris sous tension (vidéo)
dimanche 22 - 18h50
de : nazairien
7 commentaires
IMMIGRATION : refuser le duo-duel dégoûtant de Macron et de Le Pen ! Tous ensemble en même temps dans les luttes !
dimanche 22 - 18h26
de : jodez
La "flicaille" hors controle, n’entame pas, la détermination du peuple en colère (vidéo)
dimanche 22 - 18h10
de : nazairien
3 commentaires
Mardi 24 sept 2019 à 13h45 Soutien Vincenzo Vecchi
dimanche 22 - 17h44
de : fabiola
« Gazés en plein visage », un couple de touristes est évacué des Champs-Elysées
dimanche 22 - 17h18
de : joclaude
A propos des franchouillards dans les manifs.
dimanche 22 - 17h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LA PEUR DU PEUPLE - Agoraphilie et agoraphobie politiques
dimanche 22 - 10h57
de : Ernest London
1 commentaire
Gilets jaunes : un acte 45 réussi ? L’avis de Faouzi Lellouche (vidéo)
dimanche 22 - 02h22
de : nazairien
4 commentaires
Marche du 21 sept à Paris : 1 km et lacrymos |
samedi 21 - 20h12
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite