Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
197266022 IP
223181735 pages
(depuis le 10/02/2002)
154 connectés

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Pierre Gosnat : les obsèques, se dérouleront samedi 31 janvier
jeudi 29 janvier
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Décès de Pierre Gosnat le 25 Janvier 2015 Pierre Gosnat, maire PCF d’Ivry-sur-Seine et président de la Communauté d’agglomération Seine Amont, est décédé dans la nuit du 24 au 25 janvier à l’âge de 66 ans. Atteint d’un cancer qu’il avait annoncé dès la fin 2013, l’ancien député avait réduit son activité politique depuis le mois d’octobre afin de lutter contre la maladie. Pierre Gosnat, fils de Georges Gosnat, ancien sous-secrétaire d’Etat à (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Attention Draghi, banquier central annonce un coup d’Etat des riches
de : Coma81
mercredi 29 février 2012 - 13h15 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

"Le patron de la Banque centrale européenne annonce la mort du modèle social européen... et se prépare à faire un nouveau chèque de 500 milliards d’euros aux banques. Bienvenue dans le "QE World" ou comment les banques centrales soutiennent massivement le rétablissement de la confiance, au prix d’une austérité sans précédent"

La tribune


La fin du modèle social européen est déclarée

Par Philippe Mabille, directeur adjoint de la rédaction Le patron de la Banque centrale européenne annonce la mort du modèle social européen... et se prépare à faire un nouveau chèque de 500 milliards d’euros aux banques. Bienvenue dans le "QE World" ou comment les banques centrales soutiennent massivement le rétablissement de la confiance, au prix d’une austérité sans précédent.

"Le modèle social européen est mort" ! Jamais un banquier central n’avait parlé avec autant de brutalité de la crise que nous traversons. Les propos tenus par l’Italien Mario Draghi, le successeur de Jean-Claude Trichet, dans le long entretien qu’il a accordé au Wall Street Journal vendredi 24 février (lire la retranscription ici), sont tellement violents, par ce qu’ils impliquent, qu’il n’aurait sans jamais pu les tenir ailleurs que dans la « bible » de la finance mondiale. Même Jean-Claude Trichet avait plus de précautions de langage quand il tentait d’expliquer aux peuples européens ce qui les attend.

Pour Mario Draghi, ancien banquier de Goldman Sachs et nouvelle statue du Commandeur de la monnaie en Europe, sauver l’euro aura un prix élevé. Selon lui, il n’y a "pas d’échappatoire" possible à la mise en œuvre de politiques d’austérité très dures dans tous les pays surendettés et cela implique de renoncer à un modèle social fondé sur la sécurité de l’emploi et une redistribution sociale généreuse. Ce modèle sur lequel l’Europe a basé sa prospérité depuis la seconde guerre mondiale a disparu (« has gone »), estime Mario Draghi qui rappelle aux journaliste du WSJ la formule de l’économiste allemand Rudi Dornbusch : "Les Européens sont si riches qu’ils peuvent se permettre de payer les gens pour ne pas travailler".

Provocation

L’intervention du patron de la BCE pourrait sembler une provocation, une semaine avant que la banque centrale ne renouvelle un deuxième chèque de 500 milliards d’euros aux banques qui viendront mercredi 29 févier emprunter de l’argent au guichet illimité qu’elle a mis en place pour sauver l’euro. Comment échapper, avec de tels propos, à la critique montante selon laquelle le système est en train de sacrifier les peuples pour sauver les banques ? Les arguments mis en avant par Mario Draghi sont sans appel : tout recul sur les ambitions des programmes de désendettement publics provoquera une immédiate réaction des marchés qui pousseront les taux d’intérêt payés par les Etats à la hausse, rendant encore plus difficile, sinon impossible, le rétablissement des finances publiques. C’est ce qui est arrivé à la Grèce et a failli se produire au Portugal, en Espagne, en Italie. Les propos de Mario Draghi ne sont évidemment pas sans lien avec le calendrier électoral européen. En avril en Grèce, en mai en France, au printemps 2013 en Italie, les peuples vont voter pour choisir leur destin. En expliquant, à la façon d’une Margaret Thatcher des temps modernes, que quel que soit le résultat du vote, les gouvernement élus n’auront pas d’autre alternative que de poursuivre des politiques de rigueur extrêmes, de mener des réformes structurelles du marché du travail et de démanteler encore un peu plus leur modèle social, le président de la BCE affiche la couleur. Et qu’on ne vienne pas lui dire que l’accalmie actuelle sur les marchés signifie que la crise est finie. La preuve que ce n’est pas le cas viendra mercredi, quand les banques viendront chercher auprès de la banque centrale le soutien sans lequel le système financier ne peut pas tenir. Sans la perfusion des banques centrales, aux Etats-Unis avec le "Quantitative easing" de la Fed, en Europe avec le LTRO de la BCE, tout s’écroulerait ! Même la Chine en est réduite à soutenir ses banques en difficultés. Bienvenue dans le monde cruel du « QE world ».

"Redressement national" de la "France forte"

Par cette prise de position très dure, Mario Draghi appelle à une prise de conscience. Mieux vaut selon lui en passer par une purge sévère et des réformes structurelles tout de suite pour rétablir la confiance des marchés que de vivre dix années terribles sous leur pression. C’est le choix fait par Mario Monti en Italie, avec succès jusqu’à présent puisqu’en cent jours, cet autre ancien de Goldman Sachs a réussi a sortir son pays de l’œil du cyclone, en changeant comme jamais le visage de l’Italie. La leçon vaut pour les autres pays. En France, François Hollande annonce-t-il autre chose quand il parle de "redressement national", même s’il continue en même temps de faire croire que la gauche française saurait mieux préserver le modèle social que les gauches européennes ? Et Nicolas Sarkozy, qui en appelle au « courage » pour rétablir une « France forte », ne prépare-t-il pas, sans le dire clairement, un nouveau programme d’austérité pour l’après-élection ? Si on écoute Mario Draghi, le modèle social français aura bien du mal à survivre à 2012. la question est au cœur de la campagne mais chut, il ne faut pas le dire... trop fort !

http://www.latribune.fr/opinions/ed...

http://et-pendant-ce-temps-la.eklab...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Attention Draghi, banquier central annonce un coup d’Etat des riches
29 février 2012 - 13h57 - Posté par Phil - 18013faaeb5622dbc0a9eb5d55f88fe3...

Avec les banques c’est le coup d’état permanent



Attention Draghi, banquier central annonce un coup d’Etat des riches
29 février 2012 - 21h02 - Posté par a463727a1eb28dc036c6a9b2e0c29eb4...

et qui soutient les banques ? l’allemagne ? la droite européenne ? l’ump ? sarko ? le fn ?...


Attention Draghi, banquier central annonce un coup d’Etat des riches
29 février 2012 - 20h32 - Posté par michel - 38e2e8789f199356a1bc75119f804a7f...

plutot que le bulletin de vote les balles et le fusil



Attention Draghi, banquier central annonce un coup d’Etat des riches
2 mars 2012 - 01h15 - Posté par bagatelle pour un m... - 1a2ebec918c128fc5daa65cad448714a...

Tous de Sarkozy à Mélenchon ! Aux armes citoyens ...





Après Syriza, l’Europe a les yeux rivés sur Podemos
vendredi 30 - 11h12
de : l’HUMANITE
Qui sont les Grecs indépendants, ce parti de droite nationaliste, partenaire de SYRIZA ?
vendredi 30 - 11h11
Pierre Laurent : "​Le parti des Grecs indépendants n’est pas l’allié naturel de Syriza mais..."
vendredi 30 - 11h08
de : Bruno Rieth
1 commentaire
Israël bien responsable de la mort du Casque Bleu espagnol
vendredi 30 - 10h57
Un ex-membre du NPA nouvelle plume du FN parisien
vendredi 30 - 08h25
de : Ph. D
5 commentaires
Réunion publique Projet de loi relatif à l’immigration : s’informer, réagir
vendredi 30 - 07h23
de : arthur
Lyon-Turin : Erri De Luca devant la justice
vendredi 30 - 00h31
Crise de la CGT ou crise du syndicalisme ?
jeudi 29 - 21h15
de : critique-sociale.info
1 commentaire
Le Rouge et le Tricolore
jeudi 29 - 21h04
de : Jean-Pierre Anselme
2 commentaires
Reaction suite enfant 8 ans au commissariat à Nice
jeudi 29 - 18h25
6 commentaires
Très mal en point, le NPA se prépare à un congrès décisif
jeudi 29 - 17h15
de : Olivier Faye - Le Monde
7 commentaires
CGT : première étape franchie pour l’équipe proposée par Martinez
jeudi 29 - 15h46
de : Les Échos
20 commentaires
Portrait du nouveau gouvernement en Grèce
jeudi 29 - 15h41
de : Nikos Smymaios
2 commentaires
Les comités d’entreprise assument-il leur rôle social en période de crise ?
jeudi 29 - 15h11
de : Eric S
le secteur coopératif
jeudi 29 - 14h22
de : MARTINE LOZANO
1 commentaire
Peine de mort : Michèle Alliot-Marie protège le Koweït et l’Arabie saoudite
jeudi 29 - 13h30
La double lecture d’une manifestation historique
jeudi 29 - 13h14
de : Michel Tubiana
Pierre Gosnat : les obsèques, se dérouleront samedi 31 janvier
jeudi 29 - 13h01
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Le Trombinoscope veut dédiaboliser le FN
jeudi 29 - 12h47
de : Le SNJ-CGT
3 commentaires
Une pétition contre le délit de blasphème en Allemagne est lancée par des libres-penseurs
jeudi 29 - 12h44
de : L’UFAL
On nous aurait trompé ?
jeudi 29 - 12h39
de : jean Ortiz
2 commentaires
Pourquoi le socialisme au Venezuela ? Eléments de réflexion pour une bataille des idées
jeudi 29 - 12h35
2 commentaires
PKK seule maître de Kobané
jeudi 29 - 09h25
Syriza assomme les banques
jeudi 29 - 09h16
de : LeChatNoir
2 commentaires
Tspiras avance ses pions
jeudi 29 - 09h03
de : LeChatNoir
1 commentaire
Siéger au Comité d’Entreprise fait-il de nous des collabos ?
jeudi 29 - 08h56
de : arthur
1 commentaire
Nice : un enfant de 8 ans entendu pour « apologie d’acte de terrorisme »
jeudi 29 - 00h43
de : Thibault Raisse
17 commentaires
Les top managers BNL ( BNP Paribas Italie) accusés d’usure - maintenant pour eux est une habitude ...
mercredi 28 - 23h52
de : Mr. Bean
Montpellier nord. De l’Oxygène contre Oxylane ... Mobilisation !
mercredi 28 - 23h19
de : antoine (Montpellier)
Azawad : Communiqué suite aux attentats sur les positions près de Tabankort
mercredi 28 - 19h49
de : MNLA
Loi Macron : loi liberticide !
mercredi 28 - 18h47
de : Jean-Pierre Anselme
1 commentaire
Peut-on laisser Syriza seul au prise avec les gouvernements de la troïka... ?
mercredi 28 - 18h22
de : JR
25 commentaires
Dirigeants communistes : quelle culture syndicale ?
mercredi 28 - 15h29
de : Julian Mischi
4 commentaires
Ne pas donner de leçon
mercredi 28 - 15h25
de : Dedalus
9 commentaires
Sortir la tête du sable
mercredi 28 - 15h24
de : ROBERT/ montbuzat
Roland Dumas : « En 1995, les comptes de campagne de Balladur et Chirac étaient manifestement irréguliers »
mercredi 28 - 15h05
de : Désespoir
2 commentaires
Syriza et Anel
mercredi 28 - 12h15
5 commentaires
Entretien avec l’écrivain algérien Boualem Sansal
mercredi 28 - 11h12
de : DF
2 commentaires
TERRORISME : Deux poids, deux mesures (Noam Chomsky)
mercredi 28 - 10h14
de : JO
1 commentaire
Un avenant à l’Accord franco-algérien s’impose
mercredi 28 - 09h42
de : Fayçal Megherbi

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Quand l'argent d'un gouvernement dépend des banques, ce sont elles et non les chefs du gouvernement qui contrôlent la situation. Napoleon Bonaparte
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Pierre Gosnat : les obsèques, se dérouleront samedi 31 janvier
jeudi 29 janvier
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Décès de Pierre Gosnat le 25 Janvier 2015 Pierre Gosnat, maire PCF d’Ivry-sur-Seine et président de la Communauté d’agglomération Seine Amont, est décédé dans la nuit du 24 au 25 janvier à l’âge de 66 ans. Atteint d’un cancer qu’il avait annoncé dès la fin 2013, l’ancien député avait réduit son activité politique depuis le mois d’octobre afin de lutter contre la maladie. Pierre Gosnat, fils de Georges Gosnat, ancien sous-secrétaire d’Etat à (...)
Lire la suite
Egypte : Shaima al-Sabbagh ….On ne se tait pas ! Impossible ! (videos et photos)
dimanche 25 janvier
de Chiheb Boughedir via F.R.
A quoi ça peut tenir le destin d’un peuple ! Silence, on tue ! Avec Sissi c’est silence, on verrouille et on massacre son peuple dans un silence quasi général. Je ne parle pas, en l’occurrence, des seuls pays occidentaux, si pressés d’intervenir en Libye, mais de tous les États qui ne mouftent miette sur le drame qui s’y déroule, alors que pour la Libye ces mêmes états avaient voté en faveur de la résolution de l’ONU qui avait conduit à (...)
Lire la suite
Pierre Gosnat : Ivry est en deuil
dimanche 25 janvier
de via Roberto Ferrario
2 commentaires
Au terme d’un long combat contre la maladie, Pierre Gosnat s’est éteint brusquement le 25 janvier 2015. Notre peine est immense. Nos premières pensées sont pour Alice, son épouse, pour ses enfants et toute sa famille à qui nous adressons nos plus sincères condoléances. La disparition de Pierre est aussi une grande perte pour notre ville et ses habitants tant il aura consacré toute sa vie à leur service. Très jeune, il s’est engagé dans la poursuite des combats menés (...)
Lire la suite
Antonio Gramsci (22 janvier 1891 - 27 avril 1937) La révolution contre "Le Capital" (videos)
jeudi 22 janvier
de Roberto Ferrario
5 commentaires
Le dossier de Gramsci ici : http://www.bellaciao.org/fr/spip.ph... Dans un article écrit avant son emprisonnement et intitulé « La Révolution contre le Capital », Gramsci affirmait que la Révolution russe en Russie invalidait l’idée que la révolution socialiste ne pouvait se faire avant le développement total des forces capitalistes de production. Cela renvoyait à cette conception par Gramsci du marxisme comme une philosophie non-déterministe. Gramsci insistait sur le fait (...)
Lire la suite
Vladimir Ilitch Lénine 8 novembre 1917 – 21 janvier 1924
mercredi 21 janvier
de Roberto Ferrario
4 commentaires
Le « testament » de Lénine. 24 décembre 1922  : «  Le point essentiel dans le problème de la cohésion, c’est l’existence de membres du Comité central tels que Staline et Trotski. (…) Le camarade Staline, devenu secrétaire général, a concentré entre ses mains un pouvoir illimité, et je ne suis pas sûr qu’il puisse toujours s’en servir avec assez de circonspection. D’autre part, le camarade Trotski, comme l’a déjà montré sa lutte (...)
Lire la suite
L’arrivée du cercueil de Charb (sur les notes de l’Internationale) au hall Saint-Martin à Pontoise (videos)
vendredi 16 janvier
de Roberto Ferrario
13 commentaires
Charb, dessinateur et patron de Charlie Hebdo, est enterré ce vendredi matin au hall Saint-Martin à Pontoise dans le Val-d’Oise d’où il était originaire. C’est dans un calme absolu que le cercueil s’est engouffré dans la salle. Des poings étaient levés dans l’assistance en signe d’hommage au caricaturiste, qui avait pour habitude de faire ce signe dans les interviews pour montrer la résistance du journal aux critiques. La désinformation et (...)
Lire la suite
Tignous : l’hommage de Christophe Alévêque "Bella Ciao" (video)
jeudi 15 janvier
de Roberto Ferrario
19 commentaires
S’exprimant lors de l’hommage à Tignous, à l’Hôtel de ville de Montreuil, son ami Christophe Alévêque a lancé "aujourd’hui nous avons un genou à terre. Mais l’essentiel c’est de ne pas avoir les deux. On ne sait jamais on pourrait se mettre à prier", avant d’entonner "Bella Ciao", le chant des communistes italiens. La désinformation et l’ignorance volontaire de BFM n’a pas de limite sur leur page écrive : "Bella Ciao", le chant des (...)
Lire la suite