Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?


de : Bruno Roger-Petit
jeudi 26 janvier 2012 - 11h42 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

LE PLUS. Nicolas Sarkozy répondra dimanche 29 janvier pendant une heure aux questions des journalistes sur TF1, France 2, iTélé, BFMTV et LCI. Il sera interrogé par quatre journalistes, dont trois au moins sont proches de lui sur les plans politique, économique et social. Est-ce digne de la démocratie française ?

Cerné de toutes parts par une presse hostile et acquise à la gauche (si l’on en croit Eric Brunet de RMC et quelques autres), Nicolas Sarkozy, courageusement, disposera de l’antenne de quatre chaînes de télévision pour se défendre, dimanche. Enfin !

TF1, France 2, BFM TV et I Télé accueilleront sur leurs ondes numériques hertziennes un homme sans défense, au bord du gouffre de l’ingratitude nationale, désintéressé mais combatif, tenace et obstiné, décidé à défier un univers médiatique hostile.

Le storytelling élyséen

Un mot d’abord sur le double storytelling élyséen de ce début de semaine. Mardi, le Président était hanté par l’idée de la défaite au cas où il serait amené à se représenter devant les Français. Il en était réduit à envisager son avenir hors politique. Disparaître. Travailler moins pour gagner plus.

Un président désintéressé, qui avait été habité, tout au long de son mandat, par le seul souci du bien public, impopulaire car courageux, finalement victime de l’ingratitude d’un peuple français versatile par nature, comme tant d’autres avant lui. Venise ? La plage irlandaise ? Longwood ? On se demandait où serait immortalisée la dernière image de Nicolas Sarkozy avant que l’on entende plus parler de lui.

L’idée était osée. Il lui fallait sans doute du temps pour s’imposer dans l’opinion. Mais c’était sans compter avec les stratèges de la campagne Sarkozy 2012. A peine levé ce mercredi matin, voici que sur toutes les radios, via Brice Hortefeux sur RTL, Jean-Pierre Raffarin sur Europe 1, voici que l’on nous vendait un Sarkozy requinqué, déterminé, combatif, tenace et surtout humble, à cent mille lieues du Sarkozy abattu de la veille. Le sens du devoir et "l’humilité" avait redonné, en moins de 24 heures, le goût du combat et l’esprit de détermination au mort vivant de la veille.

Les propos présidentiels sont "une marque d’humilité" a répété ce mercredi matin Brice Hortefeux sur RTL, "mais aussi un témoignage de vérité. (...) il y a chez Nicolas Sarkozy, n’en doutez pas une seule seconde, toujours cette envie, cette passion, cette détermination à agir".

Et Jean-Pierre Raffarin, sur Europe 1, en a rajouté : c’est "la guerre psychologique (...) Il s’agit de démoraliser l’adversaire. Mais j’ai vu Nicolas Sarkozy deux fois hier. Il est en forme, il est serein, il réfléchit, il consulte".

Dans ce contexte, les partisans du "Président désormais seul contre tous", donnent rendez-vous aux Français dimanche soir. Là, sur quatre chaînes à la fois (du jamais vu ?) le président pas encore candidat montrera ce qu’il en est de son humilité et de sa détermination. Désormais encerclé, ainsi que l’on nous le raconte aujourd’hui, il affrontera ses nombreux adversaires dimanche soir.

La narration sarkozyste

Le problème, c’est que le dispositif de l’émission contredit la belle narration sarkozyste. Ce soir-là, l’émission sera diffusée sur quatre chaines en même temps. Pour un président empreint d’humilité, désarmé, encerclé, c’est une belle performance.

En outre, Nicolas Sarkozy sera interrogé par Claire Chazal de TF1, Laurent Delahousse de France 2, Jean-Marc Sylvestre d’I Télé et François Lenglet de BFM TV.

L’on serait bien en peine de qualifier les inclinations politiques de l’un des ces quatre mousquetaires du journalisme audiovisuel (je vous laisse le soin de l’identifier). En revanche, trois d’entre eux, et ils ne s’en cachent pas, sont des personnalités bien connues pour être des tenants du conservatisme politique le plus orthodoxe, et sont des libéraux, voire ultra-libéraux sur le plan économique et social (pour tout vous avouer, j’ai même travaillé avec l’une des personnalités, il y bien des années, et elle m’expliquait sans rire que les congés payés de 36 étaient la cause initiale de tous les déboires économiques français du dernier siècle...).

Problème démocratique

De près ou de loin, dimanche soir, Nicolas Sarkozy sera donc interrogé par trois journalistes (sur quatre) qui sont plus ou moins de sa famille politique. Est-ce normal ? Est-ce acceptable ? Est-ce digne ? Est-ce républicain ?

Entendons-nous bien : il ne s’agit pas ici de dénier aux intéressés toute compétence et tout droit à interviewer le président de la République dans le cadre d’une émission de télévision multidiffusée. Loin de nous cette idée. En revanche, le caractère monocolore et monopolistique de l’émission en question pose comme un léger problème démocratique.

N’y avait-il pas moyen de glisser dans cette émission au moins un interlocuteur, clairement identifié et identifiable, un peu moins à droite, un peu moins libéral, un peu moins orthodoxe, un plus plus social, un peu plus keynésien, un peu plus social-démocrate, bref un petit peu plus à gauche ?

Pour aller droit au but : est-il acceptable que le président de la République, à trois mois d’une élection présidentielle, réquisitionne selon son bon plaisir quatre chaînes de télévision et se fasse interviewer par trois journalistes (sur quatre) qui partagent plus que largement ses conceptions politiques, économiques et sociales ?

Aux États-Unis, et de manière générale dans tous les pays anglo-saxons, inflexibles sur les questions d’indépendance de la presse audiovisuelle, on se moque de ces pratiques françaises d’autant plus facilement qu’elles n’y ont jamais eu cours.

L’ironie de l’histoire, c’est qu’un tel dispositif de complaisance dessert probablement plus Nicolas Sarkozy qu’il ne le sert aux yeux de l’opinion. "Je ne suis pas un dictateur" aurait déclaré Nicolas Sarkozy au cours de sa séance d’auto-flagellation, source de bien des commentaires. Non, sans doute pas. Mais il n’a pas dit que cette confession valait pour son usage personnel de la télévision.

Certains lecteurs doués pour la polémique et par ailleurs Twittos confirmés, m’ont interpellé sur le concept de "journaliste de gauche". On se permettra de leur signaler que Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP le sait, lui : selon lui, un journaliste tenace serait forcément de gauche.

http://leplus.nouvelobs.com/contrib...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 11h54

Ça existe un "journaliste de gauche" ?
Joffrin ? Hess ? Val ? Sinclair ?



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 12h55 - Posté par pilhaouer

Si, une interview par François Ruffin, au hasard, ça changerait un peu !

Il y a forcément des journalistes de gauche, des boyautiers de gauche, des décalabreurs de gauche, etc ...

Mais comme il n’y a pas de patrons et de financiers de gauche, et que les médias sont contrôlés par le Capital, les journalistes de gauche ne font pas carrière, c’est tout !


Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 13h35

j’espère que les français éteindront leurs postes de télé dimanche entre 18 et 24H pour ne pas assister à ce nouveau numéro de Naposarko, il devrait comprendre qu’on a hâte de ne plus le voir .....peu importe ceux qui vont l’interroger ils sont tous aux ordres



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 13h57 - Posté par Phil

Qui pourrait encore s’en étonner ?


Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 16h54

Surtout pas de questions gênantes, pas une tête ne doit dépasser, de toute façon avec le casting des journaleux présent, aucun risque, ça devrai passer comme une lettre a la poste.

Cirage de pompes assuré mon bon maitre.



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 17h06

attendons déjà le de débat entre juppé et hollande

serais ce : un bourrin envoie son cocher en éclaireur avant son dernier galop ?

 : un cavalier surgit de la nuit , il s’appelle juppé , au trot !

_ : un capitaine de pédalo , aux flots ?



Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 17h48 - Posté par Zangao

Pourquoi encore perdre du temps au sujet de sarko et sa bande....... tout a été dit ! c’est une bande de malfrats qui a fait main basse sur la pays, qui s’est accaparé les médias, et qui entends bien continuer a s’en accaparer les richesses (car il en reste).


Sarkozy à la télévision : 4 chaînes et pas un journaliste de gauche pour l’interroger ?
26 janvier 2012 - 18h22 - Posté par

La seule journaliste qui ait osé l’affronter en direct au journal de France3 fut Audrey Pulvar.
En bonne BCBG branchée de gôche, elle intervient le samedi dans un "talk show" sur France 2 pour compenser sa mise au placard de France Télévisions.
Elle se rattrape sur France Inter le matin... à 6 heures mais nous sommes souvent mal réveillés.
Qu’ils s’en aillent, tous : des journalistes du soi-disant Service Public qui tolèrent cette dictature, qui ne tolèrent que Le Figaro comme intervenant principal de la presse écrite dans leurs émissions, et quelques "éditorialistes" de journaux "amis" appartenant à des groupes financiers.
Les rares journalistes de gauche n’y passent jamais à la télé ce sont ceux de "l’Humanité" e de SINÉ-HEBDO voire du "Monde Diplomatique" ou même de "Politis."





Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
3 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite