Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CAPITALISME


de : Pélagie
vendredi 30 mars 2012 - 19h42 - Signaler aux modérateurs
37 commentaires

A ce jour je croyais que Melenchon était anticapitaliste. Mais je viens de lire que Poutou a dit que Melenchon n’était pas anticapitaliste. Me voilà dans l’embarras. Quelqu’un peut-il m’aider et m’expliquer en me donnant des arguments ce qu’est être anticapitaliste ? C’est important, il y va de mon vote prochain.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
CAPITALISME
30 mars 2012 - 20h12

euh... j’ai comme l’impression que tu nous prends pour des quiches :))))



CAPITALISME
30 mars 2012 - 20h45 - Posté par

euh... j’ai comme l’impression que tu nous prends pour des quiches :))))

Oui, c’est ça. Mais on va faire comme si :

Mélenchon est un anti-libéral, il s’oppose aux excès du capitalisme, il se dit keynésien, il est allié avec des gens qui visent un alter-capitalisme.

Il se réclame de Mitterand.

Lui et le FdG s’allie avec le PS pour gérer les collectivités régionales et départementales.

Il n’exclut pas de s’allier avec Hollande et le PS au niveau gouvernemental et parlementaire si le PS gauchit son programme. Il a fait récemment allusion à l’obligation pour Hollande de relever nettement le smic en cas de gros score de Mélenchon, s’il veut le soutien du FdG.

Pour humaniser le capitalisme, il pense que la voie est d’élire les bonnes personnes (ceux du FdG) dans les institutions.

Le NPA ne veut pas aménager ou humaniser le capitalisme, son objectif n’est pas de revenir à un temps où le capitalisme répartissait les richesses de façon moins inégalitaire, il veut le détruire et oeuvrer à mettre en place ce qu’il nomme le "socialisme du 21ème siècle" (ou "éco-socialisme", suivant les sensibilités).

Dans la mesure où le capitalisme ne sera pas détruit par des élus, aussi nobles soient-ils, à partir de leur place dans les institutions, le NPA mise sur l’organisation de la classe à la base, et sur les luttes.

Même si cette condition n’est pas suffisante, elle est nécessaire : on ne peut être anticapitaliste et avoir comme objectif de faire une politique en alliance avec le PS, même en le tirant à gauche.
Car on ne peut mettre en oeuvre une politique qui va dans le sens de la destruction du capitalisme (par exemple en commençant à empiéter même légèrement sur la propriété des moyens de production) avec un parti, le PS, qui affirme clairement qu’il ne veut plus sortir du système, juste le rendre moins agressif.

Chico


CAPITALISME
30 mars 2012 - 22h40 - Posté par

Et les rapports de force, vous en faites quoi.

Imaginons par exemple, si Mélenchon fait plus de 15%, Hollande entre 25 et 28%.

Bon, second tour Hollande élu. Avec combien, 50.5, 55, 58% ?
Plus le score est élevé, moins la droite pourra se relever.
Et d’une.

L’élection présidentielle terminée, élection phare de la 5ème République qui, comme chacun un tant soit peu politiquement cultivé sait comment elle s’est érigée, et qu’il s’agit en l’état d’une élection de droite.

Place aux législatives... Front de gauche, 100 Députés. De quoi faire plus que bouger les lignes. De quoi peser sur la politique. De quoi faire imposer un changement de Constitution, y compris au niveau européen.

Ce n’est pas assez. La lutte continue ensuite, pour peser socialement en créant un rapport de force dans la rue, face au Capital, pour peser et infléchir le gouvernement. Un tel mouvement ça se construit, par étape.
Actuellement c’est quoi ? De défaites en défaites, quoi comme résultat ?

Je voterai Mélenchon par défaut, mais sans regret au contraire.


CAPITALISME
30 mars 2012 - 23h35 - Posté par cop

Place aux législatives... Front de gauche, 100 Députés. De quoi faire plus que bouger les lignes. De quoi peser sur la politique. De quoi faire imposer un changement de Constitution, y compris au niveau européen.

Oh oh oh...

Bouger les lignes, etc.... C’est ben dommage car tout ça, PC et courant mélenchon ont eu.

Et alors ?

Alors ils ont fait une politique au service des patrons.

Un autre qui nous prend pour des quiches.


CAPITALISME
31 mars 2012 - 10h10 - Posté par Joannès

Où je suis bien d’accord c’est qu’il ne faut absolument pas que le PS gagne seul la majorité des Députés ! Ce serait "rebelotte" du passé . il me paraît qu’une bonne présence "Gauche Progressiste" indispensable pour la majorité de l’Assemblée sera plus perceptible aux manifestations Populaires. Alors c’est vrai au regard de ce qui se passe en Grèce, en Espagne , et ailleurs (même la Pologne s’en mèle !) les MANIFS. à GOGO, oui, et après ? Si l’on attaque pas le capitalisme sur le pôle économique, grève générale type Mai 68, illimitée, je ne vois pas comment l’on peut gagner et exiger ? Le droit de manifester ? La dictazture capitaliste s’assoie dessus dès l’instant où ça ne la gène pas dans ses privilèges ! Maintenant cette capacité Populaire est-t-elle possible avec l’armée de chômeurs et de précaires qui ne cesse de s’amplifier ? Les conditions de vie très difficiles pour les travailleurs les prennent très certainement à la gorge pour la plupart ! Autres solutions, je ne vois pas, excusez-moi du peu ! Ce ne sont pas les médias officiels qui vont y aider, le courant d’opinion Révolutionnaire n’est pas près à obtenir sa chaîne de télé. pour des explications de toute l’actualité ! Pour revenir en Grèce on voit bien que la grève générale d’un jour s’essouffle ! Là aussi cette arme des travailleurs n’effraie pas la bourgeoisie. Alors "QUE FAIRE" à écrire Lénine. Les circonstances ne sont pas du tout les mêmes. Quant au "grand soir" où on change tout, il ne faut pas rêver ! On avancera vers la Justice Sociale avec le Peuple mais pas sans lui , n’est-ce pas ? Avec un pas en avant, oui, mais au Peuple a veiller à ne pas faire deux pas en arrière comme l’avait dénoncé LENINE ! Cela dit je reste optimiste l’histoire est ainsi faite que de tous temps des citoyens courageux et généreux se sont levés pour résister à l’oppression économique et politique !


CAPITALISME
31 mars 2012 - 17h38 - Posté par RICHARD PALAO

OUI CHICO , MELENCHON n ’est pas anticapitaliste et ses alliés du PCF non plus puisqu"ils ne disent plus qu’il faut supprimer le capitalisme , mais le DEPASSER !!!


CAPITALISME
31 mars 2012 - 18h13 - Posté par Roberto Ferrario

Oui le "DEPASSER" pour "l’alter-capitalisme" une forme de société ou, bien que avec un "visage humain", soit disant.... on applique les règles archaïque du capitalisme, un peux a ’l"ancienne", un capitalisme nationaliste et patriarcal avec une vision populiste et pourquoi pas avec des sacrifice si la crise s’empire... "pour aider la nation a sortir de la crise" comme à dit Berlinguer et qui à propose dans les ans 70’ en Italie avec son "compromis historique"...

A l’époque on à appelle le PCI, le "parti des sacrifice"...


CAPITALISME
31 mars 2012 - 20h38 - Posté par

n importe quoi dépasser le capitalisme signifie ETRE meilleur que les capitalistes sur leurs point forts et en supprimer les effets nefastes


CAPITALISME
1er avril 2012 - 10h24 - Posté par RICHARD PALAO

2 18 , sans t en rendre compte tu dis la même chose que ROBERTO et moi :" en supprimer les effets néfastes " cela veut dire conserver le capitalisme en "l améliorant " à la marge , cela a été essayé des centaines de fois dans le monde , cela s ’appelle le réformisme et à la fin du jeu ; c ’est toujours le capitalisme qui gagne et "qui dépasse le réformisme " ...


CAPITALISME
30 mars 2012 - 21h12 - Posté par paul

euh... et vous parlez de Poutou, mais y’a aussi Arthaud !
non ?
j’sais pas hein
mais bon



CAPITALISME
30 mars 2012 - 22h41 - Posté par Titus

Ben à quoi vous sert d’être anticapitaliste si vous ne savez pas à quoi celà peut bien correspondre.



CAPITALISME
30 mars 2012 - 23h31 - Posté par l’ankou

l’un fait partie de la gauche d’accompagnement (m) l’autre de la gauche de combat (p)



CAPITALISME
31 mars 2012 - 10h05 - Posté par paul

aaahhh... parce que la gauche, c’est organisé comme l’armée ? mince alors ! me suis fait avoir alors !


CAPITALISME
31 mars 2012 - 12h47 - Posté par l’ankou

Qui a parlé d’armée...toi...paul.....

Décodage pour contrer ta mauvaise foi ou combler ta bètise

 accompagnement du capitalisme de la social - démocratie autrement dit une gauche plurien relookée

 combat contre l’économie de marché la mondialisation et évidament le capitalisme

"Faire l’ane" ne grandit pas toujours ceux qui hurlent en mème temps que le fou du roi...
prenez conseil auprès de frédéric lefèvre le champion de la mauvaise foi.....


CAPITALISME
31 mars 2012 - 00h13

Pélagie : "Espérant racheter sa vie passée, elle avait pris l’habit d’ermite, et habitait une petite cellule dans laquelle elle servit Dieu en pratiquant une rigoureuse abstinence"

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A...



CAPITALISME
31 mars 2012 - 15h42 - Posté par

".....elle servit dieu en pratiquant une rigoureuse abstinence "

Et pourtant dieu a dit : "aimez-vous les uns sur les autres "

LR


CAPITALISME
1er avril 2012 - 14h46 - Posté par paul

j’suis allé voir la page wikipedia
ben c’est un exemple typique de récupération d’un cas d’adaptation féminine à un contexte culturel phallocrate patriarcal par ce contexte culturel même...

bon, par ailleurs, le aimez vous les uns les autres est très probablement affiliable en sens au connais toi toi-même des platoniciens
donc voilà
c’est pas une appartée
je veux en revenir au sujet de départ
une personne se faisant appeler pélagie, sans qu’on sache qu’elle sens elle donne à ce pseudo, pose une question cherchant à s’informer sur les différences idéologiques de groupes se présentant au présidentielle, parce que pour elle c’est pas clair du tout

ben moi ce que ça m’inspire, c’est que y’a probablement beaucoup de gens pour qui c’est pas clair du tout
pour plein de raisons toutes étroitement liées aux contexte structurel du spectacle politique organisé par les tenants du système afin d’entretenir leur pouvoir sur les masses qui font leur fortune.

alors comme par hasard, on a droit aux cours de morale militante de pas mal de soldat, (les mots militant, militaire, sont éthymologiquement de la même famille). ça répond en partie à la question initiale de la personne en question.
mais ça entretient complètement je jeu du spectacle politique en cours en mettant l’accent sur les caractères distincts des divers acteurs/amuseurs animant le spectacle
et ça n’explique pas du tout la mascarade

par ailleurs
moi les questions que je me pose devant tout ça
c’est sur quels ressorts, atavismes, mécanismes pyschologiques individuels et sociaux, le succès de ce spectacle repose ?
qu’est-ce qui fait la fascination de tous pour ce spectacle ?
qu’est-ce qui fait qu’on peut être touché, en sensibilité, comme intellectuellement, par les personnages, leurs idéologies, leurs programmations... ?

parce qu’en revanche, ce qui me semble évident dans tout ça, c’est l’oppacité des regards de chacun sur son prochain dans le quotidien : et je pense à toutes les occasions que j’ai malgré mon isolement social et professionnel de rsaiste, d’écouter, d’observer, d’analyser, les discours, les jugements, les opinions, les références culturelles des gens, dans des associations très diverses...
et là
si connaître les autres ne m’est pas très difficile...
les aimer, l’est beaucoup plus.


CAPITALISME
31 mars 2012 - 07h50

Extrait d’un article "biographie" de ce jour (Nord Eclair)

Lors de la première guerre du Golfe, Jean-Luc Mélenchon s’oppose frontalement au gouvernement socialiste mais ménage le président de la République. Lui qui accuse souvent son parti de trahir ses valeurs voue une admiration sans bornes à François Mitterrand. Longtemps après sa mort, il conservera dans son bureau une photo de celui qu’il surnomme affectueusement « le Vieux ». Il aura aussi un grand respect pour Lionel Jospin qui le fera entrer dans son gouvernement.
Après la défaite de 2002, lorsque la plupart des responsables du PS multiplieront les critiques contre l’ex-Premier ministre, lui défendra toujours son bilan.

http://www.nordeclair.fr/France-Mon...

Cela peut résumer la différence Mélenchon Poutou : le bilan dressé de la gauche plurielle et du gouvernement Jospin (dont Mélenchon ou Buffet étaient ministres).

Chico



CAPITALISME
31 mars 2012 - 11h15

Je sens que je vais bien aimer ce fil :-D

ça ne servira à pas grand chose vu la façon dont sont posés les termes du débat (genre "Mélenchon ou Poutou ?") mais peut être qu’on va rigoler un peu....

LE VOTE ....LE VOTE...... LE VEAU.....TE.... LE VEAU....D’OR.....LE VEAU.....DORT.....

La pseudo radicalité dans le blabla et les postures qui permettent (pense-t-on) de se dédouaner à peu de frais de l’absence de radicalité dans les actes et les décisions....Ahh que c’est chouette , Paulette, (la reine de la paupiette....)

On se retrouve après le 6 mai , (moi, ça a tendance à me gaver me fatiguer me saouler tout ça....) - à moins qu’on arrête de faire les quiches ??

LL

PS ; la vanne que je préfère en ce moment c’est "Moi je vote Front de Gauche au premier tour mais au second tour hors de question que je vote pour des soces" ; oui, c’est ma préférée je crois :-D



CAPITALISME
31 mars 2012 - 17h00 - Posté par Jean-Louis

On a bien :
antilibéral = qui combat les excès du capitalisme sans remettre celui-ci en cause (donc tend à lui tenir la tête hors de l’eau de crise en crise (jusqu’à la crise finale où tout est détruit (qui n’est pas si loin car les capitalistes sont actuellement de plus en plus incapables de satisfaire les besoins essentiels d’une masse croissante de travailleurs).

anticapitaliste = qui veut remplacer le modèle capitaliste (propriété privée des ressources naturelles, industrielles, etc.) par un modèle "socialiste" ou plutôt "communiste" dans lequel il y a propriété collectvie des rerssources, donc possibilité de discuter de quoi produire, pourquoi, comment, à quel rythme, etc., d’explorer réellement les sciences, etc.

C’est utopique ? On a le choix ?



CAPITALISME
31 mars 2012 - 19h30 - Posté par Mik

Je peux me tromper, mais il me semble que l’immense majorité des citoyens n’a aucune volonté de démanteler le système capitaliste. Il veulent juste pouvoir en profiter. Posséder un écran plat de 4 mètres carrés pour regarder le jité de Pernault, voilà ce que demande le peuple.



CAPITALISME
1er avril 2012 - 07h30 - Posté par

Je peux me tromper, mais il me semble que l’immense majorité des citoyens n’a aucune volonté de démanteler le système capitaliste.

Il y a quelques années une étude (internationale) semblait montrer qu’une majorité de Français désapprouvaient le système capitaliste (je ne me souviens plus de l’intitulé exact de la question).

Pour autant les gens ne sont pas prêts à partir dans n’importe quelle direction, ne sont pas forcément prêts à prendre des risques, et ça peut se comprendre. Beaucoup sont effectivement très attachés à leur rêve d’écran plat.

Le peuple est comme nous, militants, plein de contradictions. Mais il y a un "fond" sur lequel il faudra s’appuyer lorsque le contexte et les contradictions sociales le permettront.

Chico


CAPITALISME
1er avril 2012 - 14h30 - Posté par paul

"le peuple est comme nous, militants..."
aaaahhhh wouaaaiiiii !!!!
mince alors !
z’allez traîner souvent vos basques dans une association culturelle populaire ordinaire, genre club de bouliste, jeu de belote, chorale de patronage, voire trucs d’aide sociale ?
je sais pas hein...
mais moi j’y vais
et je dirais vraiment pas ça du tout hein...


CAPITALISME
1er avril 2012 - 15h29 - Posté par Roberto Ferrario

Paul c’est bien que tu revient sur Bellaciao... mais n’est pas un raison de commencer du début a insulter tous le monde... ;-)


CAPITALISME
1er avril 2012 - 16h16 - Posté par paul

désolé roberto mais à mon sens ce ne sont pas du tout des insultes
simplement de secouer un peu les puces de pas mal de braves gens qui ont l’air de pas du tout se rendre compte de l’état global des dégats dans les têtes de leurs contemporains.

moi j’ai l’impression que y’a beaucoup de gens, très motivés politiquement, qui devraient faire l’effort de s’infiltrer dans plein de groupes socio-culturels très diversifiés pour aller chercher à comprendre comment fonctionnent les autres et ne pas se cantonner à rester en circuits fermés de militants de groupes ou d’autres mêmes contradicteurs.


CAPITALISME
1er avril 2012 - 22h41 - Posté par La Louve

Je partage cet avis, ce ne sont pas des insultes. stricto sensu. Cependant, un chouïa de modération stp, sinon ça tourne rapidement à la foire d’empoigne et on ferme tout. Merci à toi, Paul. Elodie


CAPITALISME
1er avril 2012 - 22h45 - Posté par La Louve

moi j’ai l’impression que y’a beaucoup de gens, très motivés politiquement, qui devraient faire l’effort de s’infiltrer dans plein de groupes socio-culturels très diversifiés pour aller chercher à comprendre comment fonctionnent les autres et ne pas se cantonner à rester en circuits fermés de militants de groupes ou d’autres mêmes contradicteurs.

Je ne crois pas qu’on ait besoin de les comprendre (Jankélévitch disait que comprendre c’est déjà aimer et je suis assez d’accord ; perso j’ia aucune envie de commencer à aimer un gros beauf facho ) en revanche de connaître et de savoir ça oui. Et je partage ton avis donc sur le fait qu’il faut se frotter à toutes sortes de "groupes sociaux" comme tu dis et SURTOUT ne pas rester "entre militants" parce que là, c’est la banane assurée... Bien cordialement,
Elodie


CAPITALISME
31 mars 2012 - 19h48 - Posté par Luis

Pour une comparaison "objective" :
 le programme du FdG : http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-...
 le programme du NPA :http://www.npa2009.org/sites/defaul...

Commentaire "subjectif", mais d’expérience, au delà des promesses "altercapitalistes" :

Le PG ne se différencie pas de la gauche institutionnelle et de l’orientation stratégique qui est celle du PCF depuis plus de 50 ans. C’est un parti profondément ancré dans les institutions, qui s’associe dès qu’il a des élus aux majorités régionales, départementales et municipales avec le PS et les verts, pour une gestion social-libérale. C’est un parti qui n’est pas structuré autour des mobilisations, qui au moment des grèves pour la défense des retraites ne s’est pas démarqué de la politique des directions syndicales et qui n’a pas été percuté par leur trahison, tout comme il n’est pas percuté par les mobilisations écologistes.



CAPITALISME
31 mars 2012 - 23h21 - Posté par

Si tu veux être complet sans risquer la censure pour cause de propagande politicienne interdite sur le site je le rappelle au passage parce que ce genre de fil prétexte du style "c’est quoi le capitalisme" qui sert à coller des "Je vote bidule" et des "Votez trucmuche" toutes les 5 mn, bon ça va 2 secondes mais faut pas trop nous prendre pour des cons quand même) et rester dans le débat et l’information mets donc également celui de LO

http://www.nathalie-arthaud.info/-L...

Maintenant,au prochain coup de clairon propagandiste et électoraliste dans le fil, je charcle, je préviens.

On a dit : pas de propagande politicienne et partisane sur BC pendant la présidentielles/les législatives.

C’est CLAIR ?

LL


CAPITALISME
1er avril 2012 - 00h07 - Posté par Luis

100 % d’accord, mais ne me concerne pas.
C’est l’article posté sur BC qui fait la comparaison FdG /NPA et oublie LO, effectivement à tord, pas moi.


CAPITALISME
1er avril 2012 - 15h36 - Posté par

Luis je réponds au post que tu as collé il y a deux lignes plus haut et aux deux liens que tu y as mis.


CAPITALISME
31 mars 2012 - 23h30 - Posté par Cop

L’anticapitalisme a correspondu à un moment de réarmement particulier, mais maintenant c’est dépassé et il faut se définir plus explicitement sur l’objectif du pouvoir des travailleurs et de l’autogestion, au travers d’un processus révolutionnaire, comme stratégie et comme objectif.

Bien sur loin des niaiseries sur la révolution citoyenne et autre niaiseries visant à vouloir faire dire l’inverse du sens d’un mot...

La décomposition et la crise du capitalisme nécessite de définir les enjeux et l’objectif : c’est la révolution socialiste suivant l’appellation des anciens. Chacun y trouvera sa façon d’en exprimer la puissance , communisme, autogestion, etc...

Mais l’objet est plus clair et nécessite d’être affirmé.



CAPITALISME
1er avril 2012 - 16h25 - Posté par Nina

Pas d’anticapitalisme sans une révolution. Or, il n’y a pas de révolution par les élections. Mélenchon que je veux croire de bonne foi, ne peut être qu’un réformiste du capitalisme.


CAPITALISME
1er avril 2012 - 18h23 - Posté par Copas

Pas d’anticapitalisme sans une révolution. Or, il n’y a pas de révolution par les élections. Mélenchon que je veux croire de bonne foi, ne peut être qu’un réformiste du capitalisme.

Oui il peut y avoir et il y a un anticapitalisme qui pense qu’il n’y a pas besoin d’une révolution pour changer la société .

Que cela soit une démarche vaine est un autre aspect.

Mais celui-ci ne peut se démontrer si aisément sans que la classe populaire dans un processus de mobilisation contre le capitalisme ne touche du doigt les impasses sans se carboniser ou payer trop cher ces impasses , en même temps qu’une autre voie soit ouverte et crédible par la classe populaire.


CAPITALISME
1er avril 2012 - 18h05 - Posté par mimo

attention !
le réformisme est un anticapitalisme dans son but : parvenir au renversement du capitalisme par la conquete des pouvoirs publique et la législation sociale. il en existe chez les écolo, des fractions au NPA, d’autres tendances chez les anars ....
seulement le FdG n’est pas réformiste (donc pas anticapitaliste !) il est économiquement "keynésien" (c’est à dire plutôt réac !) et politiquement nationaliste . C’est le parti des espoirs de la bureaucratie ouvrière (y a d’ailleurs front commun au-dela des étiquettes syndicales pour une fois !) d’un retour en arriere et de miettes a partager par la négociation pour justifier sa place dans les rapports de production .



CAPITALISME
2 avril 2012 - 02h19 - Posté par Luis

@ Pélagie
On a fait ce qu’on peut pour répondre à ta question, mais entre temps, BC a publié un document beaucoup plus complet, faisant revue de détail du programme du Flan de Gauche :
http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...



CAPITALISME
2 avril 2012 - 19h22 - Posté par guillot

Le succés actuel du front de gauche vient de l’espoir de suppléer par les urnes un mouvement social défaillant ou manquant. Depuis 2002, à part le succés du mouvement contre CPE en 2006, nous avons encaissé des défaites sociales significatives (2003, 2010 pour les plus importantes).

Ce n’est donc guère étonnant qu’une force réformiste de gauche se refait la cerise en cherchant à peser sur l’évolution du PS gagne en crédibilité et bénéficie d’une forte dynamique électorale.

l’important pour le NPA, c’est ce qui se passera après les législatives : avec qui pourra-t-il compter pour constituer une opposition de gauche contre l’austérité si Hollande et le PS sont au pouvoir





L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite