Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

GRECE : LA MISE A MORT


de : Patrick MIGNARD
dimanche 12 février 2012 - 20h29 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Dans les discours officiels, en particulier des dirigeants allemands et français, il n’est question que de « plan de sauvetage de la Grèce »…or, c’est un peu comme si dans un naufrage, on essayait de sauver le bâtiment en laissant périr l’ensemble des passagers,… sauf le capitaine et son entourage immédiat.

Ce qui se passe actuellement en Grèce, laisse la plupart des peuples européens sans réaction, quand il ne s’agit pas d’indifférence. Pourtant ce pays n’est que l’élément – le plus faible (?) – d’un ensemble qui est entrain de se déliter : la zone euro…. et par voie de conséquence toute une conception – libérale – de l’Europe.

LA MISE A MORT ÉCONOMIQUE

Sur injonction du Fonds monétaire international de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne, réunion présidée par le 1er ministre grec, ce dernier, Luckas Papademos a indiqué que la coalition gouvernementale était d’accord pour la réduction des dépenses publiques (1,5% du PIB)… une telle réduction devant être obtenue par une réduction des salaires et des charges sociales.

Ce nouveau plan de rigueur permettra à la Grèce de recevoir en échange 130 milliards d’euros de la communauté européenne.

Une telle décision a provoqué une levée de boucliers des deux principaux syndicats grecs qui ont appelé à la grève… ce qui a n’en pas douter ne changera rien !

Le 20 mars, date à laquelle arrivent à échéance 14,4 milliards d’obligations, si les mesures mentionnées ne sont pas prises, c’est le défaut de paiement avec toutes ses conséquences dans le milieu bancaire européen. Défaut de paiement, déclenchant les CDS (Crédit Défaut Swap) – véritables bombes à retardement - dont le rôle est de justement assurer contre tout défaut de paiement sur la dette grecque (entre autres) et dont on sait les dégâts qu’ils provoqueraient en cas de déclenchement dans le système bancaire.

Mais ce n’est pas tout. Sans doute férues de mythologie grecque, la France et l’Allemagne – avec le soutien de la commission européenne, ont décidé qu’une partie des aides européennes accordées à la Grèce, serait versée sur un compte particulier qui garantirait le remboursement de la dette du pays… reproduisant ainsi le mythe de l’épée de Damoclès.

L’infrastructure de l’économie grecque est ainsi éventrée sur l’autel de la finance internationale. Les privatisations massives, censées booster l’économie, vont en fait engraisser un secteur privé, national et international qui n’en finit pas de s’abreuver aux sources de la dette. L’économie grecque est dépecée et confisquée.

On assiste aujourd’hui à l’acte final de la liquidation de l’économie grecque en tant que puissance économique en Europe.

Le FMI dit vouloir éviter la « faillite de la Grèce »… formule d’un cynisme absolu car ne faisant référence qu’aux aspects financiers… Faillite il y a, non seulement sur le plan économique, mais aussi sur le plan social et politique.

LA MISE A MORT SOCIALE

On l’aura compris, les milieux financiers, les fonds de pensions, les banques, les Hedges Funds, se paient sur la bête,… autrement dit sur le peuple grec. Dans la mesure où la « règle du jeu » consiste à protéger les intérêts financiers, à assurer l’ordre économique européen, et au-delà mondial, à exiger que l’endettement de l’Etat passe par le portillon ruineux de l’emprunt sur les marchés financiers, d’ailleurs devenus impossibles – de part le taux d’intérêt obligataire inaccessible… il ne reste plus au peuple grec qu’à payer l’addition. C’est tout le sens et le contenu des mesures imposées par l’Europe et par le Gouvernement grec qui, de toute manière, n’a pas de choix pour quelques uns d’entre ses membres,… quant au reste ils sont consentants.

La Grèce en est à son septième plan d’austérité et de liquidation des services publics, alors que les six précédents ont fait la preuve de leur parfaite inefficacité,… aux conséquences sociales dévastatrices :

Salaires et retraites amputés de 50 %, dans certains cas de 70% ; Baisse de 22% du salaire minimum (650 euros soit 480 nets par mois),

Abolition des conventions collectives ;

Chômage : 20% de la population et 45% des jeunes (49,5% pour les jeunes femmes) ;

Nombre des lits d’hôpitaux réduit de 40%, pénurie de matériel médical, des médicaments, prix exorbitants des soins, des accouchements.

Déréglementation générale du marché du travail, autrement dit précarisation généralisée de celles et ceux qui travaillent où recherchent du travail.

Diminution des charges sociales dans le coût du travail de 14,3 % en moyenne de 2010 à 2011.

12 % des Grecs vivent avec zéro revenu et 50% sont sous le seuil de pauvreté.

Suppression de 15 000 emplois dans la fonction publique en 2012

Un jeune de moins de 25 ans sur deux est au chômage,… ce qui entraîne un exode massif hors du pays,… souvent vers l’Allemagne où ils vont faire pression, à la baisse, sur les salaires.

La faim fait son apparition dans les villes, les écoles. Distribution de bons d’alimentation.

Nombreux handicapés, malades de maladies rares sont en danger de mort.

Progression alarmante du nombre des suicides.

Malgré cette situation le FMI, la BCE , la Commission Européenne et le couple Sakozy/Merkel, demandent encore un effort de rigueur ( ?).

LA MISE A MORT POLITIQUE

Une telle situation ne peut qu’entraîner des conséquences politiques redoutables. Outre le fait que la classe politique a perdu tout crédit, l’Europe des marchés financiers est entrain d’humilier la Grèce, autrement dit de semer les ferments de la renaissance d’un nationalisme. L’extrême droite grecque ne s’y est pas trompée, retirant ses représentants du gouvernement (quatre ministres), qui est entrain d’imposer la nouvelle rigueur.

Le manque de perspective politique de ce que l’on hésite d’appeler la Gauche ne peut qu’accélérer ce processus de radicalisation nationaliste. Processus classique dans lequel l’extrême droite, en l’absence de toute alternative, s’impose par la démagogie comme « solution ». Laquelle extrême droite apparaît aussi aux classes dirigeantes comme le moyen de « rétablir l’ordre » en limitant les libertés publiques.

Ca ne vous rappelle-t-il rien ?

Sans vouloir faire une comparaison, qui ne pourrait être qu’abusive, on ne peut cependant s’empêcher de songer aux conséquences de la crise des années trente en Allemagne. Si le pays est différent, de même que le contexte historique, les « eaux glacées du calcul égoïste » du capital, creusent les mêmes sillons qui dévastent le tissu social et politique…. Et en l’absence d’une alternative politique crédible – ce qui est le cas en Grèce, mais aussi dans les autres pays européens - c’est la porte ouverte à toutes les aventures.

En effet, la Grèce n’est pas la seule dans cette situation. Tous les pays de la zone euro, sont logés à la même enseigne. Tous subissent la dictature des marchés financiers conséquence de la déréglementation financière.

Les politiques de rigueur sont généralisées et ne sont que le type de « pseudo solution » que connaissent les politiciens de Droite comme de Gauche,… autrement dit, à court terme et dans le contexte politique actuel, en Europe, aucune issue sérieuse n’est à envisager pour « sortir de la crise ».

« Alarmisme » diront certains. Pas tant que ça ! Les politiciens de tous poils nous endorment avec leurs discours et leurs promesses… surtout quand se profilent des échéances électorales.

Le réveil va être rude !

Février 2012-02-12 Patrick MIGNARD Voir aussi :

« LA TENTATION NATIONALISTE »



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
GRECE : LA MISE A MORT
12 février 2012 - 21h11

L’extrême droite s’est déjà positionnée en Grèce en refusant de voter le plan "d’aide" de 135 milliard avec l’étranglement du peuple qui va avec. C’est très dangereux car lorsqu’il y a le feu attention à ceux qui vont crier la solution c’est nous !



GRECE : LA MISE A MORT
12 février 2012 - 23h11 - Posté par Copas

Les fachos étaient pourtant dans la coalition des traitres au peuple grec : PASOK (le PS), Nea Dimokratia (la droite) et les fachos de LAOS.

Cette alliance socialiste, droite et facho, contre le peuple, munichoise, est une préfiguration d’autres chaos en Europe.

Les fachos sont au gouvernement avec les socialos et la droite. Ils commencent à avoir maintenant des vapeurs et chaud aux miches face à la colère populaire.





Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite