Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LES DESSOUS, PEU RAGOUTANTS, DE LA CAMPAGNE ELECTORALE


de : Patrick MIGNARD
dimanche 4 mars 2012 - 10h23 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Cette campagne électorale pue. Ce n’est pas nouveau, mais aujourd’hui cela atteint des sommets et de nombreuses narines… La tentation du Pouvoir et de ses privilèges se combine, dans une alchimie nauséabonde, aux perspectives qu’offre la crise aux démagogues de tous poils.

Cette lutte de places qui ne respecte même plus la plus élémentaire solidarité d’engagement partisan, donne une vision réaliste de la décadence de ce que l’on a coutume d’appeler le processus démocratique et qui n’a de démocratique que le nom.

L’ÉLECTION,… LE CONTRAIRE DE LA DÉMOCRATIE

Longtemps sujet tabou, la remise en question de l’élection comme principe de la pratique démocratique est entrain de faire son chemin dans une opinion publique qui est en passe de ne « plus croire en rien ». Bien sûr des millions de citoyens iront encore aux urnes, mais plus par habitude, par réflexe social conditionné et par manque d’ « autre chose », que par conviction… Car de l’élection on n’attend plus rien,… sinon la reproduction d’oligarchies qui se relaient au pouvoir.

Comment le démontrer ? C’est très simple,… on sait, en gros, qui sera élu… Pas le nom précis bien sûr, mais ce n’est pas le plus important, encore que la marge d’erreur est réduite, mais on sait absolument que le résultat n’apportera aucun changement,… qu’un des deux clans qui truste le pouvoir « gagnera » et surtout que tout changement est, dans ce cadre, tout simplement impossible.

Bien sûr me dira-t-on, les électeurs ne veulent pas le changement ! Ce qui est faux !… Tout le monde, sauf quelques profiteurs, voudrait un changement. Qui peut se satisfaire aujourd’hui de la situation catastrophique (école, santé, retraites, services publics, environnement, pouvoir d’achat,…) dans laquelle nous sommes et surtout vers laquelle nous allons ? Qui peut se satisfaire d’une situation où la génération montante vivra moins bien que la précédente ? Qui peut se satisfaire de la liquidation massive des services publics, des acquis sociaux ? Qui peut se satisfaire d’une situation qui nous met entre les mains des marchés financiers ?...

Mais personne ne sait comment ? pour quoi ? et avec qui ? Or, tout est fait pour que l’on ne réponde jamais à ces questions, et l’on peut dire même que tout est fait pour que ces questions ne se posent jamais.

Le système électoral, en apparence juste, n’est qu’une machine à verrouiller la situation actuelle et donc à la reproduire.

Le soit disant « choix » du citoyen est guidé, prédigéré, distillé durant des mois par les partis et les médias. Les « faiseurs d’opinions », politologues et experts de tous poils nous assènent leurs vérités, nous « guident », nous conseillent, nous mettent en garde,… Bref, d’une certaine manière votent par nous interposés.

Pourtant à regarder superficiellement «  nous sommes en démocratie  »… On nous le dit sur tous les tons… ce qui peut rendre d’ailleurs, devant autant d’insistance, l’affirmation tout à fait suspecte.

A cette réalité du verrouillage institutionnel s’ajoute une atmosphère délétère de règlements de comptes.

DES RELENTS DE DÉCOMPOSITION

A l’approche de l’élection, le leader choisi – ou présumé - se donne une allure respectable,… les seconds couteaux font le « sale boulot » : agression verbale de l’autre clan, désinformation, enfumage, et même règlements de compte et déstabilisation dans son propre camps.

Inutile de citer des noms, chacun/e voit de qui il est question. Démagogie, mensonge, vulgarité, incompétence, népotisme,… un florilèges d’attitudes de la part de celles et ceux qui se nomment l’ « élite » (sic) et qui se permettent, du haut de leurs privilèges de donner des leçons au « bon peuple ».

Tous les coups sont permis. L’important n’est pas le débat d’idées,… encore faudrait-il qu’il y en ai des idées, mais la démolition de l’ « adversaire »… Une lutte de clans pour le spectacle électoral. « Cadavres dans les placards », dossiers secrets, petites phrases volées au détour d’un entretien ou lors d’une émission de télévision… faire « feu de tout bois » pour rabaisser, salir, déconsidérer… jeter la suspicion sur l’autre !

Les vrais problèmes, ceux qui concernent les gens dans leur vie quotidienne, ne sont évoqués qu’accessoirement/accidentellement au travers de ces pratiques sordides, des opportunités offertes à l’occasion de coups bas.

Les médias, qui se nourrissent de cette fange, en rajoutent,… font caisse de résonance et font de l’élection un match que le vocabulaire sportif transforme en championnat.

LE RÔLE, PAS SI TROUBLE, DE L’EXTREME-DROITE

Les hurlements, trépignements et gloussements de vierges effarouchées de l’extrême droite ne doivent pas faire illusion. Elle n’est pas aussi méprisée par le « système » qu’elle veut bien le dire… Elle est en dernière instance sa « bouée de sauvetage »…. Elle l’a prouvé pendant tout le 20e siècle et continue à jouer ce rôle dans la crise actuelle : voir la Hongrie, l’Italie, la Grèce,… et de multiples exemples dans de nombreux pays. Elle n’a jamais remis en question les fondements du système,… au contraire elle a contribué partout à les pérenniser en portant gravement atteinte aux acquis sociaux et démocratiques et aux libertés publiques. Jamais elle n’a été et n’est aux côtés de ce qui luttent pour un monde meilleur. Ce n’est pas un hasard si elle fédère l’intégrisme religieux catholique, les anciens collabos, ceux de l’OAS, les néo-nazis,… Son credo est la haine et l’exclusion. Après avoir été ultra libérale, la voici, ultra interventionniste,… son orientation, parfaitement opportuniste suit la tendance, les croyances, les fantasmes du temps. Elle se lave les mains dans la boue de la décomposition du « système » qu’elle semble honnir mais qu’elle n’a de cesse d’envier d’y appartenir.

Elle n’est qu’une variante des partis qui ont pour objectif de gérer le système marchand et sait toujours au moment où il le faut composer avec eux, voire leur prendre carrément la place si l’occasion se présente. Elle est le « bas fond » du système qu’elle prétend dénoncer.

En période de crise, l’extrême droite fait le « lièvre », dans un pseudo fuite en avant, elle sombre dans la démagogie et l’abjection. C’est sur le fumier de la crise, de la pauvreté, des inégalités, des fantasmes, qu’elle prospère et qu’elle a d’ailleurs toujours prospéré. Elle tient un discours radical – que l’extrême gauche ne sait plus tenir – en le mâtinant de fantasmes engendrés par la décomposition sociale : recours au bouc émissaire. Elle rabat les franges populaires les plus « apolitiques », les plus déstabilisées, les plus fragiles, les plus influençables pour finalement sauver le système. Elle a toujours agit ainsi.

Son discours n’est pas nouveau, il est simplement un peu plus nauséabond que celui des partis qui se succèdent au pouvoir et qui entendent y rester.

Ainsi va la « vie politique » dans ce que l’on appelle abusivement une démocratie moderne. Le choix qui est laissé au citoyen est entre l’insupportable et le pire.

L’infantilisation au travers des discours politiques et des médias assure une stabilité qui garantie que rien ne changera.

Les élections passent, les problèmes demeurent, voire s’aggravent.

Mars 2012 Patrick MIGNARD



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LES DESSOUS, PEU RAGOUTANTS, DE LA CAMPAGNE ELECTORALE
4 mars 2012 - 10h54 - Posté par RICHARD PALAO

c’est entre autre pour cela que je vais m’abstenir au premier comme au second tour .

Seules les masses en mouvement peuvent changer le système , alors oeuvrons en tant que communistes , là ou nous sommes , isolés ou organisés pour créer les conditions de cette mise en mouvement notamment en nous rassemblant dans un parti authentiquement révolutionnaire qui aura pour objectif premier de renverser le système et non de le "réguler" comme veut le faire HOLLANDE et LE FDG .



LES DESSOUS, PEU RAGOUTANTS, DE LA CAMPAGNE ELECTORALE
4 mars 2012 - 17h45

Franchement ne pas souhaiter qu’il DEGAGE me semble douteux même de la part d’un libertaire ou anarchiste !

Certes, il y a risque de papandréousation mais comment pouvoir contribuer à un deuxième mandat de l’oligarche mafieux actuel qui au second n’aura plus à gagner un troisième et qui va se lâcher ?

Je ne comprends pas !!!

Tous ceux qui ont lutter dans la rue et ailleurs savent que sous cette droite, c’est la grande galère : manifs méprisées et gardes à vue violentes ...

Il faut au contraire participer à du moins pire ( car c’est évident que cela le sera) et LUTTER après pour plus de vraie gauche.



LES DESSOUS, PEU RAGOUTANTS, DE LA CAMPAGNE ELECTORALE
4 mars 2012 - 19h15 - Posté par Cop

Certes, il y a risque de papandréousation mais comment pouvoir contribuer à un deuxième mandat de l’oligarche mafieux actuel qui au second n’aura plus à gagner un troisième et qui va se lâcher ?

Je ne comprends pas !!!

Cela ne relève pas d’un risque mais d’une certitude, Hollande est déjà papandroué ...

Tous ceux qui ont lutter dans la rue et ailleurs savent que sous cette droite, c’est la grande galère : manifs méprisées et gardes à vue violentes ...

Il faut au contraire participer à du moins pire ( car c’est évident que cela le sera) et LUTTER après pour plus de vraie gauche.

Les matraques de gauche ressemblent furieusement aux matraques de droite, il n’y a pas d’un côté des sucres d’orge et de l’autre des matraques.

Rien ne prouve un moins pire avec Hollande.

C’est plus le cours dévastateur de la grande crise du capitalisme et le désir prédateur exprimé avec une violence de plus en plus grande pour rétablir des taux de profits encore plus onctueux qui donneront le la aux gouvernements, qu’ils soient de gauche ou de droite.

La seule raison qui pousseraient à voter seraient l’affirmation de positions et, sur un 2e tour, le désir de virer une camarilla infecte.

Mais ça ne nous mettra que face à une autre camarilla.

On aura certainement la satisfaction d’avoir virer un gouvernement pourrissant et dangereux , il n’y a pas de raison de se cacher que ça ferait plaisir.

Pourtant, tout autant que la chûte de Asnar ou celle de Berlusconi, etc..., les problèmes demeurent les mêmes et les gouvernements des riches se succèdent, ...de plus en plus violents et agressifs.


LES DESSOUS, PEU RAGOUTANTS, DE LA CAMPAGNE ELECTORALE
4 mars 2012 - 19h59 - Posté par

Il n’empe^che que Papadréou a proposé un référendum ...


LES DESSOUS, PEU RAGOUTANTS, DE LA CAMPAGNE ELECTORALE
5 mars 2012 - 12h07 - Posté par A.C

SONDAGE IFOP JDD

http://www.ifop.fr/?option=com_publ...


Le jugement des Français sur la campagne présidentielle

Près des deux tiers des Français interrogés par l’Ifop pour le Journal du Dimanche estiment que la campagne présidentielle actuelle leur plaît moins que celle de 2007. Cette perception est partagée dans toutes les catégories de population - excepté les moins de 25 ans – et dans toutes les familles politiques, y compris les sympathisants de gauche mais dans une moindre mesure. Plus largement, les jugements des Français sur la campagne présidentielle s’avèrent assez critiques. Certes, 64% des personnes interrogées reconnaissent que les sujets abordés les intéressent et une courte majorité (53%) déclare que la campagne présidentielle telle qu’elle se déroule leur permet de bien comprendre les propositions et les différences entre les candidats. Pour autant, on voit dans ce cadre émerger un sentiment déceptif lié à ce que cette campagne est très largement perçue comme ne se déroulant pas dans un climat serein et respectueux (70%) et n’apportant pas de réponses aux problèmes des Français (68%). En conséquence, elle ne parvient pas à susciter d’espoir auprès des citoyens (66%).

Résultat détaillé :

http://www.ifop.fr/media/poll/1782-...






Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite